Catégorie : Non classé

Publié le

L’efficacité bordelaise

Les Scorpions étaient hier soir à Bordeaux pour affronter les Boxers. Nikita Shalei et Jonathan Lessard, blessés, manquaient à l’appel. Anthony Morrone débutait devant le filet. Nos Scorpions étaient tout de suite bien dans le match et avaient la possession du palet. Ils ouvraient la marque dès la cinquième minute, Matthew Pistilli reprenant le palet alors qu’il avait été oublié au deuxième poteau. Les Scorpions continuaient leur bon début de partie mais ne parvenaient pas à doubler la mise. La première pénalité était mulhousienne, une infériorité plutôt bien gérée jusqu’au retour de Perrenoud sur la glace. En fin de pénalité, Legault pouvait partir en échappée et égaliser sur l’un des rares tirs cadrés locaux de cette période… Dommage, les deux équipes regagnaient les vestiaires dos à dos.

Les débats s’équilibraient en deuxième période. Bordeaux parvenait à doubler la mise, encore par Legault à mi-match. Les deux équipes évoluaient à quatre contre quatre et, comme pour le premier but, celui-ci intervenait au retour du joueur mulhousien sur la glace. Les Scorpions ne trouvaient pas la faille dans une période dominée au nombre de tirs. Bordeaux tirait moins mais savait se trouver dangereux, un poteau sauvait d’ailleurs Morrone au cours du deuxième vingt.

Avec un but de retard à l’amorce de la troisième période, les Scorpions voyaient leurs espoirs douchés dès la première minute. Une longue passe de Wideman devant la cage ricochait sur un patin mulhousien et finissait sa course dans le but de Morrone, qui n’avait aucune chance de stopper la rondelle. Le jeu se passait alors principalement dans le camp bordelais, les Boxers se contentant de jouer les contres. C’est ainsi que Legault obtenait un tir de pénalité, dont il se chargeait lui-même et échouait face à notre cerbère, mais aussi qu’il venait inscrire le quatrième but de la partie pour les locaux. Un cinquième but en cage vide de Moisand scellait la marque.

Le score est sévère, la défaite lourde. Et pourtant, ce sont bien les Scorpions qui ont dominé la partie au nombre de tirs avec un incroyable 49 à 21. La différence s’est faite dans le dernier geste pour faire basculer la rencontre en faveur des Boxers. Les Scorpions peuvent rentrer à Mulhouse avec des regrets mais il ne faudra pas trop cogiter car dès mardi à Briançon, il faudra aborder la rencontre avec cette envie de bien faire puis trouver les solutions pour passer la rondelle derrière le gardien adverse.

Les autres résultats de la soirée :
Cergy-Pontoise 4-1 Chamonix
Amiens 4-3 (t.a.b.) Grenoble
Anglet 1-2 (t.a.b.) Nice
Angers 4-4 (t.a.b.) Briançon

Publié le

Dernier cap vers le Sud-Ouest

Bordeaux-Mulhouse, trentième match
Vendredi 28 janvier, 20h15
Mériadeck

Les Scorpions ont fait la route hier en direction de Bordeaux afin de préparer au mieux ce nouveau match important dans la quête des playoffs. Après avoir arraché un succès au forceps mercredi soir contre Anglet, les Scorpions voudront enchaîner et surfer sur cette fin de match de folie face à l’Hormadi. La huitième place, si près, si loin… Il reste encore un tiers du championnat à jouer pour encore remonter au classement mais pour cela il faudra bien négocier tous les matches face à nos adversaires directs. Sans Shalei et Lessard, blessés, le groupe pour ce match sera celui utilisé mercredi soir à l’Illberg.

Scorpions et Boxers se sont quittés deux fois en prolongation cette saison, et chaque équipe l’a emporté sur sa glace. Elles se retrouveront d’ailleurs deux fois en huit jours puisqu’après le match de ce soir à Bordeaux, vendredi prochain les Boxers seront à l’Illberg. Ca promet des affrontements disputés et très intéressants. Les Boxers sont, eux, dans le top-8 et sont en chasse de points pour y rester. Cette semaine, ils ont disputé deux prolongations à Grenoble (défaite en fusillade) et à Briançon (victoire).

Les rencontre seront à suivre, comme l’intégralité des matches de SLM, en direct sur Fanseat : cliquez ici.

Les autres matches du week-end :
Amiens-Grenoble
Cergy-P.-Chamonix
Angers-Briançon
Anglet-Nice

Publié le

Trois points en une minute !

Les Scorpions Team Synerglace reçoivent l’Hormadi qui lutte également pour une place en play-offs.

Alex Gagnon a choisi d’appeler Alexis Hermant pour pallier l’absence de Jonathan Lessard, blessé à la main. Les Mulhousiens démarrent fort. Bertein s’interpose une première fois, mais Boutin ouvre le score au bout de trente-sept secondes. Alors que les débats commencent à s’équilibrer, Pistilli double la mise. Les Scorpions ont réussi leur début de rencontre, mais ils baissent le rythme. Ils subissent sans accroc une première pénalité. Ils permettent néanmoins à Anglet de revenir dans le match. L’Hormadi égalise en deux minutes par Vasilev et Decock. Après quinze minutes, tout est à refaire, 2-2.  Les acteurs rentrent aux vestiaires sur ce score de parité.

Les joueurs d’Alex Gagnon ont perdu le rythme et sont à la peine. Les deux équipes sont crispées par l’enjeu et le jeu est haché. Les Alsaciens sont pénalisés à deux reprises mais ils résistent bien aux rares assauts des Angloys. Loizeau et Desbiens ont l’occasion de marquer, mais perdent tous les deux leur duel face au portier visiteur. Morrone est concentré et évite le pire à son tour. Période vierge.

Le jeu reste très brouillon lors du troisième tiers. Ni les Scorpions, ni les Angloys n’arrivent pas à se montrer dangereux même en supériorité numérique. Mulhouse est une première fois sauvé par son poteau. A la cinquante-troisième minute, un énorme cafouillage devant la cage de Morrone se termine par une rondelle dans le filet mulhousien. L’Hormadi exulte et se dit que le plus dur est fait. A cinq minutes du gong, les visiteurs mènent 3-2. C’est alors que Pons, le capitaine angloy est pénalisé pour retard de jeu. Il offre une occasion inespérée aux locaux de revenir dans le match. La rencontre bascule en une minute. Phil Pietroniro, toujours aussi précieux, marque d’un très beau tir en supériorité. La minute suivante, Quattrone inscrit le 4-3. Il reste trois minutes à tenir. L’Hormadi s’installe en zone offensive et finit à six contre cinq, une fois Bertein sorti de sa cage. Les Alsaciens sont repliés dans leur zone. Ils souffrent, mais tiennent bon jusqu’au bout.

Après un mauvais match, les Scorpions Team Synerglace s’en sortent très bien. Ils gagnent trois points précieux face à des concurrents directs. Ils dépassent leurs adversaires du soir et grimpent à la dixième place.

Vous pouvez voir ou revoir les interviews d’avant et fin de match réalisées en live Facebook lors de la rencontre sur la page des Scorpions. Vous retrouverez Erwan Agostini, Alex Gagnon et le jeune Alexis Hermant. David Dostal, coach de l’Hormadi, a été très fairplay et est venu s’exprimer malgré l’énorme déception.

Les Mulhousiens filent vers Bordeaux pour y affronter les Boxers mardi soir, en lutte pour les play-offs également.

Voici les autres résultats de la soirée :
Briançon 2-3 Bordeaux
Amiens 5-2 Nice
Cergy-Pontoise 3-0 Gap

Publié le

Dernier duel contre Anglet

Mulhouse-Anglet, vingt-neuvième journée
Mercredi 26 janvier, 20h
Patinoire de l’Illberg

Après la déroute contre Cergy-Pontoise, les Scorpions ont réagi contre Chamonix dimanche soir à l’Illberg. Malheureusement, malgré un bon match face à une équipe de Chamonix en pleine bourre, l’équipe s’est inclinée aux tirs au but. Le point gagné étant une maigre consolation, le match de ce soir revêtira une plus grande importance encore. Il faudra prendre les trois points pour que cette séquence de trois matches à domicile soit mise à profit. Alors que Nikita Shalei est toujours à l’infirmerie, il a malheureusement été rejoint par Jonathan Lessard dont la blessure à la main le tiendra de longues semaines sur la touche.

C’est le deuxième affrontement avec l’Hormadi en moins de dix jours. Les hommes de David Dostal voudront sans doute prendre leur revanche après la large victoire des Scorpions chez eux lundi dernier. Un match plutôt maîtrisé avant que la fatigue ne rattrape nos joueurs en fin de match. La fatigue, il pourrait y en avoir pour l’Hormadi qui jouait déjà hier soir à Chamonix (défaite 3-1). Ce match sera le dernier face aux Basques cette saison, jusqu’à présent les Scorpions ont l’ont emporté par deux fois (cinq points sur neuf possibles). Rendez-vous ce soir à partir de 20h pour ce duel d’équipes qui courent toujours après la huitième place…

Nous vous rappelons qu’il n’y a plus de guichet de billetterie les soirs de matches. Pour accéder à la billetterie en ligne : cliquez ici.

Nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que, en vertu des mesures sanitaires actuellement en vigueur, il est interdit jusqu’à nouvel ordre de boire et manger à l’intérieur de la patinoire. Ainsi, aucune vente de nourriture et de boissons ne sera proposée les soirs de matches tant que ces mesures seront en vigueur. Désormais, c’est un pass vaccinal (et plus sanitaire) à jour qui sera demandé à l’entrée de la patinoire. Merci pour votre compréhension.

La rencontre sera à suivre, comme l’intégralité des matches de SLM, en direct sur Fanseat : cliquez ici.

Les autres matchs de la soirée :
Briançon-Bordeaux
Amiens-Nice
Cergy-P.-Gap

Publié le

Un point c’est tout !

Les Scorpions Team Synerglace reçoivent les Pionniers de Chamonix qui se battent aussi pour une place en play-offs. Les Chamoniards sont sur une très belle série de quatre victoires. Le début de la rencontre est intense dès le premier relais. Les visiteurs sont les premiers à trouver la faille par Cerny au bout de cinq minutes. Les Pionniers dominent cette première partie de période. Les Scorpions montent en régime et égalisent lors de leur premier avantage numérique. Desbiens bénéficie du gros travail de Labelle devant la cage et trompe Sabol. Ce premier tiers très physique se termine sur un score de parité.

Mulhouse se montre de plus en plus dangereux, mais manque de réalisme. Morrone reste très vigilant de son côté. C’est pourtant Delemps qui redonne l’avantage à son équipe. Les joueurs d’Alex Gagnon ne marquent pas sur leur deuxième supériorité, mais juste quelques secondes plus tard sur un très beau tir de Laakso. C’est au tour d’un mulhousien de filer en prison. Cette situation génère de multiples occasions de part et d’autre, mais c’est finalement Salonen qui inscrit le 3-2. Boutin a une occasion en or d’égaliser, mais il perd son duel face à Sabol. Les locaux terminent la période à cinq contre quatre. Ils se montrent une fois de plus très dangereux, mais il y a toujours une crosse, un pied ou le portier chamoniard pour empêcher la rondelle de passer la ligne.

Les Scorpions continuent de pousser en ce début de troisième acte. Mugnier, très en forme en ce moment, ramène les siens à hauteur sur un très beau tir. Le temps passe. Mulhouse se retrouve en double infériorité à cinq minutes de la fin de la période. Grâce à une belle défense et à de gros efforts, ils s’en sortent. La fin de match est tendue, mais on reste à 3-3 et file en prolongation.

Celle-ci démarre très bien quand Jurik intercepte le palet. Il file seul à la cage, mais Sabol sauve une fois de plus son équipe. S’en suit alors une période confuse quand les arbitres vont pénaliser tout d’abord Mulhouse puis Chamonix pour surnombre. Le rythme habituellement très rapide des prolongations à trois contre trois est complètement cassé et rien ne sera marquer.

La décision se fera donc aux tirs au but. Les Alsaciens n’inscrivent aucun but face à un Sabol intraitable. Les Pionniers remportent donc les deux points.

Les Scorpions Team Synerglace ont rassuré leurs coachs et leur public quant à leurs intentions, mais ont manqué de réalisme face à un Sabol une fois de plus excellent.

Ils stagnent au classement alors que Chamonix se rapproche encore plus du TOP8 grâce à cinq victoires consécutives. Dès mercredi, c’est l’Hormadi qui se présentera à l’Illberg. Les deux équipes sont des concurrents directs et Mulhouse vient de gagner brillamment 6-3 dans le Sud-Ouest.

Vous pouvez voir ou revoir les interviews d’avant et fin de match réalisées en live Facebook lors de la rencontre sur la page des Scorpions. Vous retrouverez côté mulhousien Erwan Agostini, Alex Gagnon et le jeune Timothé Quatronne. Du côté des Pionniers, Marc LeFebvre a choisi de se présenter accompagné de Sébastien Delemps, joueur qu’il voulait remercier de son implication et son but important.

Nous vous attendons nombreux mercredi soir, 20h, pour un match crucial contre Anglet.

Voici les autres résultats de la soirée :
Rouen 6-3 Gap
Cergy-Pontoise 4-5 Amiens

Publié le

Se remettre en selle immédiatement

Mulhouse-Chamonix, vingt-huitième journée
Dimanche 23 janvier, 19h
Patinoire de l’Illberg

Quand on tombe de cheval, il faut immédiatement remonter en selle. Ce proverbe sied bien aux Scorpions ce week-end après un match totalement gâché par un premier tiers-temps affreux contre les Jokers vendredi soir. Après vingt minutes, le mal était fait. Ce soir face à Chamonix, une équipe clairement concurrente pour s’approcher des playoffs, nos joueurs auront l’occasion de non seulement remonter en selle mais également de montrer à tout le monde que le match de vendredi soir n’était qu’un accident. Alexandre Gagnon disposera du même groupe ce soir, amputé de Nikita Shalei.

Chamonix pointe à la neuvième place de la SLM mais si on regarde la forme des équipes, seul Grenoble a fait mieux au cours des cinq derniers matches et Amiens aussi bien. En fait, les Pionniers viennent d’enchaîner quatre succès face à Rouen, Angers, Anglet et Bordeaux. Cette série marque leur réveil après une très longue série de défaites avant laquelle les Pionniers avaient croisé et battu trois fois notre équipe. Les deux autres confrontations étaient prévues avant Noël mais le Covid19 avait mis nos adversaires sur la touche. C’est donc un match crucial ce soir à l’Illberg face à un adversaire en forme. Rendez-vous à 19h pour le coup d’envoi de la rencontre.

Nous vous rappelons qu’il n’y a plus de guichet de billetterie les soirs de matches. Pour accéder à la billetterie en ligne : cliquez ici.

Nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que, en vertu des mesures sanitaires actuellement en vigueur, il est interdit jusqu’à nouvel ordre de boire et manger à l’intérieur de la patinoire. Ainsi, aucune vente de nourriture et de boissons ne sera proposée les soirs de matches tant que ces mesures seront en vigueur. Merci pour votre compréhension.

La rencontre sera à suivre, comme l’intégralité des matches de SLM, en direct sur Fanseat : cliquez ici.

Les autres matchs de la soirée :
Cergy-Pontoise-Amiens
Rouen-Gap

Publié le

Un match à oublier très vite

Les Scorpions Team Synerglace sont de retour à l’Illberg après trois matchs à l’extérieur et cinq points au compteur. Ils reçoivent les Jokers de Cergy-Pontoise, quatrièmes au classement. Les Mulhousiens se montrent très dangereux sur leur première offensive, mais ils butent sur Ylönen. Sur le contre, les visiteurs ouvrent le score. Quelques minutes plus tard, les Jokers doublent la mise alors que l’arbitre a le bras levé. Les locaux n’y sont pas du tout. Ils subissent deux pénalités successives. Les Jokers en profitent et prennent le large. C’est le début d’une longue série qui se termine par un tir de pénalité à une seconde de la fin de la période. L’addition est très lourde, 6-0 en vingt minutes. C’est le reflet d’une période complètement ratée par les joueurs d’Alex Gagnon et une efficacité incroyable côté visiteurs.

Les Alsaciens sont sonnés, mais ils tentent de réagir. La deuxième période est meilleure que la première, mais les Scorpions n’arrivent pas à tromper le portier de l’équipe de France. Rien ne sera marqué dans ce tiers médian.

La troisième période ressemble à la deuxième. Les rouges et noirs multiplient les lancers, mais sans mettre en danger Ylönen. En fin de rencontre, Jurik sauve l’honneur de son équipe en inscrivant le seul but de la rencontre en double supériorité numérique. Le reste est anecdotique. Le calvaire prend fin sur le score de 8-1 pour les excellents Jokers.

La bonne nouvelle est que les Scorpions Team Synerglace vont pouvoir réagir dès demain dimanche, mais attention, car ils recevront les Pionniers de Chamonix très en forme en ce moment.  Venez nombreux, car les Scorpions ont plus que jamais besoin de leurs supporters en ce mois de janvier crucial.

Vous pouvez voir ou revoir les interviews d’avant et fin de match réalisées en live Facebook lors de la rencontre sur la page des Scorpions. Vous retrouverez côté mulhousien Alex Gagnon et Jonathan Lessard. Du côté des Jokers, nous avons recueilli les impressions du coach Jonathan Parades et de son capitaine d’un soir, Denny Kearney.

Voici lest autres résultats de la soirée lors de laquelle les trois derniers ont perdu :
Nice 1-4 Rouen
Chamonix 4-2 Bordeaux
Briançon 1-4 Amiens
Gap 3-2 Anglet

Publié le

Une série à poursuivre

Mulhouse-Cergy-Pontoise, vingt-septième journée
Vendredi 21 décembre, 20h
Patinoire de l’Illberg

Les Scorpions ne sont pas passés loin à Amiens, ont arraché deux points héroÏques à Rouen avant de ramener les trois points d’Anglet : le week-end dernier était intéressant dans le contenu et dans le résultat. Aujourd’hui, les hommes d’Alexandre Gagnon devront capitaliser avec la confiance engrangée et les belles séquences montrées sur la glace. Le match de ce soir sera le premier d’une série de trois sur notre glace, également le premier à domicile depuis presque un mois ! Nikita Shalei est toujours blessé, en revanche Chad Pietroniro était incertain pour la rencontre au moment où nous écrivions ces lignes.

Depuis que les Jokers sont montés en SLM, ils ont remporté les quatre oppositions face aux Scorpions. Des matches où généralement, on voit des buts… Les Jokers ont en effet toujours la deuxième meilleure attaque de la ligue, avec un redoutable jeu de puissance en prime. Par deux fois cette saison, les Jokers ont longtemps été gênés par les Scorpions mais à chaque fois les quatrièmes actuels de la SLM ont su faire sauter le verrou en fin de match.

Les Scorpions auront besoin de vous pour tenter d’aligner une troisième victoire. Rendez-vous à 20h pour le coup d’envoi à la patinoire de l’Illberg !

Nous vous rappelons qu’il n’y a plus de guichet de billetterie les soirs de matches. Pour accéder à la billetterie en ligne : cliquez ici.

Nous souhaitons attirer votre attention sur le fait que, en vertu des mesures sanitaires actuellement en vigueur, il est interdit jusqu’à nouvel ordre de boire et manger à l’intérieur de la patinoire. Ainsi, aucune vente de nourriture et de boissons ne sera proposée les soirs de matches tant que ces mesures seront en vigueur. Merci pour votre compréhension.

La rencontre sera à suivre, comme l’intégralité des matches de SLM, en direct sur Fanseat : cliquez ici.

Les autres matchs de la soirée :
Nice-Rouen
Chamonix-Bordeaux
Briançon-Amiens
Gap-Anglet

Publié le

Les Scorpions renversent l’Hormadi

Les Scorpions étaient hier soir à Anglet pour conclure cette séquence de quatre matches à l’extérieur en sept jours. Nikita Shalei et Chad Pietroniro manquaient à l’appel et c’est Anthony Morrone qui débutait devant le filet. Nos joueurs attaquaient parfaitement la rencontre, sans doute boostés par leur belle victoire à Rouen. Sur une infériorité angloye précoce, Olivier Labelle déviait un tir dans le but de Hardy. Jerry Laakso, d’un lancer lointain alors que le gardien était masqué, doublait la mise six minutes plus tard. Les Scorpions devaient alors tuer, avec brio, près de deux minutes en double infériorité numérique. Le jeu simple et direct des Mulhousiens procurait d’autres occasions mais le score était de 0-2 à la première sirène.

Comme on pouvait s’y attendre, Anglet ressortait déterminée des vestiaires… Anthony Morrone avait plus de travail dès le début de la période, mais avec sa défense ils géraient parfaitement les situations chaudes : palets dans l’enclave, tirs de loin, échappées… Rien ne passait. Et c’est même un peu contre le cours du jeu qu’Olivier Labelle, en bon renard, poussait dans le but une rondelle mal gelée par Hardy. On était à mi-match. Dans la foulée, un joueur de l’Hormadi partait en prison et Jonathan Desbiens enfonçait le clou. Anglet n’était pas loin de craquer complètement. Ils parvenaient à limiter l’écart à quatre buts à la deuxième pause.

Le troisième tiers débutait par un slalom de Phil Pietroniro dans la défense avant de glisser le palet dans un trou de souris. Les Scorpions avaient cinq buts d’avance mais à la moitié de la période, la machine s’enrayait. Decock inscrivait un but alors qu’Anglet était en infériorité numérique, puis il doublait la mise, imité rapidement par Vasilev. En trois minutes, l’écart se réduisait à deux longueurs… Il fallait du courage aux Scorpions pour tenir, et se donner de l’air avec un but en cage vide de Timothé Quattrone dans la dernière minute de la rencontre. Ouf ! Les Scorpions ont inscrit là trois points très importants chez un concurrent au classement. Ils concluent ce voyage de trois matches avec cinq points sur neuf possible, alors que se dressent devant eux trois matches consécutifs à l’Illberg lors desquels il faudra confirmer la bonne forme actuelle !

La billetterie pour le match de vendredi contre Cergy-Pontoise est ouverte !

Publié le

Les Scorpions en feu face aux Dragons

Les Scorpions Team Synerglace ont réalisé un très bon match à Amiens sans être récompensés. Ils n’ont pas le temps de regretter, car ils sautent dans le bus en direction de Rouen.

Dès l’entame du match, les Scorpions sont pénalisés, mais résistent bien. Les visiteurs sont bien en place. C’est au tour de Boutin de filer en prison. Alors que le défenseur québécois sort tout juste de son banc, il remonte la glace. Les Mulhousiens filent sur la cage de Pintaric. Phil Pietroniro, opportuniste, ouvre le score sur un rebond. Les joueurs d’Alex Gagnon sont bien dans leur match. Les Rouennais poussent, mais Mulhouse se crée de belles occasions. A la quinzième minute, Les Dragons égalisent par Guimond qui dévie la rondelle devant la cage. Il n’y aura plus de buts lors de ce premier acte.

Les Alsaciens font toujours jeu égal en deuxième période. A la mi-match, les Mulhousiens n’arrivent du tout à se mettre en place en supériorité. Morrone doit même sauver son équipe quand deux joueurs se présentent face à lui alors que les Dragons sont en infériorité. Tout comme la veille à Amiens, les Scorpions tiennent tête à leurs adversaires. Ils se montrent beaucoup plus dangereux sur le power play suivant. C’est au tour de Pintaric d’empêcher le deuxième but. Le score est de 1-1 à la fin d’une deuxième période très intéressante.

Les Mulhousiens démarrent le troisième tiers très fort. Esipov donne l’avantage à son équipe. Les Ultras mulhousiens déjà présents la veille à Amiens exultent. Les Rouennais réagissent de suite, mais Morrone s’interpose brillamment à deux reprises. Alors que les visiteurs peinent à se montrer dangereux en avantage numérique, les Dragons trouvent la solution et égalise par l’ex mulhousien Vigners. Moins de trois minutes plus tard, Lamperier inscrit le 3-2. On repense alors au scénario de plusieurs rencontres cette saison. Mais non, les Haut-rhinois restent surmotivés et sont très vite récompensés. Lessard adresse une magnifique passe à Pistilli qui trouve Boutin devant la cage. Shawn trompe Pintaric et égalise 3-3. C’est mérité. Loizeau est tout près du 4-3, Desbiens, à nouveau excellent, aussi. Mulhouse finit fort même si Rouen s’installe en zone offensive lors des toutes dernières minutes. Aucune des deux équipes n’arrivent à basculer en tête et on file en prolongation.

Tout comme le score, les prolongations se jouent à trois de chaque côté. A trois contre trois, tout va souvent très vite. Hecquefeuille a l’œil et lance Pistilli seul. Celui-ci file droit sur Pintaric et le crucifie. Les Scorpions Team Synerglace  n’ont mis que douze secondes à faire la différence. Ils se ruent sur le buteur et explosent de joie. Ils ramènent deux points bien mérités de Rouen après deux matchs très convaincants. Ils peuvent célébrer avec les Ultras présents, eux aussi récompensés pour leur fidelité.

Alex estime à la fin du match que « C’est la victoire dont je suis le plus fier depuis que je suis à Mulhouse. Un gros travail d’équipe. Tous étaient dédiés au succès collectif. C’est un point tournant vers la fin de saison. »

Les Scorpions Team Synerglace poursuivent leur périple en direction d’Anglet. Il rencontreront l’Hormadi dès lundi en espérant démarrer une belle série.

Ci-dessous les autres résultats de la soirée :

Bordeaux 3-4 Chamonix Mont-Blanc
Nice 1-3 Angers