loader image

Les Scorpions ont réagi trop tard

Les Scorpions étaient hier soir sur la route avec un match à Cergy-Pontoise. Quentin Papillon, Philéas Perrenoud, Konstantin Makarov, Alex Berardinelli et Antonin Germond étaient tous toujours blessés. Jean-Philippe Fontaine débutait la partie devant le filet. La rencontre s’amorçait par des débats plutôt équilibrés, même si Farnier ouvrait la marque dès la quatrième minute de jeu au milieu d’une défense mulhousienne un peu trop passive. Les Scorpions repartaient à l’assaut, et la deuxième moitié de période était principalement sur la cage adverse. Bien aidés par deux pénalités des Jokers, les Mulhousiens mitraillaient Antoine Gilbert qui réalisait une superbe première période. L’égalisation fut proche à de nombreuses reprises mais Cergy-Pontoise rentrait aux vestiaires avec une longueur d’avance.

La deuxième période allait être bien différente… C’était un véritable cauchemar qu’ont vécu les Scorpions entre la vingt-sixième et la trente-troisième minute en encaissant quatre buts par Baillargeon, Mäkinen, Farnier et Salonen. Un temps mort de Kevin Hecquefeuille après les trois premiers n’y faisait rien. On avait même craint le pire en voyant Jean-Philippe Fontaine rester au sol après le quatrième but, percuté de plein fouet par le buteur mais finalement plus de peur que de mal. Le sursaut arrivait après le 5-0, dans la foulée, avec un doublé inscrit par Emils Gegeris en neuf petites secondes. Les Jokers vacillaient légèrement, et Horton était renvoyé aux vestiaires pour une charge à la tête. Mais les Scorpions retombaient dans leurs travers… En cinq minutes de supériorité numérique, le jeu de puissance avait toutes les peines du monde à s’installer et Gilbert n’était que peu inquiété. L’occasion de rendre ce match fou s’échappait. Il y avait trois buts de retard à la deuxième pause.

Les joueurs de Kevin Hecquefeuille ne comptaient pas lâcher le morceau. Sur une supériorité en début de troisième période, Emils Gegeris complétait son tour du chapeau. Malheureusement les Jokers, par Petit, marquaient à nouveau trois minutes plus tard. Le match devenait haché, la tension montait légèrement, les pénalités pleuvaient. Sur une situation de quatre contre trois, Fontaine était rappelé au banc pour une longue séquence de domination. Les Jokers revenaient au complet mais Andrey Rychagov inscrivait le quatrième but mulhousien. L’espoir renaissait, une nouvelle fois, mais une ultime pénalité mulhousienne scellait les chances de revenir. Les Scorpions rentrent donc les mains vides de ce déplacement en région parisienne.

Les autres matches

Nice 0-3 Amiens
Bordeaux 5-2 Chamonix
Grenoble 6-1 Briançon
Anglet 0-4 Angers
Gap 2-8 Rouen

Prochain match à domicile

Nous vous donnons rendez-vous à l’Illberg vendredi 27 janvier (20h00) pour le prochain match à domicile lors duquel nous recevrons l’équipe d’Anglet.

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur Whatsapp
Partager sur email
Envoyer par Email
Partager sur print
Imprimer