loader image

Les Scorpions dans le dernier carré

C’est avec Quentin Papillon de retour devant le filet mais toujours privés de Matima et Perrenoud que les Scorpions amorçaient leur match sur les bords de la mer du Nord hier soir. Les Scorpions avaient le palet pour l’entame de match mais les tirs n’inquiétaient que peu Bertein dans la cage dunkerquoise. Le momentum du match changeait de côté avec deux pénalités successives concédées par nos joueurs, occasionnant une trentaine de secondes à trois sur la glace. Les Scorpions s’en sortaient mais peinaient par la suite à vraiment se montrer à leur avantage, même lors d’une supériorité numérique. La première sirène retentissait sur un score nul et vierge. Les Scorpions pouvaient et devaient montrer un meilleur visage par la suite !

Nos joueurs sont revenus des vestiaires avec ce meilleur visage. Dunkerque concédait une pénalité en début de tiers, sans conséquence. Mais peu après, sur un engagement gagné par Andrey Rychagov en zone offensive, Emils Gegeris envoyait un missile dans la lucarne de Bertein pour ouvrir la marque. Les Scorpions étaient meilleurs dans la possession du palet, dans les tirs, dans les mises aux jeu comparé à la première période. Mais Dunkerque faisait le dos rond. Ils égalisaient même d’un palet venant de derrière la cage qui trompait Papillon on ne sait trop comment. Les Scorpions réagissaient immédiatement avec un but d’Alex Berardinelli au bout de quarante secondes. Ce tiers médian se débridait totalement. Dunkerque égalisait à nouveau en supériorité numérique par Young… avant de voir Konstantin Makarov remettre les Mulhousiens devant vingt-et-une secondes plus tard, en échappée. Nos joueurs terminaient la deuxième période en avantage numérique et avec un petit but d’avance.

Notre quatrième but arrivait après une minute dans la troisième période, grâce à Bryan Ten Braak en supériorité numérique. Konstantin Makarov signait un doublé quatre minutes plus tard pour définitivement mettre les Scorpions à l’abri. La troisième période était hachée par un nombre important de pénalités de part et d’autre. Tyler Welsh ajoutait un but en supériorité numérique, Roswell marquait un troisième but dunkerquois et Colin Delatour scellait la marque en cage vide, son premier but avec les Scorpions. Les Scorpions rentrent donc à Mulhouse avec la qualification en poche pour le dernier carré de la Coupe de France. Comme en 2019/2020. On espère cette fois que le tirage au sort offrira ce match au public de l’Illberg.

Les autres résultats

Grenoble 5-2 Anglet
Cergy-Pontoise 0-4 Angers
Gap 6-1 Amiens

Prochain match à domicile

Nous vous donnons rendez-vous à l’Illberg vendredi 2 décembre (20h) pour le prochain match à domicile lors duquel nous recevrons l’équipe de Chamonix.

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur Whatsapp
Partager sur email
Envoyer par Email
Partager sur print
Imprimer