loader image

Enfin la peau des Jokers

Les Scorpions étaient hier soir à Cergy-Pontoise pour affronter les Jokers, sans Philéas Perrenoud et Rudy Matima. Quentin Papillon était titularisé. Les Scorpions obtenaient le premier avantage numérique de la rencontre et au passage une première situation très dangereuse avec un tir qui atterrissait sur la barre d’Ylönen. Le premier jeu de puissance des locaux ne donnait rien et les plus grosses occasions restaient mulhousiennes comme cette échappée d’Alex Berardinelli ou ce palet récupéré devant la cage par Emils Gegeris. La solution venait finalement d’une superbe passe de Luke Orysiuk qui trouvait Jordan Mugnier devant Ylönen, il le dribblait et poussait le palet dans le filet grand ouvert. Un but en fin de tiers qui faisait du bien et permettait aux joueurs de Kevin Hecquefeuille de virer en tête à la première sirène.

La deuxième période débutait mal pour les Scorpions, avec l’égalisation des Jokers grâce à un superbe geste de Pardo qui avait été oublié devant le but. Il faut reconnaître que les Jokers étaient ressortis fort des vestiaires et nos joueurs prenaient la marée pendant de longues minutes. La période était hachée de plusieurs pénalités, et les Scorpions reprenaient progressivement de l’air à la mi-match. Quentin Papillon effectuait néanmoins quelques sauvetages et était même suppléé une fois par son montant. Les fins de périodes réussissaient aux Scorpions dans ce match et ils doublaient la mise en avantage numérique grâce à un missile de Luke Orysiuk. Les Scorpions étaient à nouveau devant d’une longueur à la deuxième pause.

De la solidarité, de la discipline, du sacrifice. Voici les ingrédients qu’il faut pour tenir un score face à une équipe redoutable offensivement. Leur concéder deux minutes à cinq contre trois n’était en revanche pas dans le plan mais il fallait faire avec… Cette situation permettait à Rinaldi d’égaliser après une longue séquence défensive lors de laquelle les Scorpions ne parvenaient pas à se dégager. Tout était à refaire, mais les Scorpions repartaient au combat pour mettre le danger sur la cage d’Ylönen. Les Jokers se mettaient à la faute, et si les deux minutes n’étaient pas converties, au retour à cinq contre cinq, Alex Berardinelli faisait gamelle pour redonner l’avantage aux Mulhousiens. Les Scorpions tuaient une ultime pénalité. Cergy-Pontoise sortait son gardien, prenait son temps mort… mais échouait dans sa quête alors que Berardinelli signait un deuxième doublé en deux matches, en cage vide.

Cette victoire vaut trois points mais bien plus encore parce qu’il aura fallu batailler pour la ramener, ne jamais se décourager face à des Jokers qui sont revenus au score par deux fois. Et pour l’anecdote, cette victoire est la première face aux Jokers depuis leur arrivée en SLM. Nous avions perdu les sept affrontements précédents… Cette série est désormais derrière nous. Bravo à l’équipe !

Les autres résultats

Briançon 2-7 Nice
Chamonix 2-5 Grenoble
Anglet 5-4 (t.a.b.) Bordeaux

Prochain match à domicile

Nous vous donnons rendez-vous à l’Illberg vendredi 25 novembre (20h) pour le prochain match à domicile lors duquel nous recevrons l’équipe d’Anglet

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur Whatsapp
Partager sur email
Envoyer par Email
Partager sur print
Imprimer
Retour haut de page