loader image

Le courage et l’abnégation des Scorpions

Pour cette reprise après la première trêve internationale, les Scorpions accueillaient les Boxers de Bordeaux. Finalement Kevin Hecquefeuille devait composer sans Philéas Perrenoud, Rudy Matima, Ivan Esipov, et il donnait un soir de repos à Quentin Papillon occasionnant la première avec les Scorpions et en Synerglace Ligue Magnus pour Jean-Philippe Fontaine. Et notre jeune cerbère avait d’entrée du travail puisque les Boxers effectuaient une meilleure entame de match. Il était mis à contribution et pouvait bien entrer dans son match. Malgré une pénalité de chaque côté les deux équipes ne trouvaient pas la faille durant de longue minute. La solution venait du pressing tout terrain mulhousien. Alex Berardinelli provoquait un revirement dans la défense des Boxers, de quoi mettre le danger sur la cage de Fouquerel, qui faisait l’arrêt deux fois avant de céder sur un rebond converti par Bryan Ten Braak. Efficaces, les Scorpions étaient devant à la première sirène.

Les Scorpions revenaient au combat en deuxième période. La défense montrait une grosse solidarité, les joueurs bloquaient de nombreux lancers et ne rechignaient pas au sacrifice. Une nouvelle pénalité était tuée côté local. A mi-match, les Scorpions augmentaient leur avance avec deux nouveaux buts sous l’impulsion du trio Welsh-Ten Braak-Berardinelli. L’attaquant français puis l’américain trompaient Fouquerel de près pour bonifier un gros travail de leur part. Olivier Dimet demandait son temps mort pour stopper l’hémorragie. Après deux périodes, les Scorpions avaient un matelas de trois buts d’avance.

Bordeaux revenait plus tranchant en troisième période. Les Scorpions commençaient à perdre en justesse dans leur jeu également. Les Bordelais réduisaient la marque en supériorité numérique par Jevpalovs sur un bon décalage. Cinq minutes plus tard c’est Valier qui débordait son défenseur avant de repiquer devant Fontaine pour le tromper et réduire la marque à un but d’écart. Kevin Hecquefeuille prenait un temps-mort à son tour. Les minutes s’égrenaient lentement… Non sans connaître quelques frayeurs, les Scorpions tenaient bon. Bordeaux peinait à sortir son gardien de manière pérenne. Et alors qu’ils poussaient dans la dernière minute, Alex Berardinelli interceptait une passe, remontait la glace et scellait la marque dans le filet désert ! Ouf, les Scorpions ont su garder la tête froide et ne pas craquer sous la pression. Cette victoire ajoutait trois points au compteur de notre équipe au classement.

Le prochain rendez-vous sera mardi prochain à Cergy-Pontoise avant un retour à l’Illberg le vendredi contre Anglet pour le match Movember. La billetterie est déjà ouverte et vous attend.

Les autres résultats

Chamonix 2-3 Amiens
Angers 5-2 Briançon
Gap 5-2 Nice
Anglet 1-0 Grenoble
Cergy-Pontoise 4-5 (a.p.) Rouen

Prochain match à domicile

Nous vous donnons rendez-vous à l’Illberg vendredi 25 novembre (20h) pour le prochain match à domicile lors duquel nous recevrons l’équipe d’Anglet.

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur Whatsapp
Partager sur email
Envoyer par Email
Partager sur print
Imprimer
Retour haut de page