loader image

Les Scorpions n’en étaient pas loin

C’était une équipe des Scorpions en effectif réduit (Pharaon, Welsh, Perrenoud, Sonnet, Andraud) qui défiaient hier soir les Boxers à Bordeaux. Quentin Papillon était notre gardien partant. Les joueurs locaux sortaient comme des bombes des vestiaires et causaient bien des soucis aux Scorpions dès les premiers instants. Et notre première erreur défensive se payait cash avec un but de Guillaume à la troisième minute. Un retard de jeu de notre gardien sur le même arrêt de jeu offrait un jeu de puissance aux Boxers dans la foulée de leur but. Ils n’en profitaient pas. Les Mulhousiens sortaient la tête de l’eau progressivement et obtenaient un premier jeu de puissance. Il ne donnait rien mais après une minute à forces égales, Jordan Mugnier égalisait en s’y reprenant à deux fois sur une contre-attaque éclair des Scorpions. Cinq autres pénalités mineures étaient sifflées en fin de période et l’on jouait même un rarissime trois contre trois. Les deux équipes rentraient aux vestiaires dos à dos.

Les Scorpions prenaient les devants dès le début du tiers médian. Luke Orysiuk décalait parfaitement Alex Berardinelli au deuxième poteau pour son premier but en Synerglace Ligue Magnus ! Il fallait cependant rapidement défendre à quatre, puis à trois, chose que nos joueurs faisaient avec rigueur et solidarité. Les Scorpions étaient plus entreprenants dans cette période mais ne parvenaient pas à corser l’addition malgré plusieurs occasions franches. Quentin Papillon n’était pas en reste avec quelques belles incursions bordelaises. Alors que Bordeaux accentuait la pression en fin de tiers, notre défense craquait à cinq secondes de la sirène sur un tir de Spinozzi. Rageant ! Les deux équipes étaient toujours à égalité à la deuxième sirène, mais gare à la troisième période pour des Scorpions limités à trois lignes pour ce match.

Les Scorpions étaient pourtant encore en jambes en troisième période et le jeu se déroulait principalement devant le but de Clément Fouquerel. Les Scorpions mitraillaient littéralement le portier adverse mais ce dernier ne laissait rien passer. Les Boxers reprenaient l’avantage avec un maximum de réussite, par une déviation de Jevpalovs trouvant un trou de souris entre les jambières de Papillon. Une pénalité mulhousienne en fin de match n’aidait pas à pousser sur la cage adverse et il fallait attendre l’ultime minute pour trouver un créneau afin de retirer notre gardien. Trop tard, les Boxers s’imposaient chez eux d’une très courte tête.

C’est un peu le verre à moitié vide et à moitié plein à l’issue de ce match. Face à une équipe en pleine bourre et au complet alors que nous étions diminués, avec des attaquants repositionnés en défense, on peut souligner d’avoir été dans le coup tout le temps. Mais également regretter qu’il y eût la place pour ramener quelque chose de Bordeaux malgré ce contexte difficile. On se tourne en tout cas vers vendredi et la réception d’Angers désormais.

Les autres résultats

Nice 0-3 Gap
Rouen 7-1 Cergy-Pontoise
Amiens 2-3 (t.a.b.) Chamonix
Grenoble 7-1 Anglet

Prochain match à domicile

Nous vous donnons rendez-vous à l’Illberg vendredi 30 septembre (20h) pour le prochain match à domicile lors duquel nous recevrons l’équipe d’Angers.

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur Whatsapp
Partager sur email
Envoyer par Email
Partager sur print
Imprimer
Retour haut de page