loader image

Une victoire aux tripes

Pour le compte de la cinquième journée de Synerglace Ligue Magnus, les Scorpions accueillaient hier soir à la patinoire de l’Illberg les Dragons de Rouen. Kevin Hecquefeuille composait ses lignes privé de Sami Pharaon (qualification), Philéas Perrenoud et Tyler Welsh (blessures). Quentin Papillon débutait devant le filet mulhousien, Tonin Caubet devant celui des Normands. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les visiteurs démarraient la rencontre avec beaucoup d’énergie et de vitesse. Cela causait beaucoup de difficultés aux Scorpions, souvent en retard sur le palet et battus dans les duels. On obtenait un peu de dépit avec la première pénalité du match, un accrocher de Beauchemin, sans toutefois parvenir à bonifier cette situation. Rouen ouvrait la marque par Tessier après douze minutes de jeu, à l’affût après un bon travail de Vigners. Rouen obtenait dans la foulée un premier avantage numérique et Quentin Papillon se montrait très à son avantage. Les Scorpions ont été opportunistes, avec l’égalisation de Luke Orysiuk pour conclure un bon travail dans le coin du trio Matima-Loizeau-Rousseau. C’est déjà le troisième but de notre défenseur canadien cette saison ! Les Scorpions étaient bien heureux de rejoindre les vestiaires sur un score de parité.

Car en effet, comme il nous l’a indiqué en interview après la rencontre, Kevin Hecquefeuille n’était pas satisfait de la première période de son équipe. La deuxième période se déroulait pourtant dans la continuité de la première. Rouen imposait son rythme tandis que les Scorpions ne testaient pas suffisamment le jeune gardien rouennais. Le show Papillon continuait et notre portier éteignait toutes les actions chaudes, y compris en fin de période lors de l’unique pénalité sifflée dans le tiers médian. On rentrait donc aux vestiaires avec un score inchangé à l’issue de la deuxième période.

Les Rouennais concèdent à la reprise deux fautes, offrant même aux Scorpions quelques secondes à cinq contre trois. La défense normande tenait bon, mais une minute après le retour à forces égales c’est Teemu Loizeau qui se fabriquait un but tout seul en contournant la cage avant de se retourner et de trouver la faille ! Les Scorpions prenaient enfin les devant, dans cette troisième période plutôt dominée. Et comme Quentin Papillon avait décidé de ne plus rien laisser passer, un dernier powerplay rouennais ne changeait pas la donne pas plus que la courte sortie du gardien en fin de match. Les Scorpions empochaient les trois points dans un match joué avec beaucoup de courage et de solidarité une nouvelle fois. C’est toujours remarquable de restreindre l’offensive rouennaise à un seul but marqué et il faut féliciter l’équipe pour cela. Quentin Papillon était désigné joueur étoile et Rolands Vigners côté rouennais.

Retrouvez ci-dessous nos interviews d’après match avec au micro respectivement Kevin Hecquefeuille et Quentin Papillon.

Les Scorpions iront à Bordeaux pour leur prochain match mardi soir, avec un coup d’envoi à 20h15.

Les autres résultats

Chamonix 3-2 (a.p.) Briançon
Angers 1-2 (a.p.) Bordeaux
Cergy-Pontoise 4-5 Grenoble
Anglet 5-6 (a.p.) Nice
Gap 2-1 Amiens

Prochain match à domicile

Nous vous donnons rendez-vous à l’Illberg vendredi 30 septembre (20h) pour le prochain match à domicile lors duquel nous recevrons l’équipe d’Angers.

Vous avez aimé cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur Whatsapp
Partager sur email
Envoyer par Email
Partager sur print
Imprimer
Retour haut de page