Catégorie : Non classé

Publié le

Bordeaux-Mulhouse: l’avant-match

A l’heure de la huitième journée de Synerglace Ligue Magnus, les Scorpions Team Synerglace sont en déplacement chez les Boxers de Bordeaux. Coup d’envoi du match ce soir à 20h15 à la patinoire Meriadeck.

A l’aise face à Rouen en début de semaine, les Mulhousiens ont éprouvé plus de peine face à Grenoble pendant le week-end. Si dans le jeu ils ont su rivaliser par intermittence, la finition pêchait ce qui ne pardonne pas face à la puissance des BDL. Mais ce que l’on peut le plus déplorer, c’est bien les absences conséquentes à cette double confrontation. Christer Eriksson devra en effet se passer ce soir encore de Martin Surek, Hugues Cruchandeau et Kevin Lorcher.

Les Boxers sont en forme en ce début de saison, et leur malus de neuf points au classement n’est presque plus qu’un lointain souvenir. Très à l’aise sur la route, ils ont toutefois un bilan d’une victoire (Amiens) pour deux défaites (Angers, Chamonix) dans leur antre. Notons également leur solidité défensive, avec seulement quatorze buts encaissés en huit matches.

La rencontre de ce soir sera à suivre en direct et en intégralité sur fanseat.com, diffuseur officiel de la Synerglace Ligue Magnus.

Nous vous donnons ensuite rendez-vous samedi à la patinoire de l’Illberg pour la réception de Gap (18h). La prévente ouvre aujourd’hui ainsi que pour les deux matches du mois d’octobre. Nous renouvelons notre offre de billetterie à cette occasion : assistez aux trois prochains matches à l’Illberg et n’en payez que deux ! Pour y accéder : cliquez ici.

Publié le

Mulhouse-Grenoble: le résumé (J26)

On se croit en mode playoff, car Mulhouse rejoue dès le lendemain contre Grenoble. Christer Eriksson doit se passer de Martin Surek, Kevin Lorcher et Hugues Cruchandeau, tous blessés.

Comme la veille, les Scorpions Team Synerglace rivalisent de haute lutte face au leader. Ils souffrent parfois en infériorité numérique, mais ils connaissent aussi des périodes très favorables comme à la dixième minute.  Malheureusement, comme la veille, ils manquent de réalisme. On se dit une nouvelle fois qu’il faut marquer ce premier but et tout le monde y croit à la dix-neuvième quand Ten Braak lance très habilement Bogdanoff. L’ancien Niçois perd son duel face à Horak, une fois de plus excellent. 0-0 à la fin de la première période.

Les Mulhousiens poursuivent sur leur lancée et dominent les Isérois jusqu’à la vingt-quatrième minute qui fait basculer la rencontre. L’arbitre siffle obstruction sur Seda. Hecquefeuille, surpris par cette décision, en fait part à Mr Barcelo qui l’expulse pour dix minutes. Dix-neuf secondes plus tard, Ten Braak rejoint ces deux partenaires sur le banc des pénalités pour un retard de jeu très surprenant. Trois Mulhousiens en prison en moins de vingt secondes. Les Brûleurs de Loups n’en demandaient pas autant. Leur coach nous le dira dans l’interview d’après-match (« Nous attendions notre chance »). Grenoble fait le trou en moins d’une minute à cinq contre trois, puis cinq contre quatre. 2-0. Une fois de plus, les locaux font preuve d’un énorme courage et poursuivent leur domination. Lors d’un avantage numérique, ils passent une fois de plus tout près, mais n’arrivent pas à concrétiser. La réussite n’est pas de leur côté quand le tir de Genest touche le poteau. Dans la continuité, Rohat lance un tir lointain du poignet. Muller est complètement masqué et la rondelle fonce dans ses filets. 3-0. En fin de période Vigners, grâce à sa vitesse, s’offre un duel avec Horak qui une fois de plus sort victorieux.

Les joueurs de Christer Eriksson poussent, mais il y a toujours une crosse ou un pied isérois sur la trajectoire du palet et sinon Horak est là. Ca ne rentre pas. A force de se ruer à l’attaque, Grenoble en profite pour marquer en contre. Kearney et Latendresse alourdissent le score jusqu’à  5-0. Alors qu’on file vers la fin du match, Sevcenko, toujours aussi actif, marque ce but tant espéré. Il sauve l’honneur d’une équipe qui aura lutté pendant deux fois soixante minutes contre le leader. Cette équipe a du cœur et de la qualité, mais il aura manqué la réussite et le réalisme devant la cage.

Il faut toute de suite s’orienter vers la suite avec un déplacement très compliqué à Bordeaux qui comptent déjà cinq victoires. Christer Eriksson devra composer son équipe en tenant compte des absences, dont Surek qui sera absent durant quelques matches. Le coach suédois revient sur cette situation dans notre interview. Nous souhaitons un bon rétablissement à Martin, Kevin et Hugues.

Venez supporter votre équipe dès samedi prochain pour la réception de Gap (18h).

Comme toujours, retrouvez nos interview d’après-match sur la chaine YouTube ScorpionsTV. Vous y retrouverez les deux coaches (Edo Terglav et Christer Eriksson) ainsi que deux joueurs (Denny Kearney et Kevin Hecquefeuille).

Publié le

Mulhouse-Grenoble: le résumé (J7)

Après avoir reçu Rouen mardi, Les Scorpions Team Synerglace reçoivent le leader grenoblois pour une double confrontation. Le jeu est rapide et intense dès l’entame. Les locaux tiennent le rythme. Le chrono défile vite, très peu d’arrêts de jeu. Les deux équipes se créent quelques occasions. A la quinzième minute, Mulhouse est tout proche d’ouvrir le score quand la rondelle traverse Horak, mais un défenseur réussit à dégager juste devant la ligne. Dans la continuité, les Brûleurs de Loups trouvent la faille par Champagne sur un rebond. En fin de période, les visiteurs doublent la marque par Hardowa en supériorité numérique. 2-0

La deuxième période ressemble à la première. Grenoble est impressionnant et maîtrise son sujet. Les Alsaciens n’abdiquent pas. Les quatre lignes font bien leur travail et Draper, très en forme hier soir, s’offre un duel gagné par Horak. Estienne évolue pour la première fois en tant que titulaire sur une ligne avec Draper et Trudeau et fait un bon match. Surek doit sortir sur blessure suite à un tir qui a endommagé son casque. Il saigne fortement, ouvert profondément au-dessus de l’oeil. Muller le remplace à la volée. En fin de période, les joueurs de Christer Eriksson se montrent dangereux en avantage numérique, mais aucun but ne sera marqué.

Les Scorpions Team Synerglace y croient toujours, mais ils ne trouvent pas la faille. Ils sont très malchanceux quand sur une passe depuis derrière la cage, le patin de Raux dévie le palet enter les jambes de Muller qui ne peut rien faire alors qu’il tenait bien sa place. 3-0 pour des visiteurs très réalistes. On en reste là. Mulhouse n’a pas été ridicule contre le leader grenoblois, mais les Brûleurs de Loups gagnent le match 1.

On se retrouve dès ce soir, samedi à 18h pour le match 2. Venez nombreux !

Ci-dessous, les résultats de la 7ème journée de Synerglace Ligue Magnus :
Vendredi 5 octobre 2018
Rouen 5-4 Anglet (2-1 ; 1-0 ; 1-2 ; 1-0)
Chamonix 6-3 Angers (1-0 ; 1-0 ; 4-3)
Nice 2-5 Bordeaux (0-2 ; 2-0 ; 0-3)
Strasbourg 2-4 Lyon (0-0 ; 2-3 ; 0-1)
Amiens 1-2 Gap (1-0 ; 0-1 ; 0-1)
Mulhouse 0-3 Grenoble (0-2 ; 0-0 ; 0-1)

Publié le

Mulhouse-Grenoble: l’avant-match

Ce week-end les Scorpions Team Synerglace prendront une double ration du leader du championnat. Dans le cadre des 7e et 26e journées (match avancé) de Synerglace Ligue Magnus, les Brûleurs de Loups de Grenoble feront le déplacement à l’Illberg. Coup d’envoi ce soir vendredi à 20h et demain samedi à 18h.

De hauts et de bas, ainsi est fait le début de saison régulière des joueurs de Christer Eriksson. Mardi soir face à Rouen, malgré la défaite au bout de la séance de tirs au but, c’était un haut. L’objectif sera de confirmer ce week-end face à Grenoble. Les ingrédients sont là, mais la tâche s’annoncer à nouveau considérable et l’aspect défensif sera crucial pour les Mulhousiens. Il faudra toujours faire sans Kevin Lorcher, blessé. Il faudra désormais aussi faire sans Bryan Kolodziejczyk. L’attaquant Canado-belge est arrivé au bout de son interim avec les Scorpions et il quitte l’équipe. Nous le remercions et lui souhaitons bonne chance pour la suite.

En face, c’est une véritable pléiade de stars qui s’alignera sur la glace de l’Illberg. Malgré les absences récentes de Maxime Legault,  Bostjan Golicic ou Teddy Trabichet, Edo Terglav peut compter sur les  biens connus Sébastien Bisaillon et Joël Champagne ainsi que les recrues estivales comme Damien Fleury, Teddy Da Costa ou encore Olivier Latendresse, actuelle meilleure gâchette du championnat. L’armada grenobloise a perdu des points contre Chamonix et Amiens, mais n’a pas encore goûté la défaite pour autant.

On vous donne donc rendez-vous ce soir et demain pour pousser les Scorpions ! Ouvertures des portes une heure avant le coup d’envoi de la rencontre. Pour la billetterie : cliquez ici.

Avant, pendant ou après le match, n’oubliez pas de prendre un selfie avec Hector de Thurmelec sur le parvis de la patinoire. Chaque semaine jusqu’au 20 octobre, un maillot des Scorpions est à gagner. Les consignes et règles du concours vous sont expliquées sur place !

Publié le

Mulhouse-Rouen: le résumé

Les Scorpions Team Synerglace sont à la traîne au classement alors qu’ils reçoivent l’ogre rouennais qui a fait le plein depuis le début de la saison (15/15). La tâche semble très difficile pour les joueurs de Christer Eriksson, mais ceux-ci attaquent la rencontre à fond. Enorme intensité dès le coup de sifflet. Rouen subit et est pénalisé dès la troisième minute. Alors que les Alsaciens peinaient depuis ce début de saison à concrétiser en avantage numérique, ils ouvrent le score par Zolmanis. C’est au tour des visiteurs d’évoluer en supériorité et là aussi les Scorpions Team Synerglace maîtrisent très bien la situation. Mulhouse double la mise lors de son deuxième avantage numérique ! 2-0 et 100% de réussite en powerplay. Fin d’une très belle première période.

Le début du second acte est équilibré. On voit du très beau jeu, intense des deux côtés. Surek est très appliqué et présent. A la mi-match, en contre, Lamperier trompe néanmoins le portier mulhousien de très près et ramène les siens à 2-1. Les locaux tiennent le rythme et poussent leurs adversaires à concéder une double infériorité. Les Alsaciens s’installent à cinq contre trois. Hecquefeuille se faufile et sert habilement Treille, bien démarqué devant la cage. Très beau 3-1.

Le public assiste à un excellent match. Mulhouse aborde le troisième tiers avec un avantage de deux buts, mais en infériorité, une nouvelle fois très bien défendu. Alors que le jeu est équilibré, Caron marque sur un mauvais rebond. Rouen tente de revenir et égalise par Colotti sur une belle passe en retrait au premier poteau qui surprend la défense. Surek sauve son équipe sur quelques occasions dangereuses et le score ne bouge plus. 3-3 à la fin de temps réglementaire.

On file en prolongation. De très grosses occasions des deux côtés, un but logiquement refusé à Rouen, un poteau, du gros spectacle. On tremble dans les tribunes, mais aucune équipe ne fait la différence.

C’est donc la séance de tirs au but. Les locaux marquent leurs deux premiers par Ten Braak et Treille, mais les Dragons égalisent à 2-2 au bout de trois tirs. On continue donc et les gardiens ne laissent plus rien passer. Sept arrêts consécutifs, puis Langlais trouve la lucarne et donne les deux points à son équipe. Les Scorpions Team Synerglace récupèrent un point. Ils auraient pu espérer mieux, mais ils ont surtout fortement rassuré leur public et le staff.

La semaine n’est pas finie avec deux matchs de plus à domicile, vendredi (20h) et samedi (18h) pour une double confrontation contre le deuxième ogre du championnat, lui aussi invaincu, les Brûleurs de Loup de Grenoble ! Venez nombreux !

Comme toujours retrouvez nos interview d’après-match sur la chaine YouTube ScorpionsTV. Vous y retrouverez les deux coaches (Fabrice Lhenry et Christer Eriksson) ainsi que deux joueurs (Joris Bedin et Yorick Treille).

Ci-dessous, les résultats complets de la 6ème journée de Synerglace Ligue Magnus qui s’est déroulée le Mardi 2 octobre 2018

Mulhouse 3-4 Rouen (2-0 ; 1-1 ; 0-2 ; 0-0 ; 0-1)
Grenoble 7-0 Nice (1-0 ; 3-0 ;  3-0)
Bordeaux 5-2 Amiens (1-1 ; 3-0 ; 1-1)
Angers 4-0 Anglet (1-0 ; 0-0 ; 3-0)
Lyon 5-3 Chamonix (4-1 ; 0-0 ; 1-2)
Gap 6-4 Strasbourg (0-2 ; 3-0 ; 3-2)

Publié le

Mulhouse-Rouen: avant-match

Au programme de ce soir à la patinoire de l’Illberg, les Scorpions Team Synerglace recevront les Dragons de Rouen pour la sixième journée de Synerglace Ligue Magnus. Coup d’envoi de la rencontre à 20h.

Les Mulhousiens sont rentrés les mains vides de Nice samedi. Comme si cela ne suffisait pas, Kevin Lorcher a rejoint l’infirmerie pour une blessure au genou contractée pendant la deuxième période de la rencontre. Avec cette nouvelle semaine qui commence, et trois matches à jouer à la maison, les Scorpions vont devoir faire preuve de résilience, mais aussi de solidarité, d’abnégation et de courage pour affronter les deux cadors de la ligue. Une chose est sûre, ils n’auront pas grand-chose à perdre ce soir.

Les Dragons ont réalisé un début de saison parfait. Cinq matches, cinq victoires, dont deux acquises sur la route. Ils sont la seule équipe à n’avoir pas perdu le moindre point en cours de route. A l’aise en attaque, ils sont surtout très hermétiques en défense. La troupe de Fabrice Lhenry n’a encaissé que sept buts.

L’ouverture des portes se fera à 19h. Si vous n’avez pas encore votre billet, la prévente en ligne est ouverte : cliquez ici.

Avant, pendant ou après le match, n’oubliez pas de prendre un selfie avec Hector de Thurmelec sur le parvis de la patinoire. Chaque semaine jusqu’au 20 octobre, un maillot des Scorpions est à gagner. Les consignes et règles du concours vous sont expliquées sur place !

Publié le

Nice-Mulhouse: le résumé

Les Scorpions Team Synerglace étaient hier soir à Nice pour affronter les Aigles. Le groupe était au complet, et Martin Surek débutait devant le filet. Le début de partie était équilibré. Nice se mettait à la faute en premier, mais malgré plusieurs bonnes occasions les Mulhousiens ne parvenaient pas à ouvrir le score. C’est ensuite Nice qui obtenait un avantage numérique. D’abord en avantage de deux hommes, Sabatier ouvrait la marque au deuxième poteau. Puis deux minutes plus tard, il remettait ça sur une autre supériorité en convertissant un rebond de près. Perttila aggravait même la marque, symbole du froid réalisme azuréen dans cette première période face à des Scorpions que la réussite fuyait. Il y avait donc trois buts d’écart après une période.

En début de deuxième période, les visiteurs perdaient Kevin Lorcher sur blessure. La partie restait plutôt équilibrée dans le jeu, mais les Mulhousiens tentaient de pousser pour débloquer leur compteur. Ils se faisaient ainsi prendre en contre pour le quatrième but par Rajamäki. Matis enfonçait le clou quatre minutes plus tard, laissant un Surek impuissant. C’est Bryan Kolodziejczyk qui sauvait l’honneur des Scorpions. Il marquait là son premier but de la saison. L’écart était de quatre buts après deux périodes.

L’ultime période était vierge de but. Les Scorpions sont donc rentrés les mains vides de ce déplacement à Nice confirmant la tendance actuelle pour les deux équipes.

Nos joueurs ont devant eux une semaine copieuse avec trois matches contre les deux meilleures équipes du championnat. Ils n’auront rien à perdre face à Rouen et Grenoble. Venez les soutenir mardi, vendredi et samedi pour les porter vers l’exploit à la patinoire de l’Illberg ! Pour la billetterie : cliquez ici.

Les résultats de cette cinquième journée :
Amiens 3-4 (a.p.) Grenoble
Chamonix 5-1 Gap
Strasbourg 1-5 Bordeaux
Rouen 4-2 Angers
Nice 5-1 Mulhouse
Anglet 4-2 Lyon

Publié le

Nice-Mulhouse: avant-match

Pour le compte de la cinquième journée de championnat de Synerglace Ligue Magnus, les Scorpions se déplacent aujourd’hui chez les Aigles de Nice. Coup d’envoi du match à 20h à la patinoire Jean Bouin.

Malgré leur défaite aux tirs au but mardi contre Amiens, les Scorpions Team Synerglace restent sur leur meilleur match depuis le début de la saison. Certes encore perfectible, notamment en unités spéciales, cette rencontre a permis de voir que l’équipe était sur la bonne voie. Elle sera ce soir en quête d’une première victoire à l’extérieur cette saison. Le groupe fait le voyage au complet, Kevin Lorcher étant de retour de suspension. Gageons que Lou Bogdanoff, Kenny Martin et Jordan Draper voudront jouer un mauvais tour à leur ancienne équipe.

La tâche s’annonce toutefois ardue face à une des équipes en forme de ce début de saison. Les Aigles comptent trois victoires en quatre matches, leur unique défaite datant de mardi soir contre Rouen. Stan Sutor peut se reposer sur le solide gardien qu’est Ervins Mustukovs, tandis qu’à l’avant les gachettes comme Peter Hrehorcak junior et Juuso Perttila enfilent les buts comme des perles.

La rencontre de ce soir sera à suivre en direct et en intégralité sur fanseat.com, diffuseur officiel de la Synerglace Ligue Magnus.

Nous vous donnons ensuite rendez-vous la semaine prochaine à la patinoire de l’Illberg pour les réceptions de Rouen (mardi 20h) et Grenoble (vendredi 20h et samedi 18h). La prévente est ouverte, n’oubliez pas de profiter de notre offre pour assister aux trois matches et n’en payer que deux fois l’entrée ! Pour y accéder : cliquez ici.

Publié le

Offre spéciale

La semaine prochaine, les Scorpions Team Synerglace disputeront trois matches de gala à l’Illberg contre Rouen (mardi, 20h) et Grenoble (vendredi, 20h et samedi, 18h). Qui dit grosse affiche, dit grosse offre de billetterie !

Achetez simultanément en ligne votre billet pour mardi, vendredi et samedi, et n’en payez que deux !

Billetterie 👉 http://bit.ly/2xt5XdV

Si vous rencontrez des difficultés sur notre portail de billetterie ou que vous avez une question, contactez par e-mail billetterie@scorpionsmulhouse.fr

Publié le

Mulhouse-Amiens : avant-match

Pour le compte de la quatrième journée de championnat, les Scorpions Team Synerglace accueilleront ce soir les Gothiques d’Amiens. Coup d’envoi du match à 20h à la patinoire de l’Illberg.

Les hommes de Christer Eriksson sont passés à côté de leur match à Strasbourg vendredi, leur réveil tardif ayant été vain. Une prestation frustrante pour tout le monde alors que l’équipe est encore en phase de rodage. Expulsé dans la troisième période, Kevin Lorcher sera suspendu ce soir. C’est le seul absent pour ce match.

Amiens connait également un début de saison poussif. Les Gothiques pointent juste derrière au classement, avec deux points acquis justement en première journée de championnat à Strasbourg. Les Picards étaient la bête noire des Scorpions la saison passée, avec Lyon, puisqu’ils ont remporté chaque match face à notre équipe. Les points vaudront cher ce soir pour deux équipes en quête de repères.

L’ouverture des portes se fera à 19h. Si vous n’avez pas encore votre billet, la prévente en ligne est ouverte : cliquez ici.

Avant, pendant ou après le match, n’oubliez pas de prendre un selfie avec Hector de Thurmelec sur le parvis de la patinoire. Chaque semaine jusqu’au 20 octobre, un maillot des Scorpions est à gagner. Les consignes et règles du concours vous sont expliquées sur place !

Nous vous rappelons que la boutique des Scorpions vous propose toujours son destockage, dans la limite des stocks disponibles.

Les Scorpions Team Synerglace pourront compter sur le soutien des volleyeuses de l’ASPTT Mulhouse pour le match de ce soir. Les postières donneront notamment le coup d’envoi de la rencontre.