Mois : janvier 2020

Publié le

Un long voyage avant la pause

Pour la quarantième journée de SLM, les Scorpions Team Synerglace effectuent leur deuxième périple de la saison à Anglet. Coup d’envoi du match à 20h30. Ça y est, les Scorpions ont leur ticket pour les playoff. A un mois de cette échéance, c’est un luxe qui permettra aux entraîneurs de préparer l’équipe à cette échéance qui débutera le 25 février. D’ici là, nos joueurs ont encore cinq matches à disputer avec l’enjeu de conserver la cinquième place au classement. Le déplacement de ce soir conclura une période dense en matches alors que la trêve internationale est prévue pour la semaine prochaine. Yorick Treille fera sans Connor Wilson, Hubert Genest et Julien Munoz pour ce voyage. Olivier Richard sera titularisé. On avait laissé Anglet en difficultés lors de notre dernière rencontre au mois de décembre. Leur situation ne s’est guère arrangée depuis, déplorant la perte de leur entraîneur pour raisons médicales et étant désormais sortis du top-8. L’ancien Scorpion Maxime Suzzarini s’est retrouvé propulsé dans le tandem à la tête de l’équipe basque. Les quatre dernières rencontres angloyes se sont décidées au-delà du temps réglementaire ! Comme pour chaque rencontre cette saison, celle de ce soir sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici.
Publié le

Les Scorpions maîtrisent les Ducs

Les Scorpions Team Synerglace reçoivent les Ducs d’Angers. Ces derniers sont revenus tout près du leader Grenoblois. Papillon est dans la cage alors que Raux, Loizeau et Ivan Esipov sont laissés au repos. Cela permet à Corentin Cruchandeau de retrouver du temps de jeu. Les locaux obtiennent un premier avantage numérique au bout de quinze secondes. Ils ne sont pas encore dans le rythme et n’en profitent pas. Le tempo est très soutenu. Les deux équipes jouent très haut et on ne s’ennuie vraiment pas. Les occasions s’enchainent, mais les défenses et les deux gardiens tiennent bon. Au fil des minutes, les Ducs montent d’un cran, mais les joueurs de Yorick Treille restent solides. Les Angevins bénéficient d’un Power Play. Ils se créent des situations dangereuses sans trouver la faille dans le bloc mulhousien. Les visiteurs finissent forts. Néanmoins, ils manquent de précision dans le dernier geste ou butent sur Papillon, une fois de plus excellent. Tout le monde rentre aux vestiaires sur un score vierge. Les Scorpions entament mieux la deuxième période. Ils prennent les Ducs à la gorge et obtiennent très tôt une supériorité numérique. Ils pensent avoir marqué, mais Hardy recouvre le palet. Après arbitrage vidéo, le but n’est pas validé. Le Power Play n’arrive pas à se mettre en place, mais Vigners pénètre dans la zone et s’en va derrière la cage. Il gratifie le public d’une de ses spécialités en trompant le gardien de l’Equipe de France entre les jambières. Hardy est surpris pas la rapidité et l’adresse du letton. 1-0. Mulhouse domine maintenant les débats. Les Angevins sont moins pressants qu’en début de rencontre. Les locaux gagnent leurs duels et maîtrisent la situation. Ils sont également dominateurs aux tirs et remportent logiquement ce tiers médian. La seule mauvaise nouvelle est la blessure à l’épaule de Connor Wilson suite à une charge en fin de deuxième période. Il reste une période pour confirmer ce maigre avantage. Les Mulhousiens le font de la meilleure manière. Sevcenko, toujours aussi virevoltant et rapide, fonce sur Hardy. Il bute sur celui-ci, mais il récupère la rondelle. Plein d’abnégation, il trouve la faille et offre deux longueurs d’avance à ses coéquipiers. Il peut laisser exploser sa joie. Ce but fait mal aux Ducs qui n’arrivent pas à relancer leur belle machine. Le jeu des visiteurs reste précis, mais manque d’intensité. De plus, Papillon ne laisse aucune chance à ses adversaires. Il reste dix minutes à jouer, toujours 2-0. Angers pousse, mais les Alsaciens restent très solides et concentrés. La jeune équipe fait preuve de beaucoup de maîtrise. Le chrono défile. A quatre minutes de la fin de la période, Brennan Sonne prend un temps mort. Il tente le tout pour le tout en sortant son gardien. Les Ducs s’installent donc à six joueurs devant la cage de Papillon. Le bloc rouge et noir reste bien en place. Les Haut-Rhinois réussissent même à sortir proprement de leur zone. Bowes lutte farouchement pour la possession du palet derrière la cage vide. Il gagne son duel et réussit à glisser la rondelle à son compère, Besinger. Tommy n’attend que cela pour inscrire le 3-0. Cette fois-ci c’est bon. Les Scorpions tiennent jusqu’au bout et s’offrent un nouveau blanchissage, contre le deuxième du championnat ! Le millier de spectateurs présents peut fêter la qualification en play-off avec son équipe. Les Scorpions seront sur la petite glace d’Anglet dès vendredi pour tenter de conforter leur cinquième place. Ensuite, il y aura une petite trêve avant de recevoir les Boxers de Bordeaux qui pointent juste derrière. Rendez-vous à tous, le 11 février à l’Illberg. Vous pourrez retrouver les réactions d'après-match sur notre chaine YouTube ScorpionsTV : -Brennan Sonne : le coach canadien, déçu, félicite son adversaire du soir - Yorick Treille, très satisfait du score et du contenu - Samuel Rousseau, très en forme en ce moment après un début de saison très compliqué Ci-dessous les résultats des rencontres de ce mardi 28 janvier 2020 : Briançon 3-10 Rouen (0-5 ; 2-2 ; 1-3) Mulhouse 3-0 Angers (0-0 ; 1-0 ; 2-0) Amiens 3-4 (a. p.) Grenoble (1-0 ; 1-2 ; 1-1 ; 0-1) Chamonix 3-4 (t.a.b.) Bordeaux (1-0 ; 1-2 ; 1-1 ; 0-0 ; 0-1)
Publié le

Les Scorpions défient les Ducs

Les Scorpions Team Synerglace accueilleront ce soir les Ducs d’Angers à l’Illberg pour la trente-neuvième journée de SLM. Coup d’envoi du match à 20h. Les Scorpions sont toujours postés à la cinquième position au classement, mais sont toujours dans l’attente d’officialiser leur qualification pour les playoff. Ils sont rentrés de Rouen avec une défaite, bien qu’ils eussent ouvert le score. Ils affronteront ce soir une équipe qu’ils n’ont pas encore battue, même si lors du dernier match la décision ne s’est faite qu’au bout d’une interminable séance de penalties… Damien Raux, Teemu Loizeau et Ivan Esipov ne seront pas alignés ce soir. Corentin Cruchandeau, Rolands Vigners et Andrey Esipov réintègrent l’alignement. Si les Ducs sont qualifiés depuis quelques temps pour les playoff, ils restent dans une lutte féroce pour se positionner au classement. Grenoble est encore à leur portée, mais au moindre faux-pas Amiens et Rouen seront à l’affût pour se rapprocher des Ducs. Deuxièmes au classement, et aussi deuxième meilleure équipe à l’extérieur : les joueurs de Brennan Sonne voyagent bien. Ils s’étaient imposés, difficilement, à l’Illberg en ouverture du championnat face à des Scorpions très diminués. Pour éviter toute attente au guichet, nous vous rappelons que vous pouvez acheter vos billets en ligne jusqu’au début du match. Pour la billetterie : cliquez ici. Comme pour chaque rencontre cette saison, ce match sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici. Partenaire du match, la région Grand Est vous propose un tirage au sort pour remporter un maillot des Scorpions. Rendez-vous à la boutique pour participer, c’est gratuit ! A leur initiative également, le jeune champion de badminton mulhousien Arnaud Merklé assistera à la rencontre et sera disponible pour des dédicaces. Les U9 de l’ADHM seront dans les tribunes pour cette rencontre.
Publié le

De retour à Rouen

Les matches s’enchaînent cette semaine et les Scorpions Team Synerglace sont à nouveau sur la route. Coup d’envoi du match à 16h chez les Dragons de Rouen, pour la trente-huitième journée de SLM. Les Scorpions ont vu leur succès contre Briançon mettre du temps à se dessiner mais ces trois points les ont un peu plus encore rapprochés de composter leur billet pour les playoff, après Grenoble, Angers, Amiens et Rouen. Avec sept matches à jouer, dont trois d’ici le week-end prochain, la fin de saison régulière approche à grand pas. Pour le match de ce soir, Lauric Convert et Lucien Onno sont de retour dans le groupe. Andrey Esipov et Rolands Vigners ne seront pas alignés. Si Rouen a vaincu les Scorpions en Coupe de France, ils n’y sont pas encore parvenus en championnat cette saison. Mais les Dragons ont aussi besoin de points pour se replacer au classement, une victoire ce soir leur permettrait de reprendre la troisième place à Amiens et de se rapprocher d’Angers. En plus de l’avantage de jouer à domicile, ils auront celui de la fraîcheur puisqu’ils étaient au repos vendredi soir. Comme pour chaque rencontre cette saison, celle de ce soir sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain match à la patinoire de l’Illberg mardi 28 janvier avec la réception d’Angers.
Publié le

Les Scorpions font la différence au troisième tiers-temps

Les Scorpions Team Synerglace recevaient hier soir les Diables Rouges de Briançon, lanterne rouge du classement. C’est Quentin Papillon qui débutait ce match, un match sous le signe de la célébration des 20 ans des Ultras Mulhouse. La première pénalité d’une longue série tombait à la quatrième minute, mais les Scorpions la tuaient. Ils dominaient plutôt cette première période mais les deux équipes ne trouvaient pas la faille avant la sirène. Bien aidés par l’indiscipline visiteuse, la pression s’accentuait en deuxième période. La réussite fuyait cependant les hommes de Yorick Treille qui touchaient l’aluminium à plusieurs reprises. C’est même Briançon qui ouvrait la marque par Robert… sur leur seul tir cadré de la période. Sur la quatrième pénalité des Diables Rouges, Colin Downey parvenait à égaliser à cinq secondes de la sirène, bien servi dans l’enclave. Un but qui soulageait des Mulhousiens qui ont outrageusement dominé la période. Les visiteurs n’alignaient que quinze joueurs de champ, la fatigue risquait de se faire sentir. Teemu Loizeau trompait Sanyas dès la deuxième minute. Les Scorpions faisaient craquer la défense haute-alpine avec ensuite des buts de Colin Downey, à nouveau en supériorité, Samuel Rousseau, avec un doublé pour ses premiers buts de la saison, et enfin Andrey Esipov. Briançon avait entre-temps ajouté un deuxième but. Les Scorpions ont donc empoché trois points de plus, et sont plus près que jamais d’une qualification pour les playoff. Les défaites de Bordeaux et Chamonix leur permettent aussi de consolider la cinquième place au classement. La suite ce sera dès demain à Rouen, avant d’accueillir Angers mardi à l’Illberg. Les autres résultats de la soirée : Grenoble 4-3 (t.a.b.) Nice Amiens 0-1 (t.a.b.) Anglet Chamonix 4-5 Angers Gap 5-2 Bordeaux
Publié le

Attention aux Diables Rouges

Pour la trente-septième journée de Synerglace Ligue Magnus, les Scorpions recevront ce soir les Diables Rouges de Briançon. Coup d’envoi de la rencontre à 20h. Les Scorpions ont mal débuté la semaine avec un déplacement à Nice vierge en point, et une prestation à oublier. La bonne nouvelle c’est qu’ils n’ont pas le temps de gamberger pour reprendre leur marche en avant avec dès ce soir un match contre la lanterne rouge au classement. La qualification en playoff n’est plus très loin, mais pour la valider il faut marquer des points. Pour cette rencontre, Ivan Esipov remplacera Lucien Onno dans l’alignement. Les Scorpions ont trois victoires en trois matches contre Briançon, dont deux très larges… Mais attention ! L’équipe n’est plus la même depuis la dernière rencontre puisque plusieurs renforts nord-américains sont arrivés. Ils ont d’ailleurs signé la semaine dernière leur première victoire de la saison à l’extérieur. C’était à Chamonix, pourtant équipe en forme actuellement. Il faudra donc faire un match sérieux afin d’essayer de se faciliter la tâche. Pour éviter toute attente au guichet, nous vous rappelons que vous pouvez acheter vos billets en ligne jusqu’au début du match. Ce matin il restait très peu de billets assis disponibles. Ouverture des portes à 19h. Pour la billetterie : cliquez ici. Comme pour chaque rencontre cette saison, ce match sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici. Notre partenaire le groupe Andreani sera partenaire du match. Nous aurons la présence aussi de l'IFMS de Mulhouse.  
Publié le

Les Scorpions n’y arrivent pas à Nice

Les Scorpions Team Synerglace étaient hier soir à Nice, avec un groupe complet et Quentin Papillon titularisé devant le filet. La partie commençait bien mal avec un but niçois sur leur première occasion, une déviation de Dusek devant la cage. Dans le jeu, les Mulhousiens réagissaient bien et étaient dominateurs. Besinger égalisait assez logiquement. La pression était sur le but niçois, mais les visiteurs connaissaient quelques errements défensifs. C’est sur l’un de ceux là que Heizer doublait la mise, oublié devant Papillon. Il y avait un but d’écart à la première pause. Les Scorpions débutaient la deuxième période en supériorité numérique, mais ils n’en profitaient pas. Dame-Malka doublait la mise, trompant un Papillon totalement aveuglé par le trafic devant lui. Trois minutes plus tard, Aviani ajoutait un quatrième but. Les Scorpions n’y étaient plus du tout. Richard suppléait Papillon pour le reste de la rencontre. Le quatrième but a assommé des Scorpions pourtant dangereux sur la cage adverse, mais victimes aussi d’un Stojanovic intraitable. Sur un nouveau contre, Dusek marquait le cinquième but niçois. La messe était dite. Jerry Laakso marquait en fin de match le deuxième but des Scorpions. Nice n’est décidément pas une équipe qui aura réussi aux Scorpions cette saison. La suite du programme sera pour vendredi soir avec la réception de la lanterne rouge, Briançon et une belle occasion de se remettre sur le chemin de la victoire avant d’aller à Rouen dimanche. Les autres résultats de la soirée : Rouen 6-5 (a.p.) Chamonix Angers 5-2 Amiens Anglet 2-3 (a.p.) Gap
Publié le

A Nice pour débuter une semaine copieuse

Les Scorpions Team Synerglace ont repris la route hier soir direction Nice, théâtre de leur match de la trente-sixième journée de SLM. Le coup d’envoi sera donné ce soir à 20h. Le changement de rythme est radical. Après une semaine avec un match de Coupe et sans tâter la glace en championnat, voilà une semaine qui offre trois rencontres aux hommes de Yorick Treille. Les Scorpions continuent de camper en cinquième position, avec toujours une petite avance sur Bordeaux et Chamonix tout en ayant joué moins de matches qu’eux. Les joueurs sont en forme puisqu’ils sont sur une série de quatre victoires de rang en championnat. L’infirmerie est vide, le groupe sera donc au complet. Les Aigles sont plutôt en réussite cette saison avec deux victoires en trois confrontations contre les Scorpions, et ils ont empoché cinq points sur neuf possibles dans ces duels. Pour autant, ils pointent à la dixième place au classement. Avec huit matches à jouer, ils sont toujours en chasse pour tenter d’accrocher le bon wagon pour les playoff. Leur bilan à domicile est de cinq victoires en quinze rencontres. Qui prendra des points précieux au classement à l’issue de cette rencontre ? Comme pour chaque rencontre cette saison, celle de ce soir sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain match à la patinoire de l’Illberg vendredi 24 janvier avec la réception de Briançon.
Publié le

Et le rêve prit fin…

Les Scorpions Team Synerglace disputaient hier soir leur demi-finale de la Coupe de France chez les Dragons de Rouen. Le groupe de Yorick Treille était au complet pour cette rencontre et Quentin Papillon débutait le match devant le filet. Ce sont les Rouennais qui débutaient le mieux la rencontre. Ils ouvraient la marque par Thinel après sept minutes de jeu. Les Scorpions prenaient alors plus d’initiatives, obtenaient deux situations de supériorité numérique mais ne parvenaient pas à débloquer leur compteur pour autant. Ils étaient menés à la première sirène. On sentait les deux équipes proches hier soir sur la glace de l’Île Lacroix, mais les Dragons parvenaient à être plus dangereux. A mi-match, Colin Downey s’échappait en infériorité numérique pour égaliser en remportant son duel avec Pintaric. Cette égalité ne tenait malheureusement pas une minute, puisque Deschamps doublait la mise dans la foulée pour les locaux. Il y avait toujours un petit but d’écart à la deuxième pause. Il fallait pousser en troisième période. Mais les Dragons étaient bien en place et rendaient la tâche difficile pour les Scorpions. Ils ne trouvaient que peu de solutions, même en supériorité numérique. La sortie de Papillon dans les deux dernières minutes n’y changeait rien, les Dragons pouvaient célébrer leur qualification pour la finale de la Coupe de France. Si la déception est grande, les Scorpions sont tombés face à une grande équipe de Rouen qui a parfaitement négocié cette rencontre contrairement aux trois précédentes confrontations. Les Mulhousiens vont désormais se concentrer sur le championnat avec une place en playoff à assurer au cours des prochaines semaines. Le prochain match sera mardi prochain avec un déplacement à Nice.
Publié le

A Rouen pour la demi-finale

C’est le grand jour. Les Scorpions Team Synerglace sont à Rouen pour disputer la demi-finale de la Coupe de France. Le coup d’envoi est prévu pour 20h ce soir. Après trois tours à affronter des équipes de divisions inférieures, une équipe de Ligue Magnus se dresse – enfin – sur la route mulhousienne… Et quelle équipe ! Ce stade de la compétition n’avait été atteint qu’à deux reprises par les Mulhousiens, à chaque fois éliminés par Rouen en 2004 puis Briançon en 2005. Pour l’anecdote, un certain Damien Raux était dans le camp d’en face en 2004… Pour cette rencontre, Yorick Treille disposera d’un groupe complet avec les retours d’Andrey Esipov et Julien Munoz. Rouen a manqué les deux dernières finales de la Coupe de France. Or, depuis 2000 ils n’ont jamais été absents de trois finales consécutives. Vont-ils perpétuer cette « tradition », alors qu’ils affrontent la seule équipe invaincue cette saison face à eux ? Une chose est sûre, ces Dragons ont l’expérience des grands matches, des rendez-vous importants. Et ils auront l’avantage de jouer à domicile… Mais les Scorpions sont prêts pour réaliser un nouvel exploit… Place au jeu ! Comme pour chaque rencontre cette saison, celle de ce soir sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain match à la patinoire de l’Illberg vendredi 24 janvier avec la réception de Briançon.