Mois : novembre 2019

Publié le

La Fantisch des Scorpions de retour

Cette saison, la Fantisch des Scorpions fait son retour. Nous vous offrons la possibilité de venir à la rencontre du club et de poser vos questions sur la vie de joueur, le quotidien de l’équipe, le championnat ou encore le fonctionnement du club. Pour cela nous vous donnons rendez-vous le jeudi 12 décembre à 18h45. Christer Eriksson, Erwan Agostini, Kevin Hecquefeuille et Hubert Genest seront là pour ce moment d’échange. Nous limiterons toutefois à huit personnes le nombre de participants. Nous vous demandons donc de vous inscrire au préalable par e-mail à communication@scorpionsmulhouse.fr. Si plus de huit personnes s’inscrivent, nous procéderons à un tirage au sort pour désigner les huit participants et leur indiquerons les informations précises concernant le lieu de cette Fantisch. - Pour vous inscrire, veuillez indiquer dans l’e-mail votre nom, prénom et un numéro de téléphone - Fin des inscriptions jeudi 5 décembre - Une inscription n’est valable que pour une personne seulement - Pour des raisons d’organisation nous demanderons aux participants de venir seuls
Publié le

Des Ducs impitoyables

Les Scorpions Team Synerglace étaient hier soir à Angers, deuxièmes du classement. Yorick Treille était privé de Milan Jurik. Olivier Richard obtenait son premier départ avec les Scorpions en SLM. La première période était plutôt équilibrée. Les deux portiers avaient une charge de travail équivalente, chaque équipe obtenait de bonnes chances de marquer. A ce petit jeu, c’est Botten qui ouvrait le score pour Angers, sur une déviation devant le but. L’écart était d’un but à la première pause. Ça se corsait en deuxième période pour les Mulhousiens. Dès la reprise, Bouchard doublait la mise avec un maximum de réussite à quelques secondes de la fin d’une pénalité. Six minutes plus tard, Campbell profitait d’un mauvais changement de ligne pour tromper Richard en face à face. Yorick Treille faisait entrer en jeu Quentin Papillon, mais ce dernier était pris à froid dans la foulée par Serer.  La suite de la période se déroulait sans nouveau but, de même que la troisième période. Les Scorpions ont donc été blanchis une deuxième fois par les Ducs cette saison, eux qui restent impériaux dans leur nouvelle patinoire et confortent leur place de dauphins des BDL. Les Scorpions ont l’occasion de passer à autre chose dès demain contre Amiens, à 19h15 à l’Illberg. Les autres résultats de la soirée : Bordeaux 1-0 Gap Amiens 8-2 Anglet Nice 1-2 (t.a.b.) Rouen Briançon 2-4 Chamonix
Publié le

A la découverte de l’IceParc

Retour à la Synerglace Ligue Magnus pour les Scorpions, qui seront ce soir à Angers pour la vingt-deuxième journée de championnat. Coup d’envoi du match à 20h30. La dernière rencontre face aux Ducs remonte à plus de deux mois, c’était en ouverture du championnat. Ce match sera donc une découverte de l’IceParc pour les Scorpions. La patinoire d’Angers a en effet ouvert au mois de septembre. Ce sera le dernier match de la première moitié de championnat. Une première moitié très aboutie pour les Mulhousiens, qui ont atteint la barre des trente points en seulement vingt rencontres. Soit bien plus rapidement que les deux saisons passées. Pour cette rencontre, Milan Jurik sera indisponible. Lauric Convert réintègre ainsi l’alignement. Côté gardiens, Olivier Richard vivra sa première titularisation en SLM pour nos couleurs. Si le début de saison des Scorpions est abouti, que dire de celui des Ducs… Ils occupent la deuxième place au classement, et comptent déjà quarante-cinq points. Ils ont également les deuxièmes meilleures attaque et défense. A domicile, ils n’ont perdu qu’une fois, après prolongation contre Grenoble. Un beau challenge pour les Scorpions, prêts à se battre pour réaliser un nouvel exploit ! Comme pour chaque rencontre cette saison, celle de ce soir sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain match à la patinoire de l’Illberg dimanche 1er décembre avec la réception d’Amiens.
Publié le

Victoire dans le derby et direction les quarts

Les Scorpions Team Synerglace étaient hier soir à Strasbourg pour disputer les huitièmes de finale de la Coupe de France. Yorick Treille disposait d’un groupe complet pour cette rencontre et c’est Quentin Papillon qui débutait devant le filet. Le début de match était à sens unique en faveur des visiteurs. Assez logiquement, Bryan Ten Braak ouvrait la marque à la cinquième minute sur un cafouillage devant la cage de Hiadlovsky. Strasbourg se procurait peu d’occasions, généralement dangereuses toutefois. L’écart restait d’un but à la première pause. La deuxième période était un peu moins déséquilibrée avec du travail pour les deux gardiens. Chaque équipe obtenait une supériorité numérique sans parvenir à en profiter. En fin de période, sur un nouveau powerplay Connor Wilson aggravait la marque. Le score était de 0-2 à la deuxième pause. Les Scorpions pouvaient dérouler en troisième période, tout en s’attelant à garder leur cage inviolée. C’est ainsi que, profitant de deux situations de contre, Bryan Ten Braak puis Colin Downey creusaient encore l’écart. Ce dernier but était inscrit en infériorité numérique. La défense tenait jusqu’au bout et Quentin Papillon s’offrait un nouveau blanchissage. Les Scorpions compostaient ainsi leur ticket pour les quarts de finale de la Coupe de France, dont le tirage au sort aura lieu en fin de semaine. Notez l’exploit de Roanne qui a éliminé Clermont c’est la première équipe de D2 à atteindre ce stade de la compétition. Les autres résultats de la soirée : Grenoble 1-2 Anglet Nice 4-3 (t.a.b.) Angers Caen 0-3 Rouen Roanne 6-5 Clermont-Ferrand Evry/Viry 3-6 Neuilly/Marne Asnières 1-11 Amiens Chambéry – Gap (ce soir, 19h30)
Publié le

Le retour du derby alsacien en Coupe de France

Place aux huitièmes de finale de la Coupe de France pour les Scorpions Team Synerglace, qui se déplaceront ce soir à Strasbourg pour affronter l’Etoile Noire. Coup d’envoi du match à 20h. Les Mulhousiens ont bien terminé la semaine et le week-end avec un succès contre Amiens. Ils n’ont toutefois guère le temps de profiter de ce sentiment victorieux qu’il faut déjà se pencher sur ce tour de Coupe qui offre un derby à l’équipe. Et c’est un match à prendre au sérieux face à une équipe qui nous avait battus, aux tirs aux buts, lors des matches de préparation au mois d’août. Comme Epinal au tour précédent, nos voisins donneront tout pour tenter de faire chuter une équipe de Ligue Magnus. Et ce match à tout du piège car Strasbourg est à la peine en championnat. Ils sont onzièmes de Division 1 avec treize points au compteur, mais restent sur une défaite contre Montpellier (3-6) samedi. Ils seront donc revanchards en plus de vouloir créer l’exploit, dans une compétition qui parfois peut apporter une bouffée d’air frais. Nous recroiserons pour l’occasion la route des anciens Scorpions que sont Sébastien Trudeau, actuel meilleur pointeur de l’équipe, et Pierrick Hoehe. Comme pour chaque rencontre cette saison, celle de ce soir sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici. Si vous vous rendez sur place et souhaitez prendre vos billets en ligne, il est demandé aux Mulhousiens de prendre leurs billets en tribunes E et F. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain match à la patinoire de l’Illberg dimanche 1er décembre avec la réception d’Amiens.
Publié le

Les Scorpions se relancent face aux Gothiques

Les Scorpions Team Synerglace reçoivent Amiens, bien ancré sur le podium depuis le début de la saison. Les deux équipes mettent beaucoup d’intensité dans le jeu. Il n’y a aucun temps mort. On arrive déjà à la septième minute et Bruche permet à son équipe d’ouvrir le score. Les locaux disposent d’un premier avantage numérique, mais ils n’arrivent pas à se montrer dangereux. Le temps s’écoule très vite. Le jeu est agréable. La grosse pression défensive fait que, malgré le jeu très propre, les joueurs ont du mal à se créer des occasions franches. C’est au tour d’Amiens d’évoluer à un joueur de plus. C’est chaud sur la cage de Papillon, mais les Mulhousiens résistent. Nouveau powerplay pour les Haut-rhinois, mais les Gothiques sont très forts défensivement. Ils bloquent parfaitement leurs adversaires. Le score ne bouge plus jusqu’à la pause.

Le rythme reste très soutenu. Amiens est très bien organisé. Les Gothiques intensifient leur pression vers la mi-match, justifiant leur troisième place. Ils tentent de faire le break, mais les joueurs de Yorick Treille montrent une fois de plus beaucoup de solidarité et ils tiennent bon. Et quand les choses se compliquent, Papillon est là. Melin est pénalisé pour attitude anti-sportive. Cette fois-ci, c’est au tour de Mulhouse de très bien défendre en situation d’infériorité. A la seizième minute, Verrier part en prison. Les Scorpions sont rapidement en place. La rondelle circule bien. Sevcenko est décalé sur la gauche. Son tir instantané est repoussé par Buysse. Ce n’est que partie remise. Dans la continuité, le palet refait un tour. Hecquefeuille trouve une nouvelle fois son compère letton. Cette fois-ci, le tir est encore plus rapide et il trompe le portier adverse. Sevcenko égalise. Quarante deux secondes plus tard, Besinger, toujours aussi combatif, se retrouve près de la cage. Il trompe très adroitement Buysse du revers. Les Mulhousiens renversent complètement le score en moins d’une minute. Les Gothiques prennent un coup sur la tête. Les locaux finissent très bien la période, mais on reste à 2-1.

L’intensité baisse un peu en début de troisième acte. Attention, Amiens pousse. A la quarante-septième minute, Papillon effectue un premier sauvetage suivi d’un autre énorme arrêt. Là, c’est vraiment très chaud ! Yorick Treille le sent et demande un temps mort. Cela lui permet de donner un peu d’air à ses joueurs. A la cinquantième minute, Papillon se retrouve en face à face. Il effectue à nouveau un magnifique arrêt. Le public souffre aussi. Amiens, toujours très appliqué, intensifie sa pression. Les locaux ont du mal à ressortir de leur zone. Munoz réussit à s’échapper et s’offre un duel. Il tente de glisser la rondelle entre les jambes de Buysse, mais celui-ci est vigilant. Il reste sept minutes. Les Scorpions défendent leur maigre avantage avec beaucoup de courage et d’application. C’est un vrai combat, mais toujours très correct. Le match se déroule dans un très bon esprit et les arbitres interviennent très peu. Les minutes s’égrènent. Mario Richer sort son gardien. C’est le siège ! La défense tient. C’est fini. Magnifique victoire des Scorpions Team Synerglace contre une très belle équipe d’Amiens. Quentin Papillon, magnifique, est nommé homme du match par son coach.

Ces trois points supplémentaires permettent aux Alsaciens de revenir à hauteur du cinquième, Anglet. Bizarrerie du calendrier, les Gothiques seront de retour dès dimanche prochain à l’Illberg, surement très revanchards. Avant cela, les Scorpions joueront à Strasbourg et Angers.

 Vous pourrez retrouver les réactions d'après-match sur notre chaine YouTube ScorpionsTV : - Anthony Mortas, coach assistant des Gothiques, très fair-play - Jerome Verrier, joueur québécois nommé homme du match pour Amiens - Yorick Treille se félicite de la réaction de son équipe qui a su rebondir après un très mauvais match à Nice

 Ci-dessous, les résultats des rencontres qui se sont déroulées dimanche 24 novembre

Bordeaux 4-2 Chamonix (1-0 ; 1-2 ; 2-0)

Gap 1-3 Grenoble (0-3 ; 1-0 ; 0-0)

Mulhouse 2-1 Amiens (0-1 ; 2-0 ; 0-0)

Nice 4-1 Anglet (3-0 ; 0-0 ; 1-1) 

Publié le

Les Scorpions face aux Gothiques pour se relancer

Les Scorpions Team Synerglace retrouveront ce soir leur glace de l’Illberg pour la réception des Gothiques d’Amiens. Coup d’envoi du match de la vingt-et-unième journée de SLM à 19h15. Les Scorpions ont enchainé une deuxième défaite de rang vendredi soir à Nice. Si cette défaite n’a que peu d’impact au classement, un autre résultat aurait été bénéfique face à cette équipe mal classée et affrontée au milieu de matches contre toutes les équipes du quatuor de tête du championnat. Yorick Treille aura à disposition ce soir le même groupe que vendredi. Les Gothiques figurent actuellement sur la troisième marche du podium, à portée de tir de la deuxième compte-tenu de leurs matches en retard sur les Ducs d’Angers. Les Picards ont un calendrier intense depuis une dizaine de jours en raison de leur participation à la Coupe Continentale, de laquelle ils ont malheureusement été éliminés. Le match de ce soir sera leur sixième depuis vendredi dernier, leur troisième depuis mercredi. Notons d’ailleurs la suspension pour ce soir de Jérémy Romand, meilleur buteur de l’équipe. On se souvient d’ailleurs du festival réalisé par la première ligne des Gothiques lors de notre précédent affrontement… Au Scorpions de tenter d’en profiter avec le surplus de fraîcheur qu’ils pourraient avoir sous leurs patins ! Pour éviter toute attente au guichet, nous vous rappelons que vous pouvez acheter vos billets en ligne jusqu’au début du match. Ouverture des portes à 18h15. Pour la billetterie : cliquez ici. Comme pour chaque rencontre cette saison, ce match sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici. Avant le match, la charte du sport sera dévoilée par messieurs Christophe Steger et Jean-Claude Eicher. Ils donneront ensuite le coup d’envoi de la rencontre.
Publié le

Les Scorpions cueillis à froid

Les Scorpions Team Synerglace enchainent un deuxième match à l'extérieur, à Nice. Les Aigles sont avant-derniers et viennent de perdre contre Briançon. Ils se doivent de réagir.   Le jeu est assez équilibré, mais les Mulhousiens laissent plus d’espace qu'à l'habitude en défense. Nice en profite. Heizer marque dès la sixième minute. Moins de deux minutes plus tard, Kopta double le score. Les Niçois ne dominent pas, mais se montrent très réalistes. Les joueurs de Yorick Treille ne sont pas dans leur assiette. Ils ont du mal à réagir. Le jeu des Alsaciens est moins fluide. Quand ces derniers se créent des occasions, c’est Stojanovic qui s’interpose. Le chrono défile sans que les visiteurs ne trouvent le bon rythme. La première supériorité numérique arrive en toute fin de période, mais le score reste de 2-0.   Début du deuxième acte. Les Scorpions reviennent sur la glace à cinq contre quatre. Il n'en profitent pas. Au contraire, à peine au complet, les Aigles font le trou par Dame Malka. Les Mulhousiens manquent d’agressivité. Pour des Niçois, peut-être vexé par leur défaite à Briançon, l’occasion est belle de se relancer. A la vingt-neuvième minute, Dusek arrive sur l’aile droite et loge la rondelle au premier poteau, au-dessus de l’épaule de Papillon. Les tirs niçois sont très précis et le score est lourd. 4-0. Treille demande un temps mort pour remotiver ses troupes. Il change également de gardien. Richard fait son entrée. Moins d’une minute plus tard, Hecquefeuille laisse le palet à Vigners qui centre devant la cage pour Jurik. Son compère marque le premier but mulhousien. Les visiteurs se réveillent. Gros tir de Genest. Richard est sollicité, mais il a très bien réussi son entrée. Une pénalité niçoise donne une nouvelle opportunité aux Scorpions. Ils sont bien en place et lancent plusieurs tirs dangereux. Stojanovic est très vigilant. Le grand gardien slovène rend la tâche difficile à ses adversaires. Alors que les Haut-Rhinois dominent, Melin file en prison. En fin de période, un tir lointain de Raux passe tout près de la cage. Mulhouse finit fort, mais à une minute de la fin, Richard doit s'interposer sur un duel. On en reste là. 4-1 à la pause.   En début de troisième période, Abramov file seul en contre, mais il bute sur un très bon Richard. Alors que les Alsaciens sont en avantage numérique, Dame Malka est envoyé en prison. Voilà l'occasion de revenir pour Mulhouse avec près d’une minute trente à cinq contre trois. Beaucoup de mouvement autour de la cage et trois belles occasions, mais le portier niçois est dans un grand soir. Néanmoins, à cinq contre quatre, Laakso se retrouve bien placé centre glace. Il lance un très beau tir du poignet pour le 4-2. Le match n’est pas fini. Les deux équipes ont des occasions. Les Aigles sont surtout dangereux en contre. Il reste treize minutes. Une nouvelle supériorité numérique pour les visiteurs ne donne rien du tout. Melin est à nouveau pénalisé ainsi que Wilson qui écope de dix minutes pour contestation. Les choses se compliquent sérieusement. Mulhouse ne lâche pas, mais n’arrive pas à revenir. Il reste un peu plus de deux minutes. Yorick Treille demande un temps mort et sort son gardien. Les visiteurs sont à six contre cinq. Mulhouse pousse. Les Niçois manquent plusieurs fois la cage vide. A vingt secondes de la fin, Abramov, toujours en cage vide, inscrit le 5-2.   Les Aigles ont réagi suite à leur défaites dans les Alpes. Pour les Scorpions, c’est une mauvaise opération. Ils restent sixième, mais se doivent de réagir dès demain, dimanche, à 20h. Il faudra monter le niveau , car les Gothiques d’Amiens sont sur le podium, troisième. Venez très nombreux.   Ci-dessous, les résultats de la 20ème journée de Synerglace Ligue Magnus : Grenoble 6-1 Rouen (3-0 ; 2-1 ; 1-0) Chamonix 4-3 Gap (0-1 ; 2-2 ; 1-0 ; 1-0) Nice 5-2 Mulhouse (2-0 ; 2-1 ; 1-1) Amiens 4-1 Briançon (3-1 ; 1-0 ; 0-0) Angers 3-2 Bordeaux (1-0 ; 0-1 ; 2-1)
Publié le

A Nice pour retrouver le chemin de la victoire

Les Scorpions Team Synerglace ont repris la route pour disputer la vingtième journée de SLM ce soir chez les Aigles de Nice. Coup d’envoi du match à 20h. Alors que les Mulhousiens étaient au repos mardi, et que certains adversaires ont également joué dimanche, le statu quo reste de mise au classement. Les Scorpions sont sixièmes, trois points derrière Anglet et cinq devant Gap et Bordeaux. Pour cette rencontre, Rolands Vigners effectuera son retour au jeu tandis que Samuel Rousseau est de retour à l’infirmerie. Ce sera déjà le troisième match de la saison contre les Aigles, après la double confrontation disputée à l’Illberg début octobre. Les deux équipes avaient remporté une victoire chacune, mais Nice ne s’était imposé qu’après – une courte – prolongation. Les Aigles sont en difficultés, avec la dixième place et seulement neuf points. Mardi, Briançon a remporté son premier match de la maison contre les Niçois… Il faudra donc se méfier de la probable réaction des hommes de Stan Sutor, qui ont d’ailleurs opéré à quelques mouvements dans l’effectif récemment. Comme pour chaque rencontre cette saison, celle de ce soir sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain match à la patinoire de l’Illberg dimanche 24 novembre avec la réception d’Amiens.
Publié le

Grenoble intraitable

Les Scorpions Team Synerglace étaient hier soir à Grenoble pour affronter les Brûleurs de Loups, leaders du classement. Rolands Vigners était le seul absent à déplorer. Quentin Papillon débutait une nouvelle fois la rencontre. Les Scorpions étaient pénalisés d’entrée. Une première pénalité qui allait en appeler d’autres hier soir, beaucoup d’autres. Elle était toutefois tuée. Ça n’empêchait pas Fabre d’ouvrir la marque pour les BDL dès la cinquième minute. Les Mulhousiens restaient indisciplinés en première période et à force de plier, le roseau rompait. Koudri doublait la mise en avantage numérique. Les locaux affichaient deux buts d’avance à la première pause. Le scénario s’inversait en deuxième période, avec des locaux plus pénalisés. C’est d’ailleurs sur un double avantage numérique que Julien Munoz réduisait la marque. Jouer dans une patinoire qu’il connait bien semblait lui donner des ailes, puisqu’il doublait la mise dans la foulée. Les Scorpions tuaient ensuite deux minutes complètes à trois contre cinq. Les pénalités grenobloises de fin de tiers étaient tuées également. Il y avait donc égalité à l’aube de la troisième période. Les équipes n’avaient pas beaucoup évolué à cinq contre cinq dans cette partie jusque-là. Cela impactait les rotations des lignes et de facto, le gros temps de jeu de certains joueurs se ressentait sur leur fraîcheur en fin de match. Grenoble en avait encore sous le pied et pouvait en profiter. C’est simple, un quadruplé de Denny Kearney réglait leur compte à des Scorpions tantôt maladroits, tantôt malchanceux dans le dernier vingt. Cet écart au score ne devra pas occulter le fait que les Scorpions ont donné du fil à retordre aux Grenoblois dans un match qui avait pourtant mal commencé L’équipe étant au repos dimanche et mardi, elle aura le temps de préparer toute la semaine le déplacement de vendredi prochain à Nice, avant de retrouver l’Illberg le dimanche suivant contre Amiens. Les résultats de la soirée : Rouen 7-0 Anglet Nice 1-5 Bordeaux Grenoble 6-2 Mulhouse