Mois : octobre 2019

Publié le

L’enfer pour les Diables Rouges

Les Scorpions Team Synerglace reçoivent Briançon, lanterne rouge. Convert est de retour, mais Hecquefeuille, Rousseau, Bowes et Downey sont toujours au repos. La patinoire est bien garnie ce soir (1100 spectateurs). Le jeu est rapide, mais les locaux manquent de précision. Ceux-ci obtiennent un premier avantage numérique. Ils perdent la rondelle et permettent à Sarlin de partir seul en contre. Il trompe Papillon. Les Diables Rouges ouvre le score au bout de cinq minutes. Les joueurs de Claude Devèze sont bien dans le rythme et sont plus agressifs que les Mulhousiens (dans le bon sens du terme). Ils jouent haut et dominent. Ils s’offrent plusieurs occasions. Mulhouse revient petit à petit dans le tempo et finit mieux la période. Néanmoins, les coéquipiers de Jiri Blazek rentrent aux vestiaires en tête et c’est mérité. Les Scorpions Team Synerglace se doivent de réagir. C’est mal parti, car Laakso est pénalisé au bout de treize secondes. Les Mulhousiens défendent bien et montent en régime. A la vingt-quatrième minute, Sevcenko, très en forme, file tout seul. Il fonce sur Blazek et « dribble » son ancien coéquipier. Il égalise d’un très beau but. La ligne Sevcenko-Jurik-Vigners est en très grande forme. Cinq minutes après avoir marqué, Sevcenko sème la panique dans la défense briançonnaise. Alors qu’il arrive à la cage, il offre un caviar à Vigners qui ne manque pas l’occasion. Les joueurs lettons permettent à leurs coéquipiers de passer devant. Cette fois-ci la machine est bien en route. Un avantage numérique permet aux joueurs de Yorick Treille d’accentuer la pression sur Blazek. Sur une nouvelle combinaison lettone, le palet est dévié par un défenseur. Laakso en hérite et le loge dans la cage. 3-1. Les Diables Rouges sont à la peine dans cet acte médian. Les joueurs de l’Illberg ravissent leur public et terminent sur une supériorité numérique. Période archi dominée par Mulhouse qui a tiré une trentaine de fois. Les locaux entament la troisième période à cinq contre quatre. Jurik en profite pour inscrire le 4-1. Les visiteurs sont au bord du gouffre. Sevcenko est intenable. Il s’envole une fois de plus et cette fois-ci sert Laakso qui inscrit son premier doublé. 5-1. C’est un festival offensif. Loizeau, également très en forme, alourdit la note, 6-1. Besinger est toujours aussi remuant et aussi tout proche de faire la différence. C’est encore Sevcenko qui s’en va tromper Blazek, dépité. Ce dernier encaisse encore un huitième but face à Vigners qui assure le spectacle. La rencontre se termine sur le score de 8-1 pour les Scorpions Team Synerglace. C’est terrible pour les Diables Rouges qui restent dernier avec un tout petit point. Les Mulhousiens après une première période difficile ont assuré le spectacle et ravi leur public. Il ne reste plus qu’à match à Anglet vendredi prochain, puis ce sera la trêve, bien méritée. Les Alsaciens confortent leur quatrième place au classement ! Il faudra attendre le 12 novembre pour revoir les Scorpions à l’Illberg. Notez bien la date, ils recevront les Dragons de Rouen ! Vous pourrez retrouver les réactions d’après-match sur notre chaine YouTube ScorpionsTV :
  • Claude Devèze  revient sur le match et sur le début de saison cauchemardesque de son équipe
  • Jiri Blazek nous parle de ce début saison et de son retour à Mulhouse
  • Yorick Treille revient sur ce large succès
  • Arturs Sevcenko, élu homme du match, auteur d’un énorme match
Ci-dessous, les résultats de la de la 14ème journée qui s’est déroulée le vendredi 25 octobre : Grenoble 5-4 Angers (0-2 ; 3-1 ; 1-1 ; 0-0 ; 1-0) Rouen 2-1 Chamonix (1-0 ; 1-1 ; 0-0) Mulhouse 8-1 Briançon (0-1 ; 3-0 ; 5-0) Gap 5-0 Nice (1-0 ; 2-0 ; 2-0) Anglet 3-2 Bordeaux (3-1 ; 0-0 ; 1-0)
Publié le

On se remet au championnat face à Briançon

Pour la quatorzième journée de Synerglace Ligue Magnus, les Scorpions retrouveront ce soir à l’Illberg les Diables Rouges de Briançon. Coup d’envoi du match à 20h. Coupe de France comprise, les Scorpions ont enchaîné trois succès. Une quatrième victoire de rang ce soir assurerait à l’équipe de conserver sa place dans le quatuor de tête. Mais si c’est la lanterne rouge qui s’en vient nous défier, il ne faut pas croire que ce sera un match facile. L’infirmerie reste toujours pas mal remplie (Hecquefeuille, Rousseau, Bowes, Downey) mais Lauric Convert peut revenir au jeu. La redécouverte de la SLM n’est pas une sinécure pour les Diables Rouges. Les hommes de Claude Devèze n’ont toujours pas gagné en douze rencontres, affichant un point au compteur. Plus une série dure, plus sa fin s’en approche. Méfiance donc pour nos joueurs, dont certains retrouveront leur ancien coéquipier Jiri Blazek, champion de France de D1 avec les Scorpions en 2017. Pour éviter toute attente au guichet, nous vous rappelons que vous pouvez acheter vos billets en ligne jusqu’au début du match. Ouverture des portes à 19h. Pour la billetterie : cliquez ici. C’est le dernier match à domicile avant la trêve internationale, il faudra ensuite attente le 12 novembre pour revoir l’équipe à l’Illberg ! Comme pour chaque rencontre cette saison, ce match sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici. Pensez à vous inscrire avant la fin du premier tiers temps à la boutique pour participer au tirage au sort organisé par notre partenaire la Caisse d’Epargne Grand Est Europe. Tentez de gagner un parapluie aux couleurs d’octobre rose et la possibilité de récompenser les joueurs étoiles à la fin du match. Quatre personnes seront tirées au sort. C’est gratuit, profitez-en !
Publié le

Entrée en Coupe de France à Epinal

Les Scorpions Team Synerglace effectuent leur entrée dans la Coupe de France ce soir, au deuxième tour. Pour ces seizièmes de finale, ils iront chez nos voisins d’Epinal. Coup d’envoi du match à 20h15. Les Scorpions embarquent ce soir dans un troisième match en cinq soirs, dont deux sur la route. Forts de leurs deux victoires du week-end, ils arrivent en pleine confiance pour cette rencontre face aux pensionnaires de Division 2. Mais gare à l’excès de confiance s’ils ne veulent pas se compliquer la tâche ce soir. Ce match reste un derby et il se jouera face à une équipe qui domine son sujet en D2, elle n’aura rien à perdre devant un public nombreux acquis à sa cause. Le groupe mulhousien sera identique à dimanche soir avec cinq absents sur blessure (Convert, Rousseau, Bowes, Downey, Hecquefeuille). Côté spinalien, on connait quelques noms qui font partie de l’effectif. Thomas Mathieu, Guillaume Chassard, Corentin Lehmann et Anthony Pernot ont porté le maillot mulhousien à un moment de leur carrière (ou formation). Sergei Khoroshun, Martin Charpentier, Maxime Martin Dominik Fujerik ou encore Jan Plch ont croisé le chemin des Mulhousiens il y a encore deux saisons, voire moins, en SLM. C’est ce qui explique leur début de saison tonitruant en D2 avec quatre victoires en autant de matches, quarante-et-un buts marqués et seulement neuf encaissés. Le match sera à suivre sur Fanseat ainsi que sur la chaine de télévision ViaVosges disponible sur diverses box TV et sur son site internet. Prochain rendez-vous à l’Illberg dès vendredi contre les Diables Rouges de Briançon.
Publié le

Les Scorpions frappent une nouvelle fois sur la route

Pour la treizième journée de SLM, les Scorpions Team Synerglace étaient hier soir à Bordeaux. Les Scorpions étaient privés de Kevin Hecquefeuille, Lauric Convert, Samuel Rousseau, Colin Downey et Josh Bowes. Quentin Papillon débutait devant le filet. La première période était à sens unique, avec une occupation bordelaise de la zone défense des Scorpions. Notre gardien bloqua les dix-sept lancers bordelais. En fin de période, les Mulhousiens ouvraient la marque par Rolands Vigners, avec un de ces numéros dont il a le secret. La deuxième période fut plus serrée et les Scorpions étaient plus entreprenants. Ils obtenaient même quatre supériorités numériques sans pour autant les convertir. Il restait vingt minutes à faire avec ce petit but d’avance. Malheureusement, Mulle déviait un palet devant Papillon dès le début de la troisième période. Tout était à refaire pour les hommes de Yorick Treille. Le match avançait et les deux équipes ne parvenaient guère à faire la différence. Malgré une pénalité dans l’ultime minute contre les Mulhousiens, on s’en allait en prolongation. Au cours de ce temps supplémentaire, nos joueurs tuaient deux pénalités. A défaut d’inquiéter Fouquerel, ils protégeaient diablement bien leur filet. Il fallait décider du sort de la rencontre en fusillade. Des neuf tireurs, seul Tommy Besinger trompait – somptueusement – le gardien adverse. Côté Boxers Muller, Légaré, Ranger, Levesque et Colomban, et côté Scorpions Ten Braak, Vigners et Loizeau échouaient. Les Scorpions empochaient là deux points précieux qui les propulsent quatrièmes au classement ! Le temps de rentrer en Alsace, et la prochaine échéance arrivera déjà mardi soir avec la Coupe de France à Epinal. Les autres résultats de la soirée : Angers 4-2 Rouen Amiens 3-4 (t.a.b.) Grenoble Briançon 1-5 Gap Chamonix 6-3 Anglet
Publié le

Prochain arrêt, Bordeaux

Les Scorpions Team Synerglace affronteront ce soir les Boxers de Bordeaux en Gironde. C’est un match de la treizième journée de SLM. Coup d’envoi à 18h30. Les Scorpions pointent à la cinquième place du classement suite à leur victoire de vendredi face à Chamonix. Ils ont quatre points d’avance sur les Boxers, huitièmes, mais aussi deux matches de plus. Les joueurs de Yorick Treille tenteront de montrer qu’ils voyagent toujours aussi bien. Pour ce match, le groupe sera identique à celui de vendredi avec les absences de Kevin Hecquefeuille, Josh Bowes, Colin Downey, Samuel Rousseau et Lauric Convert. Les Boxers s’étaient imposés sur un score plutôt flatteur à l’Illberg il y a un mois, ne reflétant pas forcément l’écart de niveau entre les deux équipes ce soir-là. Les Boxers présentent pour le moment un meilleur bilan à l’extérieur qu’à domicile. Dans leur antre, ils ont remporté deux matches sur cinq. Notons l’homogénéité offensive de leur équipe, avec déjà douze joueurs ayant inscrit plus de cinq points. Comme pour chaque rencontre cette saison, celle de ce soir sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain match à la patinoire de l’Illberg vendredi 25 octobre avec la réception de Briançon.
Publié le

Trois points pour une cinquième place

Les Pionniers rendent visite aux Scorpions Team Synerglace toujours diminués. Yorick Treille a composé trois lignes offensives. Côté défense, il ne manque plus que le capitaine Kevin Hecquefeuille. Les Alsaciens mettent de suite la pression sur Sabol. Sevcencko est le premier à le solliciter. Jurik, de retour, a retrouvé sa place au centre des deux lettons. Les automatismes sont toujours là entre les trois compères. Les deux autres lignes se découvrent un peu, mais tout le monde travaille fort. Besinger est impressionnant de combativité et se montre dangereux. Au bout de six minutes, il initie une action d’une très belle passe longue. Wilson ne laisse pas passer l’occasion et ouvre le score. Les minutes suivantes, les locaux sont pénalisés à deux reprises. Cela permet à Chamonix de refaire surface. Les débats s’équilibrent, mais les Scorpions sont très solidaires et appliqués en infériorité. Ils maîtrisent la fin de la période pour rentrer aux vestiaires avec une longueur d’avance. Scénario identique pour ce début de deuxième acte. Ivan Esipov est toujours aussi impressionnant et joue très juste. Il adresse un caviar à Sevcenko qui bute sur Sabol. Une nouvelle pénalité requinque les visiteurs, mais Papillon veille. Les Pionniers obtiennent un quatrième avantage numérique et Mulhouse a plus de mal, mais tient. On a atteint la mi-match et Vigners trouve la barre. Peu de temps après, Wilson inscrit son premier doublé. Cela se complique pour les Chamoniards. Ils ne sont pas mécontents de finir la période à 2-0. Ce n’est qu’en début de troisième période que les joueurs de Yorick Treille obtiennent leur premier powerplay. Les visiteurs sont très bien place et Mulhouse n’arrive pas à se créer d’occasion. Néanmoins, suite à un raid de Vigners, le letton bute sur Sabol. Besinger, très opportuniste, récupère le rebond et fait le trou. 3-0. On se dit alors qu’on va vivre une fin de match tranquille. Les Mulhousiens maîtrisent le jeu. Les visiteurs interceptent la rondelle à la ligne bleue. Lagarde file droit sur Papillon et le trompe d’un tir très précis. Ce but remotive les Chamoniards. Les Scorpions, eux, repensent dans un coin de leur tête au scénario du match aller. Chamonix pousse fort. Le cinquième avantage numérique est le bon pour les Pionniers. Un tir lointain de Widen, dévié par Terrier, trompe Papillon. Il reste neuf minutes à jouer et toute la patinoire tremble. Papillon repousse de justesse de la jambière. Yorick Treille sent son groupe au bord du gouffre. Il demande un temps mort. Dans les six dernières minutes, la tension est à son comble. Les Mulhousiens s’en sortent, aidé par l’indiscipline des Pionniers, pénalisés à deux reprises. Cela donne un peu d’air aux Scorpions et à leur public, mais que c’est dur. Les dernières secondes sont irrespirables, mais ça y est, c’est fini. Ces trois points supplémentaires permettent aux Alsaciens de grimper à la cinquième place. Les Scorpions Team Synerglace seront dans le bus dès samedi soir pour un long voyage vers Bordeaux avant de rejoindre Epinal mardi soir en Coupe de France. Retour à l’Illberg vendredi prochain pour la réception de la lanterne rouge. Cela sera l’occasion de revoir Jiri Blazek, l’ancien portier mulhousien. Vous pourrez retrouver les réactions d'après-match sur notre chaine YouTube ScorpionsTV : - Timo Saarikoski, coach des Pionniers, regrette que son équipe n’ait pas plus profité des nombreux avantages numériques - Yorick Treille, ravi des trois points supplémentaires et commente aussi cette fin de match compliqué - Bryan Ten Braak, de retour en forme après sa blessure - Connor Wilson, auteur d’un doublé, nous donne ses impressions sur le championnat qu’il découvre Ci-dessous, les résultats de la de la douzième journée qui s’est déroulée le vendredi 18 octobre : Briançon 4-6 Bordeaux (2-1 ; 1-3 ; 1-2) Rouen 2-3 Amiens (1-0 ; 1-1 ; 0-2) Grenoble 3-2 Nice (1-0 ; 1-1 ; 1-1) Mulhouse 3-2 Chamonix (1-0 ; 1-0 ; 1-2) Anglet 0-5 Angers (0-2 ; 0-1 ; 0-2)
Publié le

Chamonix pour démarrer la deuxième ronde

Place à la douzième journée de SLM avec ce soir la réception à l’Illberg des Pionniers de Chamonix. Coup d’envoi de la rencontre ce soir à 20h. Malgré une partie difficile sur le plan de la discipline et passée à courir après le score, les Scorpions ont montré de belles choses à Amiens mardi soir. Ils ont connu leur première défaite dans le temps règlementaire à l’extérieur cette saison, face à des Gothiques qui ont récupéré la tête du classement dans le même temps. Côté mauvaises nouvelles, Josh Bowes et Colin Downey ont rejoint Lauric Convert, Samuel Rousseau et Kevin Hecquefeuille à l’infirmerie. Hubert Genest sera en revanche de retour au jeu ce soir. Les Pionniers avaient battu les Scorpions au finish il y a un mois, remontant deux buts de retard puis l’emportant en prolongation. A ce jour, ils pointent à la neuvième place au classement avec six points (et un match) de retard sur les Scorpions. Depuis la première confrontation, leur effectif a connu quelques évolutions avec les départs de Kivimäki et Hrehorcark, ainsi que les arrivées de Kazarine et Salonen. L’homme en forme de leur début de saison – les Scorpions l’avaient remarqué – est Benjamin Lagarde avec six buts et dix points en onze matches. Les Scorpions voudront prendre leur revanche ce soir. Vont-ils y parvenir ? Pour éviter toute attente au guichet, nous vous rappelons que vous pouvez acheter vos billets en ligne jusqu’au début du match. Ouverture des portes à 19h. Pour la billetterie : cliquez ici. Les personnes vêtues de rose (pantalon et/ou t-shirt ou pull) pourront acheter leur billet au guichet ce soir au tarif de 5€, valable pour toutes les tribunes ! Comme pour chaque rencontre cette saison, ce match sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici.
Publié le

Retour d’Amiens bredouille

C’est Quentin Papillon qui débutait une nouvelle fois la rencontre côté Scorpions, alors que Yorick Treille devait composer sans quatre joueurs (Hecquefeuille, Genest, Convert, Rousseau). La première période était agréable et équilibrée. Les deux gardiens étaient sollicités et il fallait attendre de voir une double supériorité numérique des locaux pour que le score évolue, par Romand. Les Gothiques rentraient aux vestiaires avec un but d’avance. L’entame de deuxième tiers était compliquée pour les Scorpions. Un but était refusé à Romand, mais dans la foulée Giroux était oublié dans l’enclave et pouvait déjouer notre cerbère. Les joueurs mulhousiens ne se laissaient pas abattre et continuaient à tenter leur chance. Ce fut finalement récompensé en fin de tiers, Connor Wilson convertissant une offrande de Josh Bowes. Malheureusement, Romand inscrivait un doublé juste avant la pause pour redonner deux longueurs d’avance aux Gothiques. Dès le début de la troisième période, Milan Jurik ramenait l’écart à un but d’un lancer puissant en pleine lucarne. La partie de ping pong continuait et Halley marquait pour Amiens. Avec quatre minutes à jouer et deux buts de retard, Yorick Treille jouait son va-tout et sortait Papillon. Amiens en profitait et Giroux marquait le cinquième but. Un ultime powerplay, après que Wilson et Verrier aient été renvoyés aux vestiaires, permettait à Besinger d’inscrire un troisième but mulhousien. Les Scorpions devaient donc s’avouer vaincu, non sans avoir bataillé tout au long de la soirée. Amiens reprend la tête du championnat, dans le même temps les Scorpions chutent à la sixième place. Le prochain rendez-vous est pour vendredi à la patinoire de l’Illberg contre les Pionniers de Chamonix (20h). Les autres résultats de la soirée : Chamonix 1-2 (a.p.) Bordeaux Anglet 3-2 Nice Angers 4-0 Briançon
Publié le

Epinal-Mulhouse : billetterie

Communiqué du club d'Epinal : « Le EPINAL Hockey Club privatise environ 120 places pour les Mulhousiens souhaitant assister au match de Coupe de France qui se déroule le mardi 22 octobre à 20h15 à EPINAL ! Afin de faciliter l’accès à cet événement, nous vous demandons de bien vouloir réserver vos places via cet e-mail : billetterie.ehc@gmail.com en précisant Nom Prénom et le nombre de places souhaitées. Le tarif est de 8€ par personne (Gratuit pour les moins de 11 ans). Le règlement se fera sur place à votre arrivée. Pour les personnes n’ayant pas réservé via cet e-mail, l’accès sera difficile car le match risque de se jouer à guichets fermés. Les réservations sont ouvertes jusqu’au lundi 21 octobre à 14h00. »
Publié le

Direction Amiens pour continuer une belle séquence

Les Scorpions Team Synerglace retrouvent la route pour cette onzième journée de championnat. Destination Amiens, pour affronter les Gothiques ce soir. Coup d’envoi du match à 20h15. Les Scorpions voyagent bien jusqu’à présent cette saison, avec une seule défaite en quatre matches sur la route, et elle s’est jouée en prolongation. Mais après quatre matches de suite à la maison, il faut retrouver la routine des déplacements. Pour ce match en Picardie, Yorick Treille devra toujours composer sans Kevin Hecquefeuille et Hubert Genest. Samuel Rousseau est de retour à l’infirmerie suite à la mauvaise charge subie contre Gap de même que Lauric Convert. Milan Jurik effectue son retour dans le groupe. Les Gothiques sont l’une des équipes en forme de ce début de saison. Ils ont même occupé la tête du classement pendant quelques matches. Ils affichent la deuxième meilleure attaque de la ligue, derrière les intouchables BDL. Ils possèdent également le meilleur powerplay de la ligue (26 %). Bref, offensivement, ils répondent largement présent. Mais ils ne sont toutefois pas invincibles et encore moins à domicile, puisqu’ils ont abandonné cinq points dans leur antre. Les Scorpions auront donc un coup à jouer ce soir au Coliseum ! Comme pour chaque rencontre cette saison, celle de ce soir sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain match à la patinoire de l’Illberg vendredi 18 octobre avec la réception de Chamonix.