Mois : septembre 2019

Publié le

Les Scorpions se heurtent au réalisme angloye

Les Scorpions Team Synerglace accueillaient hier soir Anglet à l’Illberg. Quentin Papillon débutait la rencontre et les Scorpions présentaient le même effectif que depuis deux rencontres (sans Hecquefeuille, Ten Braak, Rousseau, Bowes, Wilson, Besinger). La partie débutait avec deux pénalités coup sur coup, à Loizeau puis Decock. A quatre contre quatre, les Scorpions se faisaient piéger sur un lancer aussi lointain que puissant de Pacalaj. On pouvait rêver d’une meilleure entame… Car ce fut d’ailleurs l’un des rares tirs angloyes de la première période. Les Mulhousiens campaient en zone offensive, aidés par quatre nouvelles pénalités des visiteurs. Les tirs pleuvaient sans trouver la faille. L’égalisation intervenait alors que l’on pensait rentrer aux vestiaires sur ce score. Au bout d’un raid solitaire de Colin Downey, le palet finissait au fond à cinq dixièmes de la sirène. Dès le retour des vestiaires, sur un cafouillage devant Papillon, l’intenable Perttila doublait la mise. Les Scorpions peinaient dans ce tiers médian, semblant tirer la langue au fur et à mesure que le temps passait et que les changements de lignes étaient difficiles sous la pression angloye. Les Basques creusaient l’écart à mi-période par Kloz. Les locaux n’abdiquaient évidemment pas. Rolands Vigners réduisait le score, bien servi par Sevcenko devant la cage. Il y avait un but d’écart à la deuxième pause. Et comme jamais deux sans trois, l’Hormadi inscrivait un nouveau but en début de période. Cette fois c’était Decock qui trompait Papillon. Les Scorpions auront passé leur soirée à courir après le score. Malgré le score, ils auront plutôt dominé cette partie mais d’une maîtrise stérile face à une équipe efficace et réaliste. Riendeau parachevait le succès visiteur en infériorité numérique. Si les Scorpions ont – enfin – débloqué leur compteur buts à domicile, il va encore falloir attendre pour débloquer celui des victoires. L’équipe fera face à une grosse semaine avec un déplacement à Rouen et la réception de Grenoble vendredi prochain à l’Illberg. Les autres résultats de la soirée : Briançon 2-3 (t.a.b.) Rouen Angers 6-5 (t.a.b.) Nice Bordeaux 2-6 Grenoble Amiens 3-1 Gap
Publié le

Lauric Convert rejoint les Scorpions

Nous sommes heureux de vous annoncer la signature de Lauric Convert, jeune joueur âgé de vingt ans qui arrive en provenance de Grenoble. Lauric est un joueur polyvalent, défenseur capable d’évoluer à l’aile également. Il avait initialement signé à Lyon pour sa première saison senior mais la non validation du club en SLM a changé ses plans. Il est un ancien coéquipier de Julien Munoz et Lucien Onno, dont les parcours sont comparables. Habitué des équipes nationales chez les jeunes, il a disputé deux championnats du monde (un U18 et un U20). Après tout son hockey mineur chez les BDL, il a débuté avec les adultes à l’âge de 17 ans par un bout de saison en Division 2 à Valence. Il a également poursuivi par des expériences en D2 à Vaujany et en D1 à Val Vanoise et Chambéry. Il a en tout disputé quatre matches de SLM avec les BDL. Lauric est arrivé cette semaine au sein du groupe. Nous lui souhaitons la bienvenue chez les Scorpions. Yorick Treille : « Lauric a les capacités de jouer les deux positions. Il va ajouter de la profondeur dans notre alignement et on voit actuellement à quel point la profondeur de banc est importante. Il a un gros potentiel et possède déjà un patinage pour le haut niveau. Bienvenue à Lauric et nous avons hâte de le voir sur la glace pour aider l’équipe. » Nous profitons de ce communiqué pour faire le point sur les nombreuses absences qui touchent toujours l’effectif : - Josh Bowes, Tommy Besinger et Connor Wilson sont de retour à Mulhouse depuis le courant de la semaine. Leur visa en poche, ils sont désormais dans l’attente du processus de validation par la FFHG. Nous espérons les voir enfin disputer leur premier match la semaine prochaine. - Kevin Hecquefeuille et Bryan Ten Braak sont toujours blessés au pied et seront à l’arrêt pour encore deux semaines au moins. - Samuel Rousseau se remet toujours de sa commotion et sera réévalué la semaine prochaine. Le protocole commotion implique toutefois des règles de retour au jeu strictes qui peuvent nécessiter du temps. Crédit photo : Fabien Baldino
Publié le

Anglet au programme ce soir pour les Scorpions

Pour la sixième journée de Synerglace Ligue Magnus, les Scorpions recevront ce soir l’Anglet Hormadi. Coup d’envoi du match à 20h. Les Scorpions ne sont jamais rentrés les mains vides à l’extérieur cette saison. Sept points marqués sur neuf possibles, c’est tout le paradoxe de l’équipe en ce début de saison. A domicile, le sort ne leur a pas souri pour le moment. Deux matches, deux défaites, aucun but marqué. Les deux victoires de rangs récoltées ces derniers jours ont récompensé l’équipe qui n’a rien lâché depuis le début de la saison. Il ne reste plus qu’à convertir cela à domicile à commencer par ce soir ! Pour ce faire, le groupe disponible pour Yorick Treille sera le même que pour les derniers matches. L’Hormadi réalise un bon début de saison avec trois victoires en quatre matches. Depuis la défaite inaugurale contre Angers, les coéquipiers de Kenny Martin ont battu Chamonix, Bordeaux et Briançon. L’arrivée d’Heikki Leime à La Barre en provenance de Chamonix a quelque peu modifié le visage de l’équipe, qui a un peu plus encore pris l’accent finlandais. Le dernier arrivé en date, Juuso Perttila, a inscrit deux buts et une passe mardi soir pour son premier match contre Briançon. La tâche ne s’annonce pas facile mais depuis le début de la saison les Scorpions ont pu regarder chaque adversaire droit dans les yeux. Ça ne changera pas ce soir, et ils auront besoin de votre soutien ! Pour éviter toute attente au guichet ce soir, nous vous rappelons que vous pouvez acheter vos billets en ligne jusqu’au début du match. Ouverture des portes à 19h. Pour la billetterie : cliquez ici. Comme pour chaque rencontre cette saison, celle de ce soir sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici. Le partenaire de la rencontre de ce soir sera Hyundai Mulhouse/Colmar, partenaire automobile exclusif des Scorpions.
Publié le

Les Scorpions enchainent !

Les Scorpions Team Synerglace enchainaient hier soir à Gap pour leur road trip dans les Hautes-Alpes. Toujours privée de six joueurs, l’équipe alignée était identique à dimanche soir et Quentin Papillon était devant le filet. L’entame de match était mulhousienne. Les Rapaces, jusque-là invaincus, étaient à la peine mais Sebastian Ylönen ne laissait rien passer. L’indiscipline mulhousienne cassait cet élan, mais Gap n’en profitait pas. Les Rapaces terminaient mieux la période mais l’on regagnait les vestiaires sur un score nul et vierge. Les locaux étaient pénalisés dès la reprise. Au cours de leur troisième avantage numérique du match, les Mulhousiens ouvraient la marque sur un tir de Milan Jurik. Dans la foulée, Rolands Vigners obtenait un tir de pénalité qu’il ne parvenait pas à convertir. A mi-période, Teemu Loizeau et Paul Joubert se frittaient. Direction la douche pour les deux joueurs, mais les Scorpions obtinrent malgré tout cinq minutes de powerplay. Un avantage qui ne fut pas mis à profit, même si Jerry Laakso voyait son tir heurter la barre transversale. Les Mulhousiens tuaient deux pénalités en fin de période. Il restait vingt minutes à tenir. Le palet était clairement pour les Gapençais, bien aidés par l’indiscipline des Scorpions. Heureusement dans la cage, Quentin Papillon réalisait un match impeccable. Les minutes passaient et les Rapaces ne trouvaient pas la solution pour tromper sa vigilance. Et en fin de match, alors que le gardien local avait déserté sa cage, Arturs Sevcenko réglait l’addition. Ce but parachevait une très grosse performance des hommes de Yorick Treille face à la dernière équipe encore invaincue en SLM. Quentin Papillon signe au passage son premier blanchissage en Ligue Magnus. Les Scorpions enchainent donc un deuxième succès, et rendent une fiche parfaite pour ces quelques jours passés dans les Hautes-Alpes. Place maintenant au retour vers Mulhouse et à la préparation du prochain match qui se jouera vendredi à la patinoire de l’Illberg. Notre adversaire sera l’Anglet Hormadi. Ne ratez pas ce match, la billetterie est ouverte ! Les autres résultats : Rouen 2-0 Bordeaux Nice 1-2 (t.a.b.) Amiens Anglet 3-1 Briançon Grenoble 6-0 Chamonix
Publié le

Sur la route des Hautes-Alpes, deuxième arrêt : Gap

Quarante-huit heures après leur première victoire de la saison, les Scorpions Team Synerglace repartent à l’attaque. Pour la cinquième journée de Synerglace Ligue Magnus, ils vont défier les Rapaces de Gap. Coup d’envoi ce soir à 20h30. La saison passée les Scorpions avaient attendu la fin du mois de novembre pour décrocher leur première victoire à l’extérieur… Cette saison, c’est sur la route qu’ils ont décroché leur premier succès de la saison tout court. Un succès qui récompense le travail des hommes de Yorick Treille et qui leur donnera sans nul doute un surplus de confiance. Sera-ce suffisant pour titiller les Rapaces chez eux… ? On a en tout cas envie d’y croire, même si le coach ne pourra pas compter sur un effectif complet. Parlons-en, des Rapaces. Ils n’ont certes disputé que trois matches, quand d’autres équipes en ont déjà cinq au compteur, mais ils restent la seule équipe de SLM qui n’a pas encore connu la défaite. Mieux encore, ils ont empoché neuf points en trois rencontres (contre Bordeaux, Briançon et Nice). Des succès qui ont surtout reposé sur une défense de fer : Sebastian Ylönen, arrivé cet été en provenance d’Anglet, n’a été chercher la rondelle que quatre fois au fond de ses filets. Les Rapaces ont dernièrement profité des déboires lyonnais pour récupérer Alexandre Pascal et surtout Julien Correia pour étoffer leur effectif. Et c’est un autre ancien Lion qui est meilleur pointeur de l’équipe : Arturs Mickevics avec deux buts et trois passes en deux rencontres. Comme pour chaque rencontre cette saison, celle de ce soir sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain match à la patinoire de l’Illberg vendredi 27 septembre avec la réception de l’Anglet Hormadi.
Publié le

Les Scorpions débloquent leur compteur à Briançon

Pour la quatrième journée de Synerglace Ligue Magnus, les Scorpions étaient à Briançon. Yorick Treille disposait du même effectif que vendredi soir (sans Hecquefeuille, Rousseau, Ten Braak, Bowes, Besinger, Wilson) et faisait confiance à Quentin Papillon devant le filet. La première période était un véritable siège du but local, gardé par l’ancien Scorpion Jiri Blazek. Briançon faisait preuve d’indiscipline mais l’avantage numérique mulhousien restait grippé. C’était même Gibert qui ouvrait la marque pour les Diables Rouges… Un missile d’Andrei Esipov permettait toutefois aux visiteurs d’égaliser juste avant la pause. La deuxième période restait dominée par les Mulhousiens. Chaque équipe obtenait deux chances en en supériorité numérique mais, sans trouver la faille. La troisième période allait être décisive pour décider du sort de la rencontre. Les Scorpions firent preuve d’indiscipline dans cette troisième période, heureusement sans conséquence, en offrant trois powerplays aux Briançonnais. La situation fut débloquée par Vincent Melin, d’un tir croisé en pleine lucarne sur une entrée de zone. Rolands Vigners donnait ensuite de l’air à ses coéquipiers à six minutes de la fin du match. Les minutes semblaient longues, mais l’équipe de Yorick Treille parvenait à gérer son avance plutôt sereinement. Les Scorpions décrochaient ainsi leur première victoire de la saison ! La suite du programme sera mardi soir, toujours dans les Hautes-Alpes, chez les Rapaces de Gap. Les autres résultats de la soirée : Angers 3-4 (a.p.) Grenoble Bordeaux 2-3 Anglet Chamonix 3-6 Rouen Nice 1-4 Gap
Publié le

Sur la route des Hautes Alpes, premier arrêt : Briançon

Les Scorpions Team Synerglace ont pris la direction des Hautes-Alpes pour les deux prochains matches. Ce soir ce sera à Briançon, coup d’envoi à 18h30. Trois équipes n’ont pas encore connu la victoire cette saison, dont Mulhouse et Briançon. Cet affrontement vaudra cher ce soir d’un point de vue comptable avec deux équipes qui voudront amorcer une dynamique positive. Les hommes de Yorick Treille montrent de belles choses pour le moment mais n’ont pas encore été récompensé. Le groupe aligné ce soir sera identique à vendredi avec comme absences Bryan Ten Braak, Kevin Hecquefeuille, Samuel Rousseau (blessés), Josh Bowes, Tommy Besinger et Connor Wilson. Les Diables Rouges disputeront ce soir déjà leur cinquième match de la saison, et le troisième à domicile. Le promu a largement remanié son équipe lors de l’intersaison ne conservant que huit joueurs, dont l’ancien gardien mulhousien Jiri Blazek. C’est une équipe à forte consonnance nord-américaine avec huit joueurs en provenance d’outre-Atlantique. Jusqu’à présent, ils ont inscrit huit buts et en ont encaissé quinze. Comme pour chaque rencontre cette saison, celle de ce soir sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain match à la patinoire de l’Illberg vendredi 27 septembre avec la réception de l’Anglet Hormadi.
Publié le

Des Scorpions volontaires mais trop diminués

Les Scorpions Team Synerglace montent sur la glace avec un effectif très réduit, surtout du côté de l’attaque. Hecquefeuille et Rousseau sont toujours blessés. Bryan Ten Braak, touché au pied, vient allonger cette liste. Les trois nord-américains (Wilson, Besinger et Bowes) sont toujours outre-Atlantique, les deux premiers cités ont d'ailleurs obtenu leur visa pendant le match. L'autre bonne nouvelle étant la première apparition de Jerry Laakso. Yorick Treille compte à nouveau sur les jeunes mulhousiens Corentin Cruchandeau, Jonathan Estienne et Ivan Esipov pour composer trois lignes offensives. Olivier Dimet, le nouveau coach des Boxers dispose d’un effectif plus fourni. Le début de la rencontre est dominé par les locaux. Les Bordelais ne sont pas bien rentrés dans le match, mais ils peuvent compter sur leur gardien Clément Fouquerel, très solide. Suite à la qualification de Laakso,  Yorick Treille peut cette fois-ci compter sur troispaires défensives. Andrei et Ivan Esipov (père et fils) constituent une de ces lignes. Les Scorpions Team Synerglace se créent de belles occasions, mais manquent de justesse dans le dernier geste. Vigners et Sevcenko ont plusieurs belles opportunités. Papillon sauve également son équipe sur des raids bordelais. La période se termine sur un score vierge. Les Alsaciens entament le deuxième acte en retrait. Les Boxers montent en puissance. Légaré trompe Papillon dans un angle très fermé. Bordeaux ouvre le score 1-0. Vigners est proche de l’égalisation, mais Fouquerel est imparable. Jurik et Arnaud en viennent aux mains et les deux joueurs rejoignent les vestiaires. Lourd handicap pour les locaux qui perdent encore un centre. Golicic aggrave le score (2-0) à la mi-match. Les choses se compliquent sérieusement pour les Scorpions qui ne lâchent pas. Loizeau se crée à son tour de belles occasions, mais on reste à 2-0. La troisième période est difficile pour les Mulhousiens qui tentent malgré tout d’inscrire leur premier but à domicile. C’est pourtant Légaré qui signe un doublé. En fin de match, Yorick Treille sort Papillon pour tenter d’ouvrir le compteur de son équipe, mais les Bordelais en profitent pour inscrire le 4-0 en cage vide. C’est dur pour une équipe mulhousienne très diminuée, mais une fois de plus très vaillante. Il va falloir réagir très vite malgré la fatigue avec une semaine très chargée à Briançon (dernier avec zéro point), puis à Gap avant de retrouver l’Illberg pour recevoir Anglet. Vous pourrez retrouver les réactions d’après-match sur notre chaine YouTube ScorpionsTV et sur notre page Facebook :
  • Olivier Dimet, coach des Boxers, qui nous parle de son passage d’Anglet à Bordeaux
  • Yorick Treille
  • Clément Fourquerel, auteur d’un blanchissage
Ci-dessous, les résultats de la 3ème journée qui s’est déroulée le Vendredi 20 septembre : Rouen 6-2 Angers (2-0 ; 3-2 ; 1-0) Mulhouse 0-4 Bordeaux (0-0 ; 0-2 ; 0-2) Grenoble 4-6 Amiens (1-0 ; 2-3 ; 1-3) Gap 3-1 Briançon (1-0 ; 0-1 ; 2-0) Anglet 3-1 Chamonix (1-0 ; 0-0 ; 2-1)
Publié le

Les Boxers de Bordeaux se présentent à l’Illberg

Place à la troisième journée de Synerglace Ligue Magnus. Au programme des Scorpions Team Synerglace : la réception des Boxers de Bordeaux. Coup d’envoi du match à 20h à l’Illberg. Les Scorpions ont bien cru décrocher leur premier succès de la saison mardi soir à Chamonix. Il a malheureusement fallu se contenter du point de la prolongation. Mais il y a du positif sur lequel construire suite aux deux premiers matches de la saison, encore plus quand on connait les circonstances dans lesquelles Yorick Treille doit composer son alignement actuellement. Ce soir encore manqueront à l'appel Kevin Hecquefeuille, Samuel Rousseau, Connor Wilson, Josh Bowes et Tommy Besinger. Milan Jurik et Bryan Ten Braak, touchés cette semaine, sont incertains. Le dossier de Jerry Laakso avance mais à l'heure où nous rédigions ces lignes il n'était pas encore qualifié. Les Scorpions peuvent-ils faire chuter les Boxers ? Réponse ce soir vers 22h… Les Bordelais ont tourné la page Bozon cet été et c’est Olivier Dimet, l’ancien coach d’Anglet, qui a pris la barre de l’équipe. Les anciens coéquipiers de Teemu Loizeau ont débuté la saison par une défaite à Gap avant de vaincre Briançon à domicile. En vue jusqu’à présent en attaque, Charles-Eric Légaré et Robin Colomban ont déjà inscrit chacun deux buts. Côté gardiens, Clément Fouquerel et Julian Junca ont chacun disputé une rencontre. C’est donc une belle affiche en perspective pour ce soir à l’Illberg. Venez soutenir les Scorpions, ils auront besoin de vous pour décrocher cette première victoire de la saison ! Pour éviter toute attente au guichet ce soir, nous vous rappelons que vous pouvez acheter vos billets en ligne jusqu’au début du match. Ouverture des portes à 19h. Pour la billetterie : cliquez ici. Comme pour chaque rencontre cette saison, celle de ce soir sera à suivre en direct sur Fanseat. Pour accéder au live : cliquez ici.
Publié le

Les Scorpions y étaient presque…

Pour ce premier déplacement de la saison, Yorick Treille devait toujours composer sans plusieurs joueurs. Quentin Papillon commençait devant le filet. La rencontre débutait à merveille avec un but de Rolands Vigners, le premier de la saison pour les Mulhousiens, dès la deuxième minute de jeu. Chamonix prenait ensuite les choses en main et, aidés par l’indiscipline des visiteurs, se procurait quelques belles occasions. Ils finissaient par égaliser en fin de période, avec un homme de plus, par Sammalmaa. La deuxième période était clairement mulhousienne. Sabol faisait des prouesses devant Downey et Munoz. C’est Vigners, encore lui, qui doublait la mise en nettoyant la lucarne sur un double avantage numérique. Milan Jurik ajoutait une deuxième longueur d’avance à moins de deux minutes de la sirène. Les Scorpions abordaient sereinement la troisième période. Le temps défilait et Chamonix ne parvenait pas à emballer le match. Mais à quatre minutes du terme, sur une contre-attaque, Lagarde trompait Papillon. Les Pionniers s’enflammaient et Sammalmaa égalisait deux minutes plus tard. Les Scorpions ne courbaient pas l’échine et un ultime miracle de Sabol envoyait les deux équipes en prolongation. Les Scorpions dominaient la prolongation, avec notamment une échappée de Sevcenko ou une autre de Melin, dont le tir échouait sur la barre. Malheureusement, suite à une action litigieuse les Pionniers obtenaient une situation de trois contre deux qui voyait Lagarde sceller la marque… Vraiment rageant pour les Scorpions, qui étaient si proches de débloquer leur compteur cette saison. Ils devront se contenter du point de la prolongation, qui permet à l’équipe de marquer son premier point au classement cette saison. La suite du programme est pour vendredi soir à la patinoire de l’Illberg contre les Boxers de Bordeaux (20h). Restez connectés, la billetterie est sur le point d’ouvrir. Les autres résultats : Angers 5-2 Anglet Nice 2-3 (t.a.b.) Grenoble Amiens 2-3 (t.a.b.) Rouen Bordeaux 4-1 Briançon