Mois : janvier 2019

Publié le

Mulhouse-Chamonix : l’avant-match

Les Scorpions Team Synerglace retrouveront ce soir les Pionniers de Chamonix à la patinoire de l’Illberg pour la trente-cinquième journée de Synerglace Ligue Magnus. Coup d’envoi du match à 20h.

Pour la deuxième fois de la saison, les Mulhousiens sont parvenus à enchainer deux victoires. Objectif trois victoires de rang ce soir ! Si les Scorpions ont peiné à Chamonix cette saison, ils avaient battu les Pionniers à l’Illberg au mois de septembre. Il faudra faire preuve d’une solide défense face à l’attaque de feu des Hauts-savoyards. Ervins Mustukovs pourrait y contribuer dès ce soir. Le club espère obtenir dans la journée la qualification de son nouveau gardien letton, arrivé alors que Martin Surek est à l’infirmerie. Lukas Löfquist et Pierrick Hoehe seront également absents.

Les Pionniers sont pour le moment huitièmes, en pleine lutte pour rester au-dessus de la barre de qualification en playoff. Ils sont toujours menés offensivement par Erik Higby, avec ses quatorze buts et trente-six points. Depuis le début de l’année, ils ont inscrit cinq points sur quinze possibles avec une seule victoire obtenue… face aux Scorpions.

Venez soutenir votre équipe ce soir à la patinoire de l’Illberg. Ouverture des portes à 19h. Pour la billetterie : cliquez ici. Nous vous rappelons que sur présentation de la carte étudiant, les billets en tribune D, G et H sont à 5 € au guichet ce soir !

Le Crédit Mutuel le Rhénan sera le partenaire de la rencontre de ce soir. Les Scorpions pourront également compter sur le soutien des joueurs du Mulhouse Pfastatt Basket association.

Pour votre sécurité en bord de glace, les déplacements y seront restreints durant les périodes d’échauffement et de match. Merci pour votre collaboration et votre compréhension.

Publié le

Ervins Mustukovs renforce les Scorpions

Suite à la blessure de Martin Surek, le staff des Scorpions Team Synerglace s’est activé pour pallier au plus vite son absence.

Nous sommes donc heureux de vous annoncer l’engagement du portier letton Ervins Mustukovs. Âgé de 34 ans, il arrive en provenance de Nice où il a contribué au bon début de saison des Aigles. Auparavant, il a notamment joué au Danemark (Odense, Esbjerg, Aalborg), à Grenoble ou encore en Angleterre (Sheffield). Il a également été international, avec des participations à deux jeux olympiques et deux championnats du monde.

Ervins est arrivé hier à Mulhouse et a participé à son premier entraînement. Le club s’active d’ores et déjà pour qu’il puisse être aligné mardi à l’Illberg face à Chamonix. En attendant de le voir à l’œuvre, nous lui souhaitons la bienvenue chez les Scorpions !

Publié le

Mulhouse-Nice : le résumé

Les Scorpions Team Synerglace sont privés de trois joueurs (Martin Surek, Lukas Löfquist et Pierrick Hoehe), mais Jordan Draper et Roope Nikkilä rejoignent le groupe. Il y a de nouveau plus de mille spectateurs ce soir à l’Illberg. Les Rouge et Noir peuvent enfin compter sur quatre lignes d’attaque pour la venue des Aigles de Nice, septième au classement. Yorick Treille conserve également toute sa confiance en Landry Macrez qui a effectué un bon match dans la cage mulhousienne lors du déplacement à Strasbourg pour palier la blessure de Martin Surek.

Les locaux réalisent un excellent début de match, plein d’intensité et de vitesse. Ils tirent de nombreuses fois à la cage. Les Niçois ne sont pas rentrés dans leur match et sont en difficulté. A la septième minute, Rosandic laisse un rebond sur un tir puissant de Genest. Sevcenko, opportuniste et bien placé, reprend la rondelle et ouvre le score. Dans la minute suivante, Lorcher double la mise. 2-0 en moins de huit minutes. Début de match parfait.

Macrez, lui, est très solide dans la cage. Les Alsaciens maintiennent la pression et se créent de grosses occasions par Trudeau, Zolmanis, Ten Braak ou Sevcenko. Toute l’équipe est bien dans son match. Même en infériorité numérique, les Scorpions maîtrisent la situation, Nice n’y arrive pas. Petit frisson à quarante secondes de la fin de la période, mais Macrez gagne son face à face.

Les Aigles se sont probablement fait remonter les bretelles par leur coach, car ils sont plus entreprenants et Mulhouse bafouille un peu son hockey. Nice domine territorialement ce début de tiers alors que Vigners est proche du 3-0. Les visiteurs réduisent le score sur un tir puissant de leur nouvel arrivé, Dame-Malka. Celui-ci se fait huer à chaque intervention depuis la début de la rencontre et en profite pour célébrer son but avec le public mulhousien. La rencontre s’équilibre et Macrez fait bien mieux que dépanner ! Mulhouse est l’équipe de la Synerglace Ligue Magnus la moins efficace en power-play depuis le début de la saison. L’amélioration entrevue à Strasbourg se poursuit, puisque Draper marque sur déviation à la trente-quatrième minute. Il redonne de l’air à son équipe, 3-1.

Les joueurs de Yorick Treille se remettent dans le bon rythme. Sevcenko réussit un geste magnifique en dribblant le gardien, mais le palet file à côté de la cage vide. Les Niçois sont à nouveau à la peine et se retrouvent pénalisés à deux reprises en moins d’une minute. Bahensky fait encore preuve de métier puisqu’il rend immédiatement la rondelle aux Niçois pour offrir un cinq contre trois à ses coéquipiers. Ceux-ci ne marquent pas en double supériorité, mais une fois à cinq contre quatre, Bahensky lance un tir puissant sur la jambière du portier visiteur. Celui-ci ne peut que laisser un rebond repris victorieusement par Draper. Les Haut-Rhinois marquent deux buts en supériorité numérique et reprennent le large, 4-1.

Les Aigles s’offrent un avantage numérique en début de troisième période. Le gardien mulhousien effectue deux gros arrêts et sa défense est solidaire et très présente autour de lui. Le rythme baisse et les Niçois réagissent de manière agressive, ce qui ne leur ressemble pas trop. Scolari est envoyé aux vestiaires pour une charge à la tête. Les locaux profitent de cinq minutes de powerplay. Ils gèrent cette période sans trouver la faille. Le jeu est plus haché et à moins de trois minutes de la fin de la période, Matis réduit le score à 4-2. Dans la foulée, Palocko est envoyé en prison ce qui empêche son équipe de sortir son gardien. On se dit alors que la rencontre est terminée et les joueurs pensent probablement cela. Portant, à neuf secondes du terme, Pertilla marque le 4-3 ! Finalement on tremblera sur un dernier tir, mais les Scorpions Team Synerglace remportent bien trois points de plus.

Ils repassent provisoirement devant l’Etoile Noire qui n’a pas joué. Les hommes du match sont Olivier Dame-Malka et Landry Macrez. Le public réagit comme un seul homme aux deux nominations !

Les Scorpions seront de retour à l’Illberg dès mardi 22 janvier à 20h pour la réception de Chamonix. Et si on continuait cette petite série ?

Retrouvez les réactions des coaches Stanislav Sutor (toujours aussi fair-play, merci Stan) et Erwan Agostini ainsi que des joueurs Aurélien Dorey et Landry Macrez sur notre chaine YouTube ScorpionsTV.

Publié le

Mulhouse-Nice : l’avant-match

Les Scorpions Team Synerglace retrouvent l’Illberg ce soir avec un affrontement contre les Aigles de Nice. Coup d’envoi à 18h de ce match avancé de la quarante-deuxième journée de Synerglace Ligue Magnus.

Les Scorpions ont signé mardi leur première victoire de l’année à Strasbourg. De quoi se rapprocher au classement et engranger à nouveau de la confiance avec sept buts marqués et cinq buteurs différents. Face à Nice, Yorick Treille et ses joueurs feront face à un nouveau défi de taille. Et il faudra toujours composer avec un groupe pénalisé par les nombreuses blessures. Martin Surek, Lukas Löfquist et Pierrick Hoehe restent sur la touche. Jordan Draper est de retour de suspension tandis que Roope Nikkilä revient de blessure, alors qu’il n’a plus joué depuis le 2 décembre.

Les Aigles pointaient à la septième position à l’amorce de ce week-end. Ils se sont renforcés dans la semaine avec l’arrivée d’Olivier Dame-Malka en défense, et dont les débuts étaient évoqués pour ce soir à l’Illberg. Ils étaient en revanche privés dernièrement de Peter Hrehorcak et Marek Drtina.

Venez soutenir votre équipe ce soir à la patinoire de l’Illberg. Ouverture des portes à 17h. Pour la billetterie : cliquez ici.

La société Inser Emploi sera le partenaire de la rencontre de ce soir. Basés à Mulhouse, Colmar et Cernay, c’est la première entreprise de travail temporaire d’insertion d’Alsace.

Pour votre sécurité en bord de glace, les déplacements y seront restreints durant les périodes d’échauffement et de match. Merci pour votre collaboration et votre compréhension.

Publié le

Strasbourg-Mulhouse : le résumé

Les Scorpions Team Synerglace ont débuté hier soir à Strasbourg la dernière ronde de matches de la saison régulière. Pour cette trente-quatrième journée, Yorick Treille devait se passer de Jordan Draper (suspendu), Martin Surek, Roope Nikkilä, Lukas Löfquist et Pierrick Hoehe (blessés). Il pouvait en revanche profiter des retours de Lou Bogdanoff et Michal Seda. C’est Landry Macrez qui prenait place devant le filet mulhousien.

Les Scorpions étaient en quête de points et comme samedi, ils débutaient la rencontre très fort. L’Etoile Noire était rapidement pénalisée. Zdenek Bahensky en profitait pour ouvrir la marque. Le premier tiers était à sens unique et il fallait plusieurs sauvetages de Sidor pour éviter que les Mulhousiens ne creusent l’écart. Sébastien Trudeau y parvenait toutefois en fin de période, en avantage numérique, avant qu’Havlicek ne réduise la marque moins d’une minute plus tard. Il y avait un but d’écart à la pause.

Les Scorpions devaient gérer plusieurs infériorités numériques, ce qu’ils parvenaient à faire. Mieux encore, Kevin Hecquefeuille marquait en infériorité numérique à la conclusion d’une contre-attaque rondement menée. Rolands Vigners profitait d’un mauvais changement de ligne pour inscrire le quatrième but à mi-période, imité par Trudeau pour le doublé en supériorité numérique. Les hommes de Yorick Treille avaient quatre buts d’avance à la deuxième sirène.

Strasbourg sonnait la révolte en troisième période. Les Scorpions se faisaient peur en voyant les locaux marquer deux buts par Duras puis Havlicek, en supériorité numérique. Peu sollicité jusque-là, Landry Macrez avait soudainement plus de travail. Il tenait bon. Milan Jurik signait le sixième but à cinq minutes de la fin, et Trudeau complétait son tour du chapeau. Si le contenu du match ressemblait fortement à celui de samedi à l’Illberg, en retrouvant de l’efficacité devant le but les Mulhousiens se sont offert un large succès. C’est le premier de 2019 et il fait du bien. Les Scorpions se rapprochent à deux points des Strasbourgeois.

La suite des évènements se déroulera à l’Illberg avec les réceptions de Nice samedi puis Chamonix mardi.

Les autres résultats de la soirée :
Amiens 2-1 Lyon
Rouen 4-2 Nice
Bordeaux 7-2 Anglet
Chamonix 0-3 Gap
Angers 5-10 Grenoble

Publié le

Strasbourg-Mulhouse : l’avant-match

En ce jour de trente-quatrième journée de Synerglace Ligue Magnus, les Scorpions Team Synerglace se rendront à Strasbourg. Coup d’envoi à 20h.

Les Scorpions sont à la recherche de leur première victoire de l’année 2019. Ils ont tout fait samedi pour se donner les moyens de l’emporter. Mais cette fichue réussite devant la cage ne cesse de les fuir. Et Strasbourg en profita pour prendre deux points à l’Illberg. Pour ce court déplacement, Yorick Treille récupèrera deux éléments : Michal Seda et Lou Bogdanoff. Jordan Draper, suspendu, Lukas Löfquist, Pierrick Hoehe et Roppe Nikkilä, blessés, manqueront à l’appel.

La rencontre de ce soir sera à suivre en direct et en intégralité sur fanseat.com, diffuseur officiel de la Synerglace Ligue Magnus.

Le prochain match à la patinoire de l’Illberg sera samedi 19 janvier contre les Aigles de Nice (18h). La billetterie est ouverte pour ce match et tous les autres à l’Illberg jusqu’à la fin de la saison régulière. Pour accéder à la prévente : cliquez ici.

Publié le

Mulhouse-Strasbourg : le résumé

Les Scorpions Team Synerglace sont toujours privés de quatre attaquants : Lukas Löfquist, Roope Nikkilä, Lou Bogdanoff, tous trois blessés et Jordan Draper suspendu. En défense, Pierrick Hoehe est blessé, Michal Seda est malade. Ils reçoivent l’Etoile Noire de Strasbourg qui les précède au classement. Cela fait plaisir de voir l’Illberg à nouveau bien garnie avec plus de mille spectateurs.

Les locaux démarrent à fond. Au bout de trente secondes, le tir de Bahensky touche le poteau. A la deuxième minute, Vigners sollicite également le portier adverse. Les Haut-Rhinois poussent fort, mais leurs opposants profitent de la moindre occasion. Mulhouse domine outrageusement, mais ne marque pas. A la dixième minute, première occasion en avantage numérique pour Strasbourg. Les joueurs de l’Etoile Noire ont l’habitude de jouer à fond ce genre de situation et ils ouvrent le score par Potvin. Les joueurs de Yorick Treille bénéficient à leur tour d’une supériorité. Même s’ils maîtrisent bien la rondelle et se montrent dangereux, cela ne rentre pas. La période se poursuit sur le même scénario et finalement avant de rentrer aux vestiaires, Vigners ramène son équipe à hauteur. Il marque de près après un petit cafouillage devant la cage. 1-1.

Les Scorpions continuent de pousser et leurs adversaires sont souvent acculés dans leur zone. On voit de très belles séquences côté mulhousien, mais décidément, cela ne veut pas rentrer. Il est impossible de dénombrer les occasions. Vers la mi-match, alors que la troisième supériorité mulhousienne touche à sa fin, Raux glisse la rondelle dans la cage. Les rouges et noirs prennent enfin l’avantage. 2-1. Strasbourg est souvent pris à la gorge, mais il n’y a qu’un but d’écart et les joueurs de Daniel Bourdages savent gérer ces situations.

Ses joueurs attaquent le troisième tiers plein d’intensité. Mulhouse bénéfice d’un nouvel avantage et c’est le siège de la cage. Plusieurs fois, on se demande, comment il est possible que ce palet ne veuille pas rentrer. Tout à fait incroyable. Un palet heurte Surek au niveau de la poitrine et il s’en suit un long arrêt de jeu. Surek peut reprendre, la rondelle a réussi à se loger dans les protections du gardien slovaque. Toujours 2-1 et Strasbourg est dans le match et joue mieux. Alors que Martin et Ten Braak ont une opportunité de se mettre à l’abri, cela ne rentre toujours pas. Au contraire, une pénalité généreuse offre une nouvelle opportunité aux bas-rhinois. Ceux-ci se montrent une fois de plus hyper réalistes. Ils égalisent à 2-2. C’est très dur pour les Scorpions qui vont pourtant continuer à pousser jusqu’au bout, mais non, on file en prolongation.

Ce temps additionnel ressemble au match. Mulhouse est bien en place, mais au premier tir adverse, but en pleine lucarne. L’Etoile Noire rempote le derby.

C’est terrible pour les Scorpions Team Synerglace qui font une très mauvaise opération et s’enfoncent au classement. Dominer n’est pas gagner devient vraiment une devise dont il va falloir se débarasser. Néanmoins, le public a vu des choses très intéressantes dans le jeu et l’apport de Bahensky est très positif aussi bien techniquement que physiquement.

L’occasion de se rattraper arrive dès mardi à Strasbourg, puis samedi pour la réception de Nice.

Venez nombreux à Strasbourg mardi puis à l’Illberg samedi. Les Scorpions Team Synerglace ont besoin de vous !

Publié le

Mulhouse-Strasbourg : l’avant-match

C’est jour de derby à l’Illberg ! Les Scorpions Team Synerglace accueillent en fin d’après-midi l’Etoile Noire de Strasbourg pour la trente-troisième journée de Synerglace Ligue Magnus. Coup d’envoi à 18h.

Il ne faut pas se le cacher, le match de ce soir est crucial pour la suite des évènements. Les Scorpions accusent un retard de quatre points sur leur adversaire du jour. Les trois points en jeu vaudront de l’or, avec la perspective d’en remettre autant en jeu mardi soir à Strasbourg. Malheureusement, c’est l’hécatombe dans l’effectif mulhousien à l’approche de ce match. Jordan Draper est suspendu pour deux matches. Côté blessés, Lou Bogdanoff, Roope Nikkilä, Lukas Löfquist et Pierrick Hoehe ne sont pas aptes. Michal Seda, malade, est incertain.

L’Etoile Noire a déjà empoché quatre points face aux Scorpions cette saison, et ils avaient fait une démonstration de réalisme à l’Illberg avant de voir les Scorpions se réveiller et l’emporter en troisième période et prolongation il y a quelques mois. Les hommes de Daniel Bourdages vont tout faire pour nous rejouer un mauvais tour… Ils seront privés d’Anthony Goncalves tandis que leur gardien Tomas Hiadlovsky a manqué les deux derniers matches pour blessure.

Venez ce soir soutenir votre équipe à la patinoire de l’Illberg. Ouverture des portes à 17h. Pour la billetterie : cliquez ici.

Venez en boutique découvrir la nouvelle collection de produits dérivés présentée au courant du mois de décembre, ainsi que les nouvelles coques de téléphone portable aux couleurs des Scorpions.

Pour votre sécurité en bord de glace, les déplacements y seront restreints durant les périodes d’échauffement et de match. Merci pour votre collaboration et votre compréhension.

Publié le

Chamonix-Mulhouse : le résumé

Les Scorpions Team Synerglace étaient hier soir à Chamonix pour affronter les Pionniers. Toujours à l’infirmerie, Roope Nikkilä, Lukas Löfquist et Lou Bogdanoff étaient absents. Zdenek Bahensky disputait son premier match avec les Scorpions. Martin Surek était titulaire devant la cage.

Les Mulhousiens prenaient le match par le bon bout, avec la possession du palet et les premières occasions avec en point d’orgue ce face à face de Sevcenko remporté par Sabol. Comme trop souvent malheureusement, le manque de réussite profitait à l’adversaire. Une mésentente de la défense derrière la cage de Surek et Briand ouvrait la marque seul devant la cage à mi-période. Deux minutes plus tard, une erreur de relance offrait à D’Arrisso un duel avec Surek… concrétisé en pleine lucarne. Les visiteurs perdaient pied et encaissaient deux nouveaux buts de Higby et Coulaud. Quatre buts en cinq minutes, cétait trop pour espérer quoi que ce soit. Le tiers se termina sur cet écart.

En début de deuxième période, Damien Raux réduisait l’écart d’un tir lointain. Les Scorpions tentaient de remonter et alertaient Sabol, serein devant son filet. Chamonix creusa à nouveau l’écart en contre avec Andersen à la conclusion. L’écart était inchangé après quarante minutes de jeu.

Sébastien Trudeau inscrivait le deuxième but mulhousien en entame de troisième période. D’Arrisso répondait à ce but par deux nouvelles réalisations. Entre temps, Jordan Draper avait été renvoyé aux vestiaires pour une charge à la tête. En fin de match, Rolands Vigners puis Zdenek Bahensky ajoutaient deux buts au compteur mulhousien. En vain, mais on retiendra que l’équipe n’avait plus inscrit quatre buts depuis le début du mois de décembre. Pourvu que cela redonne confiance à nos attaquants à l’approche de deux derbies alsaciens importants…

Les Scorpions auront plus que jamais besoin de vous samedi soir à la patinoire de l’Illberg contre l’Etoile Noire de Strasbourg ! Venez nombreux !

Les autres résultats de la soirée :
Strasbourg 0-9 Grenoble
Rouen 2-0 Anglet
Bordeaux 4-3 (a.p.) Lyon
Angers 5-2 Nice

Publié le

Chamonix-Mulhouse : l’avant-match

Les Scorpions Team Synerglace se rendent aujourd’hui à Chamonix pour la trente-deuxième journée de Synerglace Ligue Magnus. Coup d’envoi du match à 20h30 chez les Pionniers.

En deux confrontations face aux Chamoniards cette saison, les Mulhousiens ont un bilan d’une victoire avec blanchissage à domicile et un large défaite à l’extérieur. Les Mulhousiens peinent toujours et cherchent la solution pour être plus efficaces à l’extérieur. Pour ce soir, l’effectif sera toujours amputé de Roope Nikkilä, Lou Bogdanoff et Lukas Löfquist, blessés. Zdenek Bahensky est du voyage car le club espère obtenir sa licence aujourd’hui.

Les Pionniers sont toujours dans le top-8 mais la lutte pour les playoff se resserre puisque le cinquième, Gap, ne compte que six points d’avance sur le neuvième, Lyon. Les hommes d’Heikki Leime restent sur une défaite en prolongation contre Nice vendredi soir, et étaient au repos dimanche.

La rencontre de ce soir sera à suivre en direct et en intégralité sur fanseat.com, diffuseur officiel de la Synerglace Ligue Magnus.

Le prochain match à la patinoire de l’Illberg sera samedi 12 janvier contre l’Etoile Noire de Strasbourg (18h). La billetterie est ouverte pour ce match et tous les autres à l’Illberg jusqu’à la fin de la saison régulière. Pour accéder à la prévente : cliquez ici.