Mois : novembre 2018

Publié le

Dunkerque-Mulhouse: l’avant-match

Les Scorpions Team Synerglace seront ce soir à Dunkerque pour affronter les Corsaires pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe de France. Coup d’envoi du match à 19h30.

Les Scorpions sont à la relance après une semaine difficile sur la route pour rencontrer les cadors de la Ligue Magnus. La coupe pourrait très bien être une bouffée d’oxygène et l’occasion de retrouver le chemin de la victoire. Mais il faudra se sortir du piège dunkerquois, qui a déjà fait mordre la poussière aux Dragons de Rouen. Pour cette rencontre, Yorick Treille est toujours privé de Mickaël Muller, Bryan Ten Braak, Rolands Vigners et Arturs Sevcenko.

Une patinoire ancienne et à glace de petite taille, une ambiance singulière, la motivation d’accrocher une nouvelle équipe d’élite à leur tableau de chasse… Les Corsaires ont des atouts à faire valoir pour tenter de faire oublier la division d’écart entre les deux équipes. Frappée par un deuil tragique récemment, l’équipe d’Antoine Richer vivra une saison forcément particulière alors qu’en plus, elle doit faire ses adieux en fin de saison à la patinoire Michel Raffoux. Les septièmes de D1 mettent en tout cas un point d’honneur à tenir leur patinoire invincible, et y affichent un bilan parfait cette saison.

La rencontre de ce soir sera à suivre en direct et en intégralité sur fanseat.com, diffuseur officiel de la Coupe de France.

Le prochain match à la patinoire de l’Illberg sera vendredi 23 novembre contre les Boxers de Bordeaux (20h). Tous les matches des mois de novembre et décembre sont disponibles à la vente. Pour accéder à la prévente :  cliquez ici.

Publié le

Grenoble-Mulhouse: le résumé

Pour le match d’hier soir à Grenoble, Martin Surek débutait devant le filet alors que Yorick Treille devait toujours composer sans Mickaël Muller, Bryan Ten Braak, Rolands Vigners et Arturs Sevcenko. Les Mulhousiens tentaient de surprendre les locaux dès le début du match avec leur pressing. Mais les bonnes intentions ne payaient pas. Sur un lancer lointain à travers le trafic, Surek relachait le palet que Fleury poussait au fond des filets. Les Scorpions ne baissaient pas les bras pour autant. Plusieurs belles occasions étaient à signaler de part et d’autre, mais un manque de précision ou le bon travail des gardiens maintenait ce but d’écart à l’issue de la première période.

Les Mulhousiens débutaient le tiers médian en infériorité. Ils tenaient bon, mais une deuxième pénalité allait permettre à Legault de doubler la mise. Deux minutes terribles s’en suivaient et Leclerc puis Baylacq, ce dernier en infériorité numérique, aggravaient la marque. Grenoble contrôlait dès lors le match, et le score n’allait plus changer. Quatre buts d’écart après la deuxième période, et de même à la fin du match avec un blanchissage pour Horak dans la cage grenobloise.

Ainsi se concluait une difficile semaine sur la route pour les Scorpions à Rouen puis Grenoble. Les hommes de Yorick Treille vont se remettre au travail dans la perspective de se rendre mardi soir à Dunkerque (19h30) pour décrocher un billet pour les quarts de finale de la Coupe de France, avant de retrouver l’Illberg vendredi prochain face à Bordeaux.

Publié le

Grenoble-Mulhouse: l’avant-match

Les Scorpions Team Synerglace se déplacent aujourd’hui à Grenoble pour la dix-septième journée de Synerglace Ligue Magnus. Coup d’envoi du match à 20h à Pôle Sud.

Les Scorpions passent la semaine sur la route avec un copieux menu. Après Rouen, il faut affronter Grenoble. Un terrible programme face aux deux mastodontes du championnat. Ce sera déjà le troisième match contre les BDL cette saison, alors que les Mulhousiens se sont inclinés deux fois à l’Illberg face à eux début octobre. Yorick Treille aura à disposition le même groupe que mardi soir. Bryan Ten Braak, Rolands Vigners, Arturs Sevcenko et Mickaël Muller sont toujours à l’infirmerie.

Grenoble s’est incliné à Nice (6-3) mardi soir. On peut donc s’attendre à les voir remontés ce soir. Les BDL ont la meilleure attaque de la ligue et regorgent de talents sur toutes les lignes. Et ils viennent tout juste d’enregistrer la signature de Patrick McEachen pour renforcer leur brigade défensive. C’est donc un nouveau défi de taille qui se dresse face à nos joueurs ce soir.

La rencontre de ce soir sera à suivre en direct et en intégralité sur fanseat.com, diffuseur officiel de la Synerglace Ligue Magnus.

Le prochain match à la patinoire de l’Illberg sera vendredi 23 novembre contre les Boxers de Bordeaux (20h). Tous les matches des mois de novembre et décembre sont disponibles à la vente. Pour accéder à la prévente :  cliquez ici.

Publié le

Rouen-Mulhouse: le résumé

Les Scorpions Team Synerglace se présentaient hier soir à Rouen, leader du championnat, avec un effectif toujours amputé de Mickaël Muller, Rolands Vigners, Bryan Ten Braak et Arturs Sevcenko, tandis que Yorick Treille n’a pas encore été remplacé numériquement dans l’effectif. Rapidement pénalisés, les Scorpions tenaient bien en défense. Ils tentaient même quelques incursions dans la défensive adverse pour inquiéter Pintaric. Les locaux ouvraient le score avec réussite, lorsque Kevin Hecquefeuille dévia un tir qui trompait Surek, impuissant. Les deux équipes se procuraient encore quelques occasions mais le score n’évolua plus jusqu’à la première pause.

Les Dragons remettaient la compresse à la reprise. Lamperier convertissait un caviar distillé par Thinel pour doubler la mise. La deuxième période fut plus compliquée à gérer pour les hommes de Yorick Treille, à souvent courir après le palet. Chakiachvili aggravait la marque en fin de tiers d’un tir de la ligne bleue en entrée de zone.

La troisième période était forcément moins disputée, Rouen laissant plus la possession du palet aux Mulhousiens. Ces derniers parvenaient à se procurer quelques bonnes occasions mais butaient inévitablement sur le cerbère des Dragons. Aleardi et Lampérier scellaient la marque. Les Dragons s’imposaient (5-0) avec autorité sur leur glace et accentuaient leur domination sur la Synerglace Ligue Magnus.

Cette semaine étant placée sous le signe du voyage, les Scorpions vont devoir vite récupérer avant de se rendre vendredi à Grenoble pour affronter une équipe des BDL qui sera assurément revancharde devant son public, après leur défaite à Nice.

Les résultats de la soirée :
Rouen 5-0 Mulhouse
Strasbourg 5-6 Gap
Nice 6-3 Grenoble
Amiens 3-1 Bordeaux
Chamonix 1-1 (t.a.b.) Lyon
Anglet 3-4 (a.p.) Angers

Publié le

Rouen-Mulhouse: l’avant-match

La trêve internationale est terminée, et la Synerglace Ligue Magnus reprend ses droits avec la seizième journée de championnat qui se jouera ce soir. Les Scorpions Team Synerglace se rendent chez les Dragons de Rouen. Coup d’envoi du match à 20h.

Les Scorpions ont pu aborder le repos et la trêve avec un peu de baume au cœur grâce à la victoire face à Nice à l’Illberg pour la première sur le banc de Yorick Treille. Le retour aux affaires ne sera pas simple avec l’enchaînement de deux voyages à Rouen puis Grenoble, les deux premiers au classement. Malheureusement, la coupure n’a pas permis de voir l’infirmerie se vider. En effet, il faudra se passer ce soir de Mickaël Muller, Rolands Vigners, Arturs Sevcenko et Bryan Ten Braak. Corentin Cruchandeau, Maxime Leroux et Maximilien Lambolez seront donc du voyage.

Les Dragons ont eu une trêve raccourcie en raison de la CHL. Ils ont fait match nul contre Salzbourg la semaine passée et leurs joueurs n’ont donc pas été du regroupement de l’équipe de France. L’équipe de Fabrice Lhenry n’a toujours pas connu la défaite en championnat cette saison, ne perdant que trois points en route. On se souvient notamment de leur venue à l’Illberg qui s’est terminée en fusillade. Ils ont également chuté à Dunkerque en Coupe de France. Face à la meilleure défense de la ligue, la tâche sera ardue pour les Mulhousiens qui n’ont toujours pas empoché le moindre point sur la route.

La rencontre de ce soir sera à suivre en direct et en intégralité sur fanseat.com, diffuseur officiel de la Synerglace Ligue Magnus.

Le prochain match à la patinoire de l’Illberg sera vendredi 23 novembre contre les Boxers de Bordeaux (20h). Tous les matches des mois de novembre et décembre sont disponibles à la vente. Pour accéder à la prévente :  cliquez ici.

Publié le

Mulhouse-Nice: le résumé

Ce devait être le dernier match de Yorick Treille en tant que joueur. Ce sera finalement son premier match en tant que coach suite à une blessure à l’entrainement le matin même ! Les Scorpions Team Synerglace sont donc privés de trois attaquants (Treille, Ten Braak, Vigners) et de Muller, tous blessés.

Les Aigles de Nice qui sont dans une mauvaise passe démarre à fond. Dès la deuxième minute, ils ouvrent le score par Dorey. Les Mulhousiens réagissent et se montrent dangereux, mais ils manquent de précision dans le dernier geste. De l’autre côté, les Niçois se créent quelques grosses occasions, mais Surek est bien de retour et sauve les siens.

Les joueurs de Yorick Treille abordent la deuxième période dans les mêmes dispositions. Il manque toujours cruellement de réalisme alors que Nice se montre plus opportuniste. Sabatier donne deux longueurs d’avance à son équipe. Oui, mais s’il y a bien une chose que l’on ne peut pas reprocher aux Scorpions 2018/2019, c’est d’abandonner. Leur « rage de vaincre » est toujours présente et ils repartent à l’assaut de la cage adverse. Mustukovs permet aux visiteurs de rester devant grâce à quelques très beaux arrêts. Néanmoins, à la trente sixième minute, l’ancien attaquant, Raux, marque le premier but mulhousien. La machine est lancée. Moins de trois minutes plus tard, en supériorité numérique, Jurik égalise. Il permet aux siens de rentrer aux vestiaires sur le score de deux partout.

Le jeu est très propre, comme toujours entre Nice et Mulhouse. Le trio arbitral remplit également parfaitement sa mission en n’intervenant que quand c’est vraiment nécessaire. Les minutes défilent dans cette troisième période. Les deux équipes cherchent à obtenir la victoire. Il reste moins de dix minutes à jouer, toujours 2-2. Nikkilä manque une énorme occasion, seul face au portier adverse. Il n’a pas le temps d’y réfléchir quand Raux combine avec Sevcenko, une fois de plus très percutant, qui sert Roope plein centre. Cette fois-ci, le finlandais lance un tir précis et trompe Mustukovs. La patinoire exulte, 3-2. Il reste neuf minutes à tenir. Les Haut-Rhinois font mieux que résister et continuent à bien jouer. Les Aigles n’abdiquent pas, mais les locaux sont bien dans le match. Il reste une minute et Sutor demande un temps mort. Il décide de sortir son gardien. Les Mulhousiens ne paniquent pas et Bogdanoff délivre définitivement l’Illberg à sept secondes du terme.

L’ère du coach Yorick Treille démarre par une belle victoire, 4-2. Une très belle récompense pour tout le groupe, leur nouveau coach et Christer Eriksson. Après la rencontre, les deux hommes sont très chaleureusement applaudis par le public. Les joueurs niçois restent sur la glace (geste très apprécié par Yorick et le public) pour participer à une célébration d’après-match pour Christer et Yorick. Les grands écrans permettent aux joueurs et à tout le public de visionner une première video retraçant la carrière de Yorick Treille, puis une deuxième regroupant des messages de sympathie de nombreux proches du joueur dont certains de ses coachs, partenaires de club ou de l’EDF ou son frère Sacha Treille. Tout cela avec ses parents, présents sur la glace. Une très belle manière de finir la soirée avant la trêve internationale. Les Scorpions Team Synerglace peuvent maintenant profiter de dix jours de repos qui feront le plus gros bien à tous. Voilà qui laisse aussi un peu de temps à Treille pour mettre en place son équipe pour le rush de fin d’année. Le programme est alléchant avec trois déplacements: chez les deux leaders, Rouen et Grenoble, qui sont les deux derniers clubs où Treille a évolué avant Mulhouse, puis Dunkerque. Ils ne retrouveront l’Illberg que le 23 novembre pour le réception des Boxers de Bordeaux.

Merci mille fois à toi, Christer, pour toutes ces années en tant que coach des Scorpions ! Merci Yorick pour ton apport déterminant sur la glace et bon vent pour ta nouvelle vie de coach !

Ci-dessous les résultats de la 15ème journée de Synerglace Ligue Magnus :
Vendredi 2 novembre
Grenoble 2-1 Amiens (2-1 ; 0-0 ; 0-0)
Bordeaux 0-2 Strasbourg (0-0 ; 0-1 ; 0-1)
Angers 2-4 Rouen (0-1 ; 2-1 ; 0-2)

Samedi 3 novembre
Mulhouse 4-2 Nice (0-1 ; 2-1 ; 2-0)
Gap 4-2 Chamonix (2-2 ; 1-0 ; 1-0)

Publié le

Mulhouse-Nice: l’avant-match

Les Scorpions Team Synerglace affronteront ce soir à la patinoire de l’Illberg les Aigles de Nice pour la quinzième journée de Synerglace Ligue Magnus. Coup d’envoi de la rencontre à 18h.

Difficile d’éluder l’annonce d’hier en évoquant la rencontre de ce soir. Ce match est certes un match parmi quarante-trois autres dans la saison régulière, mais il restera comme l’ultime match de la monumentale carrière de Yorick Treille. Il sera aussi le dernier de Christer Eriksson sur le banc avant de reprendre à temps plein ses attributions de manager général du club. Il faudra donc savoir jongler avec les émotions ce soir, entre nécessité de récolter des points et volonté d’offrir plus belle des sorties à « Yo » mais aussi à Christer. Pour cette rencontre, il faudra se passer de Mickaël Muller, Bryan Ten Braak et Rolands Vigners.

Nice ne viendra toutefois pas pour offrir la victoire sur un plateau à nos joueurs, qu’importe le contexte. Après un mois de septembre de folie, quatre victoires en cinq matches dont une contre les Scorpions, octobre fut plus délicat avec deux victoires en neuf confrontations. Les Aigles sont donc désormais à sept points devant nous.

Venez ce soir soutenir les Scorpions et honorer Yorick Treille pour le dernier match de sa remarquable carrière, un moment forcément unique à vivre. Ouverture des portes à 17h. Pour la billetterie : cliquez ici.

 

Publié le

Communiqué : réorganisation du staff technique

A l’approche de la première trêve internationale de la saison, la direction du club a décidé de procéder à un ajustement des rôles au sein du staff des Scorpions Team Synerglace. L’objectif de cet ajustement est de donner un nouveau souffle à l’équipe après un début de saison délicat.

Christer Eriksson est libéré de ses obligations d’entraîneur de l’équipe première. Il pourra ainsi se concentrer à plein temps sur son rôle de manager général des Scorpions. Ses nombreuses compétences restent un atout au service du club et il pourra ainsi les mettre à profit plus sereinement.

Son remplacement à la tête de l’équipe s’effectuera en interne. Le nouvel entraîneur de l’équipe première se nommera Yorick Treille. Le changement sera effectif au retour de la trêve et Yorick disputera le dernier match de sa carrière samedi, face à Nice, en tant que joueur des Scorpions. Le club souhaite s’inscrire dans la durée avec Yorick afin qu’il contribue, lui aussi, au développement de la professionnalisation et de la compétitivité de notre club. Il sera assisté par Erwan Agostini, dont le rôle restera identique.

Publié le

Amiens-Mulhouse: le résumé

Les Scorpions Team Synerglace étaient hier soir à Amiens pour affronter les Gothiques. Christer Eriksson devait se passer de Mickaël Muller et Bryan Ten Braak, alors qu’Hubert Genest effectuait son retour au jeu. Amiens imprimait un gros rythme en début de partie, confisquant le palet aux Mulhousiens. Mulhouse ripostait en supériorité numérique avec quelques bonnes situations mais sans trouver la faille. Le score était nul et vierge après vingt minutes de jeu.

En avantage numérique au retour des vestiaires, les Gothiques ouvraient la marque par Romand à l’issue d’une superbe action collective. Les Scorpions étaient à la peine mais résistaient tant bien que mal. Plusieurs fois pénalisés en deuxième partie de période, ils cédaient une seconde fois alors qu’ils évoluaient en double infériorité numérique. Le but fut inscrit par Edwards. Les Gothiques ont fait la différence dans le tiers médian.

Les hommes de Christer Eriksson réagissaient dans l’ultime période. Les locaux laissaient venir, la rondelle était mulhousienne mais la réussite ne vint jamais. Même en sortant Surek en fin de partie, la défense picarde tenait impeccablement. Henri-Corentin Buysse signait un blanchissage. Les regards se tournent désormais vers samedi et la réception des Aigles de Nice (18h à l’Illberg) avant la première trêve internationale de la saison.

Pensez à prendre vos préventes pour samedi, il faudra ensuite attendre trois semaines pour revoir les Mulhousiens jouer à domicile. Pour la billetterie : cliquez ici.