Mois : novembre 2018

Publié le

Angers-Mulhouse : l’avant-match

Les Scorpions Team Synerglace se déplacent aujourd’hui chez les Ducs d’Angers pour le compte de la vingt-et-unième journée de Synerglace Ligue Magnus. Coup d’envoi à 20h30 au Haras.

Les Scorpions Team Synerglace vont boucler ce week-end la première moitié du championnat à Angers puis en recevant Anglet dimanche. Ils sont toujours en quête de leurs premiers points loin de leurs bases. La petite glace angevine leur avait plutôt bien réussi l’an passé avec cinq points sur six possibles. Le groupe sera identique à celui de mardi pour cette rencontre… sauf si les jumeaux Ahlström, fraîchement arrivés hier à Mulhouse, obtiennent leur licence dans la journée (mise à jour : ils ont obtenu leur licence et pourront jouer). Bryan Ten Braak a repris l’entraînement et prépare son retour au jeu. Mickaël Muller et Arturs Sevcenko sont blessés.

Les Angevins sont installés dans le quatuor de tête du championnat avec 32 points au compteur en 19 matches. Au premier match contre les Scorpions cette saison, ils avaient remporté la mise au bout de la séance de tirs au but. Leur attaque est la troisième plus prolifique avec 62 buts inscrits. Danick Bouchard et Maxime Lacroix ont inscrit quasiment la moitié des buts angevins cette saison… Le danger principal est donc identifié.

La rencontre de ce soir sera à suivre en direct et en intégralité sur fanseat.com, diffuseur officiel de la Synerglace Ligue Magnus.

Le prochain match à la patinoire de l’Illberg sera dimanche 2 décembre contre l’Anglet Hormadi (19h15).  Pour accéder à la prévente : cliquez ici.

Publié le

Collecte de jouets

A l’approche de Noël et des fêtes de fin d’année, le club et les joueurs des Scorpions se mobilisent autour d’une noble cause. Nous espérons ainsi que vous prendrez part à la mobilisation à nos côtés !

L’association Adapei Papillons Blancs d’Alsace s’engage et milite pour l’accompagnement des personnes en situation de handicap, y compris des enfants. Afin de faire briller les yeux des enfants de l’Institut Medico Pedagogique de l’association à Bollwiller, nous lançons pour le mois à venir une collecte de jouets, neufs et anciens. Pour participer, vous pourrez déposer vos jouets à la patinoire dimanche 2 décembre à partir de 17h, vendredi 7 décembre à partir de 16h ou encore dans les bureaux du SBC à Sausheim le mercredi 12 décembre de 9h à 18h30.

En début d’année 2019, les joueurs accompagnés de leurs familles remettront les jouets récoltés aux enfants de l’institut lors d’une rencontre festive organisée par l’association au château de Bollwiller.

Un jouet collecté, c’est un sourire de plus sur le visage des enfants de l’institut. Nous comptons sur votre générosité !

Publié le

Mulhouse-Lyon: le résumé

Les Scorpions Team Synerglace enregistrent le retour de Vigners, mais sont toujours privés de Sevcenko et Ten Braak. Ils sont à nouveau contraints d’évoluer sur trois lignes en attendant l’arrivée des jumeaux Ahlström.

Ils démarrent la rencontre très fort avec une grosse intensité. Ils sont très vite récompensés grâce à la ligne des jeunes français ! C’est Bogdanoff qui ouvre le score après mois de deux minutes assisté de Lorcher et Martin.

Pénalisés la minute suivante, ils défendent très agressivement et bloquent toute tentative lyonnaise. Les locaux sont bien en jambe. Ils dominent même si les Lions se montrent dangereux. C’est une relance manquée qui finit sur Andres qui ne manque pas l’occasion. Il place la rondelle en pleine lucarne. 1-1. Les deux équipes se créent des occasions, parfois très franches, mais les gardiens font bien leur travail. Tout le monde rentre aux vestiaires sur ce score de parité.

Les joueurs de Yorick Treille continuent leur pressing et s’offrent de nombreuses situations de supériorité numérique. Stojanovic est sur la trajectoire d’un très grand nombre de tirs, mais les Mulhousiens n’arrivent pas à profiter de ces avantages. A la mi-match, un palet resté coincé dans les jambes de Surek est poussé dans la cage par Correia. C’est cruel, mais les visiteurs passent devant 2-1. Il y aura cinq « power play » pour Mulhouse, mais malgré cela les Lions se montrent très dangereux et Surek est une fois de plus décisif.

Scénario identique à vendredi, les visiteurs mènent 2-1. Les Haut-rhinois sont fidèles à leur état d’esprit et ne lâchent rien. Trudeau, très en forme, égalise. Plus tard, le canadien file à la cage. Il est balancé dans la cage, mais les arbitres ne sifflent pas. Les deux équipes étant à quatre contre quatre à ce moment-là, cela offre quelques secondes de supériorité à Lyon qui en profite de suite sur un tir dévié d’Essery. Surek, masqué, ne peut rien. Cela semble injuste, mais le score est bien de 3-2. Les rouges et noirs tentent bien de revenir, mais les visiteurs tiennent bon.

Ils repartent avec trois points en ayant su faire la décision et n’en laissent aucun à des Mulhousiens qui ont néanmoins livré une belle prestation. Espérons que la venue d’Oscar et Victor Ahlström va dynamiser encore plus l’attaque des Scorpions Team Synerglace.

Direction Angers dès vendredi avant de revenir à l’Illberg pour la réception d’Anglet dimanche à 19h15. Venez nombreux !

Retrouvez comme d’habitude les réactions d’après match sur notre chaine YouTube ScorpionsTV.

Les autres résultats de la soirée :
Amiens 4-2 Anglet
Strasbourg 1-4 Chamonix
Nice 4-5 Angers
Bordeaux 3-8 Rouen

Publié le

Mulhouse-Lyon : l’avant-match

On retrouve l’Illberg ce soir avec les Scorpions Team Synerglace, qui accueilleront les Lions de Lyon pour le compte de la vingtième journée de championnat. Coup d’envoi du match à 20h.

Les Scorpions restent sur deux victoires de rang à l’Illberg, mais ont rechuté à l’extérieur dimanche chez les Rapaces de Gap. La faute, notamment, à leur indiscipline. C’est une nouvelle semaine de trois matches qui débute contre les Lions ce soir. Tandis qu’Arturs Sevcenko sera sur la touche pour une longue durée et que les jumeaux Ahlström ne sont pas encore arrivés à Mulhouse, Rolands Vigners fera ce soir son retour dans le groupe. Bryan Ten Braak et Mickaël Muller doivent continuer de ronger leur frein pour le moment.

Les joueurs de Mitja Sivic pointent à la sixième position du classement de la ligue. Leur bilan à l’extérieur est de quatre victoires, dont deux après prolongation, et cinq défaites. Ils avaient vaincu les Scorpions lors du premier affrontement à Charlemagne (4-1) il y a un peu plus d’un mois. Depuis le retour des Scorpions en élite, les Lions n’ont pas connu la défaite contre les Mulhousiens…

Venez ce soir encourager votre équipe et les pousser vers la victoire.  Ouverture des portes à 19h. Pour la billetterie : cliquez ici.

Dans le cadre de la quinzaine du diabète, le club s’associe à la ville de Mulhouse dans cette opération de sensibilisation. Vous aurez l’occasion de vous faire dépister dans le hall d’entrée ce soir. N’hésitez pas, c’est gratuit !

Publié le

Deux Suédois arrivent en renfort

Le staff des Scorpions Team Synerglace est heureux de vous annoncer la signature de deux renforts en attaque. Il s’agit des ailiers suédois Oscar et Victor Ahlström.

Les deux joueurs sont des jumeaux, natifs de la banlieue de Stockholm, qui viennent de fêter leurs trente-deux ans ce mois-ci. Oscar, qui portera le 86, et Victor, le 68, évoluaient au cours des deux dernières saisons avec le club italien de Renon dans la Alps Hockey League, qui réunit des clubs italiens, autrichiens ou encore slovènes. Ils y ont été les fers de lance offensifs de l’équipe.

Auparavant, les deux inséparables ont roulé leur bosse avec plus de deux cents matches au deuxième échelon suédois, ainsi que plus de deux cent matches en élite suédoise. Outre l’Italie et désormais la France, ils ont évolué une dizaine de matches en Norvège.

Nous souhaitons la bienvenue chez les Scorpions à Oscar et Victor, qui arriveront dans le courant de la semaine. Le club fera tout son possible pour les avoir sur la glace ce week-end pour les matches à Angers et face à Anglet à l’Illberg.

Le club compte désormais douze joueurs « non JFL » dans son effectif, mais devra se passer pendant plusieurs mois du Letton Arturs Sevcenko dont la blessure au pied requiert une opération.

Profils de Oscar Ahlström et Victor Ahlström

Photo : rittnerbuam.com

Publié le

Gap-Mulhouse: le résumé

Les Scorpions Team Synerglace étaient hier soir à Gap pour affronter les Rapaces. Yorick Treille devait toujours se passer de Bryan Ten Braak, Arturs Sevcenko, Mickaël Muller et Rolands Vigners. Hugues Cruchandeau était lui de retour. Martin Surek débutait devant le filet. L’entame de match était légèrement à l’avantage des locaux, avec quelques alertes sur la cage mulhousienne. Les deux équipes ne profitaient pas de plusieurs avantages numériques, mais Mahier ouvrait la marque bien servi dans le dos des défenseurs Scorpions. La première période se concluait sur cet écart d’un but.

La deuxième période allait voir les Scorpions craquer, notamment en infériorité. Jekimovs doublait la mise avant d’aider Biezais sur les deux buts suivants. Bouvet en ajoutait un cinquième. Entre temps, Michal Seda avait écopé d’une méconduite de match sévère, voire incompréhensible, pour un cinglage. Le match était donc plié à l’issue de la deuxième période et Martin Surek avait laissé sa place à Landry Macrez après le cinquième but.

Comme souvent avec un tel score, l’intensité baissait et l’équipe devant au score a levé le pied. Les Scorpions s’attelaient à sauver l’honneur. Et c’est Jonathan Estienne qui y parvenait, inscrivant son premier but en Ligue Magnus. Joubert ajoutait un but gapençais en toute fin de match (6-1).

Pas trop le temps de ruminer ce match pour les Scorpions, qui recevront dès demain soir Lyon à la patinoire de l’Illberg (20h). Pour accéder à la prévente : cliquez ici.

Les autres résultats de la soirée :
Lyon 2-5 Nice
Bordeaux 2-6 Grenoble
Chamonix 0-5 Rouen
Angers 3-4 Amiens
Anglet 1-3 Strasbourg

Publié le

Gap-Mulhouse: l’avant-match

Les Scorpions Team Synerglace se déplacent aujourd’hui chez les Rapaces de Gap pour la dix-neuvième journée de Synerglace Ligue Magnus. Coup d’envoi du match à l’Alparena à 18h30.

Les Scorpions Team Synerglace présentent un double visage cette saison. S’ils sont à l’aise à domicile, ils n’ont pas encore été capables de ramener le moindre point en déplacement. C’est l’un des gros chantiers pour Yorick Treille, qui doit composer ce soir avec le même groupe que vendredi soir face aux Boxers (Vigners, Ten Braak, Sevcenko, Muller blessés) à l’exception d’Hugues Cruchandeau qui est du voyage.

Les Rapaces ont un bon bilan dans leur antre, avec cinq victoires et deux défaites. Ils pointent à la cinquième place du classement. A l’Illberg, ils étaient repartis avec le point de la prolongation dans un match riche en buts et rebondissements. On se méfiera notamment de leur doublette lettonne Biezais-Jekimovs, irrésistible en attaque et auteure d’un tiers des buts gapençais en championnat.

La rencontre de ce soir sera à suivre en direct et en intégralité sur fanseat.com, diffuseur officiel de la Synerglace Ligue Magnus.

Le prochain match à la patinoire de l’Illberg sera mardi 27 novembre contre les Lions de Lyon (20h). Tous les matches des mois de novembre et décembre sont disponibles à la vente. Pour accéder à la prévente : cliquez ici.

Publié le

Mulhouse-Bordeaux: le résumé

La rencontre ne démarre pas sous les meilleures auspices, puisque Yorick Treille est toujours privé de trois attaquants (Sevcenko, Ten Braak, Vigners), mais aussi de Muller et de Cruchandeau qui s’ajoute à la longue liste des blessés. Les locaux sont contraints de jouer sur trois lignes ce qui est compliqué physiquement. Ils se retrouvent rapidement en infériorité numérique et Matthias Terrier ouvre le score sur un très beau décalage. Les Mulhousiens se rebiffent, mais Bordeaux manque de peu de creuser l’écart. Surek sauve déjà son équipe. A la dixième minute, Zolmanis se montre à son avantage. Il sert Hecquefeuille qui trompe adroitement Fouquerel. 1-1. Les visiteurs dominent dans l’ensemble, mais Mulhouse tient.

Le début de la deuxième période est équilibré. Alors que son équipe évolue en infériorité, Bogdanoff, toujours aussi batailleur, se crée tout seul une énorme occasion, mais il butte sur le portier adverse. Les rouges et noirs jouent mieux, mais ils se font surprendre par Barbero qui redonne l’avantage aux siens (2-1). Cela devient plus compliqué pour les joueurs de Yorick Treille qui de plus sont coupables de quelques grosses erreurs défensives. Heureusement, Surek est intraitable. Les Boxers ont de nombreuses occasions de prendre le large, mais ils n’y parviennent pas.

Les visiteurs mènent 2-1 en ce début de troisième période et ils poursuivent leur domination. Mulhouse se retrouve dans la situation de l’équipe qui attend son heure et tient bon. La ligne Zolmanis-Trudeau-Draper est très percutante et se montre menaçante. Cela finit par payer à la quarante-huitième minute. Draper est à la conclusion et égalise à 2-2. Les Scorpions Team Synerglace ont souffert, mais comme toujours depuis le début de la saison ils n’ont rien lâché et sont toujours dans le match. A trois minutes de la fin de la période, Gallet est envoyé en prison. Les locaux savent que l’occasion est idéale. Draper et Zolmanis combinent et c’est Jurik, souvent décisif, qui fait exploser l’Illberg. 3-2, il reste moins de trois minutes. Treille demande un temps pour mettre son équipe en place et offrir un petit break. Les Boxers sont piqués et ils lancent leurs dernières forces dans la bataille. Les Haut-Rhinois se montrent très solidaires, concentrés et quand cela ne suffit pas, Surek est là ! Temps mort demandé par Bozon et sortie de Fouquerel, mais les Scorpions tiennent.

« La rage de vaincre » permet aux Scorpions Team Synerglace de remporter trois points très importants ! C’est la victoire du courage. Bravo à notre équipe qui, très diminuée, a su attendre son heure et se montrer réaliste et percutante en fin de match malgré la fatigue. Strasbourg ayant également gagné, le classement se resserre à nouveau.

Yorick Treille espère maintenant que certains joueurs vont pourvoir (re)intégrer prochainement l’effectif pour la folle série qui arrive, puisque ses joueurs vont rencontrer successivement Gap, Lyon, Angers, Anglet, Angers sur une période de dix jours.

Venez très nombreux dès mardi à 20h pour la venue des Lions.

Retrouvez les réactions de Yorick Treille et Damien Raux sur notre chaine YouTube ScorpionsTV. Les Boxers n’ont en revanche pas souhaité réagir à notre micro.

Ci-dessous , les résultats de la 18ème journée de la Synerglace Ligue Magnus :

Vendredi 23 novembre
Rouen 2-5 Grenoble (0-3 ; 2-1 ; 0-1)
Nice 2-3 Gap (0-0 ; 1-1 ; 1-2)
Amiens 5-1 Lyon (2-0 ; 0-0 ; 3-1)
Mulhouse 3-2 Bordeaux (1-1 ; 0-1 ; 2-0)
Chamonix 3-0 Anglet (0-0 ; 1-0 ; 2-0)
Strasbourg 4-3 Angers (1-3 ; 1-0 ; 1-0 ; 1-0)

Publié le

Mulhouse-Bordeaux: l’avant-match

Les Scorpions Team Synerglace vont retrouver l’Illberg ce soir après trois semaines sans match dans leur antre. Ce sera face aux Boxers de Bordeaux pour le compte de la dix-huitième journée de Synerglace Ligue Magnus. Coup d’envoi de la rencontre à 20h.

Le calendrier va s’intensifier dans les prochains temps avec sept matches à disputer en quinze jours, jusqu’au 7 décembre à la veille de la deuxième trêve internationale. Après la déception de mardi soir à Dunkerque, les hommes de Yorick Treille veulent rebondir. Très mal à l’aise à l’extérieur, ils ont inscrit tous leurs points à domicile, avec l’appui du public. Ils en auront besoin ce soir encore. Pour affronter les Boxers, le groupe devrait être identique à celui de mardi soir à savoir sans Mickaël Muller, Rolands Vigners, Bryan Ten Braak et Arturs Sevcenko.

Les Boxers voyagent bien. Ils affichent un bilan de six victoires en huit déplacements cette saison. Lors de la première confrontation il y a quelques semaines à Meriadeck, les deux équipes avaient offert dix buts au public bordelais. Ce match sera aussi la confrontation entre Philippe Bozon, nouveau sélectionneur de l’équipe de France, et l’un de ses deux adjoints à savoir Yorick Treille. Voilà qui devrait ajouter une touche pimentée à la rencontre pour ces deux légendes du hockey français.

Venez ce soir encourager votre équipe et les pousser pour retrouver le chemin de la victoire.  Ouverture des portes à 19h. Pour la billetterie : cliquez ici.

La société Yoyo, start-up mulhousienne dans le domaine du tri des déchets, sera présente ce soir pour soutenir les Scorpions et vous proposera un jeu dans le hall. Lara Million, conseillère départementale et soutien de ce projet effectuera la mise au jeu protocolaire de la rencontre.

Publié le

Dunkerque-Mulhouse: le résumé

Les Scorpions Team Synerglace étaient hier soir à Dunkerque sans Sevcenko, Vigners, Ten Braak et Muller pour affronter les Corsaires. Surek débutait le match devant le filet. Sur le premier avantage numérique local, à la troisième minute, Young trouvait le fond du filet entre les jambières de Surek. Moins de deux minutes plus tard, Budinsky fusillait Surek en contre-attaque. Les Scorpions étaient pris à froid dans cette rencontre, les Corsaires marquant quasiment sur leurs deux premiers tirs. Les Scorpions réagissaient en confisquant la rondelle, mais Leskinen tenait bon en face. Cela allait être le refrain de la rencontre. En fin de période, Thomas triplait la mise pour les locaux sur une erreur de relance mulhousienne.

Le schéma ne changeait pas en deuxième période avec une domination quasi stérile des joueurs de Yorick Treille. Ils tentaient mais manquaient de réussite devant la cage. Lorcher parvenait toutefois à réduire la marque en déviant un tir devant la cage. Il y avait deux buts de retard pour les Scorpions à l’issue de la deuxième période.

En troisième période, les Dunkerquois ne lâchaient rien devant leur cage. Les minutes s’égrainaient sans modification au score. A trois minutes de la fin, Yorick Treille prenait son temps mort et sortait Surek. Malheureusement, Budinsky inscrivait un quatrième but en cage vide. L’ultime but de Draper était anecdotique. Comme Rouen un mois plus tôt au même endroit, les Scorpions sortaient de la Coupe de France par une défaite à Michel Raffoux.

Place désormais au championnat, avec des retrouvailles avec le public mulhousien après trois semaines sans match à la patinoire de l’Illberg. Nous recevrons les Boxers de Bordeaux vendredi soir (20h).