Mois : octobre 2018

Publié le

Amiens-Mulhouse: l’avant-match

Les Scorpions Team Synerglace se déplacent aujourd’hui à Amiens pour le compte de la quatorzième journée de Synerglace Ligue Magnus. Coup d’envoi de la rencontre à 20h au Coliseum.

Les Mulhousiens sont à la recherche de leurs premiers points sur la route cette saison. Et dans le même temps, les Gothiques n’ont toujours pas gagné devant leur public… Il y aura donc une première ce soir pour l’une des deux équipes ! Christer Eriksson devra toujours se passer de Bryan Ten Braak et Mickaël Muller. Hubert Genest effectue en revanche son retour au jeu.

Les Gothiques ont connu un début de saison poussif mais semblent  être lancés depuis la semaine dernière. Ils ont en effet enchainé deux victoires, une première cette saison, à Nice et Chamonix. Dans un match totalement débridé à l’Illberg il y a un mois, les Gothiques l’avaient emporté aux tirs au but. Ils avaient notamment été redoutables d’efficacité en supériorité numérique.

La rencontre de ce soir sera à suivre en direct et en intégralité sur fanseat.com, diffuseur officiel de la Synerglace Ligue Magnus.

Nous vous donnons ensuite rendez-vous samedi à la patinoire de l’Illberg pour la rencontre face aux Aigles de Nice (18h). Pour accéder à la prévente : cliquez ici. Les autres matches du mois de novembre sont également disponibles à la vente.

Publié le

Billetterie

Certains d’entre vous l’avaient malheureusement constaté, notre portail de billetterie éprouvait quelques difficultés depuis le début de la saison dans certains contextes et situations. Notre prestataire travaille actuellement sur le logiciel et les principaux dysfonctionnements ont été résolus. Nous vous présentons nos excuses si vous avez rencontré des difficultés avec la billetterie ces dernières semaines.

Il vous est désormais à nouveau possible de créer un nouveau compte sur le portail de billetterie. Lorsque vous achetez un billet, si vous ne recevez pas directement l’e-mail avec les billets en pièce jointe, nous vous rappelons nos conseils :

1) regarder dans votre boite de spams

2) vos billets sont également téléchargeables depuis votre espace personnel sur la billetterie en ligne

Pour tout problème ou question concernant la billetterie en ligne, nous vous rappelons que pour nous contacter il faut envoyer un e-mail à billetterie@scorpionsmulhouse.fr .

Publié le

Mulhouse-Strasbourg: le résumé

Les Mulhousiens toujours privés de Hubert Genest et Bryan  Ten Braak reçoivent leurs voisins placés juste derrière eux au classement. Martin Surek est de retour dans la cage. Les locaux dominent très fortement le début de la rencontre et bénéficient d’un premier avantage numérique dès la deuxième minute. Par moment, comme à la septième minute, c’est le siège de la cage strasbourgeoise, mais Hiadlovsky tient bon. Il est impossible de lister toutes les occasions des Haut-rhinois (Vigners, Treille, …). L’Etoile Noire est archi dominée. Elle est pénalisée à trois reprises, mais elle ne coule pas, essentiellement grâce à son gardien et au manque de réussite des joueurs de Christer Eriksson. A la fin de la période, les statistiques sont incroyables, 29 tirs contre 4 !

Toutes ces opportunités non concrétisées font craindre le pire. Alors que les Strasbourgeois sont quasiment pour la première fois en place, un tir lointain de Logar est dévié par Rousseau qui ouvre le score à la surprise générale. Jurik s’offre à son tour une énorme occasion dans un nouveau power play, mais rien n’y fait. Les visiteurs jouent mieux depuis qu’ils mènent au score. Ils concrétisent même une très belle action qui se conclue par un décalage sur Potvin tout seul au deuxième poteau. Celui-ci inscrit facilement le 2-0. Bogdanoff perd un duel face à Hiadlovsky. A l’opposé, Chapuis en fait de même face à Surek, mais ce n’est que partie remise. Dans la continuité, il trompe cette fois-ci le gardien slovaque. 3-0 ! Le bateau mulhousien tangue, mais les joueurs, comme toujours, s’accrochent. Les pénalités continuent de s’accumuler, mais au bout de six avantages numériques, toujours aucun but pour les joueurs de Christer Eriksson. Ceux-ci finissent la période à cinq contre trois, mais rentrent aux vestiaires avec trois longueurs de retard.

La troisième période démarre avec des Scorpions Team Synerglace en position de force. Ils ne marquent pas en double supériorité, mais à cinq contre quatre, Draper rate dans un premier temps la rondelle, mais il se reprend et ouvre le compteur ! 1-3. Voilà qui relance son équipe. Un tir de Vigners heurte le poteau. La pression est à nouveau intense. Trudeau se bat très fort pour conserver le palet, sert Zolmanis qui transmet à Draper pour un doublé. Alors que l’Etoile Noire obtient son deuxième avantage numérique, Bogdanoff se bat comme un diable. Il réussit à récupérer la rondelle et file dans la zone adverse, tout seul. Il fait même mieux que cela puisqu’il réussit à égaliser alors que son équipe était en infériorité. 3-3. Les visiteurs perdent le fil et font de grosses erreurs. Pénalisés pour surnombre puis retard de jeu, ils sont à nouveau acculés. Cette fois-ci c’est Vigners qui trouve la faille. Les Scorpions passent devant à trois minutes de la fin de la période. On se dit qu’ils peuvent arracher trois points inespérés, mais vingt-neuf secondes plus tard, Duras égalise ! Scénario incroyable. 4-4 !

On file une nouvelle fois en prolongation et cette fois-ci, cela va très vite. Vigners file derrière la cage, il attire toute la défense et sert sur un plateau Hecquefeuille pour la victoire ! Un nouveau match de folie à l’Illberg !

Retrouvez les réactions des deux coachs et de deux buteurs (Lou Bogdanoff et Samuel Rousseau) sur notre chaine YouTube ScorpionsTV.

Les Scorpions Team Synerglace se rendront mercredi à Amiens avant de retrouver l’Illberg, samedi 3 novembre à 18h pour la réception de Nice avant une petite trêve. Venez très nombreux !

Ci-dessous, les résultats des matchs joués le vendredi 26 octobre :
Mulhouse 5-4 Strasbourg (0-0 ; 0-3 ; 4-1 ; 1-0)
Bordeaux 2-3 Anglet (0-1 ; 0-2 ; 1-1)
Lyon 2-5 Rouen (2-2 ; 0-3 ; 0-0)
Gap 4-2 Angers (2-0 ; 0-1 ; 2-1)
Chamonix 3-4 Amiens (0-2 ; 0-1 ; 3-1)

Publié le

Mulhouse-Strasbourg: l’avant-match

Pour la treizième journée de Synerglace Ligue Magnus, les Scorpions accueilleront ce soir l’Etoile Noire de Strasbourg. Coup d’envoi du match à 20h à l’Illberg.

Les Scorpions Team Synerglace ont une revanche à prendre sur nos voisins bas-rhinois. La première confrontation de la saison à l’Iceberg fut ratée, mais face à leur public les Mulhousiens auront à cœur de redresser la barre. Hubert Genest et Bryan Tean Braak seront toujours absents pour cette rencontre. L’incertitude persiste devant le filet alors que Martin Surek n’a que légèrement reprise l’entraînement et Mickaël Muller est sorti en cours de match à Amnéville mardi soir. Le staff a fait appel au gardien de l’équipe U20 Adrian Eriksson pour compléter le groupe à l’entraînement.

L’Etoile Noire pointe à deux points derrière les Scorpions au classement. Ils voudront donc se libérer de la lanterne rouge. Ils ont peiné à disposer d’Epinal mardi soir en Coupe, assurant le service minimum pour passer au tour suivant. Avec les deux pires défenses de la ligue sur la glace soir, on pourrait bien voir beaucoup de buts une fois encore à l’Illberg.

Alors les Scorpions auront besoin de soutien ce soir pour ce derby et comptent vous voir nombreux en tribunes. Ouverture des portes à 19h. Pour la billetterie : cliquez ici.

La rencontre de ce soir sera parrainée par la Région Grand Est. Thierry Nicolas, conseiller régional, la représentera et donnera le coup d’envoi de la rencontre. La région a prévu des petits cadeaux pour vous… Suivez à la trace Scorpi et les Cheer’s, tel sera notre conseil !

Publié le

Amnéville-Mulhouse: le résumé

Les Scorpions disputaient hier soir leur seizième de finale de la Coupe de France à Amnéville, pensionnaire de la Division 2. Le groupe s’était déplacé sans Martin Surek, Hubert Genest et Bryan Ten Braak. Mickaël Muller débutait la rencontre devant le filet. Les locaux prenaient nos joueurs à froid et ouvraient le score par Griet dès la deuxième minute. Le temps de reprendre leurs esprits, les Mulhousiens égalisaient dans la foulée par Roope Nikkilä. Par la suite, Arturs Sevcenko, Kevin Hecquefeuille et Damien Raux ajoutaient un but chacun. L’écart était de trois buts après la première période.

Ce score allait être la marque finale, la méconduite de match infligée à Catelli n’ayant aucun impact sur le score en fin de rencontre. On déplorait la sortie sur blessure de Mickaël Muller lors de la troisième période, remplacé par Landry Macrez. Le Scorpions se contentaient du minimum, de quoi assurer la qualification en huitièmes de finale de la Coupe de France.

Les autres résultats de la soirée :
Marseille (D1) 0-6 Nice (SLM)
Dunkerque (D1) 6-3 Rouen (SLM)
La Roche/Yon (D1) 4-2 Nantes (D1)
Brest (D1) 2-5 Angers (SLM)
Epinal (D3) 2-3 Strasbourg (SLM)
Neuilly/Marne (D1) 8-2 Français Volants (D2)
Cholet (D1) 6-1 Tours (D1)
Anglet (SLM) 3-1 Bordeaux (SLM)
Mont-Blanc (D1) 4-7 Briançon (D1)
Evry/Viry (D2) 3-7 Cergy (D1)

Au programme ce soir :
Morzine (D2) – Gap (SLM)
Toulouse-Blagnac (D2) – Montpellier (D1)
Grenoble (SLM) – Lyon (SLM)
Asnières (D3) – Amiens (SLM)
Chambéry (D1) – Chamonix (SLM)

Publié le

Chamonix-Mulhouse: le résumé

Les Scorpions Team Synerglace étaient hier soir à Chamonix pour affronter les Pionniers. Landry Macrez était titulaire devant le filet tandis que le groupe était privé de Martin Surek, Bryan Ten Braak et Hubert Genest.

Après une petite période d’observation, les deux équipes se rendaient coup pour coup avec une légère domination locale. Les Scorpions parvenaient à ouvrir la marque par Jordan Draper, en contre à la quatorzième minute. Un avantage qui ne dura que trois minutes, Briand convertissant un rebond sur la droite de Macrez. Les deux équipes étaient dos à dos après vingt minutes.

Chamonix repartait fort à la reprise. Lagarde marquait le deuxième but local. Les Scorpions profitaient d’une supériorité numérique pour égaliser par Vigners. Les deux équipes étaient à égalité à mi-match, avant de voir les visiteurs sombrer en l’espace de dix minutes. Higby, Fauchon et Lagarde marquaient un but chacun en l’espace de cinq minutes. Avec trois buts d’écarts à la deuxième pause, le match semblait plié.

Et cela se confirmait dans l’ultime période. Pénalisés dès le début, les Mulhousiens encaissaient le sixième but par Kloz puis Higby signait un doublé. Les Scorpions rentraient, logiquement, bredouilles de leur déplacement en Haute-Savoie (7-2).

Les autres résultats :
Rouen 3-0 Amiens
Lyon 5-3 Gap
Strasbourg 3-5 Nice
Anglet 2-7 Grenoble

La suite du programme c’est demain soir à Amnéville pour les 16e de finale de la Coupe de France. Christer Eriksson emmènera le groupe présent hier soir à Chamonix, avec en plus Corentin Cruchandeau. Martin Surek, Bryan Ten Braak et Hubert Genest sont donc toujours absents.

Les Red Dogs, c’est le nouveau nom des désormais ex-Galaxians d’Amnéville, sont co-leaders de la poule A de Division 2 avec Wasquehal. Ils comptent trois victoires et une défaite pour le moment.  Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 19h30 à Amnéville. La rencontre sera à suivre en direct sur fanseat.com.

Le prochain rendez-vous à la patinoire sera vendredi soir face à l’Etoile Noire de Strasbourg (20h). Pour accéder à la prévente : cliquez ici.

Publié le

Chamonix-Mulhouse: l’avant-match

Les Scorpions Team Synerglace se déplacent aujourd’hui à Chamonix pour affronter les Pionniers pour la douzième journée de Synerglace Ligue Magnus. Coup d’envoi à 18h30 à la patinoire Richard Bozon.

Les Scorpions ont compté deux victoires dans la première ronde du championnat, dont l’une à la patinoire de l’Illberg contre les Pionniers (2-0) lors de la deuxième journée de championnat. Les Scorpions sont depuis en quête de constance dans leurs performances, et n’ont pas été épargnés par les blessures. Pour cette rencontre, il faudra faire sans Martin Surek, Bryan Ten Braak et Hubert Genest.

Les Pionniers réalisent un bon début de saison leur permettant de figurer dans le top-8. Ils restent sur deux succès contre Strasbourg et à Amiens. Blanchis à l’Illberg, ils voudront sans aucun doute laver cet affront. A domicile, ils présentent un bilan de trois victoires et deux défaites.

La rencontre de ce soir sera à suivre en direct et en intégralité sur fanseat.com, diffuseur officiel de la Synerglace Ligue Magnus.

Nous vous donnons ensuite rendez-vous vendredi à la patinoire de l’Illberg pour le deuxième derby de la saison face à l’Etoile Noire de Strasbourg (20h). Pour accéder à la prévente : cliquez ici.

Publié le

Mulhouse-Angers: le résumé

Christer Eriksson est privé de Martin Surek, Bryan Ten Braak et Hubert Genest alors que Kevin Lorcher revient tout juste dans le groupe. Mickaël Muller démarre la rencontre, lui aussi légèrement blessé.

Le début est assez équilibré, puis Mulhouse monte en puissance. Suite à une récupération du palet en zone offensive, Nikkilä combine avec Treille qui sert Zolmanis. Celui-ci ne laisse aucune chance à Charpentier. Les Scorpions Team Synerglace ouvrent le score. Ils dominent ce premier tiers et se créent plusieurs occasions. Ils rentrent aux vestiaires avec un petit avantage.

Le début de la deuxième période est catastrophique. Au bout de douze secondes, le tir du poignet de Gaborit trompe Muller. Moins de deux minutes plus tard, toute la défense alsacienne se fait embarquer sur le côté droit et laisse Carter complètement seul à l’opposé. Celui-ci peut tout tranquillement pousser la rondelle dans la cage. On s’inquiète pour la suite des évènements, mais une fois de plus les Scorpions ne lâchent pas et égalisent à 2-2 en supériorité numérique par le biais de Draper. Les pénalités sont nombreuses dans cette période. A la vingt-huitième minute, la défense locale se fait surprendre et Campbell file seul vers la cage adverse. Il redonne l’avantage à son équipe, 3-2. Mulhouse souffre en infériorité, mais résiste. A la trente-huitième minute, Trudeau s’échappe, mais se fait accrocher par un Angevin. Il obtient un penalty qu’il ne convertit pas, la rondelle restant coincée entre les jambes de Charpentier. Alors que les deux équipes évoluent à quatre contre quatre, Gagnon tire depuis la ligne bleue et surprend Muller pour le 4-2. Mulhouse encaisse un 4-1 sur cette deuxième période.

Au retour sur la glace, Christer Eriksson décide de changer de gardien et de faire entrer Landry Macrez pour sa première apparition. Les Scorpions se remettent à piquer. Leur jeu se densifie. A la cinquantième minute, Martin tire, poursuit son action pour récupérer un rebond et ramener son équipe à 3-4. Moins d’une minute plus tard, Treille égalise. Vingt secondes plus tard, Vigners fait le tour de la cage et grâce à sa vitesse, il trompe le portier adverse. Les joueurs de Christer Eriksson marquent trois buts en un peu plus d’une minute et mènent 5-4. Le coach des Ducs prend un temps mort et change également son gardien. C’est le gardien de l’équipe de France, Florian Hardy qui remplace Charpentier. Il reste moins de dix minutes dans la période et Angers prend le match en main. A la cinquante-sixième, Lacroix est sur l’aile droite. Il tire sur un défenseur mulhousien qui dévie le palet entre les jambes de Macrez qui ne peut rien faire. C’est le siège sur la cage mulhousienne et Macrez réussit très bien son entrée en jeu. Les Scorpions  ne profitent pas de leur avantage numérique dans les dernières minutes et on file une fois de plus en prolongation.

Les Alsaciens dominent à trois contre trois. A l’opposé, Macrez fait le boulot sur les tirs adverses. Les Angevins sont par moment dépassés et ils sont poussés à la faute. L’occasion est belle à quatre contre trois de plier le match, mais rien n’y fait, les Angevins tiennent le coup et Hardy nous rappelle qu’il n’est pas là par hasard.

C’est parti pour une nouvelle séance de tirs au buts. Treille donne espoir aux siens, mais Carter lui répond. Les deux gardiens arrêtent successivement plusieurs tirs. Plus rien ne rentre jusqu’à ce que Bouchard trouve la faille. Victoire des Ducs 5-6.

Retrouvez les réactions des deux coachs sur la chaine YouTube ScorpionsTV.

Les Scorpions Team Synerglace glanent un point. Ils se rendront dès dimanche à Chamonix qui a gagné à Amiens hier soir. Semaine chargée avec quatre matchs en huit jours puisque nos joueurs se rendront ensuite à Amnéville en Coupe de France puis recevront l’Etoile Noire pour le deuxième derby de la saison. Venez très nombreux vendredi prochain, 26 octobre à 20h.

Les autres résultats:
Strasbourg 2-3 Rouen
Bordeaux 2-1 Gap
Nice 4-3 (t.a.b.) Anglet
Grenoble 9-2 Lyon
Amiens 3-4 Chamonix

Publié le

Mulhouse-Angers: l’avant-match

La onzième journée de Synerglace Ligue Magnus se disputera ce soir à la patinoire de l’Illberg face aux Ducs d’Angers. Coup d’envoi à 20h.

A l’issue du match de ce soir, le quart du championnat sera déjà atteint. Les Scorpions n’ont pas réussi à enchainer à Lyon, mardi, après leur succès du week-end dernier face à Gap. Une chose est sûre, pour le moment l’équipe est plus à l’aise devant son public avec des difficultés loin de ses bases. Les Ducs avaient bien réussi aux Mulhousiens la saison passée, rendez-vous ce soir pour savoir s’ils ont toujours la bonne formule pour les faire déjouer. Pour cette rencontre, Kevin Lorcher devrait faire son retour dans le groupe tandis que Bryan Ten Braak est toujours blessé. Martin Surek a griffé la glace hier pour la première fois depuis sa blessure contre Grenoble, un retour en douceur alors qu’il n’est pas encore prêt à faire son retour au jeu.

Du côté des Ducs, cette saison démarre mieux que la précédente. Les joueurs de Brennan Sonne occupent la troisième place du classement derrière Grenoble et Rouen. Ils sont sur une série de trois victoires consécutives (Strasbourg, Amiens, Nice). Sans grande surprise, les hommes en forme se nomment Danick Bouchard, Clément Masson ou encore Florian Hardy. Le naufrage face à Grenoble (2-10) en ouverture du championnat semble bien loin pour les Angevins. Il faudra se méfier d’eux ce soir !

On vous donne donc rendez-vous ce soir pour pousser les Scorpions, ils auront besoin de vous ! Ouvertures des portes une heure avant le coup d’envoi de la rencontre. Pour la billetterie : cliquez ici.

Publié le

Lyon-Mulhouse: le résumé

Les Scorpions Team Synerglace étaient hier soir à Lyon pour affronter les Lions. Ils ont fait le déplacement sans Martin Surek, Kevin Lorcher et Bryan Ten Braak, tous à l’infirmerie. Le match débutait de la meilleure des manières pour les Mulhousiens puisque sur leur premier avantage numérique, ils ouvraient la marque à la troisième minute par Yorick Treille. Les locaux réagissaient et prenaient le contrôle de la rondelle. Essery égalisait à la huitième minute, puis Mickevics doublait la mise, en powerplay, à la douzième. Les deux équipes rentraient aux vestiaires avec cet écart d’un but.

Les Lyonnais étaient clairement plus tranchants hier soir, dominant la rencontre. Ferry aggravait la marque, seul devant Muller, en déviant un tir d’Andres. Llorca était lui à la réception d’une belle passe au deuxième poteau pour enfoncer le clou. Après quarante minutes, les visiteurs accusaient trois buts de retard.

Les hommes de Christer Eriksson tentaient bien de réagir dans l’ultime vingt, mais Stojanovic tenait la baraque dans le but lyonnais. Les Lions s’imposaient logiquement au terme d’un match maîtrisé. Le prochain rendez-vous est fixé à vendredi face aux Ducs d’Angers à la patinoire de l’Illberg (20h).

Les autres résultats :
Chamonix 4-0 Strasbourg
Angers 1-0 Nice
Anglet 1-2 Amiens

Enfin un petit mot pour souligner la performance des Dragons de Rouen, victorieux ce soir à Nuremberg et qualifiés pour la phase finale de la Champions Hockey League. C’est la première fois qu’une équipe française se hisse à ce stade de la compétition. Bravo !