Mois : janvier 2018

Publié le

Mulhouse-Amiens

Les Gothiques se présentent à l’Illberg dans une forme éclatante. Sur les 11 dernières rencontres, ils comptent 9 victoires et sont sur le podium. Les Mulhousiens sont également en forme avec 9 points pris sur 12 possibles. Dès l’entame, le jeu est très rapide et plaisant. Les locaux bénéficient d’un avantage numérique tôt dans le match et s’offrent des occasions.  Amiens est très menaçant et joue sur un très gros rythme.  Raibon remporte un premier un contre un. Très peu de temps après, il est sauvé par son poteau. Ça chauffe sur la cage mulhousienne, mais les bleus tiennent le coup. Néanmoins, c’est logiquement que West ouvre le score au bout de treize minutes. Les joueurs de Christer Eriksson rentrent aux vestiaires sur le score de 0-1 et s’en sortent finalement pas trop mal.

Les Scorpions reviennent sur la glace avec de très bonnes intentions et font jeu égal avec les Gothiques. Le jeu est toujours aussi animé. A la 26e minute, Raibon gagne un nouveau duel. Sur l’action suivante, ses coéquipiers obtiennent un tir de pénalité. Rehus manque l’occasion d’égaliser. Alors que les Mulhousiens évoluent à quatre contre cinq, Sevcenko part tout seul en contre, mais il bute également sur Buysse. Dans la foulée, surnombre côté alsacien. Les Scorpions se retrouvent à trois contre cinq, mais une fois de plus leur jeu en infériorité est très performant. On est à la mi-match, Hecquefeuille guette la sortie de prison de Ten Braak et le lance à la ligne bleue. Bryan s’envole et d’une superbe feinte, il marque un très beau but. 1-1 ! Les Haut-Rhinois sont plus à l’aise dans ce tiers médian. Ils remportent cette période et tout le monde va se reposer sur le score de 1-1.

Les Gothiques resserrent le jeu en début de troisième période. Ils accélèrent à nouveau. Au bout de quatre minutes, Romand décale magnifiquement Halley qui ne loupe pas l’occasion. 2-1 pour Amiens. Raibon est touché au coude, mais reste sur la glace. Dans la foulée, une action assez similaire au 2-1 permet à Laakkonen de donner deux buts d’avance à son équipe, 3-1. Muller remplace Raibon, blessé. Romand ajoute un quatrième but sur une mauvaise relance de Quessandier. Il reste alors dix minutes, mais la situation est compliquée, les Amiénois étant très solides. Plus rien ne sera marqué, Amiens poursuit sa superbe série et conserve sa place sur le podium.

Les Scorpions Team Synerglace ont réalisé une nouvelle belle prestation et ont tenu tête pendant plus de deux périodes au troisième de la SAXOPRINT Ligue Magnus. Le dernier acte a tourné en faveur des Gothiques, impressionnants. Les deux gardiens ont à nouveau été très bons. Pas de changement au classement, car tous les moins bien classés ont perdu.

Ci-dessous, les résultats des matchs de ce mardi 16 janvier comptant pour la 35ème journée de SAXOPRINT Ligue Magnus :

Mulhouse 1-4 Amiens
Rouen 7-0 Strasbourg
Grenoble 3-1 Angers
Épinal 1-5 Gap
Lyon 6-1 Chamonix

Vous pourrez retrouver nos interviews d’après match des deux coachs (Christer Eriksson et Anthony Mortas) et de deux joueurs (Philippe Halley et Bryan Ten Braak) sur la chaine YouTube ScorpionsTV.

Les Scorpions Team Synerglace s’en vont affronter les Rapace de Gap dès vendredi avant de revenir à l’Illberg pour un match capital contre Chamonix. Ils ont besoin de vous. Venez nombreux !

Publié le

Avant-match

Les Scorpions Team Synerglace abordent la dernière ligne droite de la saison régulière. Ils recevront ce soir les Gothiques d’Amiens pour le compte de la 35e journée de SAXOPRINT Ligue Magnus. Coup d’envoi à 19h30 à la patinoire de l’Illberg.

Les Gothiques réalisent une saison remarquable, leur meilleure depuis bien longtemps d’ailleurs puisqu’ils sont actuellement sur le podium et lutteront pour y rester jusqu’aux playoff. Ils sont aussi l'une des deux dernières équipes (avec Lyon) de Ligue Magnus que les Mulhousiens n’ont pas vaincus cette saison. Leur première arme est une défense de fer, ils n’ont encaissé que quatre buts en trois confrontations face à nous cette saison.

La clé sera donc de percer la muraille picarde pour les hommes de Christer Eriksson. L’année 2018 se passe plutôt bien pour le moment, l’équipe a les outils et la confiance pour prolonger cette bonne passe. L’effectif aligné ce soir sera à nouveau déterminé lors de l’entraînement matinal puisque certains joueurs sont toujours incertains. A l’approche de la fin de saison, il n’est pas question de précipiter les retours à la compétition.

Les portes ouvriront ce soir à 18h30 à la patinoire de l’Illberg. Pour ce match, les Scorpions pourront compter sur le soutien des étudiants de l’IFMS de Mulhouse. L’institut tiendra d’ailleurs un stand dans le hall de la patinoire et vous pourrez aller à leur rencontre. Concernant la billetterie, n’hésitez pas à prendre vos billets en prévente. Pour cela : cliquez ici.

Publié le

Strasbourg-Mulhouse

Les Scorpions Team Synerglace étaient hier soir à Strasbourg pour affronter l’Etoile Noire, lanterne rouge du championnat. Sébastien Raibon était titularisé devant le filet tandis que Martin Surek est resté en civil pour ce match. Yorick Treille a également été ménagé. Le premier tiers était équilibré sur la glace de l’Iceberg. Les deux équipes se procuraient des occasions et les gardiens tenaient leur fort jusqu’à ce que Rolands Vigners ne reprenne de volée une passe en retrait. Le palet se logea dans la lucarne gauche de Chabera, le letton pouvait laisser éclater sa joie devant la tribune mulhousienne ! Quelques minutes plus tard, Tommi Paakkolanvaara convertissait un amour de passe venue d’Adam Havlik. Deux buts à rien, tel était le score en faveur des visiteurs après vingt minutes de jeu.

Le tiers médian démarrait idéalement pour les Blancs, puisque Branislav Rehus donnait trois longueurs d’avance à Mulhouse. Strasbourg devait alors prendre l’initiative, les visiteurs se contentaient de bien défendre. Sébastien Raibon ne laissait rien passé et après quarante minutes le plus dur semblait avoir été fait.

Le scénario du troisième tiers temps était simple. Strasbourg dominait, campait en zone offensive. Paradoxalement, c’est en échappée que Duras obtenait un tir de pénalité, converti, pour réduire la marque. Aucun autre but ne fut marqué, les Scorpions Team Synerglace décrochaient ainsi trois points précieux sur la glace strasbourgeoise, comme un peu plus tôt cette saison.

Le prochain match se jouera à domicile contre les Gothiques d’Amiens, en partenariat avec l’IFMS (Institut de formation aux métiers de la santé) qui tiendra d’ailleurs un stand dans le hall en marge de la rencontre. Ce sera mardi soir (19h30), venez nombreux ! Billetterie : cliquez ici.

Les autres résultats de la soirée :
Amiens 5-2 Epinal
Grenoble 3-0 Bordeaux
Angers 4-5 (t.a.b.) Rouen
Gap 4-3 (a.p.) Lyon
Chamonix 2-4 Nice

Publié le

Avant-match

Derby alsacien, quatrième acte. Les Scorpions Team Synerglace se rendront ce soir à l’Iceberg pour affronter l’Etoile Noire de Strasbourg. Coup d’envoi du match à 20h.

Les Scorpions ont remporté deux des trois confrontations contre l’Etoile Noire cette saison, dont la première de la saison disputée à l’extérieur. Strasbourg pointe toujours en dernière position au classement, mais a pris des points au cours de deux des trois dernières rencontres. Ils ont également prouvé à l’Illberg qu’ils ne pouvaient être pris à la légère. Les points vaudront cher ce soir !

La victoire contre Grenoble, dimanche, doit déjà être rangée au placard, le match de ce soir sera bien différent. Le groupe aligné sera définitivement validé après l’entraînement matinal, des joueurs blessés pourraient faire leur retour. L’équipe pourra compter sur le soutien de nombreux supporters qui feront le court trajet ce soir, des supporters qui auront un rôle à jouer pour pousser leurs joueurs vers le succès.

La rencontre sera à suivre en direct et en intégralité sur fanseat.com, à partir de 19h45. Les supporters Mulhousiens se déplaçant seront en tribunes E et F. La prochaine rencontre à l’Illberg sera mardi, en partenariat avec l’IFMS de Mulhouse, contre les Gothiques d’Amiens. Pour la billetterie : cliquez ici.

Publié le

Mulhouse-Grenoble

Les Mulhousiens reviennent tout juste de Bordeaux puis Rouen et enchainent contre Grenoble après 3 nuits passées dans le bus sur ces derniers jours. Que du très lourd. Ils entament la rencontre sans complexe. Havlik, très rapide, file sur son aile et adresse un magnifique centre en retrait pour Seda en deuxième rideau qui ne manque pas l’occasion. Un magnifique premier but. Hordelalay file seul, mais Surek est sauvé par son poteau. Les Brûleurs de Loup ont beaucoup de talent et jouent vite, mais les locaux ne paniquent pas et sont une fois de plus très solides. Kara réussit néanmoins à égaliser à la septième minute. Alors que les visiteurs poussent, Tomanek redonne l’avantage à son équipe (2-1). Les pénalités commencent à tomber. Les joueurs des Alpes trouvent une deuxième fois le poteau à quatre contre quatre. Les Scorpions Team Synerglace bénéficient d’un avantage numérique et Jurik en profite de suite. 3-1. Alors que les Alsaciens prennent un peu d’avance, cela ne dure que 24 secondes. Surek veut relancer le palet, mais Ville le surprend et ramène les siens à 3-2. C’est la score à la fin de cette première période de très haut niveau.

Raibon qui était absent ces derniers jours suite à une gastro, remplace Surek qui s’est blessé lors du premier acte. Ses coéquipiers obtiennent un nouvel avantage numérique. Östman en profite très vite pour redonner deux buts d’avance à son équipe, 4-2. Les pénalités s’accumulent. Celles-ci mettent tout d’abord Mulhouse dans une situation difficile à trois contre cinq. Giroux profite de cette occasion, 4-3. Le match est toujours aussi intense. Cinq minutes après le but grenoblois, Havlik loge la rondelle en plein lucarne d’un tir du poignet magnifique. 5-3. Les joueurs de Christer Eriksson font à nouveau preuve d’une solidarité exemplaire, résistant parfaitement aux assauts grenoblois, même en infériorité numérique. Ils rentent aux vestiaires sur ce score de 5-3.

La troisième période est lancée et les bleus sont toujours aussi solidaires. Les Bruleurs de Loup tentent de refaire leur retard, mais ils sont très bien maîtrisés par les Alsaciens. Alors qu’on a vu huit buts en deux périodes, les Mulhousiens, malgré tous les efforts accumulés ses derniers jours tiennent admirablement. Ils n’offrent que peu d’occasions au leader du championnat. Raibon fait un excellent match. Le score ne changera plus et c’est donc un très gros exploit que réalisent les Scorpions Team Synerglace !

Cela fait trois points de plus qui permettent à Mulhouse de dépasser Nice et de s’emparer de la neuvième place du classement. Les Haut-rhinois vont pouvoir souffler un peu avant le court déplacement chez le voisin strasbourgeois, toujours dernier, mais qui vient de battre Nice vendredi soir. Les joueurs ont besoin de vous et Strasbourg n’est qu’à une bonne heure de route. Un déplacement en bus est organisé. Venez nombreux à l’Iceberg vendredi soir (20h) pour aider nos Scorpions à ajouter trois points précieux à leur compteur.

Ci-dessous les résultats de la 33ème journée de SAXOPRINT Ligue Magnus, jouée le dimanche 7 janvier :
Lyon 6-0 Strasbourg
Bordeaux 2-4 Rouen
Chamonix 3-1 Gap
Nice 4-5 Amiens
Mulhouse 5-3 Grenoble

Publié le

Avant-match

Les Scorpions Team Synerglace affronteront ce soir à la patinoire de l’Illberg les Brûleurs de Loups de Grenoble pour le compte de la 33e journée de SAXOPRINT Ligue Magnus. Les Grenoblois sont seuls en tête du classement. Coup d’envoi à 19h15.

Les hommes d’Edo Terglav restent sur cinq succès de rang, leur dernière défaite ayant été concédée le 8 décembre à Amiens. Depuis le passage à 2018, le constat est simple : deux matches, deux victoires, dix-huit buts marqués, zéro encaissé. Lyon et Epinal ont fait les frais de la furia grenobloise cette semaine. Mais les Scorpions ne sont pas venus là pour souffrir, ok ?

Les joueurs de Christer Eriksson tenteront de faire mieux que précédemment cette saison, soit deux défaites (0-4 et 5-2) contre les BDL. Pour ce faire, l’effectif sera presque au complet. Sébastien Raibon et Pierrick Hoehe sont de retour dans le groupe. Arturs Sevcenko est toujours ménagé, mais a repris l’entraînement. Mickaël Muller s’est en revanche blessé à Rouen et Yorick Treille pourrait être ménagé ce soir.

Les portes ouvriront ce soir à 18h15 à la patinoire de l’Illberg. N’hésitez pas à prendre vos préventes en ligne pour un meilleur choix et moins d’attente qu’au guichet ce soir. Pour la billetterie : cliquez ici.

Publié le

Rouen-Mulhouse

Les Scorpions Team Synerglace étaient hier soir à Rouen pour affronter les Dragons. Toujours privé de Sébastien Raibon, Pierrick Hoehe et Arturs Sevcenko, Christer Eriksson titularisait Martin Surek devant le filet. Rouen tentait d’emballer la rencontre d’entrée mais sur leur premier powerplay, les Scorpions ouvraient la marque grâce à un tir lointain de Kevin Hecquefeuille. Rouen repartait à l’attaque, mais Anton Östman convertissait un rebond pour doubler la mise des visiteurs. A défaut d’avoir beaucoup la rondelle, les Mulhousiens étaient diablement réalistes dans ce premier tiers-temps.

Le deuxième tiers-temps était du même acabit. Rouen poussait très fort, Martin Surek multipliait les parades. Jusqu’à que Colotti ne réduise la marque. Rouen égalisait par Dusseau, sa crosse semblait bien haute sur ce but accordé sans hésitation. Les Dragons étaient déchaînés, arrivaient toujours les premiers sur les palets. Ils inscrivaient un troisième but par Bedin en fin de période.

La troisième période avait un autre visage. Les Mulhousiens avaient plus le palet et c’est Rouen qui laissait venir. Les Scorpions eurent des occasions d’égaliser mais Pintaric était intraitable. Aleardi ajoutait un quatrième but en contre, et les trois dernières minutes jouées à six contre cinq n’y changeaient rien. Les Dragons s’imposaient après s’être fait peur en début de match. Place au match de demain dimanche contre les Brûleurs de Loups de Grenoble. Ils sont chauds comme la braise, les Scorpions auront besoin de tout votre soutien pour ce match ! Pour la billetterie : cliquez ici.

Les autres résultats de la soirée :
Strasbourg 3-2 Nice
Angers 4-0 Lyon
Grenoble 8-0 Epinal
Amiens 5-2 Chamonix
Gap 5-4 Bordeaux

Publié le

Avant-match

Les Scorpions Team Synerglace sont depuis hier à Rouen, venus directement en provenance de Bordeaux. Ils affronteront ce soir les Dragons à l’Île-Lacroix, le coup d’envoi du match sera donné à 20h.

Les Dragons risquent d’être revanchards… Ils ont passé une sale soirée à Epinal et sont rentrés en Normandie avec une défaite cinglante (5-1). Ils ont ainsi laissé s’échapper Grenoble en tête du classement. Vainqueurs des Scorpions à domicile en octobre, ils avaient été à la peine en novembre à l’Illberg, s’inclinant aux tirs au but en SAXOPRINT Ligue Magnus, puis s’imposant après prolongation en Coupe de France. Chat échaudé craint l’eau froide… Les hommes de Fabrice Lhenry ne sous-estimeront pas les Mulhousiens cette fois.

Les Scorpions ont pris trois points à Bordeaux. Si cela ne change pas grand-chose au classement, ça fait du bien au moral et donne de la confiance. Surtout, la prestation des coéquipiers d’Hugues Cruchandeau a été remarquable pendant soixante minutes. Le groupe aligné à Bordeaux sera au complet ce soir. Sebastien Raibon, Pierrick Hoehe et Arturs Sevcenko manquent toujours à l’appel.

La rencontre sera à suivre dès 19h45 sur fanseat.com. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain match à l’Illberg ce dimanche, pour la réception de Grenoble (19h15). Pour la prévente : cliquez ici. Les Scorpions auront besoin de tout votre soutien pour affronter les Brûleurs de Loups !

Publié le

Bordeaux-Mulhouse

Les Scorpions Team Synerglace affrontaient ce soir les Boxers de Bordeaux sur la glace de la patinoire Meriadeck, équipe invaincue depuis le retour de la trêve internationale. Christer Eriksson devait faire sans Sébastien Raibon, Pierrick Hoehe et Arturs Sevcenko. Martin Surek débutait donc une quatrième rencontre consécutive. L’entame des Mulhousiens était bonne, et cela payait avec l’ouverture du score de Yorick Treille sur un lancer croisé en pleine lucarne. Une avance de courte durée, puisque Julien Desrosiers reprenait victorieusement un rebond vingt-quatre secondes plus tard. Le score ne changea plus jusqu’à la première sirène, un but partout et une partie plaisante.

Profitant d’une situation d’avantage numérique, les Boxers prenaient l’avantage par Edwards dès la deuxième minute du tiers médian. La réponse du berger à la bergère était l’œuvre de Tomas Rubes devant son ancien public, il nettoyait la lucarne gauche de Quemener en conclusion d’un contre rondement mené par Tommi Paakkolanvaara. Le rythme a baissé dans cette période mais les deux équipes alternaient leurs temps forts respectifs. La deuxième sirène retentissait sur le score de deux buts partout.

Avec vingt minutes à jouer, les Scorpions ont joué leur chance à fond dès la reprise. Les Bordelais vacillaient, et c’est finalement Adam Havlik qui convertissait un rebond au premier poteau pour remettre les Mulhousiens en avance au tableau d’affichage. Les Boxers tentaient de réagir, et au meilleur moment Rolands Vigners distribuait une offrande que ne ratait pas Milan Jurik. Le break était fait à moins de sept minutes de la fin. Philippe Bozon prenait son temps mort à quatre minutes de la sirène, sortant son gardien. Les Boxers ont joué quatre minutes à six contre cinq, sans parvenir à marquer. Vigners était même proche de dire la messe, mais son tir en cage vide s’écrasa sur le poteau. Qu’importe, les trois points étaient au bout de ce match parfaitement négocié par nos joueurs. Cette grosse semaine commence bien, même si les autres résultats de la soirée provoquent un statu quo au classement. L’équipe reprend déjà la route ce soir en direction de Rouen, où ils affronteront vendredi des Dragons qui viennent de trébucher à Epinal. Rendez-vous dimanche à la patinoire de l’Illberg pour la réception de Grenoble !

Les autres résultats de la soirée :
Nice 6-5 (a.p.) Angers
Epinal 5-1 Rouen
Chamonix 3-2 (a.p.) Strasbourg
Lyon 0-11 Grenoble
Gap 0-1 (a.p.) Amiens

Publié le

Avant-match

Les Scorpions ont pris la route hier soir en direction de Bordeaux, pour un voyage qui les mènera ensuite dès la nuit prochaine vers la Normandie où ils affronteront vendredi Rouen, avant de rentrer en Alsace samedi. Le coup d’envoi sera donné ce soir à 20h15 à la patinoire Meriadeck.

Les Boxers sont actuellement cinquièmes au classement, en embuscade derrière le quatuor de tête mais à porter de tir du podium. Ils n’ont pas perdu depuis le retour de la trêve et sont actuellement portés par un Ronan Quemener quasi infranchissable devant sa cage. Le portier international français n’a encaissé que deux buts en trois matches de SAXOPRINT Ligue Magnus. Les Boxers ont remporté les deux confrontations face aux Scorpions cette saison, 3-1 à l’Illberg et 4-2 à Meriadeck avec à chaque fois un ultime but inscrit en cage vide.

Le programme de la semaine est copieux pour les Mulhousiens, qui feront également face à Rouen et à Grenoble. Les hommes de Christer Eriksson tenteront de poursuivre leur série de matches où ils ont empoché au moins un point. Pour ce voyage Sébastien Raibon et Pierrick Hoehe sont restés à Mulhouse, souffrants. Arturs Sevcenko est toujours blessé. Mickaël Muller est donc du voyage, de même que le jeune Aurélien Klesmann, 17 ans, qui fera sa première apparition dans le groupe professionnel.

La rencontre de ce soir sera diffusée sur fanseat.com à partir de 20h. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain match à l’Illberg ce dimanche, pour la réception de Grenoble (19h15). Pour la prévente : cliquez ici. Les Scorpions auront besoin de tout votre soutien pour affronter les Brûleurs de Loups !