Mois : janvier 2018

Publié le

Epinal-Mulhouse

Les Scorpions Team Synerglace étaient hier soir à Epinal pour affronter le Gamyo. Hubert Genest, toujours blessé, manquait à l’appel. Il en était de même pour Hugues Cruchandeau, en raison d’un heureux évènement. Martin Surek débutait devant la cage. Les Mulhousiens prenaient le match par le bon bout et étaient à l’initiative, butant sur un Hocevar vigilant. A mi-période, Pierrick Hoehe retournait Nikiforuk comme une crêpe à la ligne bleue. S’en suivait une escarmouche, puis le deuxième avantage numérique du match pour les visiteurs. Branislav Rehus en profitait pour ouvrir la marque. Rolands Vigners doublait la mise moins de deux minutes plus tard.  Le début de match idéal était toutefois terni par la perte de Kevin Hecquefeuille. On rentrait aux vestiaires sur ce score de 0-2.

La maîtrise des Scorpions s’étendait au tiers médian. Le GamYo sombrait dans l’indiscipline avec trois nouveaux buts de Milan Jurik, Tomas Rubes et Bryan Ten Braak. C’est également en avantage numérique que les Vosgiens sauvaient l’honneur par Mulle. Après quarante minutes de jeu, les Scorpions avaient quatre buts d’avance.

Dès le retour des vestiaires, Rolands Vigners doublait la mise. Les supporters mulhousiens, en ébullition, n’avaient même pas fini de fêter ce but… qu’Adam Havlik en ajoutait un septième au compteur. Fauchon réduisait l’écart, et plus rien ne fut être marqué malgré une situation de six contre trois en faveur des locaux. Les Scorpions ont signé hier leur plus large succès de la saison, et ce dans un derby qui valait cher en vue de la fin de saison. Si vendredi le championnat fait relâche avec la tenue du All-star game à Bordeaux, les Scorpions vous donnent rendez-vous dès dimanche à la patinoire de l’Illberg pour la réception des Boxers de Bordeaux. Pour la billetterie : cliquez ici.

Les autres résultats de la soirée :
Gap 6-1 Strasbourg
Chamonix 2-3 Angers
Lyon 0-3 Rouen
Bordeaux 2-1 Amiens
Nice 4-2 Grenoble

Publié le

Avant-match

Journée 40 : au programme le dernier derby de la saison régulière ! Les Scorpions Team Synerglace se rendront ce soir à Poissompré pour affronter le GamYo Epinal. Coup d’envoi du match à 20h15.

Les derbies sont toujours des matches particuliers, la hiérarchie n’est pas toujours respectée, l’écart au classement ne se voit pas toujours dans le jeu. Si les Scorpions sont sur une bonne dynamique en 2018 (cinq victoires en neuf matches), le GamYo (deux victoires en dix matches) piétine. L’adrénaline pourrait bien leur servir de piqure de rappel ce soir dans leur antre, où les Mulhousiens s’étaient imposés fin octobre. A quelques matches de la fin de saison régulière, les points mis en jeu ce soir seront cruciaux dans le match à trois entre Mulhouse, Epinal et Nice.

Après deux entames de matches ratées à Nice et contre Lyon, les hommes de Christer Eriksson savent sur quoi se concentrer. Il faudra aussi espérer que l’absence de match de dimanche ait permis de suffisamment recharger les batteries au milieu de ce sprint final dantesque avec des matches presque tous les trois jours.  Côté effectif, seul Hubert Genest manquera à l’appel.

La rencontre de ce soir sera diffusée sur fanseat.com à partir de 20h. Les Mulhousiens se rendant outre-Bussang auront deux tribunes réservées à nouveau et pourront acquérir leurs billets au guichet comme lors du précédent match là-bas. Pour ceux qui n’ont pas la chance de faire le déplacement, nous vous donnons rendez-vous à l’Illberg dimanche et mardi prochains face à Bordeaux et Rouen. La prévente est ouverte : cliquez ici.

Publié le

Mulhouse-Lyon

Les Scorpions Team Synerglace reçoivent Lyon qui jouera dimanche la finale de le coupe de France. Plus de mille personnes garnissent l’Illberg. Dès le début de la rencontre, les Lions sont très à l’aise. Le coach lyonnais, Mitja Sivic, nous dira après le match qu’il a bâti depuis plusieurs années son équipe sur la vitesse et ça se voit. Les visiteurs sont vite récompensés. En moins de cinq minutes, ils mènent 2-0 grâce à deux réalisations de Correia et Takac. Christer Eriksson demande un temps-mort pour recadrer son équipe qui est dépassée. Lyon joue vite, bien et est très présent devant la cage de Surek. Mulhouse ressort doucement la tête de l’eau et montre une fois de plus que cette équipe ne lâche jamais. Ils réussissent même à revenir au score suite à une très belle présence sur la glace de la ligne Jurik, Vigners, Sevcenko, Esipov, Quessandier. Sevcenko est récompensé de sa pugnacité et inscrit le 1-2. Le score ne change plus et les locaux s’en sortent plutôt bien.

Les Alsaciens bénéficient d’un avantage numérique en début de deuxième période. Tomanek lance de loin. Östman, toujours présent, dévie la rondelle dans la cage. Les bleus égalisent. On se dit alors que tout est possible, mais les Lyonnais répondent également en supériorité numérique. Sims trompe Surek de près après un cafouillage. Les Scorpions n’arrivent pas à déployer leur jeu et tout le monde rentre aux vestiaires sur le score de 3-2 pour Lyon.

Les visiteurs tiennent à cette victoire et marquent en mois d’une minute, réduisant les espoirs des Haut-rhinois. C’est encore Correia qui inscrit le 4-2. Deux minutes plus tard, Labrecque, dont vous pouvez voir l’interview sur notre chaine YouTube, marque le 5-2. L’écart est fait et la victoire est méritée pour des Lions très inspirés.

Aucun changement au classement, car tous les derniers ont perdu. Christer Eriksson a dès la fin de la rencontre demandé à son équipe de se focaliser sur le prochain match à Epinal, dont tout le monde connait l’importance. Ses joueurs ont besoin de vous pour aller les encourager.

Retrouvez les réactions des 2 coachs et de deux joueurs sur noter chaine ScorpionsTV.

Les autres résultats de la soirée :
Rouen 6-1 Nice
Strasbourg 2-3 (a.p.) Amiens
Grenoble 4-3 Chamonix
Epinal 0-1 Bordeaux
Angers 2-0 Gap

Publié le

Avant-match

C’est jour de match à la patinoire de l’Illberg, et au programme de ce soir nous aurons les Lions de Lyon. Ce match comptera pour la 39e journée de SAXOPRINT Ligue Magnus. Plus que six rencontres avant la fin de la saison régulière…

Les Lions pointent en cinquième position au classement et lorgnent le top-quatre en vue d’avoir l’avantage de la glace au premier tour des playoff. Les hommes de Mitja Sivic vivent une semaine très dense. Après avoir affronté Epinal mardi et mercredi (match en retard), ils sont donc aujourd’hui à Mulhouse et seront dimanche à Paris pour disputer la finale de la Coupe de France. Sacré programme ! Avec Amiens, c’est la seule équipe que les Mulhousiens ne sont pas parvenus à battre cette saison. Le premier match à l’Illberg contre le LHC, en ouverture du championnat, s’était conclu en prolongation.

Les Scorpions sont revenus de Nice bien heureux d’avoir deux points dans leur valise. Epinal a repris de l’avance mercredi soir, mais la lutte s’annonce féroce pour cette huitième place au classement avec également Nice en embuscade. Les Mulhousiens ont été en difficultés une bonne partie du match chez les Aigles, mais ils ont su trouver les ressources pour décrocher la victoire malgré tout. Yorick Treille et Sébastien Raibon seront de retour dans le groupe ce soir, Hubert Genest est toujours sur la touche en raison d’une blessure.

Alors on vous donne rendez-vous ce soir à la patinoire pour pousser les Scorpions vers le succès. Pensez à prendre vos préventes : cliquez ici.

Publié le

Nice-Mulhouse

Les Scorpions Team Synerglace se déplacent sur la Côte-d’Azur, deux jours après leur très belle victoire sur Chamonix. Ils sont à la peine en début de rencontre. Les Niçois dominent et ils ouvrent logiquement le score au bout de cinq minutes. Trente secondes plus tard,  Quessandier est envoyé en prison et les Aigles en profitent. 2-0. A la dixième minute, Rolands Vigners s’échappe et s’en va battre Koroshun d’un magnifique mouvement. Les Mulhousiens reviennent à une longueur, mais moins de deux minutes plus tard, Belisle tire de loin. Hampl, idéalement placé devant Surek, dévie la rondelle entre les jambes du portier slovaque. Les Aigles reprennent deux buts d’avance. Christer Eriksson demande un temps pour remobiliser son équipe. Et ça marche, ses joueurs repartent du bon pied. Les blancs se battent et Vigners refait quasiment le même exploit pour le 3-2. Rolands est en feu ! Les joueurs rentrent aux vestiaires sur ce score de 3-2. Les Mulhousiens s’en sortent assez bien vu leur début de match.

La deuxième période démarre fort. Les deux équipes se créent de belles occasions. Au fil de la période, Mulhouse domine de plus en plus. Rubes part en contre, sert Östman qui file à la cage. Il trompe le portier adverse pour l’égalisation à 3-3 !! Les visiteurs poussent très fort et Nice est nettement dominé. Les joueurs du coach suédois sont pénalisés pour surnombre, mais restent très solides. Le score ne change plus, mais si Nice a dominé le premier acte, Mulhouse a clairement remporté le deuxième.

Les Alsaciens entament la troisième période en supériorité numérique sans trouver la faille. Ils semblent mieux en jambes, mais Nice répond par Bagin qui se crée une énorme occasion. Surek s’en sort bien. Ce troisième tiers est très vivant avec de grosses occasions des deux côtés. Etonnamnent, malgré une très belle période, plus aucun but ne sera marqué.

Prolongation à trois contre trois, comme le score. Il y a beaucoup d’espace. Après deux actions stériles, Havlik rentre dans la zone adverse et fait étalage de son talent. Il se faufile à travers la défense et trompe le dernier rempart niçois. 4-3. Les Scorpions repartent de la Côte-d’Azur avec deux points précieux et largement mérités. La lutte pour la dernière place en playoff se resserre encore suite à la courte défaite d’Epinal à Lyon (5-4). Nice est huitième ce soir mais avec un seul point d’avance sur Mulhouse et Epinal. Nice et Epinal comptent encore un match en retard. Epinal jouera d’ailleurs dès ce soir à Lyon, le prochain adversaire des Mulhousiens ! On vous attend nombreux vendredi 19h30 pour la réception des Lions. Ce championnat est magnifique !

Les autres résultats de la soirée :
Amiens 2-1 (a.p.) Angers
Bordeaux 5-4 (a.p.) Strasbourg
Gap 5-6 Grenoble
Chamonix 3-5 Rouen
Lyon 6-4 Epinal

Publié le

Avant-match

Pas le temps de souffler pour les Scorpions Team Synerglace. La SAXOPRINT Ligue Magnus continue ce soir, ils affronteront les Aigles de Nice sur la Côte-d’Azur. Coup d’envoi ce soir à 20h de la 38e journée de championnat.

En trois confrontations cette saison, les Scorpions ont vaincu deux fois les Aigles. Ce fut à l’Illberg à chaque fois. Le match à Jean Bouin en début de saison avait été très serré, mais les hommes de Christer Eriksson avaient dû s’incliner. Les Aigles présentent deux visages bien différents à domicile et à l’extérieur. Ils n’ont chuté que six fois en dix-huit rencontres sur leur glace cette saison. La tâche ne s’annonce pas facile.

Pour les Scorpions, la donne est simple. Les points en jeu ce soir pourraient bien servir en playdown… mais aussi dans le sprint final pour tenter d’accrocher le dernier strapontin pour le bal printanier. Nice est en effet deux points devant au classement, mais compte un match en moins tout comme Epinal que nous retrouverons prochainement. La fin de saison régulière s’annonce donc palpitante. Christer Eriksson sera néanmoins toujours privé de Sébastien Raibon, Hubert Genest et Yorick Treille ce soir. Adam Havlik est de retour dans le groupe.

La rencontre sera à suivre en direct et en intégralité sur fanseat.com à partir de 19h45 ce soir. Nous vous donnons rendez-vous pour le prochain match à domicile des Scorpions, vendredi 26 janvier à 19h30 contre les Lions de Lyon. Pour acheter vos préventes : cliquez ici.

Publié le

Mulhouse-Chamonix

Les Scorpions Team Synerglace accueillent Chamonix qui pointent juste derrière eux au classement. Treille, Havlik, Genest et Raibon sont absents, ce qui oblige le coach suédois à adapter ses lignes. Le match est très important pour les deux équipes. L’enjeu tue le jeu dit-on et c’est un peu le cas dans la première période. Pourtant, les locaux obtiennent un avantage numérique dès la première minute. La rondelle circule jusqu’à Hecquefeuille dont le tir de la ligne bleue fait mouche au bout de cinquante-huit secondes ! Malgré l’ouverture du score, le jeu est haché et très défensif. Les Pionniers bénéficient d’une supériorité et se montrent plus pressants. Néanmoins, les deux équipes se neutralisent jusqu’à la fin de la période.

Le deuxième acte démarre sur le même rythme. Chamonix trouve la faille pour revenir à 1-1 par Juha. Les joueurs de Christer Eriksson mettent un peu plus de rythme, mais le tir de Seda touche le montant. A cinq contre quatre, les Mulhousiens font patiemment circuler le palet. Rubes décale magnifiquement Sevcenko qui redonne l’avantage à son équipe. Les bleus marquent deux buts sur trois occasions en power play. Alors qu’on se dit que les Alsaciens sont bien lancés, moins d’une minute plus tard, une perte de palet permet à Rundgren d’égaliser de près. Surek ne peut rien faire, 2-2. Cinquante-six secondes plus tard, Rubes gagne sa mise en jeu qui file vers Ostman en retrait. Le suédois tire instantanément et surprend Sabol. 3-2. C’est la troisième fois que les Scorpions mènent au score. Le jeu est plus débridé et vivant. Glévéau et Cruchandeau s’en vont ensemble en prison et le jeu se poursuit à quatre contre quatre. Cela crée plus d’espace et Vigners en profite pour le 4-2, un peu aidé par le portier alpin. On file tout droit vers la fin de la période. Mulhouse conserve le palet jusqu’à la dernière seconde quand Hecquefeuille sert Quessandier dont le tir lontain trompe une nouvelle fois Sabol. 5-2 juste avant le gong !

L’Illberg respire. Ses joueurs abordent le dernier acte avec trois buts d’avance. Ils maîtrisent leurs adversaires. Les Pionniers dominent, mais Mulhouse est bien en place. Les minutes défilent et Surek est une fois de plus très solide dans sa cage. Dans les dernières minutes, le coach de Chamonix sort son gardien alors que son équipe bénéficie en plus d’un avantage numérique. Même à quatre contre six, les locaux résistent. Ten Braak se bat comme un diable et récupère la rondelle. Il part seul la loger dans la cage adverse déserte. Cette fois-ci, c’est fini. Victoire 6-2 des Scorpions.

Ce résultat est primordial en vue d’éventuels play-down et permet aussi aux Alsaciens de revenir à deux points d’Epinal et de Nice ! Un vrai match à trois pour la dernière place en play-offs. Quand on sait que Mulhouse ira défier Nice dès mardi et se rendra à Epinal la semaine suivante, tout est encore jouable. Ce championnat est magnifique !

N’hésitez pas à regarder les interviews d’après match des deux coachs qui se connaissent bien et s’apprécient (vous verrez sur la vidéo, ça chambre…) et également l’homme du match Martin Surek. Tout cela sur ScorpionsTV. Vos joueurs seront de retour dès vendredi pour la réception des Lions de Lyon ! Venez nombreux !! Ils ont vraiment besoin de vous !

Ci-dessous les résultats complets de la 37ème journée de SAXOPRINT Ligue Magnus (Dimanche 21 janvier)
Lyon 2-3 Bordeaux
Grenoble 7-1 Amiens
Rouen 5-1 Gap
Épinal 4-5 Nice
Angers 4-3 Strasbourg
Mulhouse 6-2 Chamonix

Publié le

Avant-match

Nous attaquons le dernier mois de la saison régulière. Il ne reste plus que huit rencontres à disputer, et ce décompte démarre ce soir contre les Pionniers de Chamonix pour le compte de la 37e journée de SAXOPRINT Ligue Magnus. Coup d’envoi à 19h15.

Les Pionniers ont donné beaucoup de fil à retordre aux Scorpions à chaque confrontation cette saison, et le match de ce soir ne devrait pas déroger à la règle. Toujours très en verve offensivement face à nous, avec treize buts inscrits en trois matches, ils marquent en moyenne deux fois et demi plus de buts contre les Scorpions que contre toutes les autres équipes de la ligue. Cela leur a permis de nous battre deux fois sur leur glace cette saison, et d’arracher un point lors de leur voyage à l’Illberg. Chaque match s’est terminé sur un écart d’un but.

En dépit de la fin de match cruelle vécue à Gap, les Scorpions ont confirmé leur bonne passe dans le jeu. Il faudra parvenir à conserver cette bonne dynamique face à un adversaire qui laissera probablement les clés du jeu pour procéder en contre et attendre nos erreurs pour les sanctionner. Les Scorpions sont prévenus. Christer Eriksson devra à nouveau composer avec un groupe incomplet.

N’attendez pas l’ouverture des guichets ce soir pour vous procurer vos billets. Passez par notre portail de prévente : cliquez ici. Le match suivant à domicile pour les Scorpions Team Synerglace sera vendredi prochain, le 26, contre les Lions de Lyon.

Publié le

Gap-Mulhouse

Les Scorpions étaient ce soir à Gap pour affronter les Rapaces. Martin Surek faisait son retour devant la cage. Yorick Treille, Adam Havlik et Sébastien Raibon n’étaient pas du voyage. Après un début de match équilibré, les Mulhousiens ouvraient la marque en contre grâce à Kenny Martin. Les plus grosses occasions de la première période étaient mulhousiennes, et ce malgré les avantages numériques obtenus par Gap en fin de tiers. On rentrait aux vestiaires sur ce score de un but à zéro.

Gap passait la deuxième au retour sur la glace. Le jeu se déroulait surtout devant Martin Surek qui tenait bon. Il ne pouvait rien sur l’égalisation de Ross, qui était opportuniste au rebond. Les Scorpions, comme depuis plusieurs semaines, étaient très solides en désavantage numérique et préservaient le score de parité jusqu’à la deuxième sirène.

Les débats se rééquilibraient dans le tiers final. Les visiteurs avaient quelques temps forts… mais étaient punis sur un rare temps faible par un nouveau but de Ross, de la ligne bleue cette fois. Un avantage de courte durée, puisque Roman Tomanek égalisait en powerplay deux minutes plus tard. Les deux équipes jetaient toutes leurs forces dans la bataille. On se dirigeait tout droit vers une prolongation quand soudain… Une mauvaise relance, deux passes, un tir, un rebond exploité et le buzzer. Ritt faisait exploser l’Alp’arena en offrant la victoire aux Rapaces (3-2). Un scénario cruel pour les Scorpions qui avaient réalisé une belle partie, et qui rentrent donc les mains vides pour l’histoire de quelques dixièmes de seconde.

On tourne la page, et on regarde vers dimanche désormais. Les Scorpions recevront les Pionniers de Chamonix à 19h15 à la patinoire de l’Illberg. Adversaire piège par excellence, les joueurs auront besoin de votre soutien ! Pensez à prendre vos billets en prévente : cliquez ici.

Publié le

Avant-match

Les Scorpions Team Synerglace ont pris la route hier soir. Direction Gap, où ils disputeront la trente-sixième journée de SAXOPRINT Ligue Magnus. Coup d’envoi de la rencontre à 20h30 à l’Alp’arena.

Après avoir affronté Amiens, troisième du classement, nous voici face aux quatrièmes. Le premier match disputé dans les Hautes-Alpes cette saison avait été douloureux pour les Mulhousiens, vaincus 8-2 dans ce qui reste leur pire défaite de la saison et, surtout, un accident de parcours vécu dans un jour sans. Les Rapaces restent sur deux victoires, leur dernière défaite fut concédée à Chamonix.

Si bien des gens ont le regard tourné vers Chamonix et Nice, dimanche et mardi prochains, les Scorpions ont tout de même un voyage à négocier du mieux possible ce soir. Yorick Treille, Adam Havlik et Sébastien Raibon sont restés à Mulhouse, malades. Martin Surek est en revanche de retour dans le groupe après dix jours d’absence. Aurélien Haaser et Aurélien Klesmann complèteront l’effectif.

La rencontre sera à suivre dès 20h15 en direct et en intégralité sur Fanseat. Nous vous donnons rendez-vous dimanche à la patinoire de l’Illberg pour la réception des Pionniers de Chamonix. Les Scorpions auront besoin de tous leurs supporters ! Prenez vite vos préventes : cliquez ici.