Mois : novembre 2017

Publié le

Mulhouse – Strasbourg

Les Scorpions Team Synerglace jouent leur troisième match en 5 jours et reçoivent l’Etoile Noire qui n’a pas joué depuis deux semaines (problème de glace).

Les Strasbourgeois manquent de rythme en début de rencontre, mais les Scorpions ne sont pas non plus à 100%.

Ce n’est pas du très beau jeu, mais les locaux profitent d’une supériorité numérique pour ouvrir le score à la dixième minute par Jurik. Trois minutes plus tard, Martin double ma mise. Les Mulhousiens mènent au score ce qui ne leur est pas souvent arrivé. A la seizième minute, Pecura réduit le score sur un très beau décalage.

Les joueurs de Christer Eriksson rentrent aux vestiaires avec un but d’avance.

Le jeu reste équilibré, mais Strasbourg se montre plus agressif et c’est assez logiquement que Pecura égalise bien servi par … Nikkilä qui fait son retour après une très longue absence.

Les deux équipes se créent quelques occasions, mais la qualité de jeu reste médiocre. On file d’une cage à l’autre, mais sans trop de construction.

La troisième période continue sur le même rythme avec des Scorpions dont le jeu manque d’intensité et de fluidité, pénalisé aussi par la sortie sur blessure de Rubes assez tôt dans le match. Les lignes sont donc à nouveau perturbées. Les visiteurs jouent avec leurs moyens, mais sont assez percutants. Les deux équipes manquent l’occasion de prendre l’avantage et les poteaux s’en mêlent. Le public tremble dans la dernière minute quand le palet touche à nouveau le montant.

On file une fois de plus en prolongation, exercice dans lequel Mulhouse est très à l’aise. Le jeu est plus rapide à trois contre trois. Alors que les haut-rhinois obtiennent un pénalité, il n’arrive pas à convertir ce quatre contre trois. On pense filer tout droit aux tirs au but quand Vigners libère son équipe en inscrivant son cinquième but en cinq jours ! Merci Rolands !

Les Scorpions Team Synerglace arrachent le derby sans avoir réussi à imposer leur jeu face à une équipe strasbourgeoise qui a crânement jouer sa chance et a largement mérité le point obtenu.

Les Alsaciens repartent en déplacement pour jouer dès vendredi à Amiens qui vient de gagner 6-1 à Epinal, avant de recevoir Gap le mardi 5 décembre.

Publié le

Avant-match

Les Scorpions Team Synerglace sont de retour ce soir à la patinoire de l’Illberg, avec au programme le troisième derby de la saison contre l’Etoile Noire de Strasbourg (19h30). Pour le moment, chaque équipe a battu l’autre à l’extérieur.

L’Etoile Noire disputera son premier match depuis le 14 novembre, soit deux semaines sans la moindre compétition. Un match contre Grenoble qui avait été avancé, une élimination prématurée en coupe et deux matches reportés ce week-end en raison de soucis de glace à l’Iceberg… Et voici comment la troupe de Daniel Bourdages se retrouve dans cette situation. L’équipe compte désormais trois matches de retard sur les Scorpions, et pointe toujours en dernière position avec seulement une victoire… décrochée il y a moins d’un mois à l’Illberg.

Les Scorpions sont rentrés de leur road trip avec trois points cherchés à Angers au courage, en renversant une partie pourtant bien mal engagée. De quoi rester au contact des Ducs qui sont toujours neuvièmes. Branislav Rehus est toujours sur la touche. Malade depuis vendredi, Hugues Cruchandeau reste également  incertain pour la rencontre de ce soir. Jesse Jyrkkiö fera sa première sortie devant le public mulhousien.

La rencontre sera à suivre sur fanseat comme à chaque journée de championnat. Il reste des billets en prévente pour venir assister à ce derby : cliquez ici.

Publié le

Angers – Mulhouse

Les Scorpions Team Synerglace ont tout juste le temps de passer la nuit dans le bus après une défaite 9-5 à Lyon et les voilà déjà à Angers pour un match très important. En effet les Ducs ne les devancent que de 6 points au classement.

L’entame de match est compliquée pour les visiteurs qui se retrouvent à 3 contre 5 dès la sixième minute. Les Ducs en profitent immédiatement et ils marquent deux buts en seize secondes. Les Alsaciens sont à la peine et encaissent un troisième but à la seizième minute. Ils rentrent aux vestiaires sur le score de 0-3.

Le scénario ressemble au match de la veille, mais les joueurs de Christer Eriksson attaquent le deuxième acte  par le bon patin. Rubes marque le 1-3 à la 23e minute. Malheureusement, Bouchard inscrit son troisième but de la soirée et les Ducs reprennent le large 4-1. C’est dur pour les visiteurs, mais ceux-ci ne lâchent pas. Sevcenko très en forme ramène son équipe à 2-4. Les Scorpions Team Synerglace gardent espoir avant le troisième tiers.

Sevcenko inscrit un doublé et les Alsaciens ne sont plus qu’à une longueur. Ils dominent le jeu et c’est assez logiquement que Vigners égalise à la 49e minute. Les locaux sont assommés et on semble s’orienter vers une prolongation. Néanmoins, Mulhouse continue à pousser et de plus ils attaquent devant les Ultras qui ont fait le déplacement et donnent de la voie. Les Haut-Rhinois obtiennent une supériorité numérique alors qu’il reste moins de deux minutes. Ils sont en place et à 32 secondes de la fin, Vigners marque le but victorieux 5-4. Les Scorpions ne tremblent pas dans les dernières secondes et ramènent trois points très précieux.

Les Scorpions Team Synerglace restent à la dixième place, mais ils reviennent à trois points de leur adversaires du soir, neuvième et à quatre points de Nice, huitième.

Il est maintenant obligatoire de récolter trois points de plus à domicile dès mardi contre le voisin strasbourgeois qui était venu l’emporter 6-3 à l’Illberg début novembre.

Venez très nombreux mardi (19h30) pour ce nouveau match capital !

Publié le

Lyon – Mulhouse

Les Scorpions Team Synerglace entament une nouvelle série de matchs très rapprochés à Lyon.

Au bout de quatre minutes, Lyon réusit à s’installer devant la cage de Raibon et marque sur sa première occasion.

Trois minutes plus tard les Lions s’imposent à nouveau en zone offensive et doublent la mise.

Correia manque le break seul face à Raibon. Alors que Mulhouse s’offre quelques occasions sans marquer, à la treizième minute, les Lions agravent la marque. La défense mulhousienne est encore prise à défaut. 3-0. Première période de supériorité pour les locaux et au bout de quelques secondes … 4-0. Christer Eriksson prend un temps mort, mais rien n’y fait, Lyon ajoute un cinquième but avant la fin de la première période. La défense mulhousienne n’y est pas du tout et Lyon mène très logiquement.

Début de la deuxième période. Les visiteurs profitent d’un palet perdu par la défense lyonnaise pour ouvrir leur compteur par Genest. Quelques minutes plus tard, sur une action anodine, Quessandier lance la rondelle vers la cage depuis la ligne bleue et le gardien lyonnais se troue. Les Alsaciens reviennent à 5-2 et même 5-3 sur un contre. Deux buts consécutifs dans la même infériorité ! C’est au tour du coach des Lions de prendre un temps mort. Mulhouse enchaine en supériorité et revient à 5-4  grâce à Jurik !! Ce match est complètement fou. Mulhouse est revenu, mais quelques secondes plus tard Lyon reprend 2 buts d’avance : 6-4. Et ce n’est pas fini, les locaux reprennent le large, 7-4, puis 8-4 ! Les Haut-Rhinois rentrent à nouveau aux vestiaires avec un gros retard de 4 buts.

Dans la troisième période, Vigners inscrit un but, mais Correia lui répond en inscrivant un triplé. La rencontre se termine sur le score de 9 à 5  pour Lyon.

Les défenses ont passé une mauvaise soirée alors que Takac a inscrit 4 buts.

Les Scorpions Team Synerglace n’ont pas le temps de se poser trop de questions, ils sont déjà en route vers Angers.

Publié le

Avant-match

Les Scorpions Team Synerglace retrouvent le chemin de la SAXOPRINT Ligue Magnus après une parenthèse en Coupe de France. Ce week-end verra la saison basculer dans sa deuxième moitié. L’équipe conclura en effet la phase aller ce soir à Lyon (20h30), et débutera demain à Angers (21h10) la phase retour.

Alors que les Mulhousiens pointent à la dixième place, Lyon est septième (mais compte des matches en retard) et Angers est neuvième. Les espoirs de passer devant les Ducs ce week-end sont bien là, nous avons trois points de retard sur eux. Les deux équipes ont connu des fortunes diverses mardi soir en coupe. Lyon s’est imposé à Nantes, tandis qu’Angers a été vaincu par Cholet dans un derby plein de rebondissements.

Les Scorpions ont produit deux très bonnes copies face aux Dragons de Rouen au cours de leurs dernières sorties. Ces deux matches devront servir l’équipe pour gagner en confiance et en efficacité pour la suite du championnat. Christer Eriksson sera privé de Branislav Rehus, toujours blessé, ainsi que Jonathan Estienne qui n’est pas du voyage. Jesse Jyrkkiö est en revanche qualifié et effectuera ses premiers matches avec le Team Synerglace. Suivez les deux rencontres de ce week-end en direct et en intégralité sur fanseat.com !

Les joueurs vous donnent rendez-vous mardi soir à la patinoire de l’Illberg. Le derby alsacien sera de retour dans la cité du Bollwerk face à l’Etoile Noire de Strasbourg. N’attendez plus et procurez-vous dès à présent vos billets pour cette rencontre : cliquez ici.

Publié le

Mulhouse-Rouen

Les Scorpions Team Synerglace recevaient les Dragons de Rouen en huitièmes de finale de la Coupe de France à la patinoire de l’Illberg, quatre jours après les avoir battus en championnat au même endroit. Les Scorpions évoluaient sans Branislav Rehus, blessé, et sans Jesse Jyrkkiö arrivé en ville juste avant la rencontre.

Sébastien Raibon débutait le match côté mulhousien, Pintaric côté rouennais. Les Dragons réalisaient une bonne entame de match, privant les locaux du palet. Mais le gardien mulhousien entrait également bien dans son match. Et à la huitième minute, sur la première situation spéciale du match c’est Roman Tomanek qui ouvrait le score, et au passage son compteur chez les Scorpions ! Rouen égalisait deux minutes plus tard, également avec un homme de plus, par Roy. On rentrait aux vestiaires sur ce score d’un but partout.

Le combat continuait en deuxième période, les deux équipes se rendaient coup pour coup. Mais ce fut surtout un festival côté gardiens et aucun but ne fut marqué. Les vingt dernières minutes allaient être décisives… à moins que l’on se dirige à nouveau en prolongation ?

Sur un nouvel avantage numérique, les Scorpions reprenaient l’avantage grâce à Tomas Rubes. Un avantage de courte durée puisque Chakiachvili égalisait vingt secondes plus tard. En avantage numérique, Rouen prenait même les devants pour la première fois du match grâce à Lampérier. On venait de voir trois buts en moins de deux minutes. Les locaux n’abdiquaient pas et Tomanek égalisait avec son deuxième but de la soirée. On se dirigeait à nouveau en prolongation.

La prolongation fut à sens unique… En sept minutes trente disputées, seule une minute s’est jouée à forces égales. Rouen a profité de longues minutes en supériorité numérique pour finir par trouver la faille à la soixante-huitième minute de jeu par Aleardi. Les Scorpions avaient été héroïques jusque-là, l’issue du match est cruelle et peut sembler injuste. Il faut désormais tourner la page de la Coupe de France et se reconcentrer avant un weekend sur la route, direction Lyon vendredi et Angers dimanche.

Les autres résultats :
Dunkerque (D1) 5-2 Epinal (SLM)
Cholet (D1) 6-5 Angers (SLM)
Marseille (D2) 1-7 Chamonix (SLM)
Nantes (D1) 3-6 Lyon (SLM)
Limoges (D2) 1-8 Bordeaux (SLM)
Gap (SLM) 5-4 Grenoble (SLM)
Neuilly/Marne – Cergy ce soir

Publié le

Avant-match

On prend les mêmes, et on recommence ! Les Scorpions Team Synerglace vont affronter les Dragons de Rouen ce soir (19h30) à la patinoire de l’Illberg dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de France.

La Coupe de France fait véritablement partie de l’ADN de nos adversaires du soir, sextuples vainqueurs du trophée. Non seulement voudront-ils rattraper leur défaite de vendredi, mais la victoire leur sera impérative pour se rendre jusqu’à Bercy s’ils veulent soulever une septième fois le trophée.

Pour les Scorpions, rééditer l’exploit de vendredi sera un gros défi mais l’on sait que l’équipe est capable d’exploits sur la glace de l’Illberg. Christer Eriksson disposera exactement du même groupe que lors de la dernière rencontre. Branislav Rehus est toujours sur la touche et Jesse Jyrkkiö arrive à Mulhouse aujourd’hui.

Venez soutenir vos Scorpions ce soir à la patinoire de l’Illberg ! Les portes ouvrent à 18h30. Procurez-vous vos billets en prévente pour éviter la queue au guichet : cliquez ici

Publié le

Mouvements

Il y a eu du mouvement dans la défense des Scorpions Team Synerglace en cette fin de semaine. Tout d’abord, le départ de Théo Lanvers est à signaler. A la recherche de plus de temps de jeu, le club et le joueur s’étaient accordés pour le libérer de son contrat afin qu’il rejoigne une équipe de Division 1. Quelle ne fut pas la surprise du staff en apprenant sa signature en SAXOPRINT Ligue Magnus, chez les Pionniers de Chamonix.

Dans le même temps, un défenseur finlandais a signé avec les Scorpions. Jesse Jyrkkiö évoluait jusque-là avec Szekesfehervar, club hongrois évoluant en championnat d’Autriche. Le natif de Hämeenlinna est âgé de 28 ans. Droitier et de gabarit moyen, il est reconnu pour son patinage, son tir et sa vision du jeu.

Cet ancien membre des équipes nationales junior finlandaises, avec lesquelles il a disputé deux championnats du monde à l’époque, a évolué jusqu’en 2014 aux deux premiers échelons de son pays avant de s’expatrier en Autriche, au Danemark ou encore en Suède. Il découvrira donc la France avec les Scorpions ! Bienvenue à Mulhouse Jesse !

Crédit photo : Jan Korsgaard – kanut.dk

Publié le

Mulhouse-Rouen

Les Scorpions Team Synerglace accueillaient hier soir à la patinoire de l’Illberg les Dragons de Rouen, deuxièmes au classement de la SAXOPRINT Ligue Magnus. Fabrice Lhenry effectuait sa première apparition à Mulhouse avec le rôle d’entraîneur. Christer Eriksson lançait Sébastien Raibon dans la mêlée pour protéger le filet mulhousien.

L’entame de match fut bonne côté Scorpions, avec la possession du palet et des Dragons contraints de passer du temps en zone défensive. Leur premier tir cadré n’arriva d’ailleurs qu’à la moitié de la période, mais déjà sur une action chaude Un beau mouvement de Ritz et Deschamps permettait d’ailleurs à ce dernier d’ouvrir la marque. Une minute plus tard, Hubert Genest trouvait la lucarne de Papillon depuis la ligne bleue pour l’égalisation. Sur leur lancée, les Scorpions doublaient la mise dix secondes plus tard avec Anton Östman qui mystifia le gardien. Wohlberg égalisait deux minutes plus tard et l’on rentrait aux vestiaires sur un score de parité !

Le combat reprenait de plus belle en deuxième période et l’on assistait à un match plaisant à la patinoire. Les esprits s’échauffaient un peu, les arbitres envoyaient se calmer Bryan Ten Braak ainsi que les Rouennais Stehlik et Langlais. Les Dragons reprenaient l’avantage en infériorité numérique grâce à un but de Wohlberg.

Rouen commençait à poser la main sur la rencontre en troisième période. Langlais marquait d’ailleurs en avantage numérique pour donner deux longueurs d’avance aux Normands. Il restait alors dix minutes à jouer pour tenter de renverser une montagne… Cela commençait bien avec un but d’Arturs Sevcenko qui récupérait un palet au second poteau. Et à trois minutes du terme, une splendide action collective était conclue par Yorick Treille pour l’égalisation dans une Illberg en ébullition ! Kevin Hecquefeuille manqua même un ultime face à face avec Papillon, les deux équipes allaient en prolongation.

La prolongation était très prenante, chaque équipe alternant les longs temps de possession du palet. Les locaux profitaient d’un avantage numérique, sans pour autant le convertir. Yorick Treille touchait le poteau… Les deux équipes avaient besoin d’une séance de tirs au but pour se départager. Nicolas Ritz s’élançait le premier mais voyait son tir bloqué par Sébastien Raibon. Rolands Vigners ne manquait pas le coche et trompait Papillon. Marc-André Thinel égalisait, mais Tommi Paakkolanvaara redonnait l’avantage aux Mulhousiens. Nicolas Deschamps manquait le cadre, les Scorpions l’emportaient !

Dave Wohlberg pour Rouen et Hubert Genest pour Mulhouse ont été désignés meilleurs joueurs de la rencontre. A l’issue de la rencontre le club a remis un chèque de 1500 € à la Ligue contre le Cancer, représentant les bénéfices de la vente des maillots portés au mois d’octobre rose et remis aux vainqueurs hier soir après la rencontre également.

On se retrouve dès mardi à la patinoire de l’Illberg… pour un remake contre les Dragons de Rouen. Ce sera cette fois en huitièmes de finale de la Coupe de France. Pensez à acquérir vos billets en prévente : cliquez ici.

Les autres résultats de la soirée :
Nice 6-3 Epinal
Lyon 4-2 Angers
Chamonix 0-3 Gap
Amiens 3-1 Bordeaux

Publié le

Avant-match

La mi-championnat approche. Les Scorpions Team Synerglace accueillent ce soir les Dragons de Rouen de Fabrice Lhenry dans le cadre de la 21e journée de SAXOPRINT Ligue Magnus. Coup d’envoi prévu à 19h30 !

Les Dragons pointent à la deuxième place au classement et cravachent derrière le leader grenoblois. Ils n’ont perdu que quatre rencontres pour le moment, et avaient battu les Scorpions à l’Île-Lacroix (5-2) le 10 octobre dernier.

En souffrance défensivement à Gap mardi, les Scorpions devront mettre l’accent sur la rigueur défensive ce soir. Une réaction est attendue, mais ils auront besoin de leur public ce soir pour tenter de réaliser un exploit contre les Dragons ! Le public mulhousien pourra découvrir Roman Tomanek, qui découvrira l’ambiance de l’Illberg pour son deuxième match sous nos couleurs. Branislav Rehus et Théo Lanvers ne seront pas alignés, au contraire de nos deux jeunes joueurs Aurélien Haaser et Jonathan Estienne.

Pensez à prendre vos préventes via notre portail de billetterie en ligne : cliquez ici. Vous pouvez également déjà prendre vos billets pour le match de Coupe de France de mardi contre Rouen, ainsi que le derby contre Strasbourg à la fin du mois. La rencontre sera à suivre en direct sur fanseat.com.

A la fin du match de ce soir, les maillots portés par les joueurs au cours du mois d’Octobre Rose seront remis aux vainqueurs des enchères. Seuls les maillots ayant été payés seront remis aux vainqueurs, qui pourront régler leur maillot par chèque jusqu’au début du match auprès de la boutique des Scorpions. Le maillot sera remis par le joueur concerné, lorsque cela est possible, et le vainqueur pourra se faire photographier avec s’il le souhaite. La remise s’effectuera dans le vestiaire public et l’accès se fera, pour les vainqueurs, dans le hall d'entrée sous les escaliers à la fin de la rencontre.