Mois : avril 2016

Publié le

Championnats de France

En attendant de pouvoir vous donner des nouvelles supplémentaires concernant la constitution de l’effectif des Scorpions, nous vous proposons un état des lieux du palmarès 2015/2016 dans le hockey français.

En Ligue Magnus, le suspense a été à son paroxysme en… demi-finale. Rouen est venu à bout de Gap et Angers a sorti Epinal avec des matches très serrés et spectaculaires. Rendu en finale, Angers était malheureusement trop pénalisée par les blessures, jusqu’à six joueurs, et Rouen n’a fait qu’une bouchée des Ducs. Quatre matches secs ont suffi à voir les Dragons triompher. Rouen a également remporté la Coupe de France à Bercy face à Grenoble début janvier, et s’est incliné à Méribel pour la dernière finale de la Coupe de la Ligue face à Gap. Notez que deux anciens Scorpions ont été artisans de la belle saison rouennaise : Fabrice Lhenry, pour sa première saison en tant qu’entraîneur, et Damien Raux qui est revenu au club l’été dernier. En bas du tableau, Briançon et Lyon ont été relégués. Morzine-Avoriaz-Les Gets a sauvé sa place en barrages et le club s’apprête à fusionner avec le club voisin de Chamonix. Mention spéciale pour Dijon qui, au prix d’un parcours remarquable en poule de maintien, a obtenu son maintien avec une belle remontée au classement. Place désormais à la Ligue Magnus à douze équipes, disputée en 44 matches ! Rouen et Gap représenteront la France en Champions Hockey League.

En Division 1, c’est Nice qui a eu le dernier mot. Les Aigles sont venus à bout d’Anglet en profitant de l’avantage de la glace pour le cinquième match décisif. Les deux équipes ont été intraitables sur leurs glaces respectives, et Anglet a perdu une deuxième finale consécutive. Les Azuréens ne sont toutefois pas parvenus à décrocher leur sésame pour la Ligue Magnus en barrages. Ils figurent néanmoins en pôle position pour être repêchés et occuper la place laissée vacante par la fusion HCMAG-Chamonix. On connaîtra mi-mai le douzième participant à la Ligue Magnus, après validation de son dossier financier. L’ordre de priorité pour un repêchage est le suivant : Nice, Lyon, Briançon (qui a d’ores et déjà annoncé ne pas être intéressé) et Anglet. En bas du classement, Toulouse-Blagnac et Mont-Blanc ont été relégués. Courbevoie a sauvé sa place en barrages.

Les anciens Mulhousiens ne manquaient pas pour la finale de Division 2, et ce de part et d’autre. Radovan Hurajt, Lukas Bacul et Kasper Gommesen avec  Cergy affrontaient Dusan Brincko entraîneur-joueur de Clermont-Ferrand. C’est l’équipe de ce dernier qui a soulevé la coupe avec deux victoires sèches. Ils n’ont toutefois pas réussi à accéder à la Division 1 via les barrages. En playdown, Marseille s’est sauvé face à la réserve Strasbourgeoise. Notons enfin que le carré final de Division 3 a été remporté par Montpellier qui s’extirpe de la D3 après deux saisons. Les Vipers ont obtenu leur ticket pour la D2 face à Strasbourg 2.

On termine par une mention spéciale pour la formation du club de Grenoble. Les jeunes Bruleurs de Loups ont réalisé un triplé historique et inédit : ils ont remporté les championnats de France U22 Elite, U18 Elite A et U15.

Palmarès complet :
Ligue Magnus : Rouen
Coupe de France : Rouen
Coupe de la Ligue : Gap
Division 1 : Nice
Division 2 : Clermont-Ferrand
Division 3 : Montpellier
U22 Elite : Grenoble
U22 Excellence : Strasbourg
U18 Elite A : Grenoble
U18 Elite B : Anglet
U15 : Grenoble

Publié le

Résultats hockey mineur

U13
Dijon 6-5 Mulhouse

Publié le

Mouvements (Ii)

Martin Obuch a décidé de quitter les Scorpions. Il en a informé le club aujourd'hui, qui prend acte de sa décision. Le défenseur slovaque était arrivé l’été dernier en provenance des Boxers de Bordeaux.

Nous souhaitons bonne chance à Martin pour la suite de sa carrière.

Publié le

Résultats hockey mineur

U11
Deux équipes participaient au tounoi des petits champions.

Mulhouse B 6-0 Troyes
Turin (ITA) 3-1 Mulhouse A
Mulhouse B 0-4 Clermont
Brest 2-2 Mulhouse A
Amnéville-Metz 2-10 Mulhouse A
Rebel team (SUI) 7-0 Mulhouse B
Bolzano (ITA) 1-1 Mulhouse A
Marseille 3-0 Mulhouse B
Orcières 1-6 Mulhouse A
Briançon 11-0 Mulhouse B
Gap 1-1 Mulhouse B
Briançon 1-3 Mulhouse A
Aoste (ITA) 2-0 Mulhouse B
Villard 2-3 Mulhouse A
Brive 2-2 Mulhouse B
Mulhouse A 5-3 Valence
Mulhouse B 1-0 Pinerolo (ITA)
Come (ITA) 1-5 Mulhouse A
Mulhouse B 0-4 Orcières
Marseille 2-5 Mulhouse A

Mulhouse A  a terminé 13e et Mulhouse B 26e sur un total de 32 équipes.

A noter que nos U9 ont aussi participé à ce tournoi dans leur catégorie, terminant à la 16e place sur 32.
 

Publié le

Mouvements (I)

Il est temps aujourd’hui de vous dévoiler les premiers contours de l’équipe des Scorpions, version 2016/2017. Nous allons vous annoncer cinq départs, cinq prolongations et d’ores et déjà trois arrivées.

Le club a dû prendre la décision de ne pas donner suite aux contrats de quatre joueurs présents dans l’effectif depuis plusieurs saisons. Il s’agit de Guillaume Richard, Ondrej Martinka, Michal Kapicka et Michal Klejna. Par ailleurs, Raphaël Papa nous a informés de son départ. Il souhaite se rapprocher de son amie en région parisienne. Nous les remercions pour ce qu’ils ont apporté au club ces dernières saisons et leur souhaitons bonne chance dans la suite de leurs carrières.

Mickaël Muller prolonge l’aventure, après une saison au cours de laquelle il a effectué de très belles performances avec régularité. À 26 ans, le cerbère formé au club s’affirme comme l’un des meilleurs back-up de Division 1. Les deux parties n’ont pas eu de mal à se mettre d’accord pour prolonger la collaboration pour une sixième saison consécutive ! 

Ruslan Borysenko (33 ans) sera de retour la saison prochaine. Sa récente opération à l’œil s’est bien déroulée et le staff compte sur lui. L’Ukrainien est respecté de tous dans le vestiaire et son expérience est précieuse dans une brigade défensive. Son absence sur la glace en fin de saison ne sera pas passée inaperçue. 

Le jeune Maxime Lutz (19 ans) effectuera sa troisième saison dans le groupe des Scorpions. Le jeune Colmarien a été de tous les matches de l'équipe cette saison, voyant son temps de jeu sensiblement augmenter. Il pourra ainsi confirmer les progrès entrevus.

Bryan Ten Braak (26 ans) sera aussi de la partie ! Co-meilleur buteur de l’équipe cette saison (15 buts), il a brisé son meilleur total de buts et de points marqués en carrière chez les seniors. Arrivé de Nantes la saison passée, ce sera sa deuxième campagne avec les Scorpions.

 Un autre co-meilleur buteur des Scorpions cette saison sera de retour pour une troisième saison dans la cité du Bollwerk. Il s’agit du Slovaque Milan Jurik (28 ans). Ce joueur discret et valeureux abat un gros travail de l’ombre, mais s’est aussi placé dans la lumière cette saison en se révélant très adroit devant le but.

Du côté des arrivées, le nouveau gardien des Scorpions se nomme Jiri Blazek (25 ans). Il arrive de La Roche/Yon, où il a été l’un des artisans du maintien de son équipe en Division 1. Les Aigles ont longtemps été parmi les meilleures défenses de la ligue et le gardien tchèque y a fortement contribué. Solide lors des deux confrontations face à Mulhouse, il a également séduit le staff qui l’a supervisé au cours de la saison.

Les Canadiens John Dunbar (24 ans) et Charles Wells (25 ans) viennent garnir l’attaque des Scorpions. Ces deux joueurs, le premier est ailier et le second évolue au centre, arrivent du Northern Alberta Institute of Technology. Ils évoluaient sur la même ligne au cours des deux dernières saisons, lors desquelles ils ont remporté deux fois leur championnat universitaire. John Dunbar a été à deux reprises le meilleur pointeur de la ligue. Il a également soulevé deux fois la coupe dans les rangs professionnels avec les Ice Flyers de Pensacola.

Voilà pour cette première vague de nouvelles. Restez à l’affût pour les prochaines annonces !

Effectif au 15.04.16
G : Jiri Blazek, Mickaël Muller
D : Ruslan Borysenko, Maxime Lutz
A : John Dunbar, Milan Jurik, Bryan Ten Braak, Charles Wells
Entraîneur : Jan Prochazka

Crédits photos : NAIT Athletics

Publié le

Résultats hockey mineur

U11
Mulhouse B 14-3 Besançon
Epinal 4-3 Mulhouse A
Mulhouse A 7-5 Dijon

U15
Strasbourg 16-0 Mulhouse
Mulhouse 1-9 Hockey Club 74
Mulhouse 1-7 Gap
Les jeunes Scorpions terminent 4e de leur poule de quarts de finale.

Publié le

Recherche entraîneur mineur

Forte de plus de 300 licenciés et plus de 12 équipes engagées dans les différents championnats allant de l’école de glace aux loisirs, l’Association pour le Développement du Hockey Mulhousien (ADHM) recherche un entraîneur (diplômé ou souhaitant passer ses diplômes) dans le but de renforcer sa structure de formation. Le poste est à plein temps en contrat à durée indéterminée (CDI), et à pourvoir à compter du début de la saison 2016/2017. L’ADHM offre un salaire compétitif et les outils nécessaires pour un travail professionnel, ainsi qu’un cadre de travail agréable et stimulant, porté sur le développement de nos pôles de formation.

Si vous êtes dynamique, passionné, rigoureux, à l’écoute, animé d’une volonté de transmettre votre passion aux jeunes ; si vous disposez d’un bon sens du relationnel et souhaitez continuer à vous développer : faites-nous parvenir par e-mail à sportif@scorpionsmulhouse.fr votre CV, vos diplômes ainsi que votre lettre de motivation avant le 30 avril 2016. Toutes les candidatures seront analysées avec soin.

Description du poste

En binôme avec les entraîneurs déjà en poste (répartition à définir), préparation et animation des séances d’entraînement des catégories dans notre formation (de l’école de hockey à la D3) et de la section sportive, préparation et gestion des tournois, stages et rencontres de ces catégories (répartition à définir). Participation à la préparation et gestion des plannings sportifs annuels dans leur ensemble en coopération avec le directeur sportif, les entraîneurs et la direction du club.

Description de la structure de formation de l’ADHM

La structure de l’ADHM est divisée en trois pôles de formation :
– Découverte et initiation (recrutement, école de glace et de hockey, féminines, loisirs)
– Formation et développement (U9, U11, U13 et section sportive)
– Perfectionnement et compétition (U15, U17, U20 et D3)

Chaque pôle a des objectifs définis, adaptés à l’âge du hockeyeur et en fonction de ses progrès.

La structure est supervisée par Christer Eriksson, directeur sportif de l’ADHM. Un entraîneur à plein temps est actuellement sous contrat, l’offre d’emploi vaut pour un deuxième poste à plein temps et l’ADHM a pour objectif de créer un troisième poste d’entraîneur à plein temps dès que possible. Les entraîneurs sont assistés par deux entraîneurs adjoints vacataires, avec l’objectif d’en engager un troisième pour la saison 2016/2017. Ponctuellement, des entraîneurs extérieurs sont engagés pour apporter leur expertise spécifiquement pour les gardiens de but et la préparation physique. Une dizaine d’aide-entraîneurs (joueurs, bénévoles) sont en place pour assister les entraîneurs dans les différentes catégories.

Publié le

Résultats hockey mineur

U11
Besançon 2-5 Mulhouse

U15
Mulhouse 7-2 Belfort
Mulhouse 3-1 Belfort
Bravo aux U15, qui terminent deuxième de la poule derrière Strasbourg (et devant Dijon) et obtiennent le droit de participer aux playoff. Ils disputeront le week-end prochain, à Strasbourg, les quarts de finale nationaux face à Strasbourg, Gap et le Hockey Club 74.

Publié le

Entretien avec Jan Prochazka

D’après toi, quels sont les points sur lesquels il faudra se concentrer pour connaître plus de succès la saison prochaine ?           
Assez simplement, nous avons surtout besoin de continuité, de persévérer sur la voie empruntée cette saison. C’est pour cela que l’on veut construire autour du noyau de l’équipe, ces joueurs qui sont déjà intégrés et ont acquis des habitudes de travail, qui comprennent déjà notre vision et notre stratégie, qui maîtrisent notre système. Les bénéfices de tout ce travail, cette saison, ils vont les récolter dans le futur et ça sera visible la saison prochaine. Je connais les joueurs désormais, cela va m’aider à mieux assigner des rôles à chacun. Ça me donne confiance pour améliorer l’équipe. Nous avons clairement identifié ce qu’il nous a manqué cette saison et notamment pendant les playoff. Nous avons eu du temps pour chercher les meilleures solutions avec nos joueurs étrangers, trouver des profils dans lesquels nous sommes convaincus d’obtenir une valeur ajoutée pour l’équipe. En fait, je pense que l’on peut encore améliorer la cohérence de notre équipe, augmenter le leadership, augmenter l’efficacité devant la cage et stabiliser la situation avec nos gardiens de but. Il faut aussi ajouter du fighting spirit et un peu de rudesses pour les playoff.

L’équipe a pu profiter de l’aide de coaches en performance pendant la saison. Peux-tu nous résumer ce qu’ils ont fait pour aider l’équipe ?
C’est quelque chose qui fait partie du sport de haut niveau de nos jours. J’ai toujours essayé d’inspirer les joueurs par le fait que nous devrions jouer, nous comporter et agir comme des athlètes de très haut niveau si nous souhaitons un jour atteindre ce niveau. Grâce à mon réseau, nous avons pu inviter des coaches en performance qui travaillent avec l’entreprise internationale « Mentally Fit », spécialisée dans le team-building et la préparation mentale dans les hautes sphères du commerce et du sport internationaux. Andrew Silitoe, entraîneur en stratégie collective, nous a aussi aidés. Il fait d’ordinaire ce travail avec des équipes de haut niveau en Grande-Bretagne. Nous avons aussi coopéré avec un grand préparateur physique et spécialiste en nutrition, Michal Mirejovsky, qui travaille avec des joueurs de la NHL mais aussi avec les unités d’élite de l’OTAN. Ces personnes nous ont aidés à améliorer l’équipe. Je veux aussi que l’on parle de la super équipe médicale sur laquelle on peut compter, dont est issu Nicolas qui a aussi pas mal aidé sur la préparation physique. Enfin, nous avons débuté une coopération avec le Régiment de marche du Tchad, ce qui nous aidera beaucoup pour préparer l’équipe de la meilleure des façons. On aimerait continuer sur cette voie, et même encore plus intensivement, mais il faut le faire en adéquation avec notre budget.

Nice a remporté les playoff après avoir déjà gagné la saison régulière. Qu’en penses-tu ?
Je considère que Nice était la meilleure équipe cette saison, ce qu’ils ont confirmé en saison régulière puis en playoff. Ils ont une équipe très équilibrée, avec de l’expérience et ils jouent un jeu offensif qui ressemble à ma philosophie. C’est aussi une équipe qui joue de manière respectueuse.

Tu as prolongé ton contrat pour les deux prochaines saisons. Quel est ton sentiment à ce sujet et comment vois-tu l’avenir ?           
Je vois ici un énorme potentiel et je recherchais un club avec lequel nous pourrions faire quelque chose de grand. C’est pour cela que j’ai décidé de rester à Mulhouse. Cette toute première saison a confirmé mes premières impressions. On a un groupe de supporters remarquable, un sponsoring très fort avec encore un gros potentiel, des fans incroyables, une belle patinoire, une grande ville avec une bonne popularité pour notre sport. Tout cela mis ensemble, il y a l’environnement pour avoir un club majeur en France selon moi. Mais le chemin jusqu’au sommet est long, on a déjà franchi quelques étapes cette saison et il faut continuer sur cette voie dans l’équipe et le club. C’est important que l’on aille tous dans le même sens. C’est excitant pour moi de faire part de ce processus et je prends du plaisir à contribuer à ce développement pour construire quelque chose à Mulhouse. Beaucoup de gens travaillent intensivement sur ce projet et j’ai le sentiment qu’il faudra encore quelques années pour en récolter durablement les fruits.

Maintenant que tu connais mieux les joueurs, le club et le championnat. Que prévois-tu de changer en vue de la saison prochaine ?     
On va continuer le travail déjà entrepris, il faut composer au mieux le puzzle qu’est notre effectif en adéquation avec les moyens disponibles. Nous avons déjà préparé un programme estival plus poussé et intense pour les joueurs. Ils auront un programme individuel spécifique. On veut continuer à renforcer l’équipe autour de l’équipe (le staff, NDLR). Pour tout cela nous avons désormais du temps pour travailler, ce n’était pas possible avant la saison précédente. Cela me rend très optimistes pour la saison prochaine. Je vais aussi adapter ma stratégie intelligemment pour préparer l’équipe à être encore plus forte et rapide pour atteindre le haut niveau.

Un dernier mot, pour conclure, Jan ?    
Je finirai avec cette phrase : « N’abandonnez jamais avant d’avoir vu le miracle se produire ! »

Pour retrouver la première partie de cette interview : cliquez ici