Mois : mars 2016

Publié le

Entretien avec Jan Prochazka

Jan, tout ou presque était nouveau pour toi cette saison. Te sens-tu désormais à l’aise dans cet environnement ?
C’était la première fois de ma vie que je travaillais aussi longtemps dans un pays étranger. Je suis arrivé avec des connaissances rudimentaires de langue et culture française. S’adapter prend du temps à chacun. Je ne connaissais pas le niveau de la Division 1, je n’avais jamais vu de match en France. Le seul joueur que je connaissais était Michal Klejna, qui a joué dans mon club de Pardubice à une époque où j’étais dans le staff. 
Je me sens bien installé dans la maison désormais, nous sommes entrés dans une routine avec ma famille et l’on ne perd plus de temps à résoudre les petits problèmes inhérents à notre arrivée. Je suis désormais familier des gens du club, de la patinoire, de l’organisation du club, mais aussi du niveau du championnat, de nos joueurs et de nos adversaires. Il y a beaucoup de spécificités entre les différents styles de jeu adverses, les différentes dimensions de patinoires, l’habitude de voyager de nuit dans le bus, le calendrier, etc… 
Nous avons un peu changé le visage de l’équipe en cours de saison, mis en place de nouvelles règles dans le vestiaire, augmenté le volume d’entraînements, revu le coin musculation dont on dispose. Nous avons aussi mis en place une coopération avec des spécialistes en nutrition, en préparation physique, des coaches en performance. Nous avons amélioré l’analyse statistique et vidéo. Tout cela est maintenant entré dans la routine de l’équipe, les joueurs ont pris leurs habitudes et travailler dans la continuité me donne de la confiance pour le futur. Nous allons encore progresser.

Qu’est-ce qui fut le plus inattendu pour toi cette saison ?  
Le niveau de jeu en Division 1 est très bon. Mais cela contraste pas mal avec l’organisation des clubs et l’environnement autour du hockey. Les patinoires n’ont pas toutes les mêmes dimensions, la préparation de la glace avant un match est très aléatoire, certains vestiaires à l’extérieur sont très petits. Pour l’anecdote, à Neuilly une heure avant le match des patineurs de short-track sur la glace et leur entraînement détériorait la zone des gardiens. Il aurait aussi pu être utile en séries éliminatoires d’avoir un juge-arbitre derrière les buts comme ça se voit ailleurs en Europe, ceci aurait pu aussi changer le cours de nos playoff… J’ai donc découvert un certain nombre de choses que je n’avais encore jamais vues dans ma carrière, mais c’est une bonne expérience. Cela va m’aider à m’adapter en vue de la saison prochaine et je me sens plus en confiance.

L’équipe a terminé la saison régulière quatrième, à seulement deux points de la première place. Vois-tu cela comme une réussite ou as-tu des regrets ?
L’objectif en début de saison était d’atteindre le top-4. Au final, après tous les changements dans l’équipe, nous y sommes parvenus. Je le considère comme une réussite. L’équipe a énormément progressé, surtout à partir du 15 décembre. Nous étions vraiment très près du podium. En fait, nous avions le même nombre de points qu’Anglet, qui a terminé troisième.

L’équipe a terminé la saison régulière avec douze victoires en quatorze matches, et sept victoires consécutives. Comment expliques-tu cette fin de saison régulière parfaite ?
Il a fallu du temps pour que je m’adapte, de même pour les joueurs, au début de la saison. Après avoir remodelé le visage de l’équipe, les débuts ont connu quelques turbulences. Les recrues ont aussi dû s’adapter à mon coaching, à notre système, sur le tard. Il fallait créer une bonne alchimie dans l’alignement. Des joueurs clés ont aussi été blessés. Cela nous a pris au moins trois mois pour que ça paie vraiment en matches. Le timing était donc bon pour la fin de saison régulière. Certains joueurs découvraient le hockey professionnel, ou se retrouvaient dans un rôle nouveau avec plus de responsabilités. C’est donc normal que les joueurs fassent des erreurs, ils apprennent ainsi. C’est aussi ce qui nous a couté des points dans la phase aller. Notre bonne fin de saison régulière est donc la conséquence de tout cela, de ce travail de plusieurs mois.

Les statistiques étaient plutôt bonnes pour l’équipe cette saison, on peut citer notamment la troisième meilleure attaque, le deuxième meilleur avantage numérique, la meilleure défense. Qu’en penses-tu ?
Je pense que si l’on regarde toutes ces statistiques, cela montre que l’on aurait dû finir plus haut que la quatrième place. Dans la deuxième partie de saison, nos faiblesses étaient clairement identifiées et c’est devenu un indicateur de performance. Nous savions sur quoi travailler précisément afin d’améliorer les résultats, cela peut donner aussi une indication sur des profils de joueurs qui pourraient être utile pour améliorer ces faiblesses.

Avec cette bonne série de victoires et ces statistiques positives, les Scorpions sont arrivés en playoff avec beaucoup de confiance. Beaucoup, ou peut-être même un peu trop de confiance ?
Notre timing de progression dans la performance était idéal. Maintenant, toute série doit s’arrêter un jour. D’ailleurs aucune équipe de Division 1 n’a enchaîné plus de sept victoires cette saison. C’est aussi à ce moment-là que des évènements se sont produits et ont perturbé notre routine, la suspension de Lukas Kralik, des méconduites face à Neuilly. Je pense que l’on peut dire que beaucoup de nos joueurs n’ont pas encore une très forte expérience des playoff, et cela nous a donc perturbés. On a perdu confiance à Neuilly, face à une équipe qui pratique un jeu très nord-américain sur sa petite glace, qui joue avec beaucoup de cran. On a tout de même réussi à se relancer à l’Illberg, même si on n’avait pas le droit à l’erreur et qu’il fallait faire face à un jeu à la limite pratiqué l’adversaire. Un style de jeu qui leur a réussi, avec la difficulté pour nous de composer avec la tolérance variable selon les arbitres.

On a vu de beaux progrès pour certains joueurs cette saison. Selon toi, quels sont ceux qui ont le plus progressé ?
Si l’on regarde déjà sur le plan statistique, individuellement, pas mal de nos joueurs ont amélioré leurs statistiques par rapport à la saison précédente. Mais c’est aussi normal, dans le sens où nous avons une équipe parmi les plus jeunes du championnat, des joueurs de ces âges sont en plein développement. La progression de certains joueurs a semblé toutefois plus frappante. Raphaël Papa a connu un début de saison délicat avec une blessure, mais à son retour il a franchi une étape. Moins visible, je pense que l’on peut parler de Rolands Vigners qui est selon moi est un des meilleurs attaquants du championnat, lui aussi a été embêté par une blessure d’ailleurs. Bien sûr, je pense que peu de personnes s’attendaient à voir Mika Muller être titularisé en playoff. 
Le développement de nos jeunes joueurs me fait particulièrement plaisir, car c’est avant tout la mission de l’entraîneur d’aider les jeunes à devenir meilleurs. Étant maintenant en France, je me sens investi dans cette tâche d’aider les joueurs français, et encore plus particulièrement les jeunes du cru comme Mika Muller ou encore Maxime Lutz, qui a aussi progressé cette saison. Je suis conscient que certains progrès peuvent être difficiles à déceler depuis les tribunes, mais beaucoup de joueurs ont eu une belle progression en tant qu’athlètes mais aussi en tant que personnes, et l’esprit d’équipe a également progressé au fil de la saison.

Pour retrouver la deuxième partie de cet entretien : cliquez ici

Publié le

Résultats hockey mineur

Nos équipes U11 et U13 étaient à Lyon pour un tournoi sur quatre jours. Voici leurs résultats :

U11
Mulhouse 5-2 Lyon B
Mulhouse 0-5 Grenoble
Mulhouse 2-2 Montpellier
Lyon A 1-5 Mulhouse
Grenoble 2-0 Mulhouse
Montpellier 3-3 Mulhouse
Lyon B 1-2 Mulhouse
Mulhouse 0-1 Lyon A
Mulhouse 2-4 Montpellier
Lyon A 1-3 Mulhouse
Classement final : 3e

U13
Mulhouse 2-4 Neuchatel (SUI)
Mulhouse 1-1 Grenoble
Mulhouse 8-0 Lyon B
Lyon A 1-5 Mulhouse
Mulhouse 1-1 Grenoble
Neuchatel (SUI) 3-1 Mulhouse
Lyon B 0-4 Mulhouse
Mulhouse 2-0 Lyon A
Grenoble 3-0 Mulhouse
Lyon A 2-7 Mulhouse
Classement final : 3e

Publié le

Résultats hockey mineur

U11
Mulhouse B 8-2 Amnéville

U15
Dijon 3-5 Mulhouse
Dijon 6-2 Mulhouse

Publié le

Préparation 2016

Si le staff prépare déjà la saison prochaine, Jan Prochazka et Christer Eriksson rencontrent les joueurs individuellement cette semaine, cela concerne aussi le programme de pré-saison. Il est encore trop tôt pour vous le dévoiler exhaustivement, néanmoins les grandes lignes sont tracées petit à petit. Voici ce que nous pouvons vous dire à ce jour.

La reprise a été avancée d’une semaine par rapport à cette saison, et les premiers jours se feront loin de la glace. Les liens tissés avec le Régiment de marche du Tchad, à Meyenheim, permettront aux joueurs d’y passer quelques jours pour de la cohésion, préparation physique et mentale.

Une fois la glace reprise, les Scorpions devraient disputer leur premier match amical. Deux rencontres face aux Suisses de Dübendorf sont d’ores et déjà programmées. Retenez la date du 20 août pour retrouver l’Illberg, mais nous vous donnerons plus de précisions ce printemps avec le programme complet de la préparation. Le staff a toujours dans un coin de sa tête la possibilité d’organiser un tournoi de préparation fin août-début septembre à la patinoire de l’Illberg. Affaire à suivre…

Publié le

Soirée supporters

La saison est terminée depuis dix jours, mais nous voulions offrir la possibilité à nos supporters de passer un dernier moment convivial avec les Scorpions cette saison. Nous vous avons donc concocté une soirée inédite avec les Scorpions, et il y aura des surprises à la clé.

Le rendez-vous est donc fixé à mardi prochain, le 22 mars. Vous pourrez accéder à la patinoire à partir de 19h, par le Hors Glace. La soirée se terminera sur les coups de 22h. L'entrée est bien entendu gratuite pour tous !

Le programme de la soirée sera le suivant :
– de 19h à 20h, diverses activités seront proposées sur la patinoire. Vous n'êtes pas adeptes du patinage ? Pas de problème, les patins ne seront pas nécessaires.
– de 20h à 20h30, les vainqueurs des enchères recevront leurs maillots des mains des Scorpions
– de 20h30 à 22h, patinez avec les Scorpions sur la glace de l'Illberg

Les Scorpions seront disponibles pour vous, fans des Scorpions. Alors ne ratez pas cette soirée et profitez de cette dernière occasion de les voir avant la saison prochaine. Vous pourrez une nouvelle fois les solliciter pour prendre des photos, obtenir des dédicaces ou simplement discuter avec les joueurs. Vous pourrez boire et vous restaurer au cours de la soirée. Venez nombreux !

Publié le

Résultats hockey mineur

U11
Mulhouse B 5-5 Dijon B

U13
Mulhouse 3-3 Dijon

U15
Mulhouse 5-0 Epinal
Mulhouse 7-6 Epinal

Publié le

Enchères

Les maillots des Scorpions sont mis aux enchères et seront remis aux gagnants des enchères par les joueurs le mardi 22 mars à la patinoire de l’Illberg. 
 

Date des enchères :
Les enchères débuteront le dimanche 13 mars à 19h00 et se clôtureront le samedi 19 mars à 21h00 (heure flottante, lire plus loin). 
Les enchères se dérouleront sur le facebook des Scorpions en rubrique Photos. Placez votre enchère en commentaire de la photo du maillot que vous désirez acquérir.

Système d'enchères :
Le prix de départ est fixé à 50€.
Le palier minimum pour une enchère est de 5.00€.

Les montants comprenant des centimes ne sont pas autorisées (pas d'enchères à 60,01€).
Attention aux "enchères simultanées". Vérifiez bien que votre enchère est bien la plus élevée lorsque vous postez votre message. En cas d'enchères à montant égal, c'est la première postée qui est prise en compte.
Les maillots ont tous été portés en match, ils sont donc vendus en l'état. Comme ce sont des maillots joueurs (et non des "Replicas"), ils sont de grande taille : XL en principe pour les joueurs de champs, XXL pour les gardiens. Ce sont des pièces uniques dont le gagnant sera définitivement le seul possesseur. Les maillots ne pourront être ni repris, ni échangés, ni remboursés.

Seront également mis aux enchères :

– deux maillots, un rouge et un blanc, sans nom et signés par toute l’équipe.
– les maillots blancs de Ondrej Pozivil, Michal Psurny, Kevin Ottino et Michal Jeslinek

A noter que les maillots rouges et blancs de Psurny, Ottino et Jeslinek ne sont pas signés.

Fin des enchères :
Les enchères se termineront le samedi 19 mars à 21h00. L'heure de référence est celle de Facebook.
Néanmoins, afin d'éviter un engorgement de dernières minutes, si une enchère valide est proposée dans les dix dernières minutes de l'enchère, l'heure de clôture sera repoussée de 10 minutes, aussi souvent que nécessaire.

Exemple :
Le maillot de X a atteint un prix de 50€.
Un enchérisseur dépose une offre de 60€ à 20h57. 
La clôture de l'enchère est repoussée jusqu'à 20h57 + 10mn, donc 21h07.. 
Les enchères continuent et à 21h05 une enchère est déposée pour 90€. 
La clôture de l'enchère est de nouveau repoussée jusqu'à 21h15. 
Une nouvelle enchère tombe à 21h14 pour 100€.
Aucune autre enchère n'intervient par la suite. La mise aux enchères du maillot concerné est donc clôturée à 21h24:00 (une nouvelle enchère devra donc afficher au plus 21h23 pour être acceptée !).
Il ne sert donc à rien d'attendre la dernière seconde pour placer votre enchère ! 

Enchères à distance :
Vous pouvez enchérir et remporter un maillot même sans habiter à proximité de Mulhouse. Il suffira de rajouter à votre enchère le montant des frais d'envois en fonction du mode choisi (colis simple, suivi, en recommandé, etc…).
Nous contacter par le formulaire du site pour plus de renseignements.

Remise des maillots :
Les personnes qui auront remporté un maillot pourront se faire remettre le maillot par le joueur le mardi 22 mars à la patinoire de l'Illberg.

Les personnes qui n'ont pas de compte Facebook pourront envoyer une offre maximum par mail à communication@scorpionsmulhouse.fr avant samedi 19 mars à 18h. Nous placerons l'enchere pour eux avant 21h.

Suite à des tentatives de fraudes lors des enchères de la saison dernière, nous serons extrêmement vigilants sur ce point. En cas de fraude avérée, la ou les pesonnes incriminées seront bannies et ne pourront plus participer à la vente aux enchères

Paiement en liquide, par chèque ou par CB à la patinoire.

Publié le

L’oeil de Christer

Christer, la saison s’est terminée en quarts de finale dimanche soir. Quel premier bilan tires-tu de la saison des Scorpions ?
Nous démarions un nouveau cycle. Durant la saison nous avons amélioré notre fonctionnement autour de l’équipe. Tout le staff s’est approché du fonctionnement d’une équipe de haut niveau. On a fait un pas en avant dans la rigueur qui entoure les Scorpions, et le groupe semble y avoir très bien adhéré. Les résultats de l’équipe s’en sont ressentis, elle a gagné en régularité au fil de la saison. On l’a vu avec la belle série en fin de saison régulière, ponctuée par sept victoires consécutives. Malheureusement, l’équipe n’a pas été capable de répondre totalement présente pour les playoff. Elle n’a pas eu la capacité de pleinement montrer l’esprit guerrier qu’on aimerait voir en playoff. C’est d’ailleurs un paramètre que l’on va prendre en compte pour la saison prochaine, car ce n’est pas la première fois que l’on a ce sentiment après une élimination. C’est une déception pour l’équipe et pour nous tous de ne pas franchir les quarts de finale. Le travail fourni tout au long de la saison aurait mérité mieux.

Pas de répit pour le staff. On prépare déjà la saison prochaine ?
Oui, à vrai dire on n’a pas attendu que la saison soit terminée pour s’y mettre. Le souhait est de continuer avec un bon noyau de l’effectif actuel, ou des profils similaires. Le challenge est toujours le même d’améliorer l’équipe, son encadrement mais aussi d’investir pour la structuration du club dans son ensemble. Ce travail de structuration a pour but de rendre le club de plus en plus solide chaque saison. Ainsi le jour venu où nous pourrons sérieusement viser la Ligue Magnus, tout se fera dans la continuité. Ce doit être le résultat et la conséquence de ce travail de structuration. Pour ce qui est de l’équipe, nous allons chercher à l’améliorer en ajoutant du leadership et des joueurs qui pourront être décisifs dans les moments clés.

Doit-on s’attendre à beaucoup de changements dans l’effectif ?
La constitution d’un effectif est un travail très complexe, beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte. Ce n’est pas quelque chose dont a forcément connaissance le grand public. Parmi ces paramètres on peut citer : les moyens disponibles, la volonté du club et des joueurs de continuer ou non, le rôle que l’on peut proposer aux joueurs, le quota de joueurs formés localement (JFL), etc… Nous suivons de près certains joueurs, et un certain nombre de joueurs ont manifesté leur intérêt pour nous rejoindre. On peut ajouter à cela les longues listes de joueurs que les agents peuvent nous envoyer. Bref, les candidats ne manquent pas. On laisse actuellement les joueurs digérer l’élimination mais on va discuter rapidement avec eux, voir ce qu’ils comptent faire la saison prochaine. Difficile donc de quantifier à ce jour s'il y aura beaucoup de changement. Il y en aura forcément mais on a aimé ce qu’on a vu cette saison donc on souhaite de la stabilité.

Publié le

Résultats hockey mineur

U11
Mulhouse A 7-1 Epinal

U13
Mulhouse 7-5 Strasbourg

Publié le

Mulhouse-Neuilly

L'enjeu était tout aussi simple que la veille pour ce match n°3 des quarts de finale. L'équipe qui remportait le match se qualifierait et irait affronter Nice en demi-finale. Les Bisons portaient l'estocade en premier, en supériorité numérique, par Axel Rioux. Les Scorpions ne se laissaient pas abattre, déterminés à ne pas courir longtemps après le score. Michal Klejna égalisait dans une cage béante quatre minutes plus tard. Cesar Joffre doublait même la mise, comme hier, avant la fin du premier vingt.

Le match était très accroché mais aucune équipe ne profiterait davantage de ses jeux de puissance. En milieu de tiers médian, Alexandre Labonté égalisait. Là encore c'était un rappel de ce qui s'était passé vingt-quatre heures auparavant. Le reste du match ne voyait pas de but inscrit, Ramon Sopko et Mickaël Muller veillant au grain. Ce dernier donnait d'ailleurs plusieurs fois de sa personne, subissant plusieurs assauts au-delà des limites de l'acceptable. Un but était d'ailleurs refusé à Neuilly dans ce contexte, en troisième période.

Les deux équipes repartaient pour une prolongation de dix minutes. Les Scorpions pensaient bien faire la différence en mort subite, mais un but leur était refusé par le trio arbitral… La décision allait donc se faire aux tirs aux buts. Jan Prochazka lançait ses tireurs dans le même ordre qu'hier contrairement à son homologue nocéen. Raphaël Papa était contré par Sopko, Muller repoussait Tremblay. Rolands Vigners échouait de peu après une belle feinte, Labonté de même. L'impensable se produisait alors, lorsque l'attaquant canadien de Neuilly s'en allait charger le gardien des Scorpions. Chacun sera juge sur cette action, toujours est-il que le fautif a été prié de rejoindre les vestiaires. Bryan Ten Braak trompait Sopko, de même qu'Axel Rioux trouvait la faille. Bryan Ten Braak revenait alors tirer deux fois supplémentaires échouant une fois. Grandmaison et Rioux qualifiaient donc Neuilly au bout de la soirée…

La méldiction du quatrième perdure et la saison des Scorpions se termine ainsi, à domicile. Place désormais à l'intersaison, le staff du club va d'abord digérer cette déception puis tirer les enseignements de cette saison. On vous donne rendez-vous la saison prochaine à la patinoire, en attendant restez connectés pendant l'été, l'actualité ne s'arrête jamais !

P.S. : merci à tous pour votre soutien cette saison, et merci de nous avoir suivi et lu sur le site au quotidien !