Rencontre avec

Sandis Zolmanis

Sandis, quand as-tu démarré le hockey ?
J’ai démarré il y a treize ans dans ma ville natale de Valmiera, dans le nord de la Lettonie. 

Peux-tu nous décrire ta carrière à ce jour ?
Cela a vraiment été les montagnes russes, mais je sais qu’à la fin les choses se passeront bien. J’ai joué en Suède, aux Etats-Unis et en Lettonie. Je suis ravi de venir à Mulhouse.

Tu es très jeune, 23 ans, mais tu as déjà pas mal voyagé.
Oui et j’ai beaucoup apprécié cela. A chaque nouvelle expérience, j’ai beaucoup appris sur moi-même et c’est ce qui me fait progresser en tant que joueur mais aussi en tant qu’homme.

Est-ce très différent pour toi de vivre dans un autre pays ?
En fait, j’y suis habitué maintenant. C’était difficile quand j’étais plus jeune et inexpérimenté. Maintenant, je suis excité par les nouveaux challenges.

Pourquoi venir en France ? 
Un ami m’a dit beaucoup de bien du hockey en France et de Mulhouse. Il s’agit de Rolands Vigners ! La saison passée, j’ai joué trois matchs avec lui en équipe nationale lettone. On a même joué quelques foi sur la même ligne. Je me suis donc laissé tenter. J’ai également déjà passé des vacances dans plusieurs régions françaises et j’aime beaucoup ce pays.

La saison passée, tu as marqué 48 points pour l’équipe lettone du HK Kurbads. Félicitations !
Merci. C’était une très belle saison même si notre équipe était déçue de ne pas atteindre le dernier tour de la coupe continentale. Cette expérience fût néanmoins très enrichissante. 

Comment décrirais-tu ton jeu ?
Je suis un joueur de centre. Je ne suis pas le joueur le plus physique sur la glace, mais j’ai beaucoup appris dans ce domaine aux USA.

Quel est ton meilleur souvenir sportif ?
Je dirais mon premier but en équipe nationale. En plus c’était à Amiens, contre l’équipe de France ! J’espère pouvoir marquer beaucoup de buts lors de nos déplacements à Amiens cette saison.

Que penses-tu du championnat letton ?
Je pense que c’est une bonne ligue surtout pour les jeunes joueurs qui cherchent à progresser. Il y a quatre équipes de niveau très proche qui se disputent le titre tous les ans, c’est sympa. Je pense que la Synerglace Ligue Magnus est supérieure.

Qu’espères-tu de ta venue à Mulhouse ?
Au niveau hockey, j’en attends beaucoup. Le principal est d’aider l’équipe à gagner un maximum de matchs.

Veux-tu partager un hobby ?
J’aime vraiment l’aventure et le sport en général. L’été, j’adore le beach volley par exemple.

Que fais-tu durant l’intersaison ?
Je travaille ma condition physique six jours par semaine. J’essaie aussi de profiter un maximum de l’été chez moi.

Un petit mot pour les supporters ?
Je suis impatient de jouer à la patinoire de l’Illberg. J’ai entendu que c’était le meilleur public de France, alors je veux voir ça ! A très bientôt, en août. Salut !

Merci beaucoup Sandis et bienvenue chez les Scorpions Team Synerglace.

Rencontre avec

Partager sur