Rencontre avec

Kevin Lorcher

Bonjour Kevin, peux-tu nous dire comment tu as découvert le hockey ? 
Bonjour à tous. Tout simplement en passant devant un magasin de hockey en région parisienne quand j’étais petit, il y avait un mannequin en plastique équipé entièrement et j’ai dit à ma mère que je voulais être habillé comme lui. J’ai donc commencé à la patinoire de Courbevoie à l’âge de 4 ou 5 ans.

Peux-tu nous détailler ton parcours depuis que tu as démarré le hockey ?
Comme je disais j’ai commencé à Courbevoie, ensuite mes parents ont déménagé à Rouen. Vers 8-9 ans, j’ai donc rejoint Rouen. J’y ai joué plus de 10 ans, car c’est seulement à 19 ans que je suis parti pour Boston aux États-Unis. J’ai joué un an en Junior à Boston, année au cours de laquelle je prenais des cours d’anglais au Kings College. Ensuite, j’ai intégré l’Université de SNHU situé dans le New-Hampshire et j’y ai passé trois ans. Je suis ensuite rentré en France une fois diplômé et j’ai joué ma première année avec Strasbourg. Après cela au Gamyo d’Epinal la saison passée, et vous connaissez la suite...

Quel souvenir gardes-tu de tes années aux USA ?
Un souvenir incroyable ! Je referais tout pareil à chaque fois, sans hésitation ! Dans mon coeur je suis Franco-Américain, et j’y retourne quand je le peux.

As-tu des moments forts qui te viennent à l’esprit ?
J’en ai tellement... c’est difficile en quelques mots. Je dirais que le jour de ma graduation (NDLR, remise des diplômes) fut un moment particulier que je n’oublierai jamais, c’est certain. Un diplôme dont je suis très fier. J’ai vécu et fait tellement de choses incroyables là-bas que c’est impossible pour moi de résumer, je pourrais écrire un bouquin...

Ces deux dernières saisons, tu as joué à Strasbourg, Epinal et tu viens à Mulhouse. Tu es accro au Grand Est ?
(rires) Oui on me l’a déjà souligné ! Je commence à connaître un peu la région effectivement.. Mais non, pas spécialement. 

Tu as l’habitude des derbies de l’est. Que penses-tu de ces rencontres ? As-tu des souvenirs particuliers de ces derbies ?
J’aime bien ces matches, les supporters les affectionnent particulièrement aussi et ça donne une ambiance sympa. Quand les supporters de Mulhouse sont venus en nombre à Epinal, associés aux supporters Spinaliens que l’on connaît bien pour leur ferveur, c’était cool ! Tous les joueurs aiment jouer dans ce genre d’atmosphère. 

Peux-tu nous parler de cette dernière saison à Epinal ?
Le côté sportif a été une déception pour moi, d’un point de vue collectif. Être bon sur le papier ne sert à rien quand ton équipe est pourrie de l’intérieur. Ça a été une saison compliqué pour tous je pense.

Es-tu satisfait de ta saison passée avec dix-neuf points inscrits ?
Oui, je suis content. Encore plus étant donné que j’avais un rôle défensif, aligné sur le PK (NDLR, les infériorités), c’est très bien. Mais je pense aussi avoir prouvé que je peux jouer les rôles offensifs et faire encore mieux.

Comment es-tu arrivé à Mulhouse ? 
Après la saison avec Epinal, j’ai eu pas mal de contacts pour la saison à venir, dont Mulhouse. Nous sommes tombés d’accord avec Christer et me voilà aujourd’hui en Scorpions.

Tu connais des joueurs et membres du staff ici.
Oui je connais bien Erwan. Pour les joueurs j’ai déjà joué avec Hubert Genest, Seb Trudeau, Jordan Draper, Bryan Ten Braak, Rolands Vigners et Mika Muller.

Que penses-tu justement de la saison passée des Scorpions Team Synerglace ?
Des hauts et des bas durant la saison mais je retiens surtout la très bonne fin de saison régulière et les très bons matchs de Playoffs contre Grenoble. Pour moi même s’ils ne sont pas passés, ils ont très bien fini l’exercice 2017-2018.

As-tu déjà un avis sur la version 2018/2019 de ta nouvelle équipe ?
Je connais pas mal de gars déjà, de bonnes personnes, et j’ai de très bon potes dans l’équipe donc j’ai hâte de rejoindre le groupe. J’espère participer à l’éclosion d’un groupe vraiment soudé. Le reste on verra sur la glace.

Quelle est ton ambition en venant à Mulhouse ? Que penses-tu pouvoir apporter ?
Comme je l’ai dit avant, je peux apporter offensivement comme défensivement. J’espère trouver une bonne alchimie sur la glace avec les gars et apporter le plus possible au groupe, on verra au moment venu.

As-tu un objectif personnel ? 
J’essaye toujours d’avoir pour objectif personnel de faire mieux que la saison précédente. Être un meilleur joueur et un meilleur coéquipier chaque année. Le reste suivra.

Qu’as-tu prévu entre maintenant et la reprise ?
Je vais tous les matins de la semaine à la salle « Crossfit Ballers » à Rouen, où je prépare la saison avec d’autres athlètes. Ça travaille fort. Il y a un peu de vacances également pendant l’été c’est obligatoire !

As-tu une passion que tu souhaites partager ?
Je m’intéresse beaucoup à la nutrition, l’activité physique et à la santé humaine. Trois choses indissociables à mon sens. Nous sommes ce que nous faisons et mangeons.

Un petit mot pour les supporters mulhousiens que tu connais un peu …..
Effectivement... J’ai hâte de jouer sous les nouvelles couleurs du club et de rencontrer ses supporters. J’apprécie le partage entre joueurs et supporters, j’espère que l’on saura prendre du plaisir tous ensemble. À bientôt.

Merci beaucoup Kevin et Bienvenue à Mulhouse !
Manu

Crédit photo : Pascal - FB Gamyo's Photos

Rencontre avec

Partager sur