Rencontre avec...

Adrien Josse

Adrien, que dirais-tu à nos lecteurs pour te présenter ?
 J’ai 20 ans, je mesure 1m87 pour 72 kg. Je suis né Amiens. Je suis un garçon courtois et souriant, parfois timide. Depuis que j’ai 4 ans, je pratique le hockey sur glace au Coliseum d’Amiens. Durant toutes ces années, j’ai eu six titres de champion de France. J’ai aussi été sélectionné en équipe de France pour participer au championnat du monde U18 à Nice. J’ai eu la chance cette année d’être sélectionné en Ligue Magnus. J’aime transmettre ma passion du hockey sur glace aux plus jeunes. En parallèle de ce sport, je fais un BTS MUC.

Comment es-tu arrivé à la pratique du hockey ?
 Mon père m’a transmis sa passion pour le hockey sur glace. Il a vu son premier match adolescent pendant des vacances au sport d’hiver à Chamonix. C’est de là que sa passion est née. Depuis, il n’a pas raté un match des gothiques d’Amiens. Quand je suis né, il était logique pour lui de m’initier au hockey.

Quelles sont tes principales qualités, et les aspects de ton jeu que tu aimerais améliorer ?
Mes principales qualités sont ma vision du jeu, mon goût pour le collectif et mon agressivité devant la cage. En contre partie, je pense qu’il faut que je travaille autour de ma vitesse et développe ma masse musculaire.

À 18 ans, tu as eu l'occasion d'être titulaire en senior via une licence bleue à Asnières en Division 2.
 C’était une expérience enrichissante qui m’a permis d’acquérir l’expérience du haut niveau.

Tu as donc pu voir de l'intérieur la Ligue Magnus à Amiens, deux saisons de Division 2 à Asnières. Qu'attends-tu de cette saison au niveau intermédiaire, la Division 1 ?
Avec cette nouvelle expérience à Mulhouse, je souhaite franchir un nouveau cap et gagner en régularité pour pouvoir regoûter à la ligue Magnus, pourquoi pas avec Mulhouse.

Tu as aussi fréquenté les équipes de France junior, et disputé un mondial U18 à Nice en 2014. Un bon souvenir j'imagine...
Ma fréquentation aux équipes de France junior et Nice m’ont aussi permis d’accumuler de l’expérience. Il faut savoir que le sport de haut niveau demande des sacrifices : pas beaucoup de temps personnel, beaucoup de temps d’entraînement en plus de l’école, rythme soutenu, etc.… Je ne regrette pas !

Connais-tu déjà certains joueurs qui font partie de l'effectif des Scorpions ?
 Je connais Baptiste Goux.

As-tu des passions ? Qu'aimes-tu faire quand tu n'es pas à la patinoire ?
Autre que le hockey, j’aime le sport automobile, les jeux vidéos, les sorties entre copains et en famille.

Quel est ton programme pour cet été en attendant de rejoindre Mulhouse ?
Je me prépare tous les matins avec l’équipe professionnelle d’Amiens.

Tu peux terminer en adressant un mot à nos supporters et lecteurs...
Je suis impatient de rencontrer les supporters car j’ai pu regarder des vidéos où l’ambiance était de taille.

Rencontre avec...

Partager sur