Rencontre avec...

Magnus Lindgren

Magnus, peux-tu nous parler de ton parcours de hockeyeur ?
J’ai démarré le hockey à 5 ans. J’ai joué dans une petite ville qui s’appelle Vindeln jusqu’à l’âge de 14 ans. Ensuite, je suis passé au niveau supérieur et j’ai passé mes années juniors avec Björklöven qui est l’équipe principale de ma ville natale d’Umeå. Ensuite, je suis parti à Stockholm en senior, mais malheureusement je me suis blessé et ma saison s’est arrêtée très vite. Je suis retourné chez moi où j’ai évolué dans deux clubs différents sur trois saisons avant de venir en France. Les meilleurs souvenirs de ma période suédoise furent les années juniors, où j’ai côtoyé et affronté de très bons joueurs et me suis fait de bons amis.

Pourquoi être venu en France, à Nantes, en 2013 ?
Après avoir joué en senior et travaillé à temps partiel en parallèle, j’avais envie d’essayer autre chose. J’ai saisi ma chance et suis parti à Nantes. J’ai discuté avec plusieurs équipes dans différents pays, mais Nantes m’a semblé un endroit intéressant pour tenter une nouvelle aventure. 

Tu n’y es resté qu’une saison avant d’aller à La Roche/Yon.
Après ma saison à Nantes, j’ai passé l’été en Suède avec ma famille. Mon ami Justin Vienneau qui jouait avec moi à Nantes m’a appelé pour me dire que La Roche/Yon était intéressé par nous deux. Je ne connaissais pas du tout ce club, mais le coach m’a expliqué qu’il avait un challenge intéressant, celui de monter en D1. Cela m’a tenté et d’ailleurs nous sommes montés.

La saison passée, tu as fini meilleur pointeur de ton équipe avec 31 points (dans le top-10 de la D1) et un bilan très équilibré avec 16 buts et 15 assists.
Tu veux toujours être productif pour ton équipe. Marquer des buts est bien entendu agréable, mais le succès de l’équipe est tout ce qui compte vraiment.

Tu es grand (188 cm). Ton jeu est-il physique ?
Je dirais en effet que je suis un attaquant physique qui travaille très dur sur la glace et en dehors. Je pense avoir une bonne vision du jeu et être efficace devant la cage.

Que penses-tu de Mulhouse ?
J’ai été ravi quand le manager général, Christer Eriksson, m’a contacté. Je suis très excité à l’idée de défendre les couleurs des Scorpions et espère pouvoir les emmener vers la Ligue Magnus le plus vite possible. J’ai déjà joué à l’Illberg. C’est une belle patinoire avec des supporters bruyants et passionnés. Ça sera génial de jouer devant un tel public.

Tu as joué avec Jiri Blazek à La Roche/Yon.
Oui, pendant 2 saisons. Ca sera vraiment sympa de continuer à jouer avec lui. C’est un gardien très ambitieux et qui travaille très dur à tous les entrainements.

Quel est ton programme avant ton arrivée à Mulhouse ?
Je vais rester en Suède avec ma copine et ma famille. Je vais m’entrainer pour préparer au mieux cette prochaine saison. Je passe toujours mes étés en Suède, car j’aime y retrouver mes amis et ma famille. 

Connais-tu un peu l’Alsace ?
Je ne sais pas grand chose de la région et de la ville, mais du peu que j’ai vu, ça semble un endroit très bien. J’ai hâte de jouer avec les Scorpions devant tous ces fans passionnés. Je vous souhaite à tous un très bel été.

Bel été à toi aussi Magnus et bienvenue à Mulhouse ! Manu

Rencontre avec...

Partager sur