Rencontre avec...

Lucas Latreuille

Lucas, tu es tout jeune (19 ans), peux-tu nous décrire ton parcours ?
J’ai commencé le hockey à l'âge de 6 ans et demi. J'ai joué au club de Reims pendant 10 ans. J’y ai évolué dans les championnats élite en minimes et cadets. Vladimir Kovin et Yvan Bock ont été 2 de mes entraîneurs. J'ai eu la chance de connaître des sélections en équipe de France U16 et U18. Je suis ensuite parti à 17 ans aux Ducs D'Angers pour continuer à la fois en cadet et junior élite. J’y ai fait mes premiers pas l’année suivante avec l'équipe première en ligue Magnus sur la quatrième ligne. J'y suis resté deux ans et demi, puis j’ai rejoint Mulhouse courant novembre 2015. 

 De quelle région es-tu ?
Je suis né à Dijon, le pays de la moutarde ! Mes parents après un petit détour en Bretagne, nous ont emmenés à Reims. C’est là que j’ai fait mes débuts sur la glace. Ensuite j’ai poursuivi ma route en allant à Angers et maintenant Mulhouse. On va donc dire que je suis multi régions !

L’an passé, à Angers, tu as joué à la fois en U22 et en Magnus.
Oui, j’ai eu cette chance. Il y a un monde entre ces 2 niveaux, de rapidité, de technicité… J’ai beaucoup appris grâce aux joueurs et aux coachs que j’ai côtoyés. Des gars vraiment bien, et en tant que plus jeune j’ai toujours été accepté et traité comme un joueur à part entière même si j’avais quelques corvées. (rires) La première année, c’est la découverte et l’apprentissage. La seconde, c’est encore la même chose, mais tu as plus d’assurance et d’expérience. Alors tu bosses encore plus ou mieux. En tout cas il faut gagner sa place et toujours progresser. En U22, avec les jeunes on a bien sûr plus de temps de jeu. En Magnus c’est plus carré, construit.

Connais-tu un peu la D1 ?
Non. Je découvre. Entre regarder des matchs de D1 et y participer c’est différent. Je savais que le jeu y était de qualité et l’engagement total. En tout cas, pour moi qui dois progresser, c’est une excellente école de hockey. Les joueurs n’ont vraiment rien à envier à ceux de la Magnus. Ce qui est très sympa c’est l’ambiance qu’il y a au match à Mulhouse. Le public est vraiment à fond et c’est très motivant.

Connaissais-tu du monde à Mulhouse ?
J'ai connu ou du moins rencontré quelques joueurs lorsque j'étais à Reims, comme Kévin Ottino ou même Rolands Vigners, du temps où ces joueurs évoluaient en D1 et que je venais les voir aux matchs. Sinon je découvre des gars vraiment sympas et je perfectionne mon anglais avec eux ! Je ne connaissais le staff que par les renseignements que j’ai eu. Je savais l’exigence attendue et apprécie d’autant plus ma chance d’être là.

 Quel est ton style de jeu ?
Je suis plutôt porté sur l’attaque. Je suis un joueur qui possède une bonne vitesse. J’apprécie les situations de contre où je peux m'exprimer. J'aime par-dessus tout jouer collectif et créer des situations de décalage. Je pense qu’il faut que je gagne en masse musculaire pour être plus puissant. Mon poste est habituellement celui d’ailier, gauche ou droite peu importe, je m’adapte.

Connais-tu un peu l’Alsace ? Mulhouse ?
Je découvre ! Je suis déjà allé voir les marchés de noël de Mulhouse et Strasbourg. Je sais que la région est très belle, mais je n’ai pas vraiment le temps actuellement de visiter. J’espère que la saison prochaine j’aurai la chance d’en voir un peu plus et de mieux connaître les gens. J’ai de la famille sur Mulhouse et je compte sur eux pour connaître les coins sympas de la ville !

Quelles sont tes toutes premières impressions sur le club et les Scorpions ?
Très bonnes !! Même si je ne connaissais que deux joueurs, l’intégration s’est faite naturellement. De plus, en jouant tu partages alors plus de choses avec l’équipe. Je suis venu à Mulhouse pour tâcher de montrer mon potentiel et bien sûr continuer de progresser. J’ai beaucoup à apprendre du haut niveau et n’en suis qu’au début. Je pense que le club cherche à construire une équipe avec une ossature de joueurs expérimentés et avec des jeunes qui progresseront avec un schéma de jeu bien défini. J’espère m’y inscrire dans le temps.

Qu’as-tu découvert depuis ton arrivée ici ?
J’ai été invité dimanche dernier dans ma famille pour fêter la Saint Nicolas. J’ai découvert à cette occasion cette fête que nous ne connaissons pas beaucoup (voir pour moi pas du tout) ailleurs. Maintenant j’aime le pain d’épice et fais gaffe au père fouettard …

As-tu un message pour les supporters ?
Ici il y a une superbe patinoire pour jouer et recevoir les supporters. Continuez à nous encourager. La saison est serrée et il y a des playoff à venir si on se débrouille bien. Votre soutien et vos encouragements sont donc hyper importants. RDV à l’Illberg !!

Merci beaucoup Lucas et bienvenue à toi ! Manu

Crédit photo : Francis Larrède

Rencontre avec...

Partager sur