Pavel Mrna vous répond

Interview par les supporters

Comme promis, Pavel Mrna a répondu à vos questions dans une interview 100 % supporters. Découvrez ses réponses à vos questions !

Qu’est-ce qui t’a motivé à continuer l’aventure avec les Scorpions au printemps dernier ?
Nous avons connu une bonne saison, avec une équipe très soudée. J’avais envie de continuer ici. C’était aussi bon de savoir que Marty et Poggy (Ondrej Martinka et Pozivil, NDLR) continuaient et que Michal Kapicka arrivait.

Que penses-tu de l’équipe de cette saison par rapport à celle de l’an passé ?
Notre équipe cette saison est clairement plus forte que sa prédécesseure. Je pense que nous avons ce qu’il faut pour remporter le championnat !

Tu es actuellement le meilleur buteur du championnat. Qu’en penses-tu ?
Je suis content car je suis en réussite et je marque beaucoup. J’espère que ça va durer toute la saison ainsi, c’est mon meilleur moyen d’aider l’équipe à gagner ses matches.

Selon toi, que doit encore travailler l’équipe pour se hisser à un niveau supérieur ?
Je pense qu’on peut travailler l’aspect défensif de notre jeu. Parfois, nous avons aussi des difficultés sur les avantages numériques mais nous avons encore beaucoup de temps pour travailler tout ça d’ici les playoffs.

Il y a beaucoup de joueurs très talentueux dans l’équipe. Est-ce que ça te motive encore plus à essayer d’être le meilleur ?
Oui essayer d’être le meilleur est toujours une motivation. Mon but est de marquer des buts pour l’équipe et c’est ce que j’essaie de faire.

Te prépares-tu d’une manière particulière pour être un tel guerrier sur la glace ?
Non, rien de particulier. J’écoute mes chansons favorites et répète mentalement certaines situations de jeu.

En revanche en dehors de la glace tu sembles assez timide ?
Je peux être un peu distant avec les gens en dehors de la glace quand je ne les connais pas, j’imagine que ça peut expliquer que je paraisse timide.

De tous les buts que tu as marqués avec les Scorpions, y en a-t-il un que tu préfères ?
Non pas vraiment. Je suis content quand je marque tout simplement et que j’aide l’équipe à gagner.

À Reims tu as marqué un superbe troisième but. Comment te décides-tu de tenter ce geste ?
J’avais déjà essayé de marquer ainsi il y a trois ans. Depuis je me suis pas mal entraîné à le faire. À Reims j’ai tout simplement tenté le coup et ça a marché, ça fait plaisir.

Quel est ton meilleur souvenir avec les Scorpions jusqu’à présent ?
C’était la saison dernière, le troisième match des quarts de finale face à Nice. Nous nous sommes qualifiés en prolongation. C’était probablement le meilleur moment.

Quel est ton sentiment de ne pas jouer à l’Illberg cette saison ?
Eh bien j’adorais cette patinoire de l’Illberg. C’était proche de mon logement, les installations sont très bonnes. À Decathlon, il fait parfois très froid et l'on a eu quelques problèmes de glace. Jouer à domicile à Colmar n’est pas si mal, mais rien ne peut remplacer le vrai domicile de l’équipe. Donc oui ça me manque un peu. Nos fans nous suivent à Colmar et nous encouragent, il faut les remercier !

Y a-t-il un joueur en Division 1 que tu préférerais avoir dans ton équipe que chez un adversaire ?
Oui… C’est Michal Kapicka !

Comment es-tu venu au hockey ?
C’est un ami qui m’a emmené découvrir le hockey, j’ai commencé à jouer à l’âge de huit ans.

Tu as joué dans beaucoup d’équipes en République Tchèque. Peux-tu nous expliquer le système là-bas ?
Mon club d’origine est le Sparta Prague. Ils envoient toujours leurs jeunes joueurs dans d’autres équipes en divisions inférieures pour jouer régulièrement. C’est pour cela que j’ai joué dans pas mal d’équipes différentes.

Tu as toujours joué en République Tchèque. Qu’est-ce qui t’a motivé à venir en France ?
J’avais envie d’aller jouer à l’étranger. Et dans le championnat tchèque ils ont mis en place une nouvelle règle pour obliger les équipes à faire jouer leurs jeunes joueurs. C’était donc le bon moment pour moi, j’ai eu une offre de Mulhouse. Comme j’en avais entendu du bien, j’ai décidé de venir ici.

Un entraîneur dans ta carrière t’a-t-il particulièrement influencé ?
Oui, il s’appelle Marian Jelinek. Il m’a entraîné chez les adultes. C’est un excellent entraîneur, très psychologue.

Avais-tu une idole quand tu étais jeune ?
Oui, mon idole de hockey était Joe Sakic des Colorado Avalanches.

Pratiques-tu d’autres sports que le hockey ?
Pendant l’été je pratique le roller hockey dans le championnat élite de République Tchèque. Depuis cinq ans je pratique également la boxe thaïlandaise.

Que fais-tu durant l’été quand la saison s’arrête ?
L’été j’essaie de profiter de ma famille et de mes amis étant donné que je suis loin d’eux et que je ne les vois pas durant la saison. J’essaie aussi d’en profiter pour faire de bons repas et boire les meilleures bières tchèques !

As-tu déjà essayé la gastronomie alsacienne ?
Pour être honnête, je n’ai pas encore particulièrement essayé. En revanche j’ai goûté les vins alsaciens. De manière générale j’apprécie la cuisine tchèque et italienne. À la fin de la saison, je veux goûter les escargots et les cuisses de grenouilles.

Pavel Mrna vous répond

Partager sur