Mulhouse-Val Vanoise

Une victoire importante mais difficile

Cette rencontre marque le retour sur le banc de l'Illberg de Christer Eriksson. Le jeu est rapide et offensif, mais on sent les Scorpions tendus après une semaine difficile. Les Bouquetins sont très rapides, surtout en contre. On va d’une cage à l’autre. La première période est aussi marquée par de très nombreuses pénalités. Les locaux se montrent une fois de plus très solides en infériorité numérique, même à 3 contre 5 pendant deux minutes. A l’inverse, ils profitent de leurs avantages numériques. Après leur première phase à 5 contre 4, puis quelques secondes à 5 contre 3, Kenny Martin ouvre le score. Les Scorpions Team Synerglace bénéficient d’une deuxième opportunité en double supériorité. Ils font le siège de la cage adverse et c’est Maxime Suzzarini de près qui loge la rondelle dans les filets pour le 2-0. Les joueurs de Christer Eriksson, sans être très dominateurs, se montrent réalistes. A deux minutes de la fin de la période, les visiteurs profitent à leur tour d’un Power Play pour revenir à 2-1. Quelques secondes plus tard, Kalinovic est coupable d’un très mauvais geste puisqu’il charge Vigners par derrière la tête contre la vitre. Le Letton restera au sol plusieurs minutes et Kalinovic est très logiquement exclu. Suzzarini veut venger son partenaire. Il est envoyé aux vestiaires par l’arbitre.

Début du second acte. Val Vanoise est toujours là, et bien là. Les Alsaciens perdent le palet derrière leur cage et Pascal égalise. Les locaux sont fébriles et Wagret permet aux siens de passer devant (2-3) à peine neuf secondes après l’égalisation. Mulhouse domine, mais les Bouquetins sont toujours dangereux en contre. Les Scorpions pressent en PP et 10 secondes après la fin de la supériorité, Jurik égalise sur un rebond. Une minute plus tard, Vigners, remis de sa charge, fait un très beau travail et offre une passe très opportuniste à Arès qui inscrit le 4-3.

Les Scorpions Team Synerglace entament le troisième tiers avec un maigre avantage (4-3). Ils réussissent à contenir leur adversaire et ont la possession du palet. Les Bouquetins ont des occasions de revenir, mais la fatigue se fait ressentir. Les locaux tiennent et Blazek sauve les siens à trois minutes du terme en gagnant son un contre un.

Christer Eriksson est soulagé par cette victoire très difficile qui conclut une semaine forcément particulière pour l’équipe suite au départ de Jan Prochazka. Les Bouquetins se sont montrés très vaillants et devront encore se battre pour conserver leur place dans les huit premiers. La victoire de ce week-end qualifie mathématiquement les Scorpions Team Synerglace pour les playoff ! La deuxième place est confortée suite à la défaite de Tours à Brest. Maintenant, direction Neuilly ! A noter que les Bisons n’ont pas joué hier soir suite à un problème de surfaceuse.

Retrouvez très prochainement les interview des deux coaches et le résumé du match sur notre chaine youtube : https://www.youtube.com/channel/UCzaG_lcY_ZrSdbEs1nnQKLQ

Ci-dessous les résultats de la 19ème journée de Division 1 - Samedi 14 janvier :
Mulhouse 4-3 Val Vanoise (2-1 ; 2-2 ; 0-0)
Dunkerque 4-5 Anglet (0-3 ; 0-1 ; 4-1)
Brest 6-3 Tours (1-1 ; 2-2 ; 3-0)
Cholet 5-10 Briançon (1-4 ; 2-6 ; 2-0)
Caen 1-5 La Roche-sur-Yon (1-1 ; 0-1 ; 0-3)
Neuilly-sur-Marne - Clermont-Ferrand (reporté)
Exempt : Nantes

Mulhouse-Val Vanoise

Partager sur