Mulhouse-Rouen

Deux points mérités

Les Scorpions Team Synerglace accueillaient hier soir à la patinoire de l’Illberg les Dragons de Rouen, deuxièmes au classement de la SAXOPRINT Ligue Magnus. Fabrice Lhenry effectuait sa première apparition à Mulhouse avec le rôle d’entraîneur. Christer Eriksson lançait Sébastien Raibon dans la mêlée pour protéger le filet mulhousien.

L’entame de match fut bonne côté Scorpions, avec la possession du palet et des Dragons contraints de passer du temps en zone défensive. Leur premier tir cadré n’arriva d’ailleurs qu’à la moitié de la période, mais déjà sur une action chaude Un beau mouvement de Ritz et Deschamps permettait d’ailleurs à ce dernier d’ouvrir la marque. Une minute plus tard, Hubert Genest trouvait la lucarne de Papillon depuis la ligne bleue pour l’égalisation. Sur leur lancée, les Scorpions doublaient la mise dix secondes plus tard avec Anton Östman qui mystifia le gardien. Wohlberg égalisait deux minutes plus tard et l’on rentrait aux vestiaires sur un score de parité !

Le combat reprenait de plus belle en deuxième période et l’on assistait à un match plaisant à la patinoire. Les esprits s’échauffaient un peu, les arbitres envoyaient se calmer Bryan Ten Braak ainsi que les Rouennais Stehlik et Langlais. Les Dragons reprenaient l’avantage en infériorité numérique grâce à un but de Wohlberg.

Rouen commençait à poser la main sur la rencontre en troisième période. Langlais marquait d’ailleurs en avantage numérique pour donner deux longueurs d’avance aux Normands. Il restait alors dix minutes à jouer pour tenter de renverser une montagne… Cela commençait bien avec un but d’Arturs Sevcenko qui récupérait un palet au second poteau. Et à trois minutes du terme, une splendide action collective était conclue par Yorick Treille pour l’égalisation dans une Illberg en ébullition ! Kevin Hecquefeuille manqua même un ultime face à face avec Papillon, les deux équipes allaient en prolongation.

La prolongation était très prenante, chaque équipe alternant les longs temps de possession du palet. Les locaux profitaient d’un avantage numérique, sans pour autant le convertir. Yorick Treille touchait le poteau… Les deux équipes avaient besoin d’une séance de tirs au but pour se départager. Nicolas Ritz s’élançait le premier mais voyait son tir bloqué par Sébastien Raibon. Rolands Vigners ne manquait pas le coche et trompait Papillon. Marc-André Thinel égalisait, mais Tommi Paakkolanvaara redonnait l’avantage aux Mulhousiens. Nicolas Deschamps manquait le cadre, les Scorpions l’emportaient !

Dave Wohlberg pour Rouen et Hubert Genest pour Mulhouse ont été désignés meilleurs joueurs de la rencontre. A l’issue de la rencontre le club a remis un chèque de 1500 € à la Ligue contre le Cancer, représentant les bénéfices de la vente des maillots portés au mois d’octobre rose et remis aux vainqueurs hier soir après la rencontre également.

On se retrouve dès mardi à la patinoire de l’Illberg… pour un remake contre les Dragons de Rouen. Ce sera cette fois en huitièmes de finale de la Coupe de France. Pensez à acquérir vos billets en prévente : cliquez ici.

Les autres résultats de la soirée :
Nice 6-3 Epinal
Lyon 4-2 Angers
Chamonix 0-3 Gap
Amiens 3-1 Bordeaux

Mulhouse-Rouen

Partager sur