Mulhouse - Nice

Trois points au bout du suspense

Les Scorpions Team Synerglace reçoivent les Aigles de Nice et veulent enchainer après la belle victoire à Strasbourg. Ils entament la rencontre de très belle manière et dominent leurs adversaires. A la cinquième minute, Jurik servi par Östman décale magnifiquement Vigners qui ouvre le score. Les locaux poussent et quatre minutes plus tard, le capitaine Cruchandeau lâche un très beau tir de loin qui est dévié par Sevcenko. Mulhouse mène 2-0 ce qui n’était encore jamais arrivé cette saison. Les joueurs de Christer Eriksson ont bénéficié de 5 jours sans match et sont bien en jambes. Ils maîtrisent ce premier acte, mais sont très sévèrement pénalisé deux fois de suite en toute fin de période.

Nice n’en demande pas tant. Les joueurs de Stanislav Sutor sont en double supériorité numérique et ne laissent pas passer l’occasion de revenir dans le match par Bagin. Les Haut-Rhinois jouent moins bien et les Aigles prennent leur envol. A la mi-match, l’arbitre accorde une pénalité à nouveau généreuse aux visiteurs. Cette fois-ci c’est Hampl qui ramène les siens à hauteur. Tout est à refaire pour les Mulhousiens.

Nice démarre la troisième période reboosté et prend pour la première fois l’avantage au bout de deux minutes. C’est dur pour les Scorpions Team Synerglace qui menaient 2-0. Néanmoins, ils montrent une fois de plus qu’ils savent réagir. Exactement deux minutes après le 2-3, Jurik égalise en power play. Les locaux sont relancés. La fin de match est indécise, mais Östman magnifiquement servi par Hecquefeuille inscrit le but victorieux sur un tir instantané. Les joueurs de l’Illberg maîtrisent les quatre dernières minutes sans être particulièrement mis en danger.

Voilà une très belle victoire et trois points de plus pour les Mulhousiens qui raccrochent le bon wagon.

Ce fût une fois de plus un très beau match contre les Aigles, une équipe toujours très agréable à jouer et comme d’habitude un résultat indécis.

Christer Eriksson est ravi du comportement de ses joueurs qui endossent maintenant leurs habits de la SAXOPRINT Ligue Magnus.

Ce sont d’ailleurs quatre buteurs différents, tous en D1 l’an passé qui ont marqué.

N’hésitez pas à consulter la chaine YouTube ScorpionsTV.

Vous y trouverez les réactions d’après-match du coach niçois Stanislav Sutor toujours très fair-play, Louis Belisle, Christer Eriksson et Axel Rioux.

VENEZ NOMBREUX LE PROCHAIN WEEK-END POUR DEUX RENCONTRES CLES CONTRE ANGERS ET CHAMONIX !

Mulhouse - Nice

Partager sur