Mulhouse-Neuilly

Une fin cruelle

L'enjeu était tout aussi simple que la veille pour ce match n°3 des quarts de finale. L'équipe qui remportait le match se qualifierait et irait affronter Nice en demi-finale. Les Bisons portaient l'estocade en premier, en supériorité numérique, par Axel Rioux. Les Scorpions ne se laissaient pas abattre, déterminés à ne pas courir longtemps après le score. Michal Klejna égalisait dans une cage béante quatre minutes plus tard. Cesar Joffre doublait même la mise, comme hier, avant la fin du premier vingt.

Le match était très accroché mais aucune équipe ne profiterait davantage de ses jeux de puissance. En milieu de tiers médian, Alexandre Labonté égalisait. Là encore c'était un rappel de ce qui s'était passé vingt-quatre heures auparavant. Le reste du match ne voyait pas de but inscrit, Ramon Sopko et Mickaël Muller veillant au grain. Ce dernier donnait d'ailleurs plusieurs fois de sa personne, subissant plusieurs assauts au-delà des limites de l'acceptable. Un but était d'ailleurs refusé à Neuilly dans ce contexte, en troisième période.

Les deux équipes repartaient pour une prolongation de dix minutes. Les Scorpions pensaient bien faire la différence en mort subite, mais un but leur était refusé par le trio arbitral... La décision allait donc se faire aux tirs aux buts. Jan Prochazka lançait ses tireurs dans le même ordre qu'hier contrairement à son homologue nocéen. Raphaël Papa était contré par Sopko, Muller repoussait Tremblay. Rolands Vigners échouait de peu après une belle feinte, Labonté de même. L'impensable se produisait alors, lorsque l'attaquant canadien de Neuilly s'en allait charger le gardien des Scorpions. Chacun sera juge sur cette action, toujours est-il que le fautif a été prié de rejoindre les vestiaires. Bryan Ten Braak trompait Sopko, de même qu'Axel Rioux trouvait la faille. Bryan Ten Braak revenait alors tirer deux fois supplémentaires échouant une fois. Grandmaison et Rioux qualifiaient donc Neuilly au bout de la soirée...

La méldiction du quatrième perdure et la saison des Scorpions se termine ainsi, à domicile. Place désormais à l'intersaison, le staff du club va d'abord digérer cette déception puis tirer les enseignements de cette saison. On vous donne rendez-vous la saison prochaine à la patinoire, en attendant restez connectés pendant l'été, l'actualité ne s'arrête jamais !

P.S. : merci à tous pour votre soutien cette saison, et merci de nous avoir suivi et lu sur le site au quotidien !

Mulhouse-Neuilly

Partager sur