Mulhouse-Mont-Blanc

Les Yétis surprennent les Scorpions

La rencontre se déroule dans la magnifique St. Jakob-Arena. Les supporters mulhousiens se sont déplacés en grand nombre (plus de 2000). Le président Ludovic Hajosi remercie chaleureusement les responsables de la patinoire de Bâle avant de demander une minute de silence. Celle-ci sera suivie d’une Marseillaise poignante, lancée spontanément pas les Ultras.

La patinoire est grande et la glace également, offrant des zones offensives très larges. Les 2 équipes cherchent à prendre leurs marques. Mulhouse domine la rencontre, mais peine à profiter des multiples (4) situations d’avantage numérique. Les Scorpions ouvrent néanmoins le score par Kapicka après un très beau une-deux avec Mrna. On pense alors que le plus dur est fait et les locaux continuent de se procurer de nombreuses occasions, mais Tom Charton est très solide. Les Scorpions jouent avec beaucoup (trop) de relâchement et c’est alors qu’ils évoluent en supériorité numérique qu’ils offrent l’égalisation aux Yétis qui rentrent aux vestiaires sur un score de parité 1-1.

Les joueurs de Christer continuent à se montrer dangereux. Vigners mais aussi Mrna tirent sur les montants alors que Joly très en jambes est tout proche du 2-1. Les Scorpions semblent supérieurs aux Yétis, mais trop faciles. Il se font surprendre en contre par Ranzoni. Deux minutes plus tard, c’est un défenseur mulhousien qui dévie la rondelle dans sa propre cage. Les Yétis mènent 3-1 au bout de 33 minutes.

La troisième période démarre sur ce score de 1-3. A la 45e minute, Jurik, sert magnifiquement Joly qui doit s’y prendre à 2 fois pour tromper un excellent Charton de près. Il ramène son équipe à une longueur. Malheureusement, c’est encore une erreur des locaux qui permet à Mont-Blanc de reprendre de l’air. Vingt secondes plus tard, Dubé dévie un tir de Borysenko (lui aussi très en forme). 3-4 et il reste 14 minutes à jouer. Les Scorpions poussent, mais les Yétis se créent d’énormes occasions en contre. L’arbitre, auteur d’un très bon match, pénalise Cocar pour retenir. Les Mulhousiens finissent la rencontre à 5 puis 6 (avec la sortie de Richard) contre 4, mais les Yétis restent solides jusqu’au bout.

Quel dommage ! Les circonstances étaient exceptionnelles, mais les Scorpions n’ont pas su en profiter à l’énorme déception de leur coach et de leurs supporters.

Ci-dessous les autres résultats de la soirée :
Nice 7-3 Courbevoie
Anglet 3-2 Neuilly-sur-Marne
Toulouse-Blagnac 2-5 Tours
Reims 4-5 Nantes

Mulhouse-Mont-Blanc

Partager sur