Mulhouse-Gap

Les Scorpions font tomber les leaders

Après trois défaites consécutives, un sacré défi se présentait aux Scorpions Team Synerglace avec la réception des Rapaces de Gap, champions de France en titre et leaders invaincus de SAXOPRINT Ligue Magnus. Le groupe était au complet et Sébastien Raibon débutait devant le filet mulhousien. Le match débutait mal pour les locaux, avec un but de Lewis dès la cinquième minute de jeu. Une fois encore, les Scorpions devaient courir après le score. C’est Branislav Rehus qui égalisait face à son ancienne équipe. En fin de période, sur la première situation spéciale de la rencontre, Yorick Treille inscrivait son sixième but de la saison. Mais Gap revenait au score vingt-deux secondes plus tard, McDonald défiant les lois de la gravité. Deux buts partout, la première sirène retentissait à la patinoire de l’Illberg.

Mulhouse tuait une pénalité en début de tiers médian. A mi-match, Campbell redonnait de l’avance aux Rapaces alors que l’on pensait le palet gelé par Raibon… Gap sauvait ensuite les meubles réduit à trois quelques instants plus tard. Le match était engagé, et plaisant à voir pour le public. Mulhouse égalisait une nouvelle fois en fin de période, Rehus signait un doublé à quatre minutes de la sirène. Les deux équipes rentraient à nouveau aux vestiaires dos à dos.

Gap reprenait l’avantage en début de troisième période sur une merveille de but collectif. Les Scorpions ne lâchent décidément rien, même plusieurs fois menés. Ils allaient faire le siège de la cage gapençaise pendant le reste de la période. La solution arrivait en supériorité numérique. Adam Havlik lançait du haut des cercles, trouvant la faille pour fêter son premier but en championnat avec les Scorpions. Gap poussait dans les deux dernières minutes, mais les Scorpions arrachaient le point du match nul.

La prolongation était nettement dominée par les locaux. Un cinglage de Glen sur Raibon offrait même une supériorité numérique de deux minutes, non convertie malgré plusieurs situations chaudes. Gap obtenait également sa chances en contre. C’est finalement Milan Jurik qui grattait un palet en zone offensive et servait Rolands Vigners sur un plateau pour délivrer une patinoire de l’Illberg en ébullition ! Gap tombait pour la première fois cette saison tandis que les Scorpions Team Synerglace fêtaient leur deuxième victoire de la saison (toutes deux en prolongation), la première à domicile. Branislav Rehus et Chad McDonald étaient récompensés pour leur match.

La suite des évènements arrive très vite. Les Boxers de Bordeaux seront en effet à l’Illberg dès mardi soir pour une autre belle affiche. La billetterie est ouverte : cliquez ici.

Mulhouse-Gap

Partager sur