Mulhouse-Chamonix

Une victoire si précieuse

Les Scorpions Team Synerglace accueillent Chamonix qui pointent juste derrière eux au classement. Treille, Havlik, Genest et Raibon sont absents, ce qui oblige le coach suédois à adapter ses lignes. Le match est très important pour les deux équipes. L’enjeu tue le jeu dit-on et c’est un peu le cas dans la première période. Pourtant, les locaux obtiennent un avantage numérique dès la première minute. La rondelle circule jusqu’à Hecquefeuille dont le tir de la ligne bleue fait mouche au bout de cinquante-huit secondes ! Malgré l’ouverture du score, le jeu est haché et très défensif. Les Pionniers bénéficient d’une supériorité et se montrent plus pressants. Néanmoins, les deux équipes se neutralisent jusqu’à la fin de la période.

Le deuxième acte démarre sur le même rythme. Chamonix trouve la faille pour revenir à 1-1 par Juha. Les joueurs de Christer Eriksson mettent un peu plus de rythme, mais le tir de Seda touche le montant. A cinq contre quatre, les Mulhousiens font patiemment circuler le palet. Rubes décale magnifiquement Sevcenko qui redonne l’avantage à son équipe. Les bleus marquent deux buts sur trois occasions en power play. Alors qu’on se dit que les Alsaciens sont bien lancés, moins d’une minute plus tard, une perte de palet permet à Rundgren d’égaliser de près. Surek ne peut rien faire, 2-2. Cinquante-six secondes plus tard, Rubes gagne sa mise en jeu qui file vers Ostman en retrait. Le suédois tire instantanément et surprend Sabol. 3-2. C’est la troisième fois que les Scorpions mènent au score. Le jeu est plus débridé et vivant. Glévéau et Cruchandeau s’en vont ensemble en prison et le jeu se poursuit à quatre contre quatre. Cela crée plus d’espace et Vigners en profite pour le 4-2, un peu aidé par le portier alpin. On file tout droit vers la fin de la période. Mulhouse conserve le palet jusqu’à la dernière seconde quand Hecquefeuille sert Quessandier dont le tir lontain trompe une nouvelle fois Sabol. 5-2 juste avant le gong !

L’Illberg respire. Ses joueurs abordent le dernier acte avec trois buts d’avance. Ils maîtrisent leurs adversaires. Les Pionniers dominent, mais Mulhouse est bien en place. Les minutes défilent et Surek est une fois de plus très solide dans sa cage. Dans les dernières minutes, le coach de Chamonix sort son gardien alors que son équipe bénéficie en plus d’un avantage numérique. Même à quatre contre six, les locaux résistent. Ten Braak se bat comme un diable et récupère la rondelle. Il part seul la loger dans la cage adverse déserte. Cette fois-ci, c’est fini. Victoire 6-2 des Scorpions.

Ce résultat est primordial en vue d’éventuels play-down et permet aussi aux Alsaciens de revenir à deux points d’Epinal et de Nice ! Un vrai match à trois pour la dernière place en play-offs. Quand on sait que Mulhouse ira défier Nice dès mardi et se rendra à Epinal la semaine suivante, tout est encore jouable. Ce championnat est magnifique !

N’hésitez pas à regarder les interviews d’après match des deux coachs qui se connaissent bien et s’apprécient (vous verrez sur la vidéo, ça chambre…) et également l’homme du match Martin Surek. Tout cela sur ScorpionsTV. Vos joueurs seront de retour dès vendredi pour la réception des Lions de Lyon ! Venez nombreux !! Ils ont vraiment besoin de vous !

Ci-dessous les résultats complets de la 37ème journée de SAXOPRINT Ligue Magnus (Dimanche 21 janvier)
Lyon 2-3 Bordeaux
Grenoble 7-1 Amiens
Rouen 5-1 Gap
Épinal 4-5 Nice
Angers 4-3 Strasbourg
Mulhouse 6-2 Chamonix

Mulhouse-Chamonix

Partager sur