Mulhouse - Chamonix

Un week-end à quatre points

Les Scorpions Team Synerglace ont à peine eu le temps de retirer les patins qu’ils sont de retour sur le glace pour une rencontre très importante contre une équipe de Chamonix placée juste derrière eux. Ils dominent le début de la rencontre, mais n’ont pas la même intensité dans le jeu que la veille ou lors des précédents matchs. Chamonix n’est pas très dangereux et ne s’offre que très peu de tirs, mais se montre extrêmement réaliste. Les Pionniers inscrivent deux buts en moins d’une minute pour mener 2-0 à la onzième minute. C’est cruel pour les locaux, mais ceux-ci nous ont montré depuis le début de la saison qu’il savaient réagir. Juste avant la fin de la première période, Paakkolanvaara et Vigners ramènent leur équipe à hauteur. 2-2 à la fin de la période.

Mulhouse poursuit sur sa lancée et profite d’un avantage numérique pour passer devant pour le première fois grâce à l’inévitable Treille. Le jeu est bien moins plaisant que lors des précédentes rencontres avec des Haut-Rhinois usés (physiquement et moralement) par leur match de la veille et des visiteurs qui ont eu huit jours de repos, mais ne créent pas beaucoup de jeu. Le portier, Sabol, fait également un très bon match et maintient son équipe à flot. Les choses se dégradent suite à une très vilaine charge de Biscard sur Havlik. Biscard est exclus, mais Hecquefeuille qui a répondu à la provocation le rejoint aux vestiaires. Après un long arrêt, le jeu reprend à quatre contre quatre. Les joueurs de Christer Eriksson sont déstabilisés et encaissent deux buts en deux minutes, dont le dernier à la sirène. Chamonix repassent devant (4-3) se montrant une fois de plus très opportuniste.

Le public est inquiet, car leur équipe semble au bout du rouleau, mais les Scorpions Team Synerglace font preuve d’un courage magnifique et ne lâchent rien. Alors que les minutes défilent et que le rythme baisse, Östman égalise à trois minutes de la fin du temps règlementaire. 4-4 !

On est donc parti pour une nouvelle prolongation (à 3 contre 3) et comme très souvent, celle-ci ne dure pas longtemps. C’est Esipov qui ouvre son compteur, magnifiquement servi par Rubes.

Le fidèle public est également récompensé. Les Alsaciens remportent la victoire et deux points de plus. Il n’ont pas fait le plein sur le week-end, mais remportent deux victoires et quatre points dans des circonstances difficiles. Ils passent à la neuvième place et reste l’équipe qui a disputé le plus nombre de matchs !

Ils s’en vont défier Grenoble puis Bordeaux sur leurs glaces ainsi qu’Amnéville en coupe de France. Le retour à l’Illberg n’est prévu que le 29 octobre contre Amiens !

Nous souhaitons un bon voyage à nos Scorpions, mais avant cela du repos plus que mérité.

Mulhouse - Chamonix

Partager sur