Mulhouse-Brest

Le récital mulhousien

Pour le dernier match à domicile de la saison régulière, Christer Eriksson était privé de Ruslan Borysenko. Dans les buts, Jiri Blazek était aligné, c’était Guillaume Duquenne qui gardait le filet brestois. Ce sont les visiteurs qui réalisaient la meilleure entame de match. Ils confisquaient le palet et passaient de longues minutes en zone offensive. Michal Petira provoquait un pénalty… mais l’enchaînement de Kolodziejczyk était bloqué par Blazek. Le premier avantage numérique des visiteurs était sereinement annihilé. Les Scorpions sortaient peu à peu du bois et Brest se mettait à la faute. Double pénalité à Bernard. Les Scorpions Team Synerglace s’installaient et Rolands Vigners concluait acrobatiquement une action initiée par Arturs Sevcenko. Quelques minutes plus tard, Roope Nikkilä s’offrait un doublé en deux minutes ! Trois buts à rien, les Scorpions avaient fait le trou et touché moralement les Albatros en fin de première période.

Le récital mulhousien continuait en deuxième période. Sevcenko lançait Vigners à merveille, ce dernier mystifiant Duquenne avant d’aller fêter son but devant la tribune Ultras. Brest commençait alors à durcir le jeu. Les esprits s’échauffaient lorsque Dana chargeait dangereusement Vigners contre la bande, tête la première... Sevcenko partait également au cachot pour avoir défendu son coéquipier. Petr Gewiese manquait le cinquième but en voyant son tir s’écraser sur la barre transversale. Un cinquième but qui arrivait de la crosse de Kenny Martin. En avantage numérique, l’attaquant repositionné hier soir en défense envoyait la rondelle dans le trafic et trouvait le fond du filet. La deuxième période se terminait sur la marque de cinq buts à zéro en faveur des Scorpions Team Synerglace.

La troisième période voyait Arturs Sevcenko inscrire un doublé à son tour, ce fut une soirée à quatre points pour le jeune attaquant letton. Brest, décidément pas verni, touchait l’aluminium deux fois en trente secondes par Power et Kolodziejczyk. Christer Eriksson prenait alors son temps-mort pour remettre un peu d’ordre dans la maison. Charles Wells manquait d’alourdir la marque en échouant sur penalty. Les Scorpions Team Synerglace se sont donc largement imposés (7-0) face aux Albatros de Brest, quatrièmes au classement. Jiri Blazek signait là son troisième blanchissage de la saison et Charles Wells était désigné homme du match côté mulhousien. Notons enfin que l’Illberg affichait une fois encore complet hier soir. Pour la deuxième saison consécutive, et on peut l’affirmer avant la dernière journée, Mulhouse et la patinoire de l’Illberg ont la meilleure affluence de Division 1 ! Merci à tous pour votre soutien !

La défaite d’Anglet à Briançon permet aux Scorpions de reprendre la deuxième place à une journée de la fin du championnat. Une dernière journée qui sera palpitante à tous les niveaux. En effet, à part Briançon (1er), Dunkerque (12e) et Clermont (13e, qui a fêté hier sa première victoire de la saison), toutes les équipes peuvent encore perdre ou gagner une place au classement ! Il faudra donc attendre samedi prochain pour découvrir nos adversaires pour les quarts de finale.

Les résultats de la soirée :
Nantes 4-7 Cholet 
Neuilly/Marne 3-2 Caen 
Val Vanoise 6-2 Dunkerque 
Briançon 2-1 Anglet 
Clermont 3-2 La Roche/Yon

Mulhouse-Brest

Partager sur