L’oeil de Christer

U17, U20 et entente avec Colmar

Les Scorpions Team Synerglace ont connu une bonne saison pour leur retour dans l’élite. Mais il y a eu des bons résultats également chez les jeunes Mulhousiens, et une entente renforcée avec le club de Colmar est en train de voir le jour afin d’améliorer encore la formation des jeunes hockeyeurs dans notre département. Christer Eriksson nous en dit un peu plus aujourd’hui.

Christer, commençons par parler de l’équipe U20 qui a vu le jour l’été dernier. Quel est ton avis sur cette première saison ? 
Pour une première saison, tout le monde était très investi : joueurs, entraîneurs, dirigeants. Nous sommes contents des résultats, malgré un groupe constitué de peu d’U20 dernière année, et dans lequel nous utilisions beaucoup d’U17 surclassés. Cette équipe a donc commencé à grandir ensemble et cette progression va pouvoir continuer la saison prochaine. L’équipe a joué un bon hockey, a été plutôt régulière tout au long de la saison. Tout le monde a joué le jeu, même lorsqu’il y avait des longs déplacements. Et puis l’on a pu compter sur un gros soutien de la SAS, notamment sur le plan financier. Au final, le pont vers les seniors prend forme et l’on est là où on voulait être après cette première saison.

Les U17 ont quant à eux conclu la saison par une médaille. 
Notre équipe U17 évoluait en championnat Excellence, elle a survolé la première phase du championnat. On a vu beaucoup de progrès tout au long de la saison, notamment parce que les U17 surclassés en U20 ont pu profiter de cette expérience. Il y avait un super esprit dans ce groupe et autour de l’équipe. Ça facilite le travail de tout le monde. Ils ont participé au carré final à Toulouse-Blagnac et obtenu la médaille de bronze. C’est très bien pour le club. On n’évolue pas en championnat Elite pour le moment, mais c’est un objectif que nous préparons pour l’avenir. On doit se préparer financièrement, mais aussi préparer les enfants et les parents car participer à ce niveau de compétition nécessite aussi un gros investissement personnel de tous.

Comment peut-on encore faire mieux sur le plan sportif chez les jeunes ? 
On est plutôt bien structuré à ce stade. On commence à renforcer notre entente avec le club de Colmar au niveau sportif, donc on aura encore un peu besoin de temps. Le travail sur l’organisation de cette entente prendra un peu de temps, on verra dans un an où nous en serons. Au niveau des U20, un bon objectif serait d’essayer de passer du groupe D au groupe C en Elite. Pour les U17, on doit viser le titre de champion de France Excellence et accéder à l’élite.

Peux-tu nous en dire plus sur les liens renforcés avec le club de Colmar ? 
La collaboration débute à partir de la catégorie U15. On aura deux équipes en U15 (une excellence, une élite), deux équipes U17 (en excellence), et une équipe U20 (en élite). Avec deux clubs, et donc deux patinoires, nous aurons la possibilité d’offrir plus de ressources et d’heures de glaces aux enfants. Les effectifs seront densifiés, les jeunes auront de meilleurs outils pour progresser. On va d’ailleurs mutualiser les entraîneurs et encadrants. En plus des catégories jeunes, cela concernera aussi les équipes seniors. De notre équipe U20, jusqu’à dix joueurs (soit deux lignes) pourront évoluer sous licence bleue avec l’équipe de Colmar en Division 2. On a aussi des joueurs U20 qui sont intégrés aux entraînements et matches de l’équipe de Ligue Magnus. Donc plus que jamais, le pont entre hockey mineur et majeur évoqué il y a quelques années prend forme. C’est le fruit de près de dix ans de travail ! On ne doit pas oublier d’où l’on vient, avec quoi l’on a commencé le travail : moins d’entraîneurs, moins de créneaux de glace, pas de section sportive, pas de mini bus… Bravo à tous les dirigeants qui ont contribué à cela, il faut vivement les remercier ! Bien entendu, il faudra encore continuer à investir et attendre quelques années supplémentaires pour voir durablement les résultats au niveau sénior. On est en tout cas sur la bonne voie !

Peux-tu nous dire un dernier mot peut-être sur le recrutement de jeunes hockeyeurs ? 
Oui il y a un processus de recrutement, ou disons plutôt d’accueil, actuellement en cours afin de renforcer ces structures, mais aussi de conserver de la qualité et de la quantité dans les catégories. On regarde pour des joueurs extérieurs ayant de la motivation et du potentiel. C’est dans la lignée de Jonathan Estienne ou Corentin Cruchandeau, arrivés l’an passé et qui seront toujours présents la saison prochaine. Ces apports extérieurs doivent être vus comme une chance d’aider nos joueurs locaux à progresser. Il y a ainsi plus d’émulation dans l’équipe à l’entraînement, le niveau augmente et tout le monde en profite. Les résultats arriveront en conséquence. On constate malheureusement qu’à partir de la catégorie U15, des jeunes décident d’arrêter le hockey. Les études prennent plus de temps, les centres d’intérêts changent parfois aussi à l’adolescence. Cela n’a rien d’étonnant. Mais ces recrutements permettent donc aussi de maintenir des effectifs sur le plan quantitatif et qualitatif.

Un dernier mot avant l’été Christer ? 
Oui j’aimerais en profiter pour souhaiter un excellent été à tout le monde en espérant vous revoir nombreux et pleins d’énergie au début de la saison prochaine !

L’oeil de Christer

Partager sur