L’oeil de Christer

Christer Eriksson a répondu à trois questions suite à la fin de saison des Scorpions

Christer, la saison s’est terminée en quarts de finale dimanche soir. Quel premier bilan tires-tu de la saison des Scorpions ?
Nous démarions un nouveau cycle. Durant la saison nous avons amélioré notre fonctionnement autour de l’équipe. Tout le staff s’est approché du fonctionnement d’une équipe de haut niveau. On a fait un pas en avant dans la rigueur qui entoure les Scorpions, et le groupe semble y avoir très bien adhéré. Les résultats de l’équipe s’en sont ressentis, elle a gagné en régularité au fil de la saison. On l’a vu avec la belle série en fin de saison régulière, ponctuée par sept victoires consécutives. Malheureusement, l’équipe n’a pas été capable de répondre totalement présente pour les playoff. Elle n’a pas eu la capacité de pleinement montrer l’esprit guerrier qu’on aimerait voir en playoff. C’est d’ailleurs un paramètre que l’on va prendre en compte pour la saison prochaine, car ce n’est pas la première fois que l’on a ce sentiment après une élimination. C’est une déception pour l’équipe et pour nous tous de ne pas franchir les quarts de finale. Le travail fourni tout au long de la saison aurait mérité mieux.

Pas de répit pour le staff. On prépare déjà la saison prochaine ?
Oui, à vrai dire on n’a pas attendu que la saison soit terminée pour s’y mettre. Le souhait est de continuer avec un bon noyau de l’effectif actuel, ou des profils similaires. Le challenge est toujours le même d’améliorer l’équipe, son encadrement mais aussi d’investir pour la structuration du club dans son ensemble. Ce travail de structuration a pour but de rendre le club de plus en plus solide chaque saison. Ainsi le jour venu où nous pourrons sérieusement viser la Ligue Magnus, tout se fera dans la continuité. Ce doit être le résultat et la conséquence de ce travail de structuration. Pour ce qui est de l’équipe, nous allons chercher à l’améliorer en ajoutant du leadership et des joueurs qui pourront être décisifs dans les moments clés.

Doit-on s’attendre à beaucoup de changements dans l’effectif ?
La constitution d’un effectif est un travail très complexe, beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte. Ce n’est pas quelque chose dont a forcément connaissance le grand public. Parmi ces paramètres on peut citer : les moyens disponibles, la volonté du club et des joueurs de continuer ou non, le rôle que l’on peut proposer aux joueurs, le quota de joueurs formés localement (JFL), etc… Nous suivons de près certains joueurs, et un certain nombre de joueurs ont manifesté leur intérêt pour nous rejoindre. On peut ajouter à cela les longues listes de joueurs que les agents peuvent nous envoyer. Bref, les candidats ne manquent pas. On laisse actuellement les joueurs digérer l’élimination mais on va discuter rapidement avec eux, voir ce qu’ils comptent faire la saison prochaine. Difficile donc de quantifier à ce jour s'il y aura beaucoup de changement. Il y en aura forcément mais on a aimé ce qu’on a vu cette saison donc on souhaite de la stabilité.

L’oeil de Christer

Partager sur