L’oeil de Christer

Retour sur l'actualité des Scorpions avec le manager général

Christer, peux-tu revenir sur les récents mouvements au sein de l’effectif des Scorpions ?
Brice Mansouri est arrivé pour prendre la place laissée libre par Ondrej Pozivil, car on avait tablé sur sept défenseurs dans l’effectif. On a regardé si un Français était prêt à prendre un poste de titulaire pour continuer sur notre dynamique, mais il y en a peu de disponibles à cette date. On a donc aussi regardé pour des jeunes renforts étrangers. Brice dispose déjà une petite expérience en Ligue Magnus, jouait en première ligne à Reims l’an passé, il a un beau gabarit. Lorsque l’on a appris qu’il cherchait à obtenir plus de temps de jeu et de responsabilités, ce choix nous semblait logique donc on n’a pas hésité.

Nous attendions de Michal Psurny qu’il soit décisif et capable de faire la différence dans les matches serrés, un peu comme l’était Pavel Mrna sans pour autant comparer les deux joueurs, qui ont des profils bien différents. On espérait qu’il en soit capable, il avait de belles références et on pense l’avoir mis dans les meilleures conditions possibles pour réussir. On a longtemps cherché à trouver la solution avec lui. Michal était forcément déçu et frustré de cette situation, comme nous. Il a glissé dans l’alignement donc on pense que ce départ était le meilleur choix pour lui comme pour nous. Michal est un garçon très agréable et professionnel, on espère qu’il pourra rapidement retrouver son véritable niveau dans un autre club.

On s’était parlé après deux défaites la dernière fois. Les Scorpions sont désormais sur une belle série de trois victoires !
Je suis très content de la réaction des joueurs ! On a retrouvé du travail, de la rigueur, du respect des consignes. Ce sont ces choses simples qui nous ont remises dans un schéma gagnant. Si on continue comme ça, on doit pouvoir poser des problèmes à chaque équipe et avoir notre chance de gagner chaque rencontre. On a pour le moment, en général, deux lignes qui alternativement permettent de gagner les matches. Pour battre les meilleures équipes il faudra pouvoir compter sur trois, voire quatre lignes au top. L’alternance fonctionne bien entre nos gardiens pour l’instant, ils enchaînent bien. On aura besoin aussi d’eux au top pour les prochains matches, d’avoir la possibilité de les voir « voler » un match quand ce sera nécessaire. On aborde un beau mois de novembre où il y aura de très belles équipes en face. Après ces rencontres, on aura une idée claire de nos capacités, nos forces et nos faiblesses.

Une des bonnes nouvelles de ce début de saison, c’est ce que montrent nos joueurs français…
Oui ça fait plaisir de voir leur excellent début de saison. Certains joueurs avaient d’habitude un rôle de complément et ils augmentent leur niveau de performance, d’autres confirment les attentes placées en eux. On a choisi de leur faire confiance, ces performances arrivent plus vite qu’on ne l’aurait imaginé. Avec un effectif homogène, il y a de la concurrence au quotidien et personne ne peut se reposer sur ses acquis. Jan (Prochazka, NDLR) à l’âme d’un formateur, il faut lui donner du crédit pour ça. C’est dans la continuité de choses qu’on avait vu les saisons passées avec notamment Maxime Joly. Ca nous conforte dans la volonté de continuer comme ça, on veut travailler dans la durée avec ces joueurs et trouver le bon mix entre français et étrangers, entre jeunesse et expérience.
 

L’oeil de Christer

Partager sur