L’oeil de Christer

Interview du coach des Scorpions

Bonjour Christer. C’est la reprise dans une semaine. Quel est ton état d’esprit ?
Je suis relativement serein et content parce que l’effectif, l’encadrement et le planning de présaison ont été bouclés sans trop de souci. Notre seule « petite incertitude » aujourd’hui se situe au niveau de notre outil de travail puisque nous allons devoir nous habituer à changer de patinoire, nous allons forcément découvrir des petits problèmes au cours des premières semaines. Tout le monde a, en tout cas, tout fait pour que cela se déroule du mieux possible. Il ne nous reste donc qu’à trouver notre routine dans ce contexte. Si nous gérons bien cette période, ça soudera encore plus l’équipe et nous aurons plein de bonnes anecdotes à raconter dans quelques mois.

Que penses-tu du recrutement de cette intersaison ?
Dès le début, l’idée était de modérer les changements dans l’effectif et d’essayer de combler quelques petits manques constatés la saison dernière : par exemple l’expérience, du physique, un peu de maturité et de la rigueur défensive. Nous avons décidé de ne pas prolonger seulement trois éléments : Kevin Fiset, Marc-André Levasseur et Denis Vydrov. C’est justement pour combler ces manques. Leur remplacement par Milan Jurik, Michal Kapicka et Ruslan Borysenko permet, en tout cas sur le papier, de gagner en expérience et en maturité. Les jumeaux Uola sont partis pour leurs études, et sont remplacés dans l’esprit par nos deux Danois Daniel Villadsen et Kasper Gommesen. Les deux viennent du même club, du même niveau de jeu mais la comparaison s’arrête là. Daniel est bien plus expérimenté que Kasper. Ce recrutement nous permet aussi d’ajouter de l’expérience et de la maturité en défense. Suite à ces signatures, le club a fait une petite pause dans le recrutement, le temps de faire le point sur le budget et préparer la saison prochaine financièrement. Nos trois dernières recrues Rolands Vigners, Quentin Jacquier et Arnaud Lazzaroni remplacent dans l’esprit Mans Papaux, Michaël Marchand ainsi qu’Andreas Persson. Enfin, Mathilde Bopp remplace Baptiste Goetz pour le poste de troisième gardien. Elle a démontré par le passé qu’elle pouvait tenir ce rôle sans problème. Je suis plutôt content ! L’équipe est homogène et complète comme la saison passée, et peut-être même un peu plus. Je pense que l’effectif est à la hauteur.

Les autres équipes du championnat ont aussi effectué de beaux recrutements. Qu’en penses-tu ?
C’est vrai, et à la fin du mois de septembre nous aurons certainement une première idée de la situation. Pour le moment, sur le papier, Bordeaux semble faire figure de favori, un peu comme Lyon l’était la saison passée. Ils ont de grosses ambitions pour l’avenir. Derrière il y a aussi de beaux recrutements et de l’ambition que ce soit Nantes, Nice, Neuilly, Anglet, Reims ou encore Dunkerque. Courbevoie, Cholet ou Mont-Blanc seront aussi plus compétitifs et pourront battre tout le monde. Enfin il faudra se méfier des deux promus et des frères Pourtanel. Ils savent où ils mettent les pieds et ne viendront pas faire de la figuration ! Le championnat semble plus compétitif que l’an passé. Je pense que nous avons augmenté notre niveau… mais toutes les autres équipes aussi ont considérablement haussé leur niveau de compétitivité. La lutte sera terrible. Je suis curieux de voir qui répondra vraiment présent sur la glace !

Comment va se dérouler la préparation ?
Le programme est bien rempli, ça va être plaisant aussi bien sur le plan humain que sportif. Nous allons jouer huit matches de préparation (retrouvez le programme complet sur le site officiel, NDLR), soit environ tous les deux jours pendant cette période. Le week-end où nous jouons deux matches amicaux à Colmar sera l’occasion de faire du team building grâce à notre nouveau partenariat avec l’Office du Tourisme du Lac Blanc. Le dimanche nous affronterons l’EHC Arosa, un adversaire inédit. Il y aura aussi le mini-stage avec tournoi à Nice, où nous affronterons de très bonnes équipes (Briançon, Chamonix et Nice, NDLR). La période de préparation doit nous aider à souder l’équipe mais aussi poser les bases tactiques et collectives de notre jeu. Nous sommes un staff très complet avec notamment deux entraîneurs, c’est clairement un avantage et encore plus dans cette période. Un avantage pour progresser plus vite et travailler plus professionnellement. On voit le staff autour de l’équipe pendant les matches, mais c’est au cours des entraînements au quotidien que c’est le plus efficace, dans l’ombre. Nos dirigeants l’ont compris et je les remercie de permettre cela.

Est-ce que tout le monde sera présent à la reprise ?
Ruslan Borysenko sera le seul absent. La situation en Ukraine est compliquée actuellement. Il devrait obtenir son visa et arriver, normalement, au début du mois de septembre. Tous les autres joueurs seront là pour le début officiel de la préparation le 15 août. D’ici là nous débutons le 11 août une préparation hors glace, à raison de deux séances quotidiennes, avec tous les joueurs U18 et U22 invités, et les Scorpions déjà présents sur place. Parmi ces derniers, certains seront invités indéfiniment à participer aux entraînements avec les Scorpions après le 15 août. Nous les sélectionnerons selon leur régularité, leur potentiel et leur assiduité entre autres. Ce sera une belle occasion pour eux de se montrer et de découvrir les exigences du haut-niveau.

Peut-on déjà parler des objectifs pour l’équipe cette saison ?
Oui et l'on va voir « large ». Nous amorçons une saison avec son lot d’incertitudes logistiques et fonctionnelles. Premièrement, on essaie de conserver et perfectionner notre philosophie de base. On va ensuite viser une qualification en playoffs tout intégrant un maximum tout le monde. L’engagement de l’effectif dans son intégralité est une de nos priorités, afin que tout le monde arrive le plus préparé et motivé possible pour les playoffs. Si l’on atteint ce premier objectif, nous pourrons alors regarder pour viser le meilleur classement possible en saison régulière et, enfin, pourquoi pas essayer d’aller le plus loin possible en playoffs. Et si on se fixe, le moment venu, de faire mieux que l’an passé, cela signifiera atteindre la finale et une fois rendu là… Un de nos autres objectifs est bien évidemment de continuer à proposer du beau jeu à notre public, qui nous suivra et nous soutiendra jusqu’à Colmar.

Pour finir, quelques mots sur le hockey mineur ?
Nous sommes en progression depuis quatre, cinq ans. Nous sommes bien sûr tristes de voir Ludovic Garreau nous quitter car il faisait du très bon travail. Un travail de l’ombre mais très important pour nos jeunes hockeyeurs. Il n’est pas remplacé dans l’immédiat, mais c’est bien entendu prévu pour plus tard. Donc Julien Guimard et moi-même serons donc plus impliqués avec le hockey mineur, nous allons aussi plus impliquer les Scorpions auprès des enfants et Anne-Claire Fabrizi intégrera l’encadrement du club et sera responsable de l’école de glace. Nos bénévoles autour de chaque catégorie continueront leur gros travail sûr et en-dehors de la glace pour aider les entraîneurs. Malheureusement en raison d’un faible effectif et pour ne prendre aucun risque financier cette saison, l’équipe U22 a été mise entre parenthèses avec la ferme intention de redémarrer dans un an. La nouveauté c’est l’invitation de notre équipe U18 à participer au championnat de France Elite B. C’est la récompense du travail du club, de son encadrement et de leur entraîneur Vincent Bringuet ces dernières saisons. Nous sommes également fiers d’être le seul club de la ligue Est qui inscrira cette saison deux équipes dans chaque catégorie jusqu’en U15. La saison qui arrive sera délicate mais nous voulons poursuivre cette progression générale !

Philippe

L’oeil de Christer

Partager sur