Interview

Entretien avec Raphaël Papa, de retour à Mulhouse

Bonjour Raphaël, le public mulhousien est ravi de te voir revenir à Mulhouse !
Je suis aussi très heureux de revenir car j'adore Mulhouse, la patinoire, les gens sont vraiment passionnés de hockey et tous sont derrière les Scorpions... Puis l'ambiance de la patinoire est juste géniale !

Tu as passé une saison en région parisienne pour des raisons extra-sportives.
Je suis parti à Neuilly car ma copine fait une thèse en Biotechnologie et vit là-bas depuis deux ans. Depuis que je suis parti de Grenoble, elle venait chaque week-end me voir où que je sois (Morzine, Mulhouse). Du coup, j'ai décidé de la rejoindre pour vivre avec elle et lui éviter tous les trajets chaque week-end.

Comment compares-tu les deux clubs ?
Les principales différences entre Neuilly et Mulhouse ? Je dirais tout simplement l'infrastructure : vestiaires, glace, public, etc... Neuilly est un club familial, le président fait tout, tout seul, depuis vingt-cinq ans et je le remercie !

Qu’as-tu appris lors cette saison ?
Niveau hockey, j'ai énormément appris et progressé sur le jeu d'infériorité numérique dans lequel j'ai été condamné une bonne partie de la saison. J'ai aussi appris beaucoup sur moi-même. Malgré une saison rude, j'ai tout fait pour apprendre même dans les moments difficiles et pour faire ressortir tout le positif de cette expérience !

Comment expliques-tu que tu aies si peu joué avec les Bisons ?
C'était à la fois lié au système de jeu de l'équipe que je n'ai pas du tout apprécié, puis quand ton coach te punit de power-play du premier au dernier jour de la saison ce n'est pas évident non plus. Il n'y avait pas que cela, je n'ai personnellement pas été à mon meilleur niveau.

C’était comment de venir jouer à Mulhouse en tant qu’adversaire ?
C'était un sentiment spécial ! J'avais l'impression de ne pas être du bon côté. Après, quand le match commence, on oublie tout et on joue...

Pourquoi Christer t’a-t-il proposé de revenir ?
Christer compte sur moi, car je lui ai déjà montré que j'étais capable. Mon rôle, ce sera à moi de le définir. Tout dépendra de mes performances et rien d'autre !

Reviens-tu également en Alsace pour le bon vin blanc ?
Je reviens à Mulhouse, car j'étais vraiment heureux ici tout simplement. Je serais bien revenu pour le bon vin mais je ne bois pas d'alcool ! (rires)

Espères-tu récupérer ton numéro fétiche ?
Oui c'est sûr, j'aimerais bien récupérer mon numéro 11 ! Après, si j'en ai un autre cela ira très bien aussi. Je ne joue pas pour ce qu'il y a dans le dos du maillot, mais pour ce qu'il y a devant le maillot !

Et la SaxoPrint Ligue Magnus ?
Je pense que c'est une ligue de plus en plus forte et j'ai vraiment hâte que cela commence !!

Tu vas retrouver des potes à Mulhouse ?
Oui, je vais retrouver mes potes comme Bryan (Ten Braak, NDLR). J'espère qu'il râlera moins qu'avant, mais c'est un bon mec. On adore tous les deux rigoler devant le film Pattaya ou encore 90' enquêtes.

Peux-tu nous dire un mot sur Axel Rioux, qui arrive de Neuilly avec toi ?
Axel est un garçon hyper gentil et calme. C'est un joueur avec qui j'ai rapidement accroché. On pense pareil niveau hockey. Il sait tout faire sur la glace. Les gens vont l'adorer ici, j'en suis sûr. J'ai tout fait pour le convaincre de venir. Je ne lui ai dit que du bien de Mulhouse. Je suis content qu'il vienne avec moi car je suis sûr à 100% qu’il va réussir une belle saison.

As-tu une petite anecdote québécoise à son sujet ?
En fait, Axel parle très bien français et il parle très rarement en québécois ... Par contre, il me fait vraiment marrer dans le bus quand on part en déplacement et qu'il amène un livre pour faire le mec intelligent, mais qu'il ne lit jamais car il préfère rigoler avec nous.

Raphaël, que vas-tu faire ces prochaines semaines ?
J'ai des vacances prévues avec toute ma famille, puis je vais continuer à aller à la salle tous les matins. Quand j'ai le temps je vais me balader un peu l’après-midi.

Un dernier mot pour les fans ?
J’ai hâte de vous entendre chanter et que la saison commence !!

Merci beaucoup Raphaël et bonnes vacances !

Manu

Interview

Partager sur