Grenoble-Mulhouse

Trente petites secondes...

Les Scorpions Team Synerglace se sont déplacés hier à Grenoble pour le match n°5 de ces quarts de finale des playoff. Christer Eriksson devait se passer de Benoit Quessandier et Adam Havlik, mais Branislav Rehus était de retour dans l’alignement. Martin Surek débutait devant la cage. Le premier tiers était très accroché. Et si l’on n’y voyait pas le moindre but, neuf pénalités y furent sifflées. On rentrait donc à la première pause sur un score nul et vierge.

Les deux équipes continuaient dans leur indiscipline en deuxième période. C’est sur une situation spéciale que Kyle Hardy en profitait pour ouvrir la marque de la ligne bleue. Surek, masqué, ne pouvait rien faire. Quelques minutes plus tard, Arnaud chargeait durement Roman Tomanek qui peinait à se relever. Le Grenoblois était renvoyé aux vestiaires. Le powerplay de cinq minutes, coupé en deux par une faute de Rubes, ne donnait rien. Les locaux avaient un but d’avance à la deuxième pause. Tomanek avait heureusement pu reprendre sa place sur la glace.

Dès le début du dernier acte, les BDL enfonçaient le clou avec un nouveau but en avantage numérique. Un but cette fois marqué par Giroux. Les Grenoblois dominaient le match, et le score était logique. Mais l’abnégation des Scorpions ne baissait pas. Surek repoussait un tir de pénalité de ce même Giroux à mi-période. Un tournant ? Peut-être… Milan Jurik réduisait la marque en powerplay. Sur une action similaire, deux minutes plus tard, Tomas Rubes égalisait. Mais alors que l’on pensait se diriger vers une nouvelle prolongation dans cette série, Leclerc assommait les Mulhousiens à trente secondes de la fin… Rageant ! Les coéquipiers d’Hugues Cruchandeau devaient rentrer à Mulhouse les mains vides, et feront face à l’élimination dimanche à l’Illberg. Les BDL mènent désormais 3-2 dans la série, et n’ont plus besoin que d’une victoire pour se qualifier en demi-finale.

Nous vous donnons donc rendez-vous dimanche (19h15) à la patinoire de l’Illberg. Les Scorpions auront besoin de vous pour pousser les vainqueurs de la saison régulière à disputer un septième match décisif à Pôle Sud. En cas de défaite demain, la saison de l’équipe sera terminée. Tout est donc possible, et avec l’Illberg en fusion les Mulhousiens pourraient à nouveau créer l’exploit ! Pour la prévente : cliquez ici.

Grenoble-Mulhouse

Partager sur