Grenoble-Mulhouse

Les Scorpions échouent en prolongation

Les Scorpions Team Synerglace menaient 1-0 dans cette série grâce à leur victoire surprise vendredi sur la glace des Bruleurs de Loups. Mulhouse est en confiance et entame bien son match. Les visiteurs bénéficient d’un premier avantage numérique au bout de trois minutes. Ils s’installent mais ne trouvent pas la faille. Quelques minutes plus tard, nouvelle supériorité pour les Alsaciens qui se créent d’énormes occasions, mais Horak est présent et sa cage bouge à deux reprises. Grenoble prend progressivement le contrôle du match, mais Mulhouse tient bon. La pression monte encore quand les locaux se retrouvent à cinq contre quatre, mais les joueurs de Christer Eriksson tiennent bons et Surek est une fois de plus impérial. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score vierge.

Les Bruleurs de Loups démarrent la deuxième période en supériorité numérique et dominent. Mulhouse laisse passer l’orage et se montre à nouveau dangereux. Les Alsaciens profitent d’un power play pour ouvrir la marque, comme la veille, par Jurik. Grenoble réagit rapidement et réussit à égaliser de près par Golicic, moins de deux minutes plus tard. Les deux équipes sont proches l’une de l’autre. Grenoble est plus pressant que la veille, mais Mulhouse ne plie pas. Les dernières minutes du deuxième acte sont très dures pour les visiteurs. Grenoble manque deux tirs dans une cage quasi vide suite à de beaux décalages. Plus rien ne sera marqué.

La troisième période reste indécise. Les deux formations peuvent encore l’emporter. Paakkolanvaara est tout proche de donner l’avantage au promu. Aucune équipe n’arrive à imposer vraiment son jeu et à prendre le dessus. Les deux gardiens sont très solides. Les minutes défilent. Les équipes sont tendues, mais le match reste très correct. Le prochain but risque d’être décisif. Il y a très peu de pénalités dans cette période. A quatre minutes de la fin, sur un contre mulhousien, Horak est tout heureux de voir la rondelle filer juste à côté de sa cage. Il reste trois minutes et le public est crispé. A 25 secondes de la fin, Tomanek s’offre une énorme occasion, mais le portier des Alpes gagne son duel et sauve son équipe. La période se termine sur le score de 1-1. On file en prolongation, la première à Grenoble cette saison.

A trois contre trois, on file d’une cage à l’autre. Après trois minutes sans coup d’éclat, les visiteurs sont tout proches d’un nouvel exploit, mais sur le contre, Hardy trouve le poteau. Surek et Horak retardent encore l’échéance. A la sixième minute , Bissaillon libère les siens d’un but en pleine lucarne ! 2-1.

C’est dur pour Mulhouse qui a très bien tenu contre le leader du championnat. Grenoble égalise dans cette série, mais les Scorpions rentrent à la maison avec l’avantage de la glace. Il faudra remplir l’Illberg pour les deux prochains matchs mardi et mercredi afin de conserver cet avantage.

A mardi !

Grenoble-Mulhouse

Partager sur