Grenoble-Mulhouse

Les Scorpions si près d’un nouvel exploit

Les Scorpions Team Synerglace qui viennent de battre le leader rouennais rendent visite au deuxième, Grenoble. En battant les Dragons, les Mulhousiens offrent l’occasion aux Brûleurs de Loups de reprendre la tête du championnat à une journée de la fin. Il y a des absents des deux côtés que ce soit pour cause de blessure ou pour cause de JO. Deux joueurs slovènes (Golicic et Rodman) sont partis pour la Corée du sud accompagnés de leur coach, Edo Terglav. Du côté alsacien, Hubert Genest fait son retour.

Le début de rencontre est équilibré. Les deux équipes se créent quelques occasions Le rythme s’accélère à partir de la dixième minute, mais les gardiens sont bien dans leur match. La fin de la période est plus difficile pour les visiteurs qui sont pénalisés à deux reprises. Ils résistent néanmoins une fois de plus très bien en situation d’infériorité numérique. Ils semblent sereins à l’image de leur gardien, Surek, toujours aussi solide. La période se termine sur un score vierge. Le temps est passé très vite et le jeu est agréable à voir.

Deuxième acte. Les Scorpions sont très vite pénalisés. Surek sauve les siens en gagnant son duel face à Giroux. Les Mulhousiens s’en sortent encore. Les deux équipes se neutralisent. Christer Eriksson est remonté contre l’arbitre et le banc mulhousien est pénalisé. Sans conséquence. Les visiteurs évoluent à leur tour en supériorité et se montrent très dangereux. Grenoble finit très fort même si la dernière occasion est mulhousienne. Horak gagne son duel. Après deux périodes, le score est toujours vierge.

La troisième période ressemble aux précédentes. Les deux équipes se répondent coup sur coup, mais les attaquants manquent de réussite. Les deux équipes veulent les trois points pour différentes raisons. A dix minutes de la fin de la période, l’issu du match reste très incertaine. Attention, encore une infériorité numérique. Cette fois-ci Grenoble en profite. Giroux ouvre le score sur un tir lointain. Il reste neuf minutes aux joueurs de Christer Eriksson pour revenir dans le match. Ils poussent et se montrent très dangereux à plusieurs reprises, mais le chrono défile. Les Alsaciens jouent le tour pour le tout et Surek quitte sa cage. A huit secondes de la fin, Coté lance la rondelle de loin dans la cage vide.

Le portier grenoblois, Horak, meilleur gardien de la ligue, réussit un blanchissage. Surek lui aussi est à gratifier d’un gros match. Les deux gardiens sont nommés hommes du match. Nice, Epinal et Mulhouse ont tous les trois perdu. Les positions ne bougent pas et tout reste possible dans la course aux play-offs. Les Alsaciens seront au repos jusqu’au 20 février pour la réception des Duc d’Angers et une dernière rencontre décisive. Notez bien la date dans vos agendas. Il faudra remplir l’Illberg pour rêver de la huitième place.

Les autres résultats de la soirée :
Amiens 6-1 Nice
Strasbourg 1-4 Lyon
Rouen 1-5 Bordeaux
Angers 3-2 Epinal
Gap 8-3 Chamonix

Grenoble-Mulhouse

Partager sur