Epinal-Mulhouse

Un derby référence

Ce sont deux bus pleins et de nombreuses voitures qui ont fait le trajet jusqu’à Epinal pour ce derby. Les supporters arrivent à la patinoire en cortège, Ultras en tête. Les chants lancent ce derby très attendu entre une équipe vosgienne en pleine bourre, intraitable à domicile et des visiteurs qui lâchent trop souvent des points en route. Les supporters mulhousiens sont accueillis par plus de 2000 spinaliens dans une patinoire bien pleine.

Les locaux dominent les cinq premières minutes et les Scorpions Team Synerglace peinent à mettre leur jeu en place. Au fil des minutes, le jeu s’équilibre et les joueurs de Christer Eriksson, très solides défensivement, commencent à se montrer dangereux. Alors que l’on pense rejoindre les vestiaires sur un score vierge, Milan Jurik est opportuniste sur un rebond suite à un tir d’Anton Östman et ouvre le score à treize secondes de la fin de la période juste devant le kop mulhousien qui exulte. Voilà qui permet à son équipe de concrétiser une très belle fin de période.

Les Alsaciens font part de beaucoup de maîtrise dans le jeu dans le tiers médian et au bout de quatre minutes, c’est encore Jurik qui trompe Hocevar. 2-0. Ses coéquipiers se montrent très sérieux, organisés et disciplinés. Les jeu est animé, rapide et fluide, très peu haché par les arbitres qui font un match discret également. Les Haut-rhinois mènent 2-0 après deux périodes.

« 2-0, c’est un score difficile, car on hésite parfois entre l’attaque et la défense » nous disait Erwan Agostini il y a peu. Les Scorpions Team Synerglace restent néanmoins solides et Sébastien Raibon fait une fois de plus un énorme match. Epinal pousse fort et cela finit par payer. Les Vosgiens reviennent à une longueur à la 49e minute. Le match est relancé et l’ambiance monte d’un cran côté spinalien alors que côté mulhousien, les chants n’ont jamais cessé. Les visiteurs résistent et Rubes redonne de l’air à son équipe à moins de quatre minutes de la fin du temps règlementaire. Comme attendu, le coach spinalien demande un temps mort à plus de deux minutes de la fin de la période pour sortir son gardien. Il tente le tout pour le tout et les locaux sont récompensés au bout de quelques secondes. 3-2 pour Mulhouse, mais il reste plus de deux minutes à tenir. Moins d’une minute plus tard, les Scorpions réussissent à ressortir de leur zone et obtiennent une pénalité. Voilà qui complique un peu la tâche du Gamyo qui ressortent leur gardien. A une seconde du terme, Jurik profite de la cage vide pour inscrire un triplé depuis derrière la ligne bleue.

Les joueurs, le staff et le kop alsacien sont aux anges et célèbrent cette magnifique victoire, 4-2. Ces trois points font un bien fou au club qui prend ses distances avec les deux équipes qui sont derrière lui (Chamonix et Strasbourg) et peut regarder devant lui pour se rapprocher du ventre mou. Il faudra poursuivre cette série dès vendredi à domicile pour le deuxième derby de la semaine, contre l’Etoile Noire !

Bravo et merci à tous ceux qui se sont déplacés et aux Ultras pour l’organisation toujours au top ainsi que l’ambiance. L’équipe d’interview faisant partie du déplacement, vous pouvez consulter nos vidéos sur la chaine ScorpionsTV avec les réactions d’Axel Rioux, Sébastien Raibon, Kevin Hecquefeuille, Erwan Agostini et Christer Eriksson.

A VENDREDI ! Il faut remplir la patinoire !

Epinal-Mulhouse

Partager sur