Cholet-Mulhouse

Les Scorpions enlèvent le match n°1

Les Scorpions débutaient hier soir à Cholet la campagne 2017 des playoff de Division 1, face au seul adversaire qu’ils n’avaient pas battu pendant la saison régulière. Un adversaire qui se voulait donc plutôt confiant avant d’affronter les Mulhousiens. Jiri Blazek et Thibault Saez étaient titularisés dans les buts. L’entame de match était clairement alsacienne, avec un tempo très élevé et pratiquement dix minutes passées à occuper le camp choletais. Jérémy Arès manquait le cadre sur une déviation tandis que Saez volait un but, de la botte, à Milan Jurik. Cholet sortait ensuite peu à peu de sa coquille. Blazek était vigilant et alors que les locaux prenaient confiance, Charles Wells déviait dans le but un tir d’Hugues Cruchandeau pour ouvrir la marque ! Les deux équipes rejoignaient les vestiaires avec cet écart d’un but.

Le deuxième tiers semblait partir sur un faux rythme, diamétralement opposé au début de la rencontre. Monsieur Le Berre appelait une première pénalité à la mi-match, contre Jestin. Efficaces, les hommes de Christer Eriksson doublaient la mise six secondes plus tard par Sevcenko, entre les jambes de Saez. Mulhouse était alors pénalisé trois fois, occasionnant une période à trois contre cinq. L’équipe tenait bon. Malheureusement, Grofek reprenait une rondelle libre derrière Blazek pour réduire la marque à cinq petites secondes de la sirène… Le score était donc de deux buts à un en faveur de Mulhouse après quarante minutes.

Dès la première minute de la troisième période, Mulhouse reprenait deux buts d’avance. Rolands Vigners battait à la course un défenseur et s’en allait tromper Saez d’un magnifique tir en lucarne. Les Scorpions Team Synerglace tuaient deux nouvelles pénalités, pour deux retards de jeu consécutifs ce qui est assez original pour être signalé. La fin de match allait s’emballer avec un festival de buts dans les huit dernières minutes. Baluch profitait d’une action confuse autour du filet de Blazek pour réduire la marque, puis le tir de Zeliska était dévié par un défenseur juste devant notre gardien, provoquant l’égalisation. GlisseO exultait, mais ce n’était pas fini. Les Scorpions se remobilisaient, et Bryan Ten Braak marquait dans un trou de souris, d’un tir semblant pourtant anodin en angle fermé. Était-ce la bonne cette fois … ? Eh bien non ! Julien Pihant prenait son temps mort et sortait son gardien pour évoluer à six joueurs de champs. Sur l’engagement, le palet arrive à Zeliska dont le tir sur réception fit mouche… Il inscrivait un doublé, et son sixième but en trois matches contre Mulhouse cette saison ! On s’en allait tout droit en prolongation.

Si les Mulhousiens ont plutôt réussi en temps supplémentaire cette saison (trois victoires en quatre prolongations), Cholet n’était pas en réussite (trois défaites). Les intentions étaient clairement mulhousiennes. Et lorsque Magnus Lindgren s’échappa au but, Zeliska commit l’irréparable. Pas de pénalty, mais deux minutes de pénalité. Le palet tournait, tournait, et Roope Nikkilä obtint une grosse chance mais son tir termina dans la mitaine de Saez. On recommençait, mais cette fois Vigners trouva le fond du but alors que la pénalité venait de se terminer. Ouf ! L’essentiel était acquis, c'est-à-dire la victoire dans ce premier match des quarts de finale. Un match compliqué, au cours duquel il a fallu faire preuve de force mentale compte tenu du scénario proposé. Il va maintenant falloir terminer le travail. Le match n°2 se jouera à la patinoire de l’Illberg samedi à 18h. Une victoire enverrait les Scorpions dans le dernier carré, une défaite forcerait la tenue d’un match décisif dimanche soir à 19h.

Tous les matches de la soirée ont été serrés. Anglet a tenu son rang à La Roche/Yon (3-4) et Brest a disposé de Tours (3-1). Val Vanoise a, en revanche, surpris en se payant le scalp de Briançon (6-5).

On vous donne rendez-vous samedi à la patinoire de l’Illberg. La prévente en ligne continue, il reste des places debout pour venir assister à la rencontre et vivre cette expérience si particulière des matches de playoff. Les Scorpions comptent sur votre soutien !

Cholet-Mulhouse

Partager sur