Championnats de France

Le palmarès de la saison

En attendant de pouvoir vous donner des nouvelles supplémentaires concernant la constitution de l’effectif des Scorpions, nous vous proposons un état des lieux du palmarès 2015/2016 dans le hockey français.

En Ligue Magnus, le suspense a été à son paroxysme en… demi-finale. Rouen est venu à bout de Gap et Angers a sorti Epinal avec des matches très serrés et spectaculaires. Rendu en finale, Angers était malheureusement trop pénalisée par les blessures, jusqu’à six joueurs, et Rouen n’a fait qu’une bouchée des Ducs. Quatre matches secs ont suffi à voir les Dragons triompher. Rouen a également remporté la Coupe de France à Bercy face à Grenoble début janvier, et s’est incliné à Méribel pour la dernière finale de la Coupe de la Ligue face à Gap. Notez que deux anciens Scorpions ont été artisans de la belle saison rouennaise : Fabrice Lhenry, pour sa première saison en tant qu’entraîneur, et Damien Raux qui est revenu au club l’été dernier. En bas du tableau, Briançon et Lyon ont été relégués. Morzine-Avoriaz-Les Gets a sauvé sa place en barrages et le club s’apprête à fusionner avec le club voisin de Chamonix. Mention spéciale pour Dijon qui, au prix d’un parcours remarquable en poule de maintien, a obtenu son maintien avec une belle remontée au classement. Place désormais à la Ligue Magnus à douze équipes, disputée en 44 matches ! Rouen et Gap représenteront la France en Champions Hockey League.

En Division 1, c’est Nice qui a eu le dernier mot. Les Aigles sont venus à bout d’Anglet en profitant de l’avantage de la glace pour le cinquième match décisif. Les deux équipes ont été intraitables sur leurs glaces respectives, et Anglet a perdu une deuxième finale consécutive. Les Azuréens ne sont toutefois pas parvenus à décrocher leur sésame pour la Ligue Magnus en barrages. Ils figurent néanmoins en pôle position pour être repêchés et occuper la place laissée vacante par la fusion HCMAG-Chamonix. On connaîtra mi-mai le douzième participant à la Ligue Magnus, après validation de son dossier financier. L’ordre de priorité pour un repêchage est le suivant : Nice, Lyon, Briançon (qui a d’ores et déjà annoncé ne pas être intéressé) et Anglet. En bas du classement, Toulouse-Blagnac et Mont-Blanc ont été relégués. Courbevoie a sauvé sa place en barrages.

Les anciens Mulhousiens ne manquaient pas pour la finale de Division 2, et ce de part et d’autre. Radovan Hurajt, Lukas Bacul et Kasper Gommesen avec Cergy affrontaient Dusan Brincko entraîneur-joueur de Clermont-Ferrand. C’est l’équipe de ce dernier qui a soulevé la coupe avec deux victoires sèches. Ils n’ont toutefois pas réussi à accéder à la Division 1 via les barrages. En playdown, Marseille s’est sauvé face à la réserve Strasbourgeoise. Notons enfin que le carré final de Division 3 a été remporté par Montpellier qui s’extirpe de la D3 après deux saisons. Les Vipers ont obtenu leur ticket pour la D2 face à Strasbourg 2.

On termine par une mention spéciale pour la formation du club de Grenoble. Les jeunes Bruleurs de Loups ont réalisé un triplé historique et inédit : ils ont remporté les championnats de France U22 Elite, U18 Elite A et U15.

Palmarès complet :
Ligue Magnus : Rouen
Coupe de France : Rouen
Coupe de la Ligue : Gap
Division 1 : Nice
Division 2 : Clermont-Ferrand
Division 3 : Montpellier
U22 Elite : Grenoble
U22 Excellence : Strasbourg
U18 Elite A : Grenoble
U18 Elite B : Anglet
U15 : Grenoble

Championnats de France

Partager sur