Avant-match

Mulhouse-Neuilly

Toute la saison les Scorpions se sont battus pour décrocher l'avantage de la glace. Ce fut chose faite il y a quelques semaines. Cet avantage de la glace, ils vont désormais en avoir besoin. Vaincus d'un petit but mercredi soir en région parisienne, les Scorpions n'ont plus le droit à l'erreur face à Neuilly. Ils vont devoir l'emporter ce soir pour gagner le droit de disputer demain soir (19h) un match d'appui.

C'est une situation que les Bisons ont déjà vécue. Cinquième de saison régulière il y a deux ans, ils avaient affronté Anglet. Après avoir remporté le match à domicile - d'un but - ils avaient été chercher leur qualification en terre basque, le dimanche, au bout d'une terrible séance de tirs au but.

La mission est aussi simple que compliquée pour les Scorpions. Il faut gagner, deux fois, face à un redoutable adversaire. Ils ont déjà su le faire deux fois en saison régulière et ont donc assurément les outils pour rééditer cela. Sur une grande glace et devant plus de 1500 spectateurs, la donne sera forcément différente de mercredi soir sur la petite glace nocéenne et dont les tribunes sont bien plus réduites. Jan Prochazka devra encore se passer de Lukas Kralik, suspendu trois matches, dont un avec sursis, suite à son expulsion face à Dunkerque.

Les Scorpions savent qu'ils pourront compter sur leur fidèle public, comme à chaque rencontre. Mais ils auront besoin que ce public les aide à se sublimer en embrasant l'Illberg comme lors des grandes soirées de playoff connues par le passé.

Avant-match

Partager sur