Anglet-Mulhouse

Les Scorpions ramènent la victoire

Pour ce long déplacement, les Scorpions Team Synerglace étaient privés de Charles Wells et Anton Östman, ce qui a contraint Christer Eriksson à revoir ses lignes offensives. Jiri Blazek était titularisé pour cette partie. Les dix premières minutes ont défilé à toute vitesse et alors que l’on arrivait à mi-tiers, Anglet planta la première banderille. Thos ouvrait la marque à la dixième minute. Les pénalités commençaient à tomber, mais aucune équipe ne profitait de ses opportunités en avantage numérique. L’Hormadi regagnait les vestiaires avec une longueur d’avance.

Anglet tuait une pénalité en début de tiers médian, Mulhouse également. Mais la suivante, concédée par Anglet, fut convertie par les Scorpions. Maxime Suzzarini, devant son ancien public, égalisait. Une véritable partie de ping-pong allait s’en suivre. Grenier redonnait de l’avance aux Basques cinquante-six secondes plus tard, puis Kenny Martin égalisait à nouveau, après cinquante-trois secondes supplémentaires. Nicolas Thos inscrivait le troisième but angloy à la trente-quatrième minute… convertissant un tir de pénalité accordé pour une faute pourtant subie par un de ses coéquipiers. La deuxième période se terminait sur le même écart que la première au tableau d’affichage, mais il y a eu des buts !

Avec vingt minutes à jouer pour tenter de renverser le match, les hommes de Christer Eriksson savaient ce qu’il leur restait à faire. L’égalisation intervenait rapidement par Roope Nikkilä. L’attaquant finlandais du Team Synerglace débloquait enfin son compteur dans ces séries ! Nos unités d’infériorité numérique muselaient un nouveau powerplay angloy à mi-tiers, et pendant une trentaine de secondes après une pénalité pour retard de jeu en fin de partie. On terminait quasiment le match à quatre contre quatre, Poudrier étant exclu deux minutes après avoir chargé le gardien mulhousien, sonné et resté au sol quelques instants. Trois partout, le match allait se décider en prolongation, comme à Cholet la semaine passée. Les Scorpions ont été redoutables cette saison dans cet exercice, mais on se souvient qu’Anglet s’était imposé à l’Illberg dans cette configuration. Sur un raid solitaire, le défenseur Petr Gewiese délivrait Mulhouse après six minutes de temps supplémentaire. Sans ne jamais avoir mené du match, les Scorpions rentrent en Alsace avec le premier point dans cette série ! Une victoire qui montre une nouvelle fois les ressources mentales de notre équipe, qui avait déjà eu fort à faire face à Cholet. Place au match n°2 désormais, samedi soir à l’Illberg (18h). La prévente en ligne est ouverte, ne tardez pas pour acquérir vos billets, la patinoire s’annonce pleine à craquer !!

Dans l’autre demi-finale, Val Vanoise continue son parcours remarquable. Ils ont corrigé Brest (6-1) dans une patinoire de Méribel particulièrement bien garnie. La suite de la série se jouera ce week-end en Bretagne.

Anglet-Mulhouse

Partager sur